Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Ce logiciel les emmerde alors…installons le !

Publié par MERLIN sur 20 Avril 2015, 17:44pm

Catégories : #Divers

Doit-on interdire le module 'Adblock' pour sauver Internet ?

 

Pour certains, Adblock, c'est du vol. Pour d'autres, c'est la liberté. Une chose est sûre: si ce petit outil fait autant débat, c'est parce que les enjeux, surtout financiers, ne manquent pas.

 

Si vous utilisez les navigateurs Chrome ou Firefox, peut-être avez-vous déjà installé le petit module "Adblock". En quelques clics, et sans dépenser un centime, vous voilà (presque) libéré des bannières publicitaires et des fenêtres pop-up.

Ce logiciel les emmerde alors…installons le !

 

300 millions de téléchargements…

 

D'après une étude publiée l'an dernier par PageFair, de plus en plus d'internautes auraient recours à cet outil pour surfer sur la toile en toute tranquillité. En 2013, leur nombre aurait même plus que doublé. Depuis sa création, le module aurait été en tout téléchargé pas moins de 300 millions de fois, et ils seraient 144 millions à s'en servir chaque mois.

 

Aux Etats-Unis, 27,6% des internautes se seraient déjà laissés séduire par l'internet sans publicité. Ce qui met en danger certains sites dont les recettes publicitaires constituent presque l'essentiel des revenus.

 

Sur ArsTechnica, nous avons déniché un véritable appel au boycott du blocage de publicités. Le titre de l'article ? "Pourquoi Ad Blocking dévaste les sites que vous aimez". Si le journaliste met en garde ses lecteurs, c'est que beaucoup d'entre eux penseraient que les publicitaires ne rémunèrent un site que si ses visiteurs ont cliqué sur la publicité.

 

Et que donc, Adblock ne changerait pas grand-chose si on ne cliquait déjà pas avant. Pourtant, cette affirmation est fausse. La plupart du temps, il suffit que l'on voit la bannière sur le côté pour que le site y gagne. "Je ne dis pas que le blocage des pubs est une forme de vol, ou est immoral, ou pas éthique, ou fait de quelqu'un le fils du diable", lit-on sur ArsTechnica, mais cela peut "faire perdre à des gens leur emploi, engendrer moins de contenus (...) et définitivement affecter la qualité ces contenus".

 

Pour enrayer cette spirale infernale, le site a mené une expérience pour le moins originale. Douze heures durant, il a tenté de bloquer pour les utilisateurs d'Adblock pas seulement les bannières promotionnelles, mais aussi le contenu même du site. Le succès de l'opération a été plutôt mitigé. Certains lecteurs ont exprimé leur soutien, et se sont même abonnés, d'autres ne se sont pas gênés pour clamer haut et fort leur mécontentement.

Ce logiciel les emmerde alors…installons le !

Un combat à 141 milliards de dollars…

 

Si le journaliste d'ArsTechnica semble si effrayé, c'est que les bloqueurs de publicités pourraient faire perdre gros, notamment aux sites d'information: certains proposent par exemple une version payante "sans publicité"... qui perd tout son intérêt si l'on a déjà éradiqué toutes les annonces de son écran.

 

L'an dernier, d'après un rapport publié par l'agence Kantar Media, les dépenses pour la publicité en ligne aux Etats-Unis ont affiché une croissance plutôt faible, de 0,9%. A titre de comparaison, en 2013, ce chiffre était de 15,7%. Les chiffres restent malgré tout plutôt encourageants: le secteur a représenté ces six derniers mois 141 milliards de dollars.

 

Adblock, lui, entend bien profiter de la panique ambiante. En février dernier, on pouvait ainsi lire sur Business Insider l'histoire d'un juteux contrat entre le bloqueur de publicités et de grandes entreprises: Google, Microsoft, et Amazon. Toutes trois ont versé à Adblock une somme d'argent équivalent à 30% de leurs revenus publicitaires. En échange, les annonces de leurs marques ne seront plus invisibles et sur leurs sites vous serez toujours embêtés par de petites bannières promotionnelles.

 

Ces sites qui défient Adblock…

 

Certains sites, pas vraiment enclins à débourser de telles sommes, se sont dotés de leurs propres systèmes. Le journal L'Equipe, par exemple, a demandé à ses lecteurs de désactiver Adblock: s'ils refusent, l'accès aux vidéos du site leur est interdit.

 

Du côté de Canal+, on a réussi il y a quelques années à imposer les publicités avant les vidéos. Si vous vous montriez un peu trop tenace en installant un autre système anti-publicité, vous pouviez voir apparaître un message qui vous conseillait de laisser tomber l'affaire.

Ce logiciel les emmerde alors…installons le !

Sur le site de L'Equipe, on vous demande de désactiver le module Adblock pour pouvoir voir les vidéos.

 

Depuis, les forums sur la toile regorgent de spectateurs mécontents. Il faut dire que certains refusent de devenir un 'produit'. Car si les publicités vous semblent de plus en plus adaptées à votre profil ou à vos goûts, ce n'est pas pour rien.

 

Certains se servent des informations que vous dispersez sur le net, consciemment ou non, pour préciser votre profil de consommateur. Cette méthode, appelée le tracking, serait désormais très répandue. Certains sites posséderaient ainsi des dizaines de trackers sur une même page.

 

Le module Adblock a donc encore de beaux jours devant lui. Et ce, d'autant plus que les actions en justice contre lui ne sont pas aussi nombreuses que les critiques qui lui sont adressées. Certains expliquent ce relatif silence par le nombre, de plus en plus important, d'outils bloqueurs de publicités. Aussitôt disparu, Adblock serait remplacé par un autre.

 

Pour installer Adblock-plus rdv ici : https://adblockplus.org/fr/

Comme toujours, c’est à vous de juger...

 

                         Cliquer sur le gif animé pour retourner sur l’accueil du blog…

 

 

                

      Pour me contacter, ou me proposer un sujet, cliquer sur l’image adéquate…

 

 

 
Commenter cet article

crami25 29/04/2015 23:15

Prétexte vital, on veut nous faire croire qu'il faut de la pub pour l'existence du web. C'est un peu comme si l'on voulait mettre la charrue avant les bœufs. C'est une erreur. Le web c'est avant tout "nous". Il n'y a pas besoin de business pour communiquer et partager. Seul les sites marchands on une logique commerciale. Les autres, soit vous avez une passion communicante, soit vous nous laissez vivre tranquillement. De toute façon, le succès grandissant des anti pub le démontre. Les pubs, on en veut plus.

marine D 22/04/2015 09:52

J'ai installé Adblock deux fois car j'ai deux blogs chez over-bogs
Le premier n'a pas marché, j'utilise Safari et donc j'en ai installé un autre et ça marche, dois-je effacer le premier ? je ne sais pas comment faire ils sont tous les deux sur ma barre d'outils, en tout cas je n'ai plus ces pubs, mais certains doivent les voir... j'ai ouvert un blog chez Blogger du coup...
Je suppose qu'ils vont trouver la parade !!!
Bonne journée, c'est vous Merlin merlin ?

http://dans-les-voiles.over-blog.com/

ARES 21/04/2015 07:53

BRAVO POUR CET ARTICLE QUI MOI ME COMBLE!
Je suis totalement réfractaire à la pub qui est débile tant dans son contenu que dans son contenant.
Déjà, voir et entendre s'enchainer la promotion de produits à la queue le-leu est pour moi insupportable.
Par exemple, du papier c et ds pizzas, beurk!
J'ai passé quelques temps aux USA où celle-ci est invraisemblable puisque les coupures ont lieues toutes les 7/8 mn ce qui fait qu'un film, par exemple peut durer entre 2 et 3 heures.
Bon eux, ils sont abrutis, ce n'est pas grave, mais nous, nous sommes avant tout des Gaulois avec une vieille culture. (espérons pour encore très longtemps!)
Et avant tout, moi ce qui me fait enrager, c'est qu'elle devient omniprésente, dans le temps et l'espace. Aucune de ces dimensions n'est épargnée!
ET puis cette engeance possède le redoutable pouvoir de manipuler les masses et ça c'est très grave car le marketing politique utilisé depuis quelques temps, à notre insu nous conditionnent de façon perverses.
Ainsi, les élus (plutôt vérolés, ne pensant qu'à perdurer pour se gaver!) nous content des mensonges à longueur de temps et dés que le premier (mensonge) est usé, ces scélérats en sortent un autre et ainsi de suite et comme disait J. de LA FONTAINE "Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute".
Enfin, il faut prendre conscience que les générations qui sont nés depuis une génération et celles qui suivent l'auront connue, subie et qu'ils auront perdus leur libre arbitre, ils seront donc ^prêts à s'intégrer dans un monde formaté comme celui que décrit G ORWELL dans l'ouvrage 1984!
Et comme moi, je suis très jaloux de ma liberté j'utilise cette application pour me défaire de cette m...!
Lorsque je souhaite acquérir un bien, j'essaye d'avoir du discernement et je boycotte quasi systématiquement les produits markettés à outrance.
Je règle également mon navigateur FIREFOX en allant dans l'onglet du même nom en ouvrant "préférences" , puis ouvrir l'onglet "vie privée" et à la ligne "Règles de conservation:" cocher "ne jamais conserver l'historique" afin d'éviter (on ne peut l'éviter totalement!) que le site ne sème des cookies sur la machine et donc qu'il "trace" afin de balancer sa merde de pub qui pue!

Chantal 20/04/2015 20:17

Pour ma part, installé grâce à Merlin... ouf !
Merci Merlin... également pour les caractères.

Éric G. Delfosse 20/04/2015 19:33

AdBlock ? Déjà installé depuis longtemps... Marre de la pub ! Mais malgré AB, il y en a encore qui pase parfois !!! GRRRRR !

MERLIN 20/04/2015 21:53

Moi dès que je le désactive, c'est l'invasion des pubs... même sur mon propre blog !

lolo 20/04/2015 19:19

Cool