Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Une plante chinoise pour traiter l’obésité... !

Publié par MERLIN sur 29 Mai 2015, 23:51pm

Catégories : #Découvertes Scientifiques...

Le Lei gong teng, une plante chinoise pour traiter l’obésité ?

 

Une plante provenant de la médecine chinoise traditionnelle et appelée Tripterygium wilfordii, ou Lei gong teng ou encore « vigne du tonnerre divin », pourrait fournir un traitement de l’obésité grâce à un composé, le célastrol, qui favorise l'action d'une hormone coupe-faim, la leptine. Des souris obèses traitées au célastrol mangent moins et perdent jusqu’à 45 % de leur poids.

 

Une plante chinoise pour traiter l’obésité... !

La leptine est une hormone dérivée des adipocytes (les cellules de graisse) qui signale au cerveau que l’organisme dispose de suffisamment d’énergie. Si la signalisation via la leptine fonctionne mal, l’individu mange trop et peut souffrir d’obésité, une cause majeure de développement de maladies qui réduisent l’espérance de vie telles que le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l'hypertension ou la stéatose hépatique non alcoolique.

 

Des médicaments qui favorisent l’action de la leptine pourraient donc être efficaces pour traiter l’obésité.

 

Mais la leptine ne réduit pas la faim chez des individus obèses, qui ont pourtant de hauts niveaux d’hormone dans le sang. Si des souris minces reçoivent de la leptine, elles mangent moins et perdent du poids, mais ce n'est pas le cas chez des souris obèses DIO (Diet-induced Obesity), d’où l’idée que l’obésité soit associée à une résistance ou une insensibilité à la leptine.

 

De plus, il a été montré précédemment que la résistance à la leptine était associée à une réponse au stress dans une structure cellulaire particulière : le réticulum endoplasmique. L’augmentation du stress du réticulum endoplasmique dans le cerveau jouerait un rôle dans le développement de la résistance à la leptine.

 

Dans un article paru dans Cell, des chercheurs ont utilisé une nouvelle approche pour identifier des molécules qui augmenteraient la sensibilité à la leptine afin de traiter l'obésité. Ils se sont servis d’une base de données contenant des profils d’expression génétique de cellules humaines traitées avec plus d’un millier de petites molécules.

 

Ils ont ainsi trouvé une molécule avec un profil d’expression pouvant être associé à une amélioration de la fonction du réticulum endoplasmique et une sensibilité à la leptine : le célastrol, un composé naturel extrait des racines de la plante Tripterygium wilfordii, aussi appelée thunder god vine (« vigne du tonnerre divin ») ou encore Lei gong teng.

Une plante chinoise pour traiter l’obésité... !

La leptine joue un rôle dans la sensation de satiété. Elle informe le cerveau qu’il faut arrêter de manger quand les réserves sont suffisantes

 

Une perte de poids plus efficace qu'une chirurgie de l'obésité…

 

En seulement une semaine de traitement avec le célastrol, des souris obèses ont réduit leurs apports alimentaires d’environ 80 % par rapport à des souris obèses non traitées. À la fin de la troisième semaine, les souris traitées ont perdu jusqu'à 45 % de leur masse corporelle de départ, notamment en brûlant des graisses stockées.

 

L’effet du célastrol était même plus important que celui d’une chirurgie bariatrique chez la souris où la perte de poids est d’environ 35 à 40 %. De plus, le célastrol réduisait les niveaux de cholestérol et améliorait la fonction hépatique et le métabolisme du glucose.

 

La molécule favorisait la perte de poids chez des souris obèses mais était inefficace chez des souris ayant une déficience pour la leptine ou son récepteur. Le célastrol agirait donc en augmentant la sensibilité à la leptine, comme le confirment les résultats obtenus chez les souris minces.

 

Le célastrol était inefficace chez la souris mince et les chercheurs pensaient que c'était dû aux niveaux de leptine circulante. Ils ont donc augmenté la leptine circulante en l’injectant à des souris minces traitées avec du célastrol ; ils ont observé que la consommation alimentaire et le poids étaient alors réduits.

 

D’après Umut Ozcan, auteur de cette étude et endocrinologue au Boston Children’s Hospital et à la Harvard Medical School, « si le célastrol fonctionne chez les humains comme chez les souris, il pourrait être un moyen puissant pour traiter l’obésité et améliorer la santé de nombreux patients souffrant d’obésité et de complications associées, comme la maladie cardiaque, la maladie du foie gras et le diabète de type 2. »

 

Cependant, même si aucun effet toxique n’a été relevé chez la souris, il faut rester prudent quant à l’utilisation du produit chez l’Homme : des études toxicologiques et des essais cliniques sont nécessaires pour démontrer l’innocuité de la molécule chez les humains.

 

Source : Futura-sciences

Ce que vous devez savoir sur la leptine pour améliorer votre physique…

 

Lorsque l’été approche, on tente souvent de perdre (en vain) les kilos de graisse emmagasinés cet hiver. Plats en sauce, journée à dormir… Ne nous voilons pas la face, on connaît tous cela. Que ce soit en perte de gras ou en sèche, il y’a un facteur qui détermine et qui change tout. Un facteur hormonal, plus précisément. Messieurs, laissez-moi vous présenter la Leptine.

L’hormone de la satiété…

 

La leptine vient du grec « leptos » qui signifie « mince ». Deux facteurs déterminants sont à comprendre :

 

    Elle est produite par les cellules graisseuses du corps ;

    Elle augmente proportionnellement à vos apports de calories et a deux fonctions déterminantes dans les cas qui nous intéressent.

 

Ses rôles sont multiples :

 

    Elle régule les graisses ;

    Elle envoie au corps un signal de satiété ;

    Sa production augmente le métabolisme des graisses et du glucose ;

    Elle stimule la dégradation des acides gras.

 

Intéressant non ? Et dans ce cas-là, pourquoi ne pas s’en injecter me direz-vous ? Tout simplement parce que différentes études ont établi que :

 

    La leptine exogène aurait des impacts néfastes sur la santé ;

    Comme pour beaucoup d’injections hormonales exogènes, elle détraquerait la production dite naturelle.

 

Ceci étant dit, une hausse « naturelle » (endogène) de la production de leptine, dans des quantités raisonnables représente des atouts considérables.

Stimuler sa leptine par l’entraînement & l’alimentation...

Une plante chinoise pour traiter l’obésité... !

Pour stimuler sa leptine, il s’agira avant tout de privilégier les entrainements à jeun. En procédant de la sorte, les avantages sont multiples : vous allez pousser votre corps à stimuler plus de leptine mais aussi plus d’insuline, d’adipopectine et autres hormones qui vont permettre à votre corps de maximiser les effets de votre production naturelle de testostérone.

 

Il existe des aliments qui permettent à votre corps d’augmenter sa production naturelle de leptine mais aussi de vous rentre plus sensible à ses effets.

 

Parmi ceux-là, et je vais vous passer toutes les racines et autres graines certes très efficaces mais difficilement trouvable en France. Pour faire simple, carottes, graines de lin, baies, poissons, gélules d’omega 3 et autres thés sont très facilement trouvables en supermarché et créeront un terreau favorable à l’action de la leptine.

 

Pour autant, il y a peu de certitudes quant à l’existence d’aliments qui stimuleraient réellement votre taux de leptine… Toutefois, il existe une technique de nutrition qui elle a fait ses preuves.

 

Lors d’un régime, du fait du choc que votre corps subit (il reçoit moins de nourriture), votre taux de leptine va diminuer quasi proportionnellement à la durée de votre diète (rappelez-vous : le taux de leptine fluctue en fonction de la fluctuation de vos apports caloriques)…

 

C’est pour cela que la perte de gras devient de plus en plus difficile sur le moyen terme : le corps crée une sorte de résistance à la leptine et tend à vouloir conserver sa graisse pour se protéger du régime qui est vécu comme une agression… Il ne comprend pas que vous vous privez volontairement !

 

Sur le long terme, le corps produit plus ou moins de leptine en fonction de votre taux de gras : plus vous avez de gras, plus il produira de la leptine et vice versa, dans la mesure ou la leptine est produite par les cellules graisseuses.

 

La conséquence ? Quasi logique.

 

Il est important, toutes les semaines environ, d’observer un repas ou deux (consécutivement) qui vont briser votre diète, en mangeant ce que vous voulez. Par ce que vous voulez, j’entends pizza, glaces et autres nourritures caloriques. Ce surplus brutal de calories va envoyer à votre corps un signal fort : celui qu’il ne risque pas de mourir de faim et va, de fait redevenir plus sensible à la leptine.

 

J’aurais pu développer plus, mais je préfère vous laisser avec le concentré de ce qu’il faut savoir mais surtout, de ce qu’il faut appliquer.

Ce que vous devez retenir au sujet de la leptine

 

Alors pour résumer :

 

    La leptine varie en fonction de vos apports caloriques ;

    Elle donne a votre corps un sentiment de satiété ;

    Elle stimule le métabolisme des graisses ;

    L’entraînement à jeun lui est favorable ;

    Carotte, thé, poisson, oméga 3 et graine de lin font parties des aliments qui maximisent ses effets ;

    Observer une journée de « triche » lors d’un régime pour relancer votre production hormonale de leptine.

 

Source : lifestyle

 

Attention tout de même à ne pas tomber esclave d'un régime, car on est comme on est, et le plus important et de se sentir bien dans sa peau. Un régime est nécessaire quand sa santé est en danger, ou que notre poids devient un handicap, sinon pas besoin de régime pour plaire aux autres, enfin c'est mon avis sur la question...

Une plante chinoise pour traiter l’obésité... !
Quelques sujets plus ou moins liés :
 
 
 
 
 
 
 
Comme toujours, c’est à vous de juger...

 

                      Cliquer sur le gif animé pour retourner sur l’accueil du blog…

 

 
 
 
<><><><><>
 
Commenter cet article

Kuli4 13/02/2016 18:25

C'est super! J'utilise chaque printemps celui-là et je suis vachement contente du résultat :

http://www.tiande-boutique.com/cafe-chinois-detoxifiant-amaincissant-120109

crami25 13/06/2015 23:33

Ton mot de fin résume bien l'approche. Rien à dire de plus.