Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Fabuleuse découverte qui confirme les écrits de Z.Sitchin…

Publié par MERLIN sur 21 Avril 2015, 03:17am

Catégories : #Révélations...

 

Suite à un message d’un internaute, qui m’a écrit de bien étranges lignes, et avec un lien vers une vidéo, j’ai découvert « encore une fois » des faits  incroyables qui se déroulaient sur notre planète, et que je ne connaissais pas.

 

J’ai donc visionné cette vidéo, très instructive, et très bien sous-titrée, et commencé quelques recherches, comme par exemple sur le calendrier d’Adam.

Fabuleuse découverte qui confirme les écrits de Z.Sitchin…

Waterval Boven est un site archéologique découvert il y a peu et faisant apparaitre le plus ancien calendrier connu de l'histoire humaine et aussi à ce jour la plus ancienne construction humaine car tout ceci remonte loin, à une époque qui défie les archéologues , en - 75 000 av JC. ( même beaucoup plus comme nous le verrons plus loin )

 

La découverte de ce complexe et d'autres environnants remontant à la même époque continue d'être aujourd'hui étudié. S'étendant sur une surface égale à celle de Johannesburg, les scientifiques ont dénombré ces dernières années quelques 200 000 stèles en pierre à travers le paysage. La plupart ont une signification encore inconnue mais apporte un trouble sur l'origine des premières civilisations.

 

Les éléments pointent vers une civilisation qui a vécu la pendant des milliers d'années et qui a exploité pendant tout ce temps les mines d'or de l'Afrique du Sud .

 

Ces monolithes  en structures circulaires pour la plupart ont été au début qualifiés par les scientifiques  d'anciens  parcs à bétail, jusqu'à la découverte de ce qu'on nomme aujourd'hui le calendrier d'Adam. Les pierres de ce calendrier ont été amenées d'une région plus lointaine, ce qui a mis la puce à l'oreille des chercheurs. Puis petit à petit on s'est aperçu que cette structure était orientée selon les points cardinaux terrestres et qu'elle montrait les équinoxes et les solstices.

 

Puis les scientifiques ont daté le site comme remontant au moins à - 75 000 ans , ce qui remet en cause beaucoup de choses sur le développement des civilisations. Ce calendrier est situé exactement sur la même longitude que la pyramide de Gizeh , 31 °.

 

Trois monolithes du calendrier sont alignés en fonction de la ceinture d'Orion, lorsqu'elle se levait à l'horizontale il y a 75 000 ans.

 

Récemment, on a découvert qu'un monolithe tombé du cercle extérieur qui marquait le lever du soleil à l'équinoxe d'automne avait la forme de tête de faucon d'Horus. Ce site suscite de plus en plus d'intérêt depuis quelques années et pourraient remettre en cause de nombreuses convictions scientifiques.

Fabuleuse découverte qui confirme les écrits de Z.Sitchin…

Trois autres sites commencent à être explorés de la même manière. Il s'agit de Machadodorp, Caroline et Dullstroom.

Fabuleuse découverte qui confirme les écrits de Z.Sitchin…

Il existe encore des milliers de ruines à travers l'Afrique australe, certaines détruites par négligence, exploitation forestière ou agriculture qui ne sont pas encore étudiées. Mais tous les monolithes de la région posent déjà un sérieux problème aux archéologues. Car ils sont beaucoup trop nombreux pour la population qui était censé exister en cette région et à cette époque.

 

Des routes antiques commencent à être découvertes depuis cette région et menant jusqu'au Mozambique et au Bostwana. Ces routes de plusieurs centaines de kilomètres auraient nécessité un travail et un matériel inconcevable à mettre en oeuvre pour les populations africaines de l'époque.

Fabuleuse découverte qui confirme les écrits de Z.Sitchin…

La découverte d'artefacts enfouis laisse penser à une occupation prolongée qui s'étendrait sur 200 000 ans. Les scientifiques sont divisés farouchement sur le sujet. L'exploitation des mines d'or fait apparaitre sur cinq mines des traces d'exploitation remontant bien avant l'édification du calendrier d'Adam.

 

Quoi qu'il en soit, les découvertes de l'Afrique australe n'ont pas fini de dévoiler leurs mystères. Avec elles se trouvent remis en causes les premières civilisations, l'intelligence humaine de l'époque et son activité. Cette histoire nous emmène aux confins de l'humanité et de l'émergence d'Homo Sapiens, nous suggérant de repenser l'histoire de l'humanité depuis ces profonds mystères des terres africaines.

 

Source : http://mysteresdumonde.fr/categ/archeologie/65-calandrier-d-adam.html

Mais cela va même plus loin encore !

 

Dispersés à travers l'Afrique australe, plus de 10 millions de ruines en pierres ont captivé  l'imagination des savants et des explorateurs depuis plus de 500 ans. Jusqu'à récemment, ils étaient considérés comme des logements et des enclos à bétail de peu de valeur historique.

 

Michael Tellinger a montré qu'il existe un lien direct entre ces ruines et la civilisation de l'exploitation minière de l'or disparue, mentionnée dans les tablettes sumériennes qui appellent cette partie du monde la Abzou, "où l'or est venu".

 

Les dernières recherches ont montré que ces « cercles de pierres » mystérieux font partie d'un réseau de production d'énergie de pointe utilisée pour le processus de l'extraction d'or et d'autres activités inimaginables.

 

La technologie montre que ces peuples anciens avaient une connaissance approfondie des lois de la nature et ils ont utilisé le son comme source d' énergie. La preuve suggère que cet endroit est en fait le véritable berceau de l'humanité connecté à l'activité de la divinité sumérienne Enki, les Annunaki et leur quête de l'or.

 

Ce ‘’calendrier d’Adam’’, et ces millions de cercles de pierres en ruines, disséminés sur l’Afrique,  seraient en fait reliés aux divinités sumériennes les  Annunaki décris par Zécharia Sitchin…

Zecharia Sitchin né en 1922 à Bakou en Azerbaidjan et décédé le 9 octobre 2010 à New York…

Zecharia Sitchin né en 1922 à Bakou en Azerbaidjan et décédé le 9 octobre 2010 à New York…

C’est là que cette vidéo devient sidérante :  Michael Tellinger évoque ses recherches concernant les millions de cercles de pierres qui existent sur le sol de l'Afrique du Sud. Il y fait d'incroyables découvertes...

 

Il nous explique en quoi ceux-ci étaient en fait des générateurs d'énergies libres qui utilisaient des technologies de fréquences sonores et d'électro-magnétisme  émanant de la Terre.

Il nous montre ensuite comment on peut faire le lien entre ces structures de pierre, la civilisation sumérienne, et le mythe des Annunaki, les "êtres qui sont venus du ciel".

 

Une preuve de plus, qui nous démontre que nous ne conaissons absolument pas le passé de notre planète, et les civilisations qui nous ont précédées ...

 

Comme toujours, c’est à vous de juger...

 

Pour aller plus loin ou découvrir : SUMER

 

                       Cliquer sur le gif animé pour retourner sur l’accueil du blog…

 

 

                

    Pour me contacter, ou me proposer un sujet, cliquer sur l’image adéquate…

 

 

 
Commenter cet article

crami25 08/05/2015 11:07

Encore un mystère de plus à élucider. Pour ne pas partir dans l'erreur, j'aimerai bien savoir comment il date à 200000 ans le site ? De plus, il dit que ça ne peut pas être des restes d'une habitation, car ça ne comporte pas des ouvertures pour des passages de portes ou de fenêtres. Je suis un professionnel du bâtiment, il faut pas me dire des choses comme ça, sans fondement. J'aimerai bien comprendre comment il conclut à cette thèse ? Pour ma part, on m'a toujours appris qu'une maison était construite sur des fondations. Ces fondations sont en préparation pour de bonne base, et peuvent ne pas délimiter les ouvertures. C'est de l'ordre du normal. Elles sont déterminées ensuite sur l'élaboration des murs. De même, si l'on prend l'exemple des chinois avec leurs maisons, ils font des ouvertures originales en cercle, et dans ce cas, il y a un souvent un début de mur, au sol. On ne peut donc pas dire d'office, qu'il n'existait pas des ouvertures sur ces traces mystérieuses.

jamy66 21/04/2015 14:07

Si Zacharias SITCHIN est un grand précurseur des civilisations akkadiennes et sumériennes, et de l"intrusion" des annunakis sur notre planète, n'oublions pas Anton PARKS (toujours vivant) qui lui aussi apporte énormément d'informations sur les manipulations génétiques éffectuées par les annunakis sur les hominidés vivant sur terre il y a bien plus longtemps que 200 000ans, manipulations qui auraient éffectivement eu un débit de réussite en Afrique après l'échec des géants et des Néandrethaliens.Mais cette vidéo est absolument passionnante et je crois que de plus en plus de découvertes viendront enfin balayer pour de bon la "pseudo" théorie de l'évolution.

ARES 21/04/2015 08:16

J'ai découvert Z SITCHIN et après avoir lu la douzième planète, ouvrage intéressant mais un peu contestable car si cet auteur semble être un "sumeriste" de grand talent, il prend des raccourcis, selon moi sans grandes explications pour placer ses théories.
Ensuite j'ai lu "quand les géants dominaient la terre" qui m'a ravi et qui décrit la lecture des tablettes déchiffrées.
Et j'ai,commencé à lire "le livre perdu du dieu Enki" et j'avoue que j'ai quelques difficultés car il traduit toujours des tablettes d'écritures ou il semble nous livrer la signification des textes sumériens et c'est un peu abscons car il nous livre les textes de chaque tablette semblant décrire des événements concrets où, par exemple il utilise des termes comme spatioport, vaisseau spatial sans donner plus d'explications (sans liaison directe et indirecte!) et je me demande si ça ne rendrait pas plus méfiant la science officielle à l'égard de ces théories.
Enfin, moi je ne suis qu'un modeste lecteur passionné sans culture spécifique en la matière?
CEla étant, je ne connaissais pas cette découvert que je vais m'empresser de découvrir.
Merci

FLANDRE 16/09/2015 17:11

JAMY66
Les deux théories ne peuvent-elles cohabiter ?

JérichoKane 26/04/2015 12:05

Les termes "spatioport, vaisseau spatial" etc c'est des erreurs de la traductrice française, et elle en a fait énormément, pour ceux qui lisent l'anglais, il faut lire la version anglaise original !