Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Une légende nous a quitté, RIP Neil Peart...

Publié par MERLIN sur 20 Janvier 2020, 17:16pm

Une légende nous a quitté, RIP Neil Peart...

Il était l’un des meilleurs batteurs au monde grâce à sa technique irréprochable et son style flamboyant. Il est mort à 67 ans le 10 janvier dernier à Santa Monica, en Californie. Neil Peart, le batteur du groupe Rush, a perdu une courageuse bataille de trois ans et demi contre un cancer du cerveau (glioblastome).

C’est en 1974 que le musicien avait rejoint le célèbre groupe de rock progressif, créé en 1968 par le chanteur-bassiste Geddy Lee et le guitariste Alex Lifeson. Toujours en activité aujourd’hui, Rush est entré au Rock and Roll Hall of Fame en 2013, les Canadiens cumulent 24 disques d’or, et 14 de platine à travers le monde, avec 40 millions d'albums vendus, dont 25 millions aux états unis.

Vers la fin des années 90, Neil Peart vécut deux tragédies sa fille Selena étant décédée dans un accident de voiture en août 1997, et ensuite son épouse Jacqueline d'un cancer en juin 1998.  Par la suite, Peart s'est remarié en 2000. Lui et sa femme ont eu une fille, Olivia, en 2009.

Neil Peart avait un style à la fois flamboyant et une technique très précise, qui faisaient de lui un des batteurs les plus respectés et appréciés par ses pairs et les musiciens en général. Il était réputé pour utiliser parfois ses baguettes à l’envers afin de gagner en puissance et pour la virtuosité des solos qu’il réalisait lors des concerts de Rush, au cœur d’un kit impressionnant qui l’entourait à 360 degrés.

Neil Peart a également publié plusieurs romans s’appuyant sur des faits réels et ses voyages.

Pour lui rendre hommage voici 2 vidéos de son incroyable talent et des solos de malades qu'il réalisait avec son instrument fétiche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article