Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Une ‘’vie ‘’ après la mort… les preuves !

Publié par MERLIN sur 27 Octobre 2015, 06:38am

Catégories : #Mysteres

Une ‘’vie ‘’ après la mort… les preuves !

Y-a-t-il une vie après la mort ?

La science elle-même l’admet : Il y aurait bien une vie après la mort !

Eben Alexander, neurochirurgien à l’esprit rationnel, nous en donne la preuve, après avoir vécu une NDE (expérience de mort imminente). Cet homme de 52 ans atteste de l’existence du Paradis dans ce livre témoignage, aussi extraordinaire que bouleversant.

L’auteur nous invite à partager son voyage dans une autre dimension, là où il a rencontré des êtres de lumière, très différents de tout ce que l’on peut connaître sur notre planète...

Un récit dont l’authenticité a été reconnu par le Dr Raymond Moody, spécialiste renommé de l’au-delà. Il raconte ainsi comment il a acquis la certitude que le paradis existe.

Le livre d’Eben Alexander a fait la une du très sérieux Newsweek avec ce titre choc : « Le paradis est réel ». Le magazine américain publie aussi un long témoignage du neurochirurgien.

 

Depuis la publication en 1975 de « La vie après la vie » du Dr. Raymond Moody, tout le monde ou presque a entendu parler des expériences de mort imminente : des personnes à l’agonie ont la sensation de quitter leur corps, flottent au-dessus de leur enveloppe physique puis s’engouffrent dans un tunnel obscur au bout duquel brille une lumière blanche. Là, ils sont accueillis par des entités bienveillantes, souvent des proches décédés.

En plus de trois décennies, des milliers de témoignages ont été étudiés par différentes équipes de chercheurs dont les conclusions sont variées, voire contradictoires. Mais, pour la première fois (*), un scientifique reconnu, le professeur de neurochirurgie à Harvard, Eben Alexander, est passé du rôle d’observateur de ce phénomène à celui d’expérimentateur.

<< En tant que neurochirurgien, je ne n’accordais pas de valeur objective aux expériences de mort imminente >>

L’histoire d’Eben Alexander, en dehors de son cursus scientifique hors du commun, est somme toute assez classique : en 2008, à l’âge de 52 ans, il a été victime d’une forme très rare de méningite foudroyante et s’est retrouvé plongé dans le coma pendant une semaine avec un encéphalogramme quasi-plat.

Mais, pendant que son cerveau ne montrait pratiquement aucun signe d’activité, Eben Alexander vivait, selon ses propres termes, une «odyssée lumineuse et parfaitement cohérente ».

Les visions qu’il décrit dans son livre correspondent aux représentations les plus traditionnelles du paradis : musique céleste, ciel glorieux, paysages édéniques et papillons multicolores. Une très belle femme l’a même accompagné au cours de son périple dans l’au-delà : « Je me souviens d’elle dans tous les détails. Elle était jeune, avec des pommettes très hautes, des yeux d’un bleu très profond, et des tresses auburn qui encadraient son joli visage. »

Pourtant, il était jusqu’à cette expérience très sceptique sur les NDA et, bien que baptisé, il ne croyait pas à la survivance de l’esprit : «En tant que neurochirurgien, je ne n’accordais pas de valeur   objective aux expériences de mort imminente. Mais je ne vois aucune explication scientifique au fait que pendant que mon corps reposait inerte sur un lit et que mon cortex cérébral était réduit à l’inactivité par une bactérie, mon esprit, mon moi intérieur, voyageait dans une dimension que je n’aurais jamais imaginée (...) Un univers peuplé d’êtres plus avancés, semblables à des anges. »

Le livre d’Eben Alexander fait la une du très sérieux Newsweek, et le magazine américain publie aussi un long témoignage du neurochirurgien :

Je suis le fils d’un neurochirurgien et j’ai grandi dans un environnement scientifique. Je comprends les mécanismes à l’œuvre dans le cerveau quand une personne est proche de la mort et j’ai toujours pensé qu’il y avait de bonnes explications scientifiques à ces voyages paradisiaques hors du corps que décrivent ceux qui ont échappé de peu à la mort.

J’avais de la sympathie pour les croyants, et même je les enviais, mais en tant scientifique, je ne pouvais pas partager leur foi. Le cerveau est un mécanisme sophistiqué et fragile. Si vous diminuez dans des proportions infimes la quantité d’oxygène qu’il reçoit, vous provoquez une réaction.

Rien de surprenant, donc,  à ce que des gens victimes d’un traumatisme sévère reviennent de leur expérience avec des histoires étranges. Mais cela ne signifie pas que leur «voyage » était réel. (...)

Mais, à la fin de l’année 2008, après sept jours passés dans le coma durant lesquels la partie humaine du cerveau, le néocortex était inactif, j’ai expérimenté quelque chose de si profond qu’il m’a donné une raison scientifique de croire que la conscience survit après la mort. Je sais comment résonne aux oreilles des sceptiques une phrase comme la mienne.  

Aussi, je vais raconter mon histoire avec les mots et la logique du scientifique que je suis.

Il y a quatre ans, je me suis réveillé avec une migraine extrêmement violente. En quelques heures, mon cortex -la partie du cerveau qui contrôle la pensée et les émotions- a cessé de fonctionner. Les médecins de l’hôpital de l’hôpital général de Lynchburg, en Virginie, où j’avais exercé, ont diagnostiqué une forme rare de méningite bactérienne qui frappe généralement les nouveaux-nés.

La bactérie E. coli avait pénétré mon fluide cérébro-spinal et dévorait mon cerveau...

Mes chances d’en réchapper autrement que dans un état végétatif étaient faibles quand j’ai été admis aux urgences. Très vite, elles sont devenues inexistantes. (...) Mais pendant que les neurones de mon cortex étaient réduits à l’inactivité complète par la bactérie, ma conscience libérée du cerveau parcourait une dimension plus vaste de l’univers, une dimension dont je n’avais jamais rêvé   et que j’aurais été ravi d’expliquer scientifiquement avant que je ne sombre dans le coma.

(...) Je ne suis pas la première personne à avoir découvert que la conscience existe au-delà du corps. Mais, à ma connaissance, personne n’a jamais effectué ce voyage avec a) un cortex complètement hors service et b) sous une surveillance médicale de chaque instant durant mes sept jours de coma.

Les principaux arguments avancés pour réfuter les expériences de mort imminentes induisent qu’elles sont le résultat d’un dysfonctionnement minime, transitoire ou partiel du cortex. Or, ma NDE   n’est pas survenue pendant que mon cortex dysfonctionnait mais alors qu’il était totalement inactif. Ce fait est avéré par la gravité et la durée de ma méningite ainsi que par les scans et les examens neurologiques que j’ai subis.

Selon les connaissances médicales actuelles sur le cerveau et l’esprit, il n’y avait absolument aucune chance que je conserve ne serait-ce qu’une lueur de conscience ténue et limitée durant cette période. À plus forte raison, il était impossible que je sois emporté dans cette odyssée éclatante et parfaitement cohérente.

Il m’a fallu des mois pour parvenir à accepter ce qui m’est arrivé.

(...) Là où je me trouvais, voir et entendre n’étaient pas deux fonctions séparées. (...) Tout était distinct et, dans le même temps, faisait partie d’autre chose comme les motifs entremêlés d’un tapis persan.

(...) Je sais à quel point cela peut sembler extraordinaire et incroyable. Si, par le passé, quelqu’un -et même un docteur- m’avait raconté une telle histoire, j’aurais été certain qu’il était sous l’emprise d’une illusion. Mais ce qui m’est arrivé est très loin d’être une illusion. C’est un événement réel, aussi réel que tous les événements de ma vie, y compris mon mariage et la naissance de mes deux enfants.

Ce qui m’est arrivé demande une explication…

La physique moderne nous dit que l’univers est unité, qu’il est indivisible. Bien que nous ayons l’impression de vivre dans un monde de séparation et de différenciation, chaque objet et événement dans l’univers fait partie d’un tissu reliant tous les autres objets et évènements existants. Il n’existe pas de séparation véritable.

Avant mon expérience, ces idées étaient des abstractions. Aujourd’hui, ce sont des réalités.

Les regards d’incrédulité polie que l’on me réserve aujourd’hui -en particulier de la part de mes pairs- me font comprendre à quel point il est difficile d’expliquer l’énormité de ce que j’ai vu et expérimenté.

(...) Il est désormais évident pour moi que l’image matérialiste du corps et du cerveau comme producteurs plutôt que véhicules de la conscience humaine est caduque. A la place, une représentation nouvelle du corps et de l’esprit va émerger et, en fait, est déjà en train d’émerger. Cette représentation est à la fois scientifique et spirituelle en proportions égales. Elle donnera de la valeur à ce qui a toujours été privilégié par les plus grands scientifiques de l’histoire : la vérité…

Interview en sous-titrée…

Le site du médecin anesthésiste Jean-Jacques Charbonnier, auteur de plusieurs ouvrages sur cette question : Jean Jacques Charbonier  

 

Dans La vie après la mort : les preuves, le radio-oncologue Jeffrey Long commente les dernières découvertes de la Near Death Experience Research Foundation (NDERF) et propose les témoignages de « ceux qui sont passés de l’autre côté », recueillis aux quatre coins du globe sur la plus vaste base de données.

Selon le Dr Long, « les expériences de mort imminente sont bien réelles. Les témoins de tous âges, de toute nationalité et de toute religion racontent souvent avoir vu ou entendu des choses, alors qu’ils étaient inconscients et loin de leur corps. Aucune explication physiologique ou psychologique ne peut résoudre ce mystère. Actuellement, il existe plus de preuves scientifiques de la réalité des EMI qu’il n’y en a de l’efficacité des traitements contre certains cancers ».

Ce livre est divisé en neuf chapitres consacrés, entre autres, à la cohérence remarquable qui se dégage des témoignages, à la précision des images de vie qui défilent et aux bouleversements occasionnés par les expériences de mort imminente. Des preuves irréfutables de la vie après la mort à portée de main…

« Les Docteurs Long et Perry ont effectué un travail phénoménal afin de nous exposer les dernières avancées de la recherche en matière d’expériences de mort imminente. Ce livre nous fait faire un pas de plus sur le chemin qui mène à la compréhension du mystère que sont les EMI. » Dr Raymond Moody (auteur de La vie après la vie).

 

En retraçant son parcours, le Dr Raymond Moody, auteur du best-seller La Vie après la vie, approfondit la question qui l'a préoccupé toute son existence : y a t’-il une vie dans l'au-delà ?

Que se passe-t-il après la mort ?

En pleine dépression malgré le succès de ses livres, le Dr Raymond Moody en a un premier aperçu lorsque, souffrant d'une maladie non diagnostiquée, il tente de se suicider à l'âge de 47 ans. Ce qu'il entrevoit alors le pousse à s'interroger sur sa fascination de toujours pour l'au-delà. Un père absent, le rôle paternel endossé par un grand-père bientôt paralysé, une enfance passée à redouter la mort.

Tout cela l'a conduit, à l'âge de 23 ans, à s'engager dans un domaine alors complètement nouveau : les Expériences de Mort Imminente. Il recueille des témoignages et s'essaye à des expériences sous hypnose pour découvrir la possibilité de vies antérieures et de réincarnation avant de s'intéresser au dialogue entre les vivants et les morts.

Dans son centre de recherche, le " Théâtre de l'Esprit ", il accueille de nombreux candidats curieux de trouver eux aussi les réponses aux questions que l'homme se pose depuis toujours et que la science exclut de son champ d'investigation. Après plus de quatre décennies, le Dr Moody ne craint pas de poursuivre ses recherches en territoire inconnu pour enfin saisir ce qui arrive à l'âme quand le corps meurt.

 

La science elle-même l’admet : Il y aurait bien une vie après la mort !

En effet, une équipe de scientifiques de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni, a durant quatre ans, menée une étude sur 2 060 patients ayant subi un arrêt cardiaque. C'est la plus vaste étude scientifique au monde jamais réalisée autour de ce troublant sujet…

La suite ici...

 

Quelques sujets liés :

Les mystères de la réincarnation...

La Réincarnation : Croyance ou Certitude... ?

Vie après la mort: mort pendant 45 minutes, il se réveille avec une vision

Comme toujours c'est à vous de juger...

 

 

Cet article a été vu :

Commenter cet article

Oliver 21/04/2016 17:50

Il y a certainement quelque chose après la mort ! Mais que se passe-t-il vraiment? C'est à cette question que cet article tente de répondre > http://questions.aleteia.org/articles/55/que-se-passe-t-il-au-moment-de-la-mort/

Muriel 17/03/2016 11:17

Il est temps que la science admette qu'il y ait une vie après la mort. Non seulement ça, mais qu'elle le proclame haut et fort pour que tout le monde puisse avancer spirituellement. Ce sujet ne devrait plus être tabou. Suffisamment de livres écrits par des scientifiques sont sortis sur le sujet pour ne plus avoir à tergiverser.

Voltaire 14/02/2016 08:11

Je croyais à une époque qu'il y avait une vie après la mort, je suis devenue sceptique. Tout ce que je peux dire c'est que j'espère, s'il y a une vie après la mort, qu'elle sera meilleure pour tous ceux qui ont vraiment soufferts sur cette terre. Que l'on m'explique également pourquoi un enfant innocent meurt.
Et si la vie est meilleure là-haut et bien je veux bien y aller !!!

Jean 24/01/2016 00:31

La nde n'est nullement une mort, imaginez que vous prenez l'avion de Paris à New-York et qu'en cours de route l'avion fasse demi-tour pour une raison technique, avez-vous été à New-Yok ? c'est pareil, personne ayant raconté sa nde n'est mort et par conséquent personne ne peut dire ce qu'elle est vraiment, tout au plus on peut parler de réactions communes dans un moment extrême.

florale 21/11/2015 16:12

Moi meme jai vecu une histoire komça 2 fw de suite!

crami25 17/11/2015 21:07

Oui et non. Pour l'instant, c'est flou.

quassy 06/11/2015 16:19

Ne confondons pas l'AME et le corps humain qui n'est qu'une sorte de poubelle. Des que nous mourons l'AME sort de sa poubelle physique et se transmue dans une autre dimension. et le cycle recommence...l'AME rentre dans le foeutus a partir de 3 a 4 semaines de la formation du foeutus. l'Ame qui est dans chacun de nous a deja ete dans d'autres corps humains, mais l'AME a ete "concue" de telle sorte que nous ne devrons pas nous souvenir de notre passe.

Pitchounne 30/10/2015 23:17

Y as pas de vie après la mort, j ai veccu cela , comme je le dis des fois je suis une morte vivante, quand on se sent partir c'est comme si on tombé que l ont paire tout, comme nous sommes morts et ne ressent rien, y as pas de tunnel, ni d'images ou autres chose y as rien, pas de sensation pas de rêves rien le néant comme si vous dormez vous ressentez rien pendant vôtres sommeil, la mort c'est la même chose . je suis morte opéré du coeur ma ramené à la vie est y as rien pendant la mort ...

birgith 29/10/2015 17:40

Pour la nde , c'est fort possible que l'on montre des images, venant d'autres mondes évolués; tout simplement, pour nous faire comprendre que la lumière existe; parce-que les humains ne sont pas encore des êtres évolués. Le paradis, l'enfer, et le purgatoire existe bien, d'autant plus quand ce moment l'enfer c'est déchainé sur la terre, toute le monde actuellement soufre dans son corps physique; ainsi que dans son esprit devenu la proie des démons terrestres. Alors là, ce serait trop facile d'accéder à une autre dimension, après avoir été une saloperie sur la terre. Si l'on veut accéder, a une autre dimension que la notre, il nous parfois des milliers d'années avant d'y arrivé. Ces êtres lumineux, n'accepte que les enfants dont les mères ont avortés, plus tout ceux que l'on a tués consciemment , ou autre; pour un certain temps; en attente d'une nouvelle incarnation .Trop facile a croire. Vraiment vous croyait au père Noêl. Ce serait trop facile, même pour la pire des ordures. Par périodes, j'ai accès, dans mes rêves au monde des morts et croyait moi ce n'est pas du gâteau. L'on nous montrent seulement un tableau enchanteur, et si voulez y parvenir vous avaient encore beaucoup de travail à faire sur vous. Tant que l'homme ne comprendra ce qu'il est venu faire sur terre les choses n'évolueront pas. On n'en est encore au point mort. Si chacun fait l'effort de changer, on changera le monde.

Brulé Parlesilluminés 27/10/2015 23:48

En espérant qu'elle soit mieux que celle-ci...

andre 27/10/2015 20:14

nous sommes immortels puisque dieu nous a fait a sont image d apres les écritures sainte .
quelle preuves aucunes des millions de gens crois en dieu , et personne ne la vue .
nous sommes dans un monde , qui n évolue pas il y aura toujours une partie pour dire a l autre , cela n est pas possible

JIMI 27/10/2015 08:49

Quelle preuve.....? Même si la cervelle de ce pauvre toubib a cesser de fonctionner il n'était pas vraiment mort puisqu'il est toujours vivant Il est très probable qu'il a été sujet à des hallucinations comme toutes les NDE. Le coeur continue de fonctionner, et les neurones dans le ventre (notre deuxième cerveau) sont toujours en activités....

moi 06/03/2016 23:51

il n'y a pas devie apres la mort les gens qui reviennent de Mort imminente c'est seulement le cerveau qui réagit apres quelques minutes et s'eteind tous voyent la même chose cela prouve que c'est bien un phénomène chimique

KoSmOnAuT 27/10/2015 21:19

A ce jour et après examens par de multiples professionnels, psychiatres y compris, les résultats sont formels, il n'y a pas d'hallucinations ni de psychopathologie en jeu, ces personnes sont parfaitement saines et plusieurs spécialistes souhaiteraient à bien plus de monde de vivre ce genre d'expérience tant celles qui reviennent en sont littéralement transformées dans le meilleur sens du terme.

KoSmOnAuT 27/10/2015 21:10

Alors comment expliquer que des aveugles qui n'ont jamais vu et qui vivent une NDE soient capables de décrire très précisément, détails physiques à l'appui des personnes qu'ils n'ont jamais vues ?
Comment expliquer que des personnes qui vivent des NDE soient capables de relater des discutions ou des scènes qui se sont déroulées ailleurs, dans l’hôpital ou non, touchant des proches ou des inconnu(e)s que l'on a pu retrouver pour attester de ce qui s'était vraiment déroulé ?
Comment expliquer qu'Eben Alexander ait identifier sur une photo sa sœur naturelle qu'il n'a jamais connu puisqu'il a été adopté, celle ci étant son guide de l'autre côté alors qu'elle était décédée. En remontant depuis la photo jusqu'à la dépouille, des test ont permis d'attester par l'ADN que c'était bien elle...
Que le cœur continue de fonctionner est une chose mais la décorporation va devoir être expliquée autrement et je peux citer des tonnes d'exemples qui sortent du critère explicable par de simples hallucinations (pour pas dire par la mauvaise foi).