Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Publié par MERLIN sur 19 Août 2015, 17:43pm

Catégories : #Révélations...

Vue Nord du mont Kailash…

Vue Nord du mont Kailash…

Ce sujet sur le mont Kailash va nous ouvrir des portes insoupçonnées...

Le mont Kailash, également appelé Gang Rinpoché, ou simplement Kailâsa, est une montagne de la chaîne des Himalayas culminant à 6 714 mètres d'altitude.

Cette montagne est le centre de l'univers bouddhiste (chaque bouddhiste aspire à en faire le tour) ; c'est aussi un endroit sacré pour les hindous, les jaïns et les bönpos depuis des siècles. Les abords de la montagne divine sont des lieux saints où « les pierres prient ».

Située dans la préfecture de Ngari, au Tibet, à proximité du lac Manasarovar et du lac Rakshastal, elle est à la source de deux des quatre plus grands fleuves d'Asie : l'Indus et le Sutlej.

Le mot Kailâsa signifie « cristal » en sanskrit. Les Tibétains le nomment Ghang Rimpoche ou Khang Ripoche, ce qui signifie le « précieux joyau des neiges » et les jaïns Ashtapada. Il est aussi appelé Tise ou Meru.

 

Tentative d’ascension…

En 2001, le gouvernement tibétain en exil et le journal britannique The Observer affirmèrent qu'une expédition espagnole, dirigée par Jésus Martinez Novàs, avait obtenu de la part des autorités chinoises la permission de tenter l'ascension du Mont Kailash au Tibet.

 

Le gouvernement tibétain en exil fit la déclaration suivante :

« Nous avons été profondément affectés en apprenant que les autorités chinoises ont donné la permission à un groupe d'alpinistes espagnols de faire l'ascension du Gang Rinpoche — le mont Kailash —, qui est sacré pour trois grandes religions. Les hindous, les bouddhistes et les fidèles de bön, religion prédominante au Tibet avant l'avènement du bouddhisme, considèrent en effet Gang Rinpoche comme une montagne sacrée.

Pour les hindous, Gang Rinpoche est le symbole du Mont Meru, le centre de l'univers. Les bouddhistes tibétains considèrent cette montagne comme la demeure de Demchog et de Dorje Phangmo, symbolisant l'union des forces mâles et femelles. C'est le cas également pour les fidèles de bön.

Demander la permission de grimper sur le Kailash, ainsi qu'accorder cette permission, est clairement, de la part de ce groupe d'alpinistes espagnols et de la Chine, la négation des sentiments religieux qui animent les fidèles de trois des grandes religions du monde.

Nous exhortons le groupe d'alpinistes espagnols à renoncer à cette aventure d'autant plus scandaleuse que la liberté de religion au Tibet est violemment réprimée par les autorités chinoises.

Traiter la montagne la plus sacrée au monde comme un vulgaire terrain de sport constituerait la preuve d'une insensibilité flagrante vis-à-vis des sentiments religieux du peuple tibétain ».

 

Ces affirmations furent démenties par le gouvernement chinois, par la voix du porte-parole du ministère des affaires étrangères : « Nous n'avons jamais autorisé de telles activités, et toutes ces dépêches prétendant que la Chine a donné la permission à une équipe d'alpinistes espagnols de gravir le mont Kailash sont absolument sans fondement ».

 

Au final, ce sommet n'a jamais été gravi !

Pour l'hindouisme :  Le sommet du Kailâsa est considéré comme la demeure de Shiva et de sa shakti Pârvatî – littéralement fille de la montagne –, ce qui explique son caractère sacré pour les hindous qui le voient aussi comme un lingam accompagné de la yoni symbolisée par le lac Manasarovar.

Selon une légende, au cours d'une altercation avec un moine bön, le maître Milarépa, pour montrer sa supériorité, se serait transporté au sommet de la montagne sur un rayon de soleil.

Pour le bouddhisme : L'année du cheval invite le pèlerin plus particulièrement à faire de tour de cette montagne sacrée. Une telle action est censée purifier le karma du croyant pour une vie ; l'effectuer cent fois assure l'illumination.

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Vue Sud du mont Kailash…

 

Le lac Manasarovar cité plus haut, est un lac sacré…

Comme le mont Kailash, le lac Manasarovar est un lieu de pèlerinage pour de nombreux fidèles venant de l'Inde, du Tibet ou des autres pays voisins. C'est en effet un lac sacré dans les religions hindouiste, bouddhiste, jaïniste et bön. Il constitue une des trois étapes du pèlerinage complet avec le Kailash et le site de Thirtapuri.

 

Les pèlerins hindouistes s'y immergent, mais pas les bouddhistes. un proverbe tibétain dit : « les hindous se lavent l'extérieur pendant que les bouddhistes se lavent de l'intérieur ». Certains pèlerins en font également le tour complet (kora). Dans la mythologie hindouiste, le lac a été créé dans l'esprit de Brahma ; c'est pourquoi il est appelé Manasarovar en sanskrit, combinaison des mots manas (esprit) et sarovar (lac).

Ses eaux sont renommées comme étant d'un très grand bénéfice spirituel, que l'on s'y immerge comme les hindous, ou qu'on en boive comme les tibétains, ce qui est également considéré comme excellent pour la santé et la longévité.

Il est vénéré depuis des temps immémoriaux. Il représente les eaux primordiales de l’univers.

Le lac Manasarovar symbolise la lumière, le soleil tandis que le Raksastal est la demeure des puissances des ténèbres. Il est d’ailleurs fui en général par les pèlerins.

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Vue satellite des lacs Manasarovar (à droite) et Rakshastal, avec le Mont Kailash à l'arrière-plan

 

Les Tibétains scrutent attentivement le niveau du canal qui relie les deux lacs pour évaluer l’état du pays et de ses habitants, or pendant une bonne partie du XXe siècle, le canal encroûté de sel fut à sec, au point que Sven Hedin douta de son existence. L’eau s'est depuis remise à couler, ce que certains relient à une plus grande liberté religieuse au Tibet.

Le spectaculaire environnement du lac, coincé entre deux chaînes de montagnes, est l’un des plus beau du Tibet. Au Nord se trouve la chaîne Kang Tise, avec le Kailash, habitat de la déité Demchok et de sa compagne Dorje Phagmo, symbolisant la compassion et la sagesse.

Le Kailash et le Manasarovar symbolisent le père et la mère de la terre. Au sud, se dresse la chaîne du Gurla Mandhata ou Memo Nani (7694 m), la troisième plus haute montagne entièrement en territoire tibétain (après le Shishapangma 8 012 m et le Namche Barwa 7 756 m).

Également appelé Memo Namgyal (fils de la victoire), il est la demeure de Lhamo Yangchen, divinité femelle très importante pour les fermiers de la région. Détruits pendant la révolution culturelle, les huit monastères du lac ont été reconstruits depuis.

 

Remarque toute personnelle, histoire d’apporter un peu plus de mystère à ce mont Kailash, qui se veut représenter le centre de l’univers, si l’on divise son altitude 6 731 m par la coudée 0.5236, on obtient …12 823 qui est ‘’presque’’ la longueur en kms du diamètre de la Terre (12 742), et presque aussi fort, l’altitude du mont Kailash est presque la mesure en kms du rayon de la Terre !

 

Je remarque également, que le mont Kailash ressemble aux fameux Vimanas ou ‘’char des dieux’’  en sanscrit, dans la culture indienne. Cela désigne aussi le trône ou le palais céleste, par extension le palais royal ou le sanctuaire d'un temple.

Par extension, le nom de vimāna a été donné à la construction, souvent en forme de pyramide, qui recouvre le saint des saints (garbha griha) des temples de l'Inde du sud.

Ce terme est utilisé pour désigner les OVNIs en Inde…

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…
Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Et encore plus frappant et ressemblant, la forme du mont Kailash est presque identique à Die Glocke !?

Die Glocke (la cloche en français) est le nom de code d’un projet top secret qui aurait été développé par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale dans la lignée des Wunderwaffen.

 

Pour faire court, des documents secrets SS retrouvés dans les archives de l’Union soviétique, prouveraient son existence, mais son utilité reste encore un mystère, enfin presque...

Selon Igor Witkowski, Die Glocke était peut-être une expérience de construction de système anti-gravité. Le site se situerait près de la mine de charbon de Ludwigsdorf (aujourd'hui Ludwikowice Kłodzkie en Pologne. Selon Witkowski, des vestiges de l'expérience seraient encore présents sur le site. Elle aurait nécessité une quantité très forte d'énergie, ce qui explique qu'une centrale électrique thermique ait été construite près de son site en 1941.

La cloche était dite comme extrêmement dangereuse, causant des pathologies cardiaques, des mutations et la mort des animaux placés près d'elle.

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…
Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

 

Mais continuons :

Voyons à présent le stupéfiant et magnifique temple de Kailash…

On estime qu'environ 400.000 tonnes de roches ont été dégagés sur une centaine d'années pour construire cette structure monolithique. L'excavation mesure 84 m de longueur, 47 de largeur et 33 de  hauteur. Le temple lui-même est long de 45 m et large de 30 m.

 

Le temple vu du haut de la falaise…

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Le Temple de Kailash fait partie d'un ensemble de monastères et temples situé à Ellora, Maharashtra, Inde. C'est un ensemble de constructions sur plus de 2 km² creusés dans la paroi d'une haute falaise en basalte. Des 34 monastères et temples, le Kailasa qui occupe la grotte n°16 est le plus connu en raison de sa taille, de son architecture et de sa décoration.

 

Il a été construit par l'excavation et le creusement de la falaise. C'est un exemple significatif d'architecture monolithe.

Le temple rappelle le Mont Kailash, demeure du dieu Shiva. Il a été construit au VIIIe siècle par le roi Krishna 1er de la dynastie Rashtrakuta.

C'était à l'époque où l'Inde repassait peu à peu du bouddhisme à l'hindouisme. En raison d'un manque de références, les maitres d'ouvrage se sont inspirés des constructions du royaume Chalukya qui avait été vaincu.

Localement, il était dénommé Ranga mahal (=palais de couleur).

 

Le surplomb des galeries alentour…

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Il a été construit (ou plutôt excavé) par le creusement de la falaise à partir de son sommet vers le bas, pour dégager les cours, espaces libres, mais aussi les salles intérieures. En conservant les piliers et les murs nécessaires, ainsi que les sculptures et les décorations souhaitées.C'est probablement la plus grande construction monolithique du monde.

 

Sur le côté gauche de l'entrée, la plupart des divinités sont shivaïtes (disciples de Shiva) alors que sur le côté droit, les divinités sont vishnuites (partisans de Vishnu).

On y trouve aussi une grande sculpture du démon Ravana essayant de soulever le Mont Kailash demeure de Shiva ayant inspiré le temple. C'est une oeuvre majeure de l'art indien. Ravana était un démon qui voulait ébranler la montagne de Shiva selon un épisode du Ramayana. Pour se défendre, Shiva pose simplement son pied sur Ravana et l'immobilise. On trouve aussi une représentation de Vishnu en homme-lion déchiquetant le corps d'un démon.

 

pilier sculpté…

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…
Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Les grottes hindoues ont été construites au début du VIIe siècle. Certaines d'entre elles sont d'une telle complexité qu'il a fallu un temps très important pour les achever.

Le temple de Kailâsanâtha (725-755) est le joyau du site, complètement excavé de la falaise. Sa taille est deux fois plus importante que celle du Parthénon d'Athènes.

 

Source : Wikipédia

 

Ce mont Kailash, ce ‘’centre de l’univers’’ ne renfermerait il pas finalement la porte d'entrée vers l'Agartha ? ... Foutaise, ha ça y est après les ovnis, voila la terre creuse diront certains, pourtant il est clair que le peuple Tibétain est bien à part, du reste de notre humanité, ( voir le sujet ci-dessous intitulé : Le Tibet terre de mystères, et le roi du monde …) et l’on se souvient également qu’ils sont les gardiens du  ‘’ chemin principal ‘’  qui mène au monde de l’Agartha.

 

Les lamas connaissent l’ Agartha et sa capitale Shambhala, ce monde ou nul ne peut y pénétrer si il n’y a pas été invité, ou si son karma n’ est pas prêt pour cela.

D'ailleurs, le titre de ce topic, devrait nous mettre la puce à l'oreille " Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…"

 

En 1880, selon les déclarations des Indous, le Roi du Monde aurait fait une prophétie quand il a apparut au monastère de Narabanchi :" Les peuples d'Agartha sortiront de leurs cavernes et apparaîtront à la surface de la terre."

Un des plus anciens texte du monde, nous parle d’un monde situé dans les entrailles de la Terre, il s’agit de l’épopée de Gilgamesh, le légendaire héros des anciens Sumériens et des Babyloniens.

 

Souvenons nous des derniers mots du roi Arthur après avoir été bléssé mortellement au cours d’une bataille, il demanda de pouvoir partir vers les confins de la Terre sur un navir, à son compagnon Béduier il dit ceci :

‘’ Adieu Béduier, mon ami et compagnon, je pars pour le pays ou il ne pleut jamais , qui est exempt de maladies et ou personne ne meurt ‘’. 

C’est le pays de l’Agharta du monde bouddhiste, la Shangri-la du Tibet, le mont Olympe des Grecs, l’Amenti du livre des morts des anciens Egyptiens, la cité des Sept Pétales de Vishnou, la cité des 7 rois d’Edom, ou encore l’Eden de la tradition Judaique, en d’autres termes il s’agit du paradis terrestre.  

 

Une des plus anciennes et des plus curieuses croyance de ce monde souterrain se trouve en Orient, ou un compte rendu affirme que le premier homme, Adam vint en réalité d’un monde souterrain. Si l’on en croit un vieux sage du nom de Saint-Ephraim, sa residence se trouvait au centre de la Terre.  

 

Et ses derniers mots furent que son ‘’ redempteur est celui de sa postérité ‘’ viendrait de cet endroit.

La tradition dit que le corps d’Adam fut embaumé puis conservé en lieu sur, jusqu’à ce qu’un pretre nommé Melchisedeck, un sage du monde souterrain, vienne finalement quelques années plus tard à travers une galerie pour le reprendre et l’enterrer décemment.

Les fameux ovnis que l’on voit chaque jour de par le monde par centaines, ne viennent pas de lointaine galaxie, mais ils proviennent de ce monde souterrain, pendant que nous levons nos yeux au ciel pour chercher leur origine et comprendre, ceux ci sont tranquillement installés sous nos pieds dans ce monde fabuleux de l’Agartha.

 

Je vais m'arrêter là concernant cette piste, mais les sujets liés ci-dessous pourront peut être finir de vous convaincre, ou du moins vous faire méditer sur tout cela...

Le mont Kailash ‘’centre de l’univers’’ n’a jamais été gravi…

Comme toujours c'est à vous de juger...

 

 

Cet article a été vu :

Commenter cet article

Pierre 31/01/2016 23:28

Une chose me gêne.dans cet article ..les OVNI viennent ils du centre de la Terre ou de l ' espace ?
Pour moi les deux sont possibles car plusieurs sujets de ce Blog parlent bien d ' extraterrestres et je suis prêt à parier qu ils se connaissent et ont des contacts fréquents car nous, sommes bien les seuls à les ignorer ( ou pour les États qui verrouillent tout) à feindre de les ignorer...

crami25 09/09/2015 21:02

Un bon sujet de méditation, en effet ! Mais avant tout, c'est un sujet d'histoire et de géographie à connaitre, car fort intéressant.

OTOOSAN 19/08/2015 20:20

Au sujet d" Ellora, il conviendrait de préciser que certains souterrains parfaitement visibles n'ont pu t être explorés car trop petit en section pour laisser passer un enfant, on voit juste ce qu'éclaire une lampe. Il y a pourtant des traces d'outils sur ces murs ! L'ensemble est toutefois misérable, je ne suis pas sur qu'il intéresse un archéologue ! Détritus partout, salle fermées par du grillage ...juste une curiosité à touriste.