Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

Publié par MERLIN sur 4 Août 2015, 16:46pm

Catégories : #Top Secret

Un objet inconnu fut découvert en 2002, par l'astronome amateur Bill Yeung.

 

Il fut rapidement déterminé que l'objet était en orbite autour de la Terre. Cela créa la surprise et la confusion des astronomes, car en dehors de la Lune, c'est le seul objet de grande taille qui soit en orbite autour de notre planète et tout autre chose aurait été éjectée depuis longtemps par les perturbations de la Terre, de la Lune et du Soleil.

 

Alors faute de mieux, on suggéra qu’il avait dû se mettre en orbite terrestre très récemment, et qu’il s’agissait d'un morceau rocheux de 30 mètres de large, il fut baptisé du nom de J002E3.

 

Puis, comme tout objet même rocheux aurait été éjecté depuis longtemps, des astronomes de l'université de l'Arizona  découvrent que son spectre électromagnétique était constitué par une peinture blanche de dioxyde de titane, et identique à celle utilisée par la NASA pour les fusées Saturn V.

 

La recherche de son ancienne orbite, a montré que l'objet aurait du orbité autour du Soleil pendant 31 ans et que son dernier voisinage avec la Terre daterait de 1971.

 

Cela semble suggérer qu'il s'agisse d'un morceau de la fusée de la mission Apollo 14.

Mais, la NASA qui avait une connaissance exhaustive de ce qu'était devenu le matériel de cette mission, se souvint que le troisième étage avait été écrasé volontairement sur la Lune pour des études sismiques.

 

Il fallait donc trouver autre chose comme explication…

 

La seule explication restante et pouvant être tolérée par tous, ou presque, fut que cet objet soit le troisième étage de la fusée Saturn, le S-IVB, de la mission Apollo 12.

 

Pourquoi Apollo 12 et pas un autre vol me direz vous ?

 

Pour les missions Apollo 13, Apollo 14, Apollo 15, Apollo 16 et Apollo 17, le S-IVB a été envoyé sur la Lune afin de s'y écraser pour effectuer des mesures sismiques utilisées pour caractériser le noyau de la Lune, donc ‘’ils’’ n’avaient pas réellement le choix.

Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

Depuis, on nous explique que l’on pense que J002E3 a quitté l'orbite de la Terre en juin 2003, on en est pas sur, et qu'il pourrait revenir en orbite autour de la Terre vers 2032, mais on en est pas sur non plus.

 

On expliqua, que la NASA avait à l'origine planifiée de diriger la fusée vers une orbite solaire, mais une plus longue combustion des accélérofusées éventa le propergol restant dans le réservoir de Saturn V, ne donnant pas à l'étage de la fusée assez d'énergie pour échapper à l'attraction du système Terre-Lune.

 

L'étage termina donc sur une orbite semi-stable autour de la Terre après être passé à proximité de la Lune le 18 novembre 1969, il passa en orbite solaire en 1971, rentra brièvement en orbite terrestre 31 ans plus tard. Puis L'étage de Saturn V avait finalement disparu depuis...Ciruclez il y a rien à voir !

 

Mais il réapparut donc, fortuitement découvert par l'astronome amateur Bill Yeung.

 

Ce dont on est sur, c’est que l’on a aucune photo de J002E3, mais que c’est le 3e étage de la fusée Saturn, le S-IVB, de la mission Apollo 12 !?

 

Sauf que…Au départ on nous parle d’un objet de 30 mètres de large, et manque de bol, la hauteur maximum du 3e étage S-IVB est de 17,8 m, soit moitié moins que les 30 mètres donnés pour cet objet de plus en plus mystérieux.

 

Souvenons-nous, au départ, on nous dit que la recherche de son ancienne orbite, a montré que l'objet avait orbité autour du Soleil pendant 31 ans et que son dernier voisinage avec la Terre daterait de 1971.

 

Je me demande comment un petit étage de moteur fusée terrienne d’à peine 18 mètres qui serait en orbite Solaire ( donc capturé par gravitation ) pourrait s’échapper de cette orbite pour revenir se placer en orbite terrestre ? Et aussi comme par miracle, passer de 18 à 30 mètres de large ?!

 

Cet ‘’ objet ‘’ réussit cette incroyable prouesse en 1971, puis vers 2002 date de sa découverte par un astronome amateur, mais peut être était il la depuis plus longtemps, et il reviendrait vers 2032 !

 

Petit gif, qui nous montre cette orbite de J002E3, un simple bout de fusée ?!

Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

Comme on le voit, rien ne colle réellement avec ces explications, dans les orbites, les tailles, les dates…On a donc tissé tout un tas de mensonges et baratins pour nous embobiner, et nous faire avaler l’histoire du S-IVB le 3e étage de la fusée Saturn de la mission Apollo 12, et cela semble convenir parfaitement à tout le monde.

 

Ca n’est pas le seul ‘’ objet ‘’ inconnu et mystérieux, qui se place comme cela en orbite de la Terre, pour sois disant, quelques temps seulement, il en existe d’autres, comme par exemple 2006 RH120.

 

2006RH120, est un petit ‘’ objet ‘’ d'environ 4 mètres de diamètre, qui, entre septembre 2006 et juin 2007, était en orbite autour de la Terre. Étrangement, après avoir parcouru quatre orbites autour de la Terre pendant une durée totale d'environ un an, il disparut. On nous dit qu’il a été éjecté de son orbite terrestre en juillet 2007.

 

On ne sait pas trop, voir pas du tout ce que c’est comme ‘’ objet ‘’, alors on suppose que c’est sans doute un astéroïde géocroiseur, ou éventuellement un astéroïde Aten, ou un petit météoroïde.

 

Au début de sa découverte, on était sur et certain qu’il s’agissait, la encore, d’un étage de fusées datant du programme Apollo. Mais, des analyses montrèrent que l'objet n'était pas affecté par la pression du rayonnement solaire, donc qu’il était d’une composition très dense, pas du tout comme la composition d’un débris quelconque de fusées...

 

Ce qui est marrant, c’est que peu de temps avant qu’il ne disparaisse, le 14 juin 2007, cet objet se trouvait à son quatrième périgée de l'année 2007, à une distance d'environ 0,7 fois celle entre la Terre et la Lune. À cause de son éloignement et de sa petite taille ( personne ne pouvant plus véréifier), la confirmation que ce petit objet était bien un corps naturel ne fut donnée qu'à ce moment-là, on affirma donc que c’était un astéroïde...

 

Plus personne ne pouvait donc le voir ou l’observer, 2006 RH120 fut donc  officiellement déclaré éjecté de l'orbite terrestre vers une orbite solaire et déclarée ‘’ astéroïde ‘’ en juillet 2007. Ni vu ni connu, circulez il y a rien à voir !

 

Cet étrange objet, enfin cet ‘’ astéroïde ‘’ appelé 2006 RH120 s'est approché de la Terre en 1958, 1969, 1979, 1992 et en 2007. Il devait repasser près de la Terre en 2028…Enfin s’il était bien parti !

Mais depuis plus de nouvelle sur son passage ou son absence !

 

Vous en voulez encore ?

 

Alors voici 6Q0B44E, parfois abrégé B44E, un ‘’objet’’ lui aussi dont on ne sait rien…

Mais pour nous rassurer, on nous dit que c’est un petit objet, probablement un débris spatial, qui orbite autour de la Terre à l'extérieur de l'orbite de la Lune.

 

Il ne mesurerait que quelques mètres de diamètre, mais on en sait pas plus, et orbite autour de la Terre entre 585 000 et 983 000 km, deux à trois fois la distance à la Lune, avec une période de 80 jours. Lui aussi fut découvert en 2006.

Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

Il existe également un objet défini comme un astéroïde, mais cette fois beaucoup plus gros, puisqu’il mesure environ 5 km de diamètre, et qui n'est jamais visible de la Terre à l'œil nu à aucun endroit de son orbite, cet objet, enfin cet astéroïde, s’appelle Cruithne…

 

L’orbite de Cruithne est liée à celle de la Terre, et l'a parfois fait surnommer « seconde lune de la Terre » bien qu'il ne soit pas un satellite de celle-ci mais plutôt un « compagnon ». Son orbite inhabituelle ne fut pas déterminée avant 1997.

 

Cruithne est situé sur une orbite elliptique autour du Soleil, avec une période orbitale quasiment égale à celle de la Terre. Cruithne parcourt son orbite elliptique en un peu moins d'un an, s'approchant pratiquement jusqu'à l'orbite de Mercure et s'éloignant au-delà de celle de Mars. Cruithne est le fameux astéroïde a l’orbite en forme de haricot. On nous dit que c’est un astéroïde, alors ok, je n’en dirais pas plus…

Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

J’ai trouvé cette image qui représenterait Cruithne, je ne sais pas si elle est véridique, mais il a une forme, des ‘’ aspérités ‘’ et des cratères inhabituels…

 

 

Mais il est idéalement est étrangement bien placé pour observer ! Pour observer quoi ?

 

 

Observer par exemple les 4 planètes dites telluriques que sont : Mercure - Vénus - Terre et Mars, puisque cette orbite l’amène aux abords de Mercure, et lui fait dépasser l’orbite de Mars, si nous voulions placer un vaisseau, ou une sonde en surveillance de ces 4 planètes, il n’y aurait pas mieux comme endroit ! le hasard fait sans doute bien les choses…

 

Dans plus ou moins le même genre, il y a aussi YORP, que l’ont nous dit être un astéroïde Apollo.

Découvert en 2000, il fut observé et étudié minutieusement pendant 4 ans, avec des télescopes optiques du monde entier.

 

Une campagne d'observations radar fut même programmée en 2003 au radiotélescope d'Arecibo mais ne put avoir lieu à cause d'une panne ! Elle eut lieu tout de même en 2004 et permit alors d'avoir un modèle en 3D de ‘’l'astéroïde’’.

 

Chose que je trouve étonnante, avec cette étude minutieuse, on ne nous dit pas ses dimensions ? on nous donne juste une approximation de sa superficie qui serait de 114 m2. On peut en déduire qu’il mesure en gros 10 x 11 mètres, ou 5 x 22 mètres etc…

 

YORP, a une période orbitale très proche d'une année, il décrit relativement à la Terre une orbite en fer à cheval. Il s'approche donc de part et d'autre de la Terre environ tous les 100 ans. Il fit huit passages proches de la Terre entre 1999 et 2006 à chaque fois vers fin juillet, au plus près à 4,5 distances Terre-Lune en 2002. Ses caractéristiques orbitales font penser qu'il fut à l'origine un objet éjecté du système Terre-Lune. Mais on en sait pas plus… !

 

Il est la depuis des temps immémoriaux et conservera une orbite héliocentrique stable pendant encore 35 millions d'années au moins !

 

L'image radar et modélisation 3D ci-dessous :

Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

Il en existe comme cela des milliers, plus de 5 500, que l’on qualifie d’astéroïdes Apollon, et dont on n’a  aucune photo, et presque pas de données, le plus gros d’entre eux mesure presque 10 km de diamètre, il s’appelle Sisyphe et fut découvert en 1972. Je vous laisse faire le rapprochement avec la mythologie grecque de l'éternel recommencement …

 

Deux exemples, avec 2002 AA29 et 2010 SO16

 

Là aussi, bien entendu, on nous dit que s’est un astéroïde. Donc 2002 AA29 a été découvert par LINEAR le 9 janvier 2002. C'est un quasi-satellite de la Terre, encore une fois, idéalement placé !

 

Il suit une orbite en fer à cheval qui le fait se rapprocher de la Terre tous les 95 ans puisqu'il suit la même orbite que celle de la Terre autour du Soleil et il devrait, dans les prochains 600 ans, commencer à orbiter autour de la planète. Il mesure près de 60 mètres de diamètre.

 

J. Richard Gott et Edward Belbruno de l'Université de Princeton ont spéculé que 2002 AA29 et la Lune furent formés après l'impact de Théia, qui aurait frappé la Terre au début de son histoire.

Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

Comme précédemment, 2010 SO16 serait lui aussi un astéroïde géocroiseur de la famille Apollon. Il a été découvert en septembre 2010 par le satellite WISE. C'est un quasi-satellite de la Terre là encore.

 

Il partage la même orbite que la Terre, et possède une orbite en fer à cheval. Il met 175 ans pour aller d'une extrémité de son orbite à l'autre et ne passe jamais à moins de 4 millions de kilomètres de la Terre.

 

Son diamètre estimé est de 300 mètres et pourrait être un reliquat de la formation de la Terre, issu des points de Lagrange L4 et L5 du système Soleil-Terre. Il serait sur cette orbite depuis environ 250 000 ans.

 

 

Sans compter tous ceux dont nous ignorons l’existence, et que l’on découvre au dernier moment, juste avant qu’ils ne ‘’ frôlent’’ la Terre, pour la plupart, ce sont bien des astéroïdes, mais pour d’autres… le mystère demeure… !

 

Sources : Wikipédia / Nasa-jpl /

 

Et souvenons nous, par exemple de ce fameux P/2013 R3 qui fut surpris en train de se disloquer !

Des objets inconnus se placent en orbite terrestre …

Prise par le téléscope, une photo de l'astéroïde P/2013 R3, en train de se disloquer, le 29 octobre 2013. - PHOTO / NASA / ESA /D. Jewitt (UCLA)

 

La désintégration mystérieuse d'un astéroïde…

 

Un Américain et une Allemande ont pour la première fois observé la désintégration mystérieuse d'un astéroïde, une découverte publiée jeudi dans la revue «Astrophysical Journal Letters»…

 

La désintégration mystérieuse d'un astéroïde a été observée par deux astronomes

 

«Voir cet objet tomber en morceaux devant nos yeux était vraiment surprenant», commente David Jewitt, professeur d'astrophysique à l'Université de Californie à Los Angeles, qui a conduit ces observations. C'était «vraiment bizarre», renchérit Jessica Agarwal, une astronome du Max-Planck Institute en Allemagne, co-auteur de cette recherche.

 

Un nuage de poussières d'un diamètre proche de celui de la Terre

 

Cet astéroïde désintégré, initialement répertorié comme «P/2013 R3», avait été détecté pour la première fois le 15 septembre 2013 et décrit alors comme un objet inhabituel avec une apparence floue. Des observations faites 15 jours plus tard avec le télescope Keck sur le mont Mauna Kea à Hawaii ont révélé trois objets se déplaçant ensemble dans un nuage de poussières d'un diamètre proche de celui de la Terre.

 

Quatre fragments mesuraient jusqu'à 200 mètres de rayon

 

Avec une résolution nettement supérieure, le télescope spatial Hubble a permis de révéler qu'il y avait en fait 10 objets distincts, chacun avec une sorte de queue comme une comète. Les quatre plus grands fragments mesuraient jusqu'à 200 mètres de rayon, soit deux fois la longueur d'un terrain de football, précisent ces astronomes. Les mesures effectuées par Hubble montrent aussi que ces fragments s'éloignent les uns des autres lentement à une vitesse estimée à 1,5 kilomètre/heure. L'astéroïde a commencé à se désintégrer au début de l'année dernière mais les dernières images montrent que de nouveaux morceaux continuent à apparaître.

 

Une accélération de sa vitesse de rotation…

 

Il est très improbable que cette fragmentation de l'astéroïde ait résulté d'une collision avec un autre objet qui aurait été instantanée et violente, expliquent ces astronomes. Ils écartent également une désintégration provoquée par la pression de la glace à l'intérieur fondant et se vaporisant car l'astéroïde est trop froid et trop éloigné du soleil. Une distance de près de 480 millions de kilomètres, qu'il a maintenue depuis quasiment le début du système solaire il y a cinq milliards d'années, l'en sépare.

 

Reste le scénario selon lequel cet astéroïde se désintégrerait sous l'effet subtil des rayons du soleil qui, au cours du temps, ont entraîné une accélération de sa vitesse de rotation, supputent ces scientifiques. Cet effet de la force centrifuge a fini par fracturer une structure interne fragilisée de l'astéroïde par probablement de nombreuses collisions avec d'autres objet au cours du temps, expliquent-ils.

 

Une source abondante de météorites dans l'avenir…

 

Les morceaux de l'astéroïde, d'environ 200.000 tonnes chacun, seront une source abondante de météorites dans l'avenir, la plupart finiront par plonger dans le soleil mais de petits fragments pourraient un jour finir en météores, retombant dans l'atmosphère de la Terre. «Il s'agit de la dernière observation d'un objet céleste bizarre, la précédente avait été celle d'un astéroïde avec six queues» en octobre 2013, relève Jessica Agarwal.

 

Source : 20minutes

Comme toujours c'est à vous de juger...

 

 

Cet article a été vu :

Commenter cet article