Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


A la recherche du 4e Bouddha géant de 300 mètres de long… !

Publié par MERLIN sur 13 Octobre 2015, 21:50pm

Catégories : #Insolite

A la recherche du 4e Bouddha géant de 300 mètres de long… !

Ce quatrième Bouddha est mentionné dans d'anciens textes, il serait couché, et mesurerait environ 300 mètres de longueur il serait enseveli sous les alluvions de la vallée…

Il fait partie des 3 statues des grands Bouddhas : le grand Bouddha avec 53 mètres de hauteur et le petit Bouddha avec 38 mètres de hauteur situées juste à côté de la ville de Bâmiyân ainsi que le Bouddha de Kakrak mesurant 10 mètres de hauteur et situé à quatre kilomètres au sud-est.

Ils ont été détruits en 2001 on s’en souvient tous par les talibans.

 

Un grand flou entoure les dates de construction de ces bouddhas. Les archéologues sont très prudents à ce sujet. Ils estiment que ces statues colossales et l'ensemble des travaux sur le site ont été réalisées entre 300 et 700, certains précisant que le « grand Bouddha » (53 mètres) daterait du Ve siècle, le « petit Bouddha » (38 mètres) de la seconde moitié du troisième siècle, des décors peints ayant été réalisés sur les deux statues et sur les parois des niches durant les siècles suivants.

À quatre kilomètres au sud-est des Bouddhas de Bâmiyân, à Kakrak, se trouve un autre bouddha creusé dans la falaise, d'une hauteur de dix mètres, de facture plus grossière que les précédents. On le date du Ve ou du VIe siècle, peut-être d'une époque ultérieure.

Ces statues étaient taillées directement dans les falaises de grès, mais les détails avaient été modelés dans un mélange de boue et de paille, puis enduits de stuc. Cet enduit, qui avait pratiquement disparu depuis bien longtemps, était peint pour améliorer le rendu des expressions des visages, des mains et du drapé des robes.

Les parties inférieures des bras des statues ont été faites du même mélange d'argile et de paille et soutenues par des armatures en bois. On pense que les parties supérieures des visages étaient constituées de grands masques en bois ou en métal. Les alignements de trous que l'on peut remarquer sur les photographies accueillaient des chevilles en bois servant à stabiliser la couverture de stuc.

Concernant leur destruction, saviez-vous que…

Suite à l'envoi de Mutawas saoudiens en Afghanistan pour aider le gouvernement des talibans à former leur police de répression du vice et de promotion de la vertu, le gouvernement taliban fut convaincu de démolir les Bouddhas de Bâmiyân, sachant que toute représentation humaine est interdite par la doctrine islamique.

En 2001, après avoir survécu relativement épargnés durant plus de quinze siècles13, avoir assisté à la destruction de la ville de Bâmiyân par les Mongols de Genghis Khan en 1221, avoir subi l'occupation russe, les statues sont décrétées idolâtres par Mohammed Omar et les talibans les détruisent au moyen d'explosifs et de tirs d'artillerie.

En mars 2001, les deux statues avaient disparu après presque un mois de bombardement intensif, causant une vive émotion de par le monde.

Pendant l'opération de destruction, Qadratullah Jamal, le ministre de l'Information taliban, déplora que « ce travail de destruction n'[était] pas aussi facile que les gens pourraient le penser. Vous ne pouvez pas abattre les statues par quelques coups de canons car toutes deux sont découpées dans une falaise et sont fermement attachées à la montagne. »

 Après la destruction, le mollah Omar déclara qu'il était « fier de tous les taliban qui avaient participé à la destruction de cette horreur impie synonyme d'une religion pour dégénérés. »

Selon l'ambassadeur afghan au Pakistan de l'époque, Abdul Salam Zaïf, le Japon est le pays qui a le plus fait pression pour tenter d'empêcher la démolition des statues. Une délégation officielle japonaise accompagnée d'un groupe de bouddhistes sri lankais a proposé de recouvrir les statues, et même de les démonter pour les reconstruire pièce par pièce à l'étranger, ce que les talibans ont refusé.

De son côté, l'UNESCO avait délégué un envoyé spécial, Pierre Lafrance16, ambassadeur de France, membre fondateur de la Society for the preservation of Afghanistan’s Cultural Heritage (SPACH).

La restauration du site n'a pas été jugée prioritaire par l'UNESCO et les bouddhas géants ne seront probablement jamais reconstruits.

Les efforts se portent aujourd'hui dans deux directions, la consolidation de la falaise et plus particulièrement des niches qui ont beaucoup souffert des bombardements des talibans, et la recherche du troisième bouddha, un bouddha couché en parinirvâna, dont Xuanzang fait la description et qui se trouverait dans la vallée, peut-être enseveli.

Le musée de Kaboul conservait des fresques provenant de Bâmiyân ; certaines ont été endommagées durant les guerres civiles, quelques-unes ont pu être restaurées ou sont en cours de restauration. D'autres fresques sont exposées au Musée Guimet à Paris.

Mais revenons à ce fameux Bouddha géant de 300 mètres…

Ce mystérieux bouddha allongé serait enseveli quelque part entre les deux statues détruites. Il a été mentionné dans les écrits d'un pèlerin chinois, Hiuen-Tsang, en 632. Celui-ci évoquait une ville de dix monastères, avec plus de mille moines, et indiquait la présence d'« une statue couchée de Bouddha entrant dans le nirvana longue de plus de 1 000 pieds ».

Comme la paix en Afghanistan, le bouddha allongé reste introuvable. Dix ans de fouilles menées par le professeur Zemaryalaï Tarzi et son équipe (université de Strasbourg) ont permis d'excaver beaucoup de choses, mais aucun bouddha de 300 mètres de long. Assadoulah espère encore. En 2014, il participa aux recherches menées avec la Délégation archéologique française en Afghanistan.

 

Grottes creusées par les moines bouddhistes voilà 1 500 ans.

 

Quand ils sont arrivés à Bamiyan en 2001, les talibans ont commis des massacres. Des centaines de paysans ont été abattus de sang-froid.

Mais il y a une autre menace pour le site de Bamiyan, c'est le changement climatique. Le régime des pluies a changé et les grès s'effondrent. On assiste à une accélération foudroyante de l'érosion depuis trente ans. Le réchauffement va, hélas, provoquer la disparition de milliers de sites archéologiques, une grande partie des archives non écrites de la planète.

On commence à en prendre conscience, mais on ne sait pas vraiment comment réagir…

 

Quelques sujets liés :

L’incroyable cité d'Ur pourrait être l'égal de Gizeh et de ses pyramides…

Petit tour surprenant dans le monde souterrain secret de Gizeh…!

L’impossible barrage que l'égyptologie voudrait oublier... !

Sous les pierres, l'Atlantide ?

Le message secret gravé sur la patte du sphinx, et le 2e sphinx… !

Egypte : Un peuple inconnu édifie Nabta Playa il y a 11 000 ans… !

L’incroyable géométrie sacrée du plateau de Gizeh… C’est du lourd !

Fabuleuse découverte qui confirme les écrits de Z.Sitchin…

D’énormes secrets, non révélés, sous Gizeh… !

L’énigmatique Tiahuanaco, et la relation avec Vénus et la Terre…

Gizeh 2005 : par le réalisateur de LRDP et J.Grimault...

Pyramides d ' Egypte, qu'y a-t-il derrière la porte... ?

La pyramide au labyrinthe de 3 000 chambres et passages secrets… !

Pyramides plus anciennes que celles d'Egypte découvertes ...

 

Les 6 mystérieuses pyramides de la ville sacrée de Caral-Supe au Pérou…

La grandiose cité de ‘’Madain saleh’’ la ville maudite d’Arabie saoudite…

Comme toujours c'est à vous de juger...

 

 

Cet article a été vu :

Commenter cet article

n.dsk 15/10/2015 09:56

Promis la prochaine fois je me tiendrai à carreau ! :D
Et sans nul doute le revers de la "crise économique" est encore à subir... Mais bon... Ca fait combien de temps que la France est en crise ? Sans doute depuis la naissance de la devise ! C'est perpétuel, du pipeau... !

crami25 10/11/2015 00:52

La crise est même galactique...

MERLIN 15/10/2015 18:29

Le souci, on ne parle pas de la France, mais de la planète entière, une crise globale ...

n.dsk 14/10/2015 15:20

Salut Merlin !
Première fois que je commente ton superbe blog... ton site !
Tes articles sur l'histoire de l'humanité sont au top !
Si je t'écris aujourd'hui c'est pour te formuler une critique, à savoir, je trouve que des sites comme le tien, celui des moutons etc... ont perdu à mes yeux bcp de crédibilité en surfant sur la vague du "mois de septembre 2015" et les catastrophes qui auraient dues suivre... (bon au final je suis bien content que non...), mais du coup il est difficile d'accorder du crédit à tes propos tout en sachant les bêtises qui ont été racontées...
Parfois un petit coup de "delete" s'impose :)
Continue comme ça, mais sans le côté Nostradamus !

MERLIN 14/10/2015 18:33

Bonjour n.dsk,
Je comprends bien tes remarques, et elles sont constructives, mais je me dois aussi de relayer ce genre d'infos quand je pressens que cela se tient, et là, il y avait beaucoup d'éléments "forts" qui abondaient en ce sens.

Les infos pour la plupart étaient assez sérieuses, le faisceau d'indices était aussi assez important, je ne pouvais pas passer à coté, et il n'était pas question de fin du monde, mais de crise mondiale importante.

Et enfin, je pense que ce n'est pas fini, même si la date est dépassée, nous ne sommes pas à l'abri d'un effondrement économique mondial tous les évènements vont en ce sens depuis pas mal de temps tout de même...

Mais comme dit au début de ma réponse, je comprends bien tes remarques, je ne le prends pas mal.

J'aurai moi aussi une critique à te faire, ça n'est pas bien ce que tu as fait avec nafissatou diallo ( n-dsk)... lol