Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Aliens, mensonges et religion...Paul Von Ward...Part 2/5

Publié par MERLIN sur 31 Janvier 2008, 14:31pm

Catégories : #Aliens - mensonges et religion...





                       undefined

                 

                       Paul Von WARD 
                         Aliens, mensonges et religions




Karma One:

Pour compliquer l’histoire, il semble que les “bons”, ceux qui ont voulu amener la connaissance au genre humain soient reliés au serpent (le rôle du bon serpent contre les archontes que l’on trouve dans les écrits gnostiques).    Un symbole reptilien qui s’avère aussi très important dans le chamanisme. D’un autre côté, certains auteurs pensent que les reptiliens (les Gris seraient des sortes d’entités reptiliennes) sont les “mauvais”, des entités extraterrestres qui manipulent ce monde, provoquent les conflits et les guerres, enlèvent des hommes, des femmes et des enfants et seraient à l’origine de sociétés secrètes comme les illuminatis.                         Que pensez-vous de cette apparente contradiction ?                       Deux espèces d’entités reptiliennes coexisteraient-elles, ou est-ce une simple spéculation ?


Paul Von Ward :

La confusion des symboles par les auteurs humains, moi y compris, est compréhensible. Nous avons tant de sources contradictoires censées représenter les faits qu’il est sage de s’armer de prudence avant de tirer des conclusions hâtives. Ce que j’explique à propos du renversement des valeurs dans votre question sur David Ash est historiquement assez proche de ce qui se dit dans les textes gnostiques. 


Il semble donc logique que des auteurs puissent associer les êtres avancés au symbole reptilien d’Enki et ses disciples. Mais diaboliser tous les E.A. de type reptilien ou au contraire les assimiler (ndtr : positivement) au symbole du serpent d’Enki revient à commettre une double erreur.


Tout d’abord, le symbole d’Enki fait référence à la double hélice de l’ADN, pas au reptile du royaume animal. Ensuite, les êtres avancés qualifiés de reptiliens ne correspondent pas aux espèces reptiliennes terrestres. Utiliser le terme « reptile » pour un groupe d’êtres avancés ne veut pas dire que l’on associe une apparence corporelle à un être avancé. Nous ce terme pour caractériser un aspect particulier d’un groupe d’E.A, un peu comme les formes animales sculptées sur les totems des sociétés plus anciennes.


 Dans la plupart des traditions, le totem du reptile avait des significations très positives (par exemple dans les cultures chinoises et celtes). En fait, la culture chrétienne est la plus encline à accorder une signification négative au symbole reptilien. Il semble évident que c’était une diversion du clergé qui a voulu effrayer les croyants pour leur dissimuler la véritable histoire de Ninurta/YHVH et son désir de nous contrôler.

 

Karma One :

Possédons-nous des éléments matériels qui prouveraient que les églises et les autorités religieuses ont caché la vraie nature de ces E.A, que les églises des religions du livre ont transformé la réalité charnelle des êtres avancés en nous parlant d’anges, de démons ou d’êtres éthériques ?


Paul Von Ward :

Oui, en fait je crois que des documents historiques montrent le moment où la vraie nature des êtres avancés a commencé à changer. Les chapitres 20 et 22 expliquent cette transformation graduelle des descriptions sur la nature des E.A. et sur leurs relations avec nous qui, de naturelle, devient progressivement magique et surnaturelle. 


Dans le chapitre 7 j’explique la vision initiale qu’avaient les premiers êtres humains de la présence des êtres avancés et de leurs interactions avec d’autres dimensions.
La plupart des chercheurs ne perçoivent pas cette évidence qui leur pend au nez parce qu’ils interprètent les textes anciens en s’appuyant sur des postulats contemporains sur le surnaturel. 


Par exemple, lorsqu’ils lisent des textes évoquant des êtres avancés déambulant, parlant, mangeant ou ayant des rapports sexuels avec des êtres humains, ils pensent que ces récits sont des allégories parce qu’ils se basent sur leur interprétation moderne de la réalité. Cependant, si on lit les anciens récits dans leur contexte, il est très facile de trouver des descriptions concrètes de la vie des êtres avancés/dieux.


Les récits védiques, sumériens, persans, égyptiens, hébreux, grecs et d’autres textes datant de l’époque où les êtres avancés dominaient la terre abondent de faits historiques qui méritent d’être lus et compris tels que les auteurs les ont rédigés : c’est à dire comme des histoires parlant d’êtres qu’ils ont croisés et connus. 


Ce n’est que depuis 2000 ans que l’on assiste au glissement du débat dans des discussions sur l’éventualité que des êtres avancés ou des humains puissent êtres des entités éthériques ou spirituelles et les uniques représentants d’un royaume divin situé au-delà de la compréhension humaine.



Karma One:

Vous semblez employer les probabilités mathématiques et la génétique pour corroborer l’existence des E.A !


Paul Von Ward :

Les anciens manuscrits comme les sources métaphysiques suggèrent une certaine chronologie de l’intervention des êtres avancés dans notre histoire. Si ces chronologies sont exactes, nous pourrions les corroborer à l’aide de diverses disciplines scientifiques.


Par exemple, actuellement nous pouvons être certains que les événements décrits dans “le Déluge” de la Torah des Hébreux et d’autres histoires à travers le monde se sont déroulés en réalité il y a 11.500 ans.                                            Certaines dates associées avec la dissolution et la chute d’Atlantide peuvent être confirmées par des recherches en géophysique.


Par conséquent, si des dates se réfèrent à des interventions génétiques (qui ont accéléré) le développement humain, nous pourrions les corroborer par la technologie des “arbres phylogénétiques”. Il s’agit d’une technique employée par les généticiens (qui comptabilisent certains marqueurs dans le génome d’un groupe particulier) afin d’estimer l’âge et le lieu géographique des variations génétiques marquantes d’un modèle évolutif standard. 


Ces pics de variations sont les branches de notre arbre évolutif. Je l’explique dans le chapitre 9.
Diverses études suggèrent que les groupes humains les plus anciens (les africains) viennent d’un petit groupe de gènes mâles et femelles au moment où les sources historiques mettent en évidence la première intervention génétique qui a eu pour conséquence l’apparition de l’Homo Sapiens (il y a environ 300.000 ans). 



Des études génétiques similaires et l’archivage des fossiles dont il est question dans le chapitre 8 tendent aussi à confirmer les récits des anciens écrits sur la divergence entre les races blanches et orientales. Ces études ne prouvent pas directement l’hypothèse de l’intervention d’E.A mais elles les corroborent de façon très surprenante. De plus amples recherches sont nécessaires sur cette période.

 

Karma One: 

Selon vous nous aurions hérité d’un stress post traumatique suite au grand cataclysme, au Déluge qui est rapporté par la plupart des textes religieux. Quelles sont les influences de cet héritage sur notre comportement ? Pensez-vous que ce traumatisme, cette pathologie nous a été volontairement implantée par certains E.A pour pouvoir nous contrôler par la peur ?


Paul Von Ward:

L’existence d’un désordre post traumatique parmi les survivants de ce grand cataclysme peut se déduire à partir des descriptions que nous avons de leurs réactions face à l’assistance technique offerte par des êtres avancés. Les êtres humains n’ont pas compris l’importance de la calamité qui leur était tombée dessus. Ils avaient besoin d’une aide immédiate.


Les textes sumériens et hébreux rapportent à quel point les êtres humains étaient reconnaissants de l’aide apportée par les dieux. Les hommes ont vu les E.A. comme des sauveurs parce que ces derniers possédaient une technologie supérieure, des semences et des animaux domestiques. (Des études de l’ADN montrent que notre patrimoine génétique moderne du vivant a été formé des milliers d’années avant le cataclysme). 


Les êtres humains se sont soumis aux E.A et leurs ont offert un vaste choix de fruits et de viandes. Les êtres humains se sentaient inférieurs et dépendants des E.A.. Bien entendu, de nombreux êtres avancés prirent avantage de ce “syndrome de dépendance” afin d’obtenir l’allégeance des hommes dans le cadre des luttes intestines entre E.A.


Cette époque a renforcé la croyance selon laquelle notre espèce était très inférieure aux dieux célestes. Certains se sont considérés comme des êtres déchus, indignes de toucher ne fut-ce que l’ourlet de la toge d’un être avancé et cherchaient leur bénédiction. Nombre d’entre nous se sont mis à révérer toutes les espèces qui provenaient d’une autre partie de l’univers (ce qui s’observe encore de nos jours au sein de groupes ufologiques et religieux). 


Les êtres humains voulaient désespérément ressembler à ces êtres avancés afin d’être emmenés dans les cieux à bord de leurs vaisseaux. Les hommes enviaient la longue durée de vie des E.A. dont les planètes possédaient des orbites différentes par rapport à leurs soleils et ils commencèrent à convoiter une demeure dans les cieux.


Toutes ces conditions psychologiques ont permis aux hommes de prétendre qu’ils avaient une relation spéciale avec les dieux afin de créer des cultes et des religions promettant le retour des êtres avancés et peut-être, la possibilité d’une vie dans les cieux à leurs côtés. Ces promesses ont été faites par des êtres humains à des fins personnelles. C’est un mythe entretenu par les rois, les papes, les imams, les rabbins et d’autres afin de contrôler l’humanité. 


Ce qui est triste dans cette histoire, c’est que la plupart de ceux qui occupent aujourd’hui ces positions ne connaissent même plus la vérité. En perpétuant ce mensonge, ils sont tout aussi crédules que leurs disciples.

 

Karma One :

Les E.A. seraient-ils à l’origine de ces cataclysmes « bibliques » qui éradiquèrent la quasi totalité de l’humanité (comme semble le postuler Sitchin avec le contrôle de l’arme nucléaire ou météorologique) ?




Paul Von Ward :

 Non, je ne crois pas que des êtres avancés soient responsables de ces cataclysmes. A certaines époques, les interactions de notre système solaire turbulent avec le reste de la galaxie et de l’univers a rendu la vie plus fragile sur toutes les planètes. 


Ce qui est plus probable, c’est que dans certains cas des êtres avancés plus capables que nous de prédire l’arrivée de ces événements catastrophiques se soient servis de cet avantage pour nous manipuler. Certaines prédictions (comme celles du calendrier Maya) semblent indiquer que nous avons pu apprendre des choses sur les influences cosmiques grâce aux connaissances des E.A.

 

Karma One;

Selon vous, des êtres avancés auraient aidé l’humanité à restaurer la civilisation après le temps du Déluge. Pour quelle raison ?


Paul Von Ward :

Comme je l’ai déjà dit, certains E.A. semblent avoir toujours été très positifs avec les êtres humains et leur ont apporté aide et connaissance.                        La Bible et les textes sumériens suggèrent que des E.A. (certains parmi les élohim et les annunakis) ont averti des êtres humains en Mésopotamie de l’imminence d’un cataclysme et leur ont donné des explications spécifiques afin de construire un bâtiment submersible qui pourrait faire surface après avoir été submergé par les flots du déluge. Ces extraterrestres auraient entendus les prières des êtres humains pour ouvrir l’«arche» et les auraient pris en pitié. 


Après tout, c’est eux qui avaient contribué à créer génétiquement ces êtres humains «à leur image». Si l’on se fie aux témoignages des premiers accouplements entre des êtres avancés et des humains – qui auraient même générés une descendance hybride (les fameux “Géants” des temps anciens)- des liens familiaux auraient très bien pu motiver une aide de la part de certains E.A.



 Il est également raisonnable de penser que les E.A auraient pu être déçus de voir le fruit de leurs expérimentations périr à cause d’une “simple” catastrophe naturelle. Nous aussi, sommes également motivés par le fait d’aider des espèces moins évoluées victimes de catastrophes (sans compter le fait que les liens de sang entre les êtres avancés et les survivants étaient très puissants).

 

Karma One:

Certains auteurs affirment que nous sommes pris dans un cycle sans fin d’évolution et de dévolution. Notre civilisation actuelle existe depuis environ 7000 ans. Ce n’est rien en comparaison de cycles de millions d’années. Pensez-vous qu’il est possible qu’une civilisation étendue, très avancée technologiquement, qui ressemble à la nôtre a pu exister il y a très longtemps, bien avant l’ère sumérienne et disparaître sans laisser de traces ?


Paul Von Ward.

Je pense également que toutes les espèces connaissent des cycles de progrès et de déclins. Une espèce peut décliner jusqu’à l’extinction ou arriver à une renaissance. Etant donné l’âge de la Terre et les informations d’ordre métaphysique que nous possédons à propos des premières civilisations humaines (sans oublier les informations plus traditionnelles sur les civilisations perdues de l’Atlantide ou de la Lémurie), je pense qu’il est plus que vraisemblable que des races avancées ont vécu bien avant nous.
 

Leur existence pourrait expliquer certaines découvertes archéologiques, jusqu’ici inexpliquées, d’artéfacts très anciens profilés avec une technologie sophistiquée. Des objets trouvés un peu partout sur le globe et qui sont décrits dans des livres comme Forbidden Archaeology (ndtr: de Michael Cremo, uniquement disponible en anglais).

 

Karmapolis:

De nombreux chercheurs semblent créditer les travaux de Zecharia Sitchin sur les textes sumériens. Ces textes donnent des détails incroyables et importants sur l’origine de notre civilisation mais aussi à propos de nos liens et de nos relations avec les êtres avancés, ceux que nous avons considéré comme des Dieux dans les livres sacrés.                                        Ce type d’information peut changer de façon radicale la perspective que nous avons de l’histoire et de la religion. Pourquoi les autorités académiques, les médias importants et les autres chercheurs universitaires n’accordent-ils pas plus d’importance à l’étude des textes sumériens ?


Paul Von Ward :

Comme l’explique mon livre “God, Genes & Consciousness” dans le détail, la pierre angulaire de l’autorité par laquelle ces institutions justifient leur existence se fonde sur leur affirmation selon laquelle ils représentent la vérité “naturelle” ou celle “donnée par Dieu”. Ces autorités ont fait partie d’une opération de dissimulation à l’époque de l’Empire romain et dont le but était de discréditer l’histoire de l’implication des êtres avancés dans le développement de l’être humain.

 

Admettre que leur version des origines de la science et des religions (et par conséquent de la civilisation occidentale) n’est peut-être pas fondée pourrait gravement porter atteinte à leur crédibilité et leur autorité. Toutes les structures de pouvoir qui les ont entretenues pour les renforcer pourraient retirer leur soutien financier. C’est tout l’édifice de notre société moderne qui pourrait s’écrouler. Les individus appartenant à ces institutions n’ont pas vraiment envie de se suicider et détruire tout ce qui a contribué à faire d’eux ce qu’ils sont.

 

Karma One:

Pensez-vous que des êtres avancés comme YHVH ou les lignées sanguines héréditaires des annunakis influencent encore secrètement l’histoire de nos civilisations ?                                                                      Par exemple, que pensez-vous de l’assertion selon laquelle les illuminatis représenteraient les intérêts des descendants des annunakis sur terre ? S’agit-t‘il d’une thèse excentrique issue de la frange radicale conspirationniste?

 


Paul Von Ward :

Tout d’abord, apportons un éclaircissement à propos des « lignées sanguines héréditaires ». Si les manipulations génétiques des E.A. que je décris dans le livre sont correctes, alors, tous les Homo Sapiens Sapiens font partie de la lignée générale des annunakis.                                                                           Les “sangs bleus” ou les “lignées royales ou saintes” auxquelles certains auteurs font référence sont les descendants directs des accouplements entre des êtres avancés et des êtres humains.



Ces descendants étaient perçus comme des “demi-dieux” au Moyen-Orient et sont vraisemblablement les premiers à avoir été “sacrés”  rois par les E.A, des souverains régnant sur des Etats de la taille d’une cité.
Tous les enfants et descendants de ces accouplements entre E.A et humains n’ont pas terminé dans les palais royaux en tant que Rois ou Pharaons. Certains d’entre eux sont apparemment  devenus des enseignants pour les êtres humains, essayant de les aider à comprendre leurs origines extraterrestres et terrestres.


 Ils furent les fondateurs de ce que je nomme les “traditions naturelles non déistes” (ces traditions qui furent éradiquées par les prêtres des religions surnaturelles et des cultes aux êtres avancés).

 
En ce qui concerne le dernier point de votre question, je crois qu’il y a un certain nombre de groupes qui manipulent secrètement les évènements à des fins personnelles quand l’opportunité se présente. Cela peut inclure des organisations comme les illuminatis mais en réalité la plupart d’entre elles ne sont pas connues.



 Habituellement, je me réfère à ces groupes sous les appellations Oligarques ou Synarques. Je crois qu’ils cherchent plutôt à préserver le pouvoir qu’ils ont obtenus grâce aux liens étroits qui les unissaient aux annunakis et qu’ils se dissimulent derrière les rois et le clergé qui ont hérité de façon plus visible du pouvoir des êtres avancés.

 

Karma One:

Vous considérez YHVH comme un être avancé qui a voulu imposer au cours du règne de Moïse une société utopique centralisée.                                Pourquoi avez-vous employé le terme “utopie” ?                            Quelle genre d’utopie et de société ont-ils été imposées par ce dieu et pourquoi ?                                                                        Est-ce une vision caractéristique d’un annunaki ?                               Ne serait-ce pas plutôt les comportements de ce dieu qui seraient révélateurs de son origine extraterrestre ?


Paul Von Ward :

Oui, comme je le décris dans le chapitre 12 de mon livre, je crois que YHVH était l’un des Annunaki de second niveau basés sur terre (sans doute celui qui est connu par les Sumériens sous le nom de Ninurta) (ndtr: les Annunaki seraient très hiérarchisé. YHVH ferait partie du deuxième niveau, de la seconde génération, fils de An). Comme Ishtar, Baal et d’autres, il voulait développer un groupe distinct d’humains sous son propre fief afin d’obtenir un statut plus élevé auprès de ses pairs. Il provenait d’un groupe d’êtres avancés plus autoritaires et plus directifs avec les êtres humains, sans pour autant leur apporter de l’aide ou des connaissances. 


J’ai employé le terme “utopie” pour parler  d’un concept idéalisé par un être avancé mais qui est loin d’être parfait aux yeux d’un être humain.                 YHVH voulait une société disciplinée, contrôlée par des prêtres choisis par lui et qui l’honoraient exclusivement à l’exclusion de tous les autres êtres avancés. Il imposait des règles strictes de comportements, d’alimentation, d’usages vestimentaires et exigeait des guerres sous sa bannière. C’était un tyran absolu, menaçant les hommes des châtiments les plus durs; ce qui incluait la mort pour avoir désobéi. 


Tous les attributs de sa société idéale peuvent être trouvés dans le Livre des Nombres et le Lévitique du Pentateuque des Hébreux. Son but était d’avoir la main mise sur les hommes plutôt que de susciter leur créativité et développer leur potentiel.


Karma One:

On peut postuler que le langage et l’art de l’écriture serait un “cadeau” des E.A. au genre humain. Mais dans votre livre vous semblez ambigu à propos de ce don. D’un côté, vous semblez dire que les E.A. nous ont donné un langage et une écriture très sophistiqués, une forme de communication parfaite et ésotérique par laquelle le son aurait des propriétés magiques.  De l’autre, vous affirmez que le langage, depuis le Sanskrit jusqu’aux langues contemporaines, a perdu ses “pouvoirs” magiques. Vous évoquez aussi l’histoire de la Tour de Babel où l’homme aurait perdu son lien avec la langue de E.A. Selon-vous, d’où vient cette perte de pouvoir du verbe ?

 
Paul Von Ward :

Oui, je crois comme certaines traditions le suggèrent que certaines formes de langages nous ont étés donnés par des E.A., du moins à certains groupes humains. Je pense qu’il y avait aussi des langues totalement humaines et d’autres qui ne l’étaient que partiellement. Des langues vieilles de plus de 100.000 ans, aujourd’hui inconnues et qui sont d’origine extraterrestre et humaine.



 Actuellement, je pense que la plupart des langues parlées sur notre planète viennent probablement des premières manipulations extraterrestres parce qu’elles ont  survécu grâce à l’écriture (un autre cadeau des E.A si l’on en croit les récits des traditions occidentales et orientales). Selon moi, le Sanskrit est la plus développée des langues modernes fondées sur l’héritage des E.A.
Le mot “Sanskrit” signifie “parfait” (samskrita) et son écriture s’appelle “devanagari”, ce qui veut dire, “issu des Dieux”. Ses 50 lettres et 15 voyelles sont techniquement plus développées que celles des autres alphabets plus récents, par la façon dont elles reflètent les mécanismes vocaux de la parole.



 Lorsque j’évoque la “dévolution” de l’alphabet et des langages qui y sont associés, je me réfère aux alphabets plus simplistes de l’hébreu, du grec, du latin et de l’arabe. Ces langues ont dévolués car la compréhension de la puissance énergétique du son de chaque lettre s’est perdue. Initialement, ces langues furent conçues pour être employées avec des mots qui correspondaient aux fréquences énergétiques de l’objet ou de l’action symbolisés. En dépit des quelques tentatives ésotériques pour comprendre ce concept, cet aspect a été essentiellement effacé de notre mémoire collective (la numérologie nous montre aujourd’hui cette régression).



Les dons des langues et des alphabets provenaient d’un groupe d’E.A. intéressé par le développement de l’homme.                                                                  L’histoire de la tour de Babel est peut-être révélatrice des différentes tentatives de contrôle venant d’êtres avancés d’un groupe ou d’un autre. Tout comme dans l’histoire moderne, lorsque des conquérants ont contraint des peuples à parler de nouvelles langues, certains E.A. ont divisés les êtres humains par une technique similaire. 

Quelques soient les époques de notre histoire et ce depuis près de 3.500 ans, je crois que ce sont les hommes qui ont manipulé l’évolution et l’utilisation du langage pour satisfaire leurs ambitions personnelles.

 

Karma One:

Dans le cadre du phénomène des abus rituels, les victimes mais également les psychiatres qui les examinent, ont démontré que la plupart d’entre elles souffrent de désordres de personnalités multiples. Ces thérapeutes ont noté dans les récits de certaines de ces victimes la présence d’entités «extraterrestres», «démoniaques»  (Daniel Ryder) ou «reptiliennes» (lire le témoignage de Karla Turner). Un nombre croissant de spécialistes des abus rituels et des MPD prennent cette situation au sérieux. Certains auteurs évoquent les annunakis.                                                          Pensez-vous que des êtres avancés puissent êtres impliqués dans de ces abus rituels et, dans l’affirmative, qu’elle pourrait en être la raison?                
De la même manière, la programmation Monarch et les abus rituels constituent un phénomène à part entière que certains psychologues et spécialistes de la santé mentale n’hésitent pas à relier au phénomène des enlèvements extraterrestres. Selon certains auteurs, la programmation Monarch, le contrôle mental et les abus rituels feraient partie d’un plan plus général dont le but  serait d’enlever des enfants pour en faire des sortes d’esclaves contrôlables en prévision de la venue de l’Antéchrist (cfr: Daniel Ryder, “Cover-Up of the Century) et d’imposer une nouvelle religion unique et mondiale.                                                                                    Que pensez-vous de ces théories ?

 


Paul Von Ward:

Tout d’abord, je ne suis pas au courant des faits que vous évoquez dans votre question. Je ne peux que spéculer. Le syndrome MPD est un phénomène psychologique naturel qui survient lorsqu’une conscience incarnée est sujette à un stress intenable. Pour quelque raison que ce soit, lorsque la personnalité est incapable de faire face à la réalité d’une existence particulière, elle se dissocie en fragments de personnalités (ou personnalités multiples) car il s’agit d’un mécanisme de protection, un phénomène qui existe à des degrés divers chez tous les êtres humains. 


Ceci étant dit, laissez-moi spéculer sur votre question.
Un esprit humain particulièrement fort peut permettre à une autre entité de s’exprimer par l’intermédiaire de son champ de conscience (ce que nous appelons des médiums ou channels volontaires). Le champ de conscience d’un être humain faible peut être envahi par d’autres consciences, que celles-ci soient humaines ou extraterrestres. Je suis certain que ces derniers se sont manifestés dans de nombreuses circonstances différentes. 

Il s’agit juste d’un des moyens employés par des êtres puissants pour prendre le contrôle d’êtres humains fragilisés, que cela soit des enfants ou des adultes.


La réponse à votre question est que, si les projets de programmation et de contrôle des esprits dont vous parlez sont une réalité, l’une des techniques employées implique très certainement l’exposition d’un individu à un grand stress (par le biais de drogues, d’abus physiques, psychiques et de rituels) afin de briser les limites “normales” de sa personnalité et d’ y insérer une conscience extérieure, “étrangère” (humaine ou extraterrestre).

 

Karma One:

Pensez-vous que les “dictatures modernes”, ces cultes de la personnalité comme le régime nazi, le stalinisme ou le gouvernement nord coréen puisent leurs racines dans les relations qu’entretenaient nos ancêtres avec des E.A. Sans cette influence étrangère, croyez-vous que nous aurions pu développer une autre forme de gouvernement basée sur un développement autonome de notre conscience avec la nature ?


Paul Von Ward :

...Suite dans partie 3/5

Commenter cet article

crami25 14/10/2010 09:02



Karma One: Pensez-vous que les "dictatures modernes", ces cultes de la personnalité comme le régime nazi, le stalinisme ou le gouvernement nord coréen puisent
leurs racines dans les relations qu’entretenaient nos ancêtres avec des E.A. Sans cette influence étrangère, croyez-vous que nous aurions pu développer une autre forme de gouvernement basée sur
un développement autonome de notre conscience avec la nature ?Paul Von Ward : Je crois que l’ensemble des institutions gouvernementales (en ce
compris les démocraties qui ont permis la prise de contrôle par des groupes locaux autonomes par des moyens autoritaires mais également des individus et des organisations) prennent leurs racines
dans l’héritage légué par les E.A et constitué par la royauté et du clergé. Dans cette situation, les dirigeants soutenus par l’acceptation de leur hiérarchie croient dans la notion que les
puissances au pouvoir sont là pour gouverner grâce à la conception d’un pouvoir de Droit divin ou par une conception darwinienne (ndtr; la loi du plus fort).
Oui, sans l’héritage de ce modèle des E.A; je suis convaincu que les gouvernements du monde seraient très différents de ce qu’ils sont en réalité aujourd’hui. Si nous examinons les modèles des
quelques sociétés traditionnelles qui ont échappées à l’influence colonisatrice directe ou indirecte de l’hégémonie des E.A depuis 11.500 ans, nous observons qu’il existe une forme de
gouvernement plus égalitaire, plus équilibré entre hommes et femmes et plus participatives. Il y a habituellement bien plus de respect pour les droits et différences individuelles. Les dirigeants
sont généralement des volontaires qui accomplissent leur service publique pour une période puis retourne à leurs anciennes occupations. Ils peuvent être choisis par un tirage au sort afin de
créer une rotation aléatoire de l’autorité et de la responsabilité au sein de la communauté. De telles sociétés reflètent un respect pour la nature et montre qu’elles ont leur importance pour la
survie des humains. Malheureusement, toutes les sociétés importantes aujourd’hui ont été prises en main par l’une des lignées ancestrales régnantes ou par les élites économiques qui ont gagné du
pouvoir par le biais des anciens systèmes « royaux ». (Ce qui inclut la plus grande partie du continent européen, les Etats-Unis, la majorité des nations arabes, la Chine, le Japon et bien
d’autres pays).Karma One
: Certains auteurs comme Clive Prince et Lynn Pincket (auteurs de « La Porte des Etoiles, Editions du Rocher, 2001) pensent qu'il y a une conspiration afin de créer une religion mondiale et
unique, une nouvelle manière de vénérer des entités avancées par le biais d’un syncrétisme associant l’ancienne religion égyptienne, les rituels de l’école des Mystères et des éléments des
religions judéo-chrétiennes, c’est à dire la création d’un nouveau sens du « surnaturel » ou « supernaturalisme » afin de vénérer un Dieu anthropocentrique. Croyez-vous que la spéculation de ces
auteurs soit fondée ? Est-ce que les E.A constituent un autre genre de menace ?Paul Von Ward : Non, je ne crois pas qu’une conspiration existe afin de créer une
nouvelle religion mondiale fondée sur une conception surnaturelle d’un Dieu anthropocentrique. Les religions « surnaturelles » existantes sont d’un usage bien assez commodes pour dissimuler les
forces qui veulent les manipuler. Nous pouvons voir ce phénomène dans le mouvement théocratique courant qui est à l’œuvre aux Etats-Unis (NDTR : les néo-conservateurs américains très axés sur la
religion), l’emploi de conflits religieux «surnaturels » en Inde (NDTR : guerre entre Hindous et Musulmans) qui est un état séculier et bien entendu, les conflits entre les sociétés islamiques,
chrétiennes ou juives à chaque fois que des intérêts financiers veulent diviser ou conquérir des nations ou des régions. La nature profondément invérifiable de la validité du degré surnaturel (de
ces religions) a fait des croyants de ces religions, des êtres que l’on peut facilement manipuler avec des mots codés et des symboles, et ce, quel que soit le Dieu qu’ils vénèrent. Une autre
forme de psychose n’est pas nécessaire. La pensée magique des mouvements new age et la posture défensive de la science matérialiste n’offrent aucune solution à la fragmentation en cours de la
société.
Je crois qu’il existe un faible espoir de voir une résurgence de la tradition naturelle de la science et de la philosophie (dont on peut trouver des exemples dans la Grèce classique, la
Renaissance européenne et les Lumières). Une telle tendance peut doter l’espèce humaine d’une compréhension plus précise de son passé et de ses relations réelles avec les E.A. Le chapitre final
de mon livre permet l’ouverture d’un débat public sur base de ces concepts.Karma One : Avez-vous rencontré certains problèmes avec les lecteurs ou des autorités religieuses à cause de vos conceptions sur
la nature des E.A ? Comment votre livre a-t-il été accueilli par la presse, par les ufologues et les théoriciens de la conspiration ?Paul Von Ward : Je n’ai pas subi d’attaques
directes des autorités religieuses ou de lecteurs à cause de ce livre. Ils ont sans doute compris que la meilleure façon de contrer de telles conceptions hérétiques était de les ignorer. Leurs
revues et périodiques n’ont généralement pas d’articles critiques sur les livres. La grande presse en général et les institutions académiques dédaignent également de telles critiques proférées
contre leurs postulats bien établis. Cependant, il existe un nombre très appréciable de groupes et d’associations qui estiment que la vision du monde « officielle » à propos du gouvernement, de
la religion et de la science comporte de sérieuses lacunes dans leurs appréciations de ce que l’être humain est réellement. Ces gens s’engagent dans des débats enthousiastes avec moi sur les
mérites de mes recherches. Des journaux et des périodiques moins importants et certains présentateurs radio ou télé ont vraiment aimé le livre. Mon héros, Giordano Bruno (philosophe italien du
16ième siècle qui a eu une conception de l’univers en rupture totale avec l’église et qui fut brûlé pour hérésie sur Ordre du Saint-office) a été brûlé sur un bûcher le 19 février 1600 et sa
cosmologie fondée sur une vision naturelle du monde est toujours censurée de la même manière.



crami25 14/10/2010 00:13



Ou est la suite ? Je ne l'ai pas vu, sur le blog. Ou j'ai mal recherché, peut être.



Moshe 19/06/2010 16:36



Rectification : ce message n'était pas adressé à cette tribune mais à l'autre partie en réponse à une critique malsaine de John Smith. Je suis moi aussi ce que cet individu appelle un "sénile".
Bon sang, que font de tels trolls ici ?



Moshe 19/06/2010 16:32



Cette tribune n'est pas un défouloir de haine, Smith.


Si vous êtes incapable de fournir des arguments, ne critiquez pas ceux qui en ont le mérite. Vous êtes intolérant, irrespectueux et grossier dans vos propos ! Inacceptable ! Vous parlez de
la France, alors ne lui faites pas honte !



Xochipelli 02/03/2009 00:29

http://www.liberterre.fr/metahistoire/enigme-extra-terrestre/index.htmlpour des infos encore plus élaborées . J'ai lu les ouvrages de Paul von Ward il y a quelques années mais John Lash définitivement a réellement travaillé sur ce thème précis.

MURIELLE 31/08/2015 16:13

salut a tous ....
A lire et A méditer et A diffuser
Les religions sont avant tout un outil de contrôle par le mensonge,le bluff,la peur ..etc OUTIL pour les assoiffé de pouvoir total ( temporel et spirituel).. Que ce soit Religion ou les pseudo démocratie, les buts sont les mêmes cad:
1– Opposer (diviser pour mieux régner) et contrôler les populations abruties par un enseignement de bas niveau..ou on leur fait croire que l irrationnel existe ainsi que le "négatif".
2– Donnent des réponses préformatée du pouvoir en place et empêche les Hommes -moutons de se poser les vrais questions basées la réalité et sur le rationnel...et non sur les conneries ou il y a soit disant des pseudos docteurs en Connerie autres bêtises métaphysique....
3–Légitimisent des atrocités et déculpabilisent les Humains ( ex: génocide des indiens en Amérique et après les ont groupés dans des réserves comme des animaux sauvages.. OU couper les mains ou des tetes ou lapident en se basant sur le coran en Arabie saoudite ..ignorant que c'est dieu et la nature qui a créé l homme avec toutes ses lois biologiques tel que la copulation.CES CONNARDS SONT CONTRE LA SCIENCES ..etc)) qui se cachent derrière les décisions ou fatwa de leurs maitres ou pseudo doctors. OU TROUVE CHAQUE FOIS DES VERSETS QUI .SONT EN "ACCORD " AVEC LES DÉCOUVERTES SCIENTIFIQUE..C4EST DU BLUFF ET LA PUB DE BAS NIVEAU..IL N Y A QUE LES IMBÉCILE ET LES IGNORANTS QUI Y CROIENT...

CHACUN EST LE DUPE DE L'AUTRE ET LES HOMMES UTILISE A CE JOUR LA TROMPERIE LE MENSONGE LA RUSE POUR ASSOUVIR LEURS BESOINS ET ATTEINDRE LEUR BUT "SI PEU NOBLES"..
UN SAVANT D'AFRIQUE QUI SALUE LES VRAIS HOMMES LIBRES PAS SES ESCLAVES MODERNES ASSUJETTIS PAR L INFORMATIQUE?LES CARTE DE CRÉDIT L AGROALIMENTAIRE ET LE PHARMACEUTIQUE QUI MARCHE MAIN DANS LA MAIN POUR LEUR PROPRE INTÉRÊT...

ceci en r créant des guerres ,du chaos,de l'instabilité pour voler les ressources d’autres pays ou faire peur …, au nom soit de la démocratie ou de la "religion ou de la peur
4–changent les valeurs du bien et du mal (, mensonges, lois absurdes, création d’ennemis fictifs ( ex: chitane. ou ....))

Y EN A MARRE DE TOUTES SES KONNERIE...OU SONT DONC LES INTELLOS..ET AUTRES CONNAISSEURS POUR DEMATELER TOUTE CES DESINFORMATION...
– dépossèder les Humains de leur pouvoir individuel et spirituel, leur faire croire que sans dieu ou l’etat ils ne sont rien et ne peuvent faire évoluer les choses
– maintenir dans l’ignorance les Humains
– pervertir et détourner les symboles et les enseignements
– activer la haine et la peur de l’autre
– maintenir en place le pouvoir des SALAUDS et GARDER les Humains en esclavage MODERNE
– cacher existences des vies extra terrestres

Pour ceux qui doutent encore que la religion c’est un outil de contrôle et de mal absolu, voici quelques images pour vous rafraichir la mémoire :