Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Incroyable, le nombre de Planètes dans notre Système Solaire !!

Publié par MERLIN sur 6 Mars 2008, 11:10am

Catégories : #Découvertes Scientifiques...

 

 

              Combien de planète dans le système solaire à votre avis ? 

 

           Vous étes sur de vous ?         Vous allez etre surpris de la réponse !

 

 

Des scientifiques japonais et américains sont convaincus qu’il existe une planète encore invisible située aux confins du système solaire.

 

Leurs déclarations sont basées sur des simulations informatiques.

 

"Si des recherches sont effectuées à grande échelle, cette planète mystérieuse sera sans doute découverte d'ici 10 ans tout au plus", ont-ils affirmé.

 

Les travaux de l'équipe de Kobe, emmenée par le professeur japonais T. Mukai et le chercheur américain P. Lykawka, seront publiés en avril dans l'Astronomical Journal édité par la Société astronomique américaine.

 

(source AFP)

http://www.cnes.fr/

 

 

 

Ce n ‘est pas la premiere que l’on découvre dans notre système Solaire, deja en 2005 une autre planéte plus grosse que Pluton a été découverte, et cette découverte n’a pas fait la UNE.

 

Si on y ajoute SEDNA découverte en 2003, cela fait 3 planètes supplémentaire qui font partie de notre Système, et comme on a retirée Pluton de la famille des planètes, on compterait donc 11 planètes, on s’y perd un peu  !!

 

Voici un historique de ces découvertes :

 

 

Le 30 juillet 2005

 

Découverte d'un objet lointain orbitant autour du Soleil.

 

Des astronomes américains ont découvert un grand objet dans la partie externe du système solaire.

 

Ceci est annoncé comme "une grande découverte".

 

Les détails de l'objet sont encore peu précis. Il ne s'approche jamais plus près du Soleil que Neptune et passe le plus clair de son temps plus loin que Pluton.

 

C'est l'un des plus grands objets jamais découverts dans le système solaire externe et il est presque sûrement composé de glace et de roche. Il fait au moins 1500 km de diamètre et pourrait être plus grand que pluton, qui mesure 2274 km de diamètre.

 

L'incertitude dans l'estimation de sa taille est due à des erreurs dans sa réflectivité. Il pourrait s'agir d'un grand objet de faible luminosité ou d'un objet plus petit et plus brillant.

 

Quoi que ce soit, les astronomes le considèrent comme une découverte majeure.

 

En 2004, les scientifiques ont découvert Sedna, un autre corps distant qui mesure 1700 km de diamètre.

Cet objet semble être une co-découverte puisque une équipe d'astronomes de l'Institut d'Astrophysique d'Andalousie et l'équipe ayant dévouvert Sedna pourrait l'avoir repéré lors de leurs recherches.

 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/4726733.stm

 

 

 

 

Le 2 février 2006

 

2003 UB313 : une nouvelle "planète" plus grande que Pluton !

 

 

En juillet 2005, des astronomes annonçaient la découverte d'un objet situé bien au-delà de l'orbite de Pluton et certains le présentaient comme la dixième planète du Système Solaire.

 

2003 UB313, c'est son nom, a été repéré dès 2003 et depuis fait l'objet d'une campagne d'observation.

 

On lui connait également un satellite, nommé S/2005, découvert le 10 septembre dernier.

 

En juillet 2005, on savait peu de chose sur lui si ce n'est qu'il s'agit de l'objet connu le plus éloigné du Soleil et le troisième le plus lumineux de la Ceinture de Kuiper. Les astronomes étaient conscients que sa taille était importante et attendaient d'autres mesures plus fines pour se prononcer de façon plus précise sur ses caractéristiques.

 

Pour calculer la taille de 2003 UB313, l'équipe de Frank Bertoldi, du laboratoire de radio-astronomie de l'Institut Max Planck, a mesuré la radiation thermique de l'objet.

 

Ces mesures ont été faites il y a quelques jours et sont tout simplement stupéfiantes.

 

2003 UB313 est bien plus grand que Pluton. Son diamètre est estimé à quelque 3000 km soit 700 km de plus que Pluton.

 

D'autres mesures sont prévues, et si elles se confirment, il s'agira du plus grand objet du Système Solaire trouvé depuis la découverte de Neptune en 1846.

L'autre mesure rendue publique montre que la surface de 2003 UB313 réfléchit environ 60 % de la lumière solaire, ce qui est très semblable à la réflectivité de Pluton.

Alors peut-on parler de dixième planète ?

 

Cette découverte plonge les astronomes dans l'expectative et les amènent à s'interroger sur la pertinence de classer Pluton et 2003 UB313 comme planète. La véritable nature de ces objets est très difficile à déterminer bien qu'un consensus semble se dégager sur leur appartenance à la Ceinture de Kuiper.

 

Alors, peut-on parler de planète sans prendre le risque de découvrir d'autres 'planètes' de ce type ces prochaines années avec l'amélioration de nos moyens d'observation et d'investigation de ces régions sombres du Système Solaire ?

 

Si l'on décide de ne pas classer 2003 UB313 comme une planète, alors quid de Pluton ?

Il sera en effet très difficile de continuer à considérer Pluton comme planète alors qu'un objet bien plus grand gravitant à quelques encablures ne l'est pas.

 

La Ceinture de Kuiper :

 

La Ceinture de Kuiper se situe aux confins du Système Solaire, avant le nuage d'Oort. Cet anneau de matière s'étire au-delà de Neptune et jusqu'à 4 milliards de km du Soleil, ou 30 fois la distance entre la Terre et le Soleil.

On estime sa population à 100 000 objets, aux orbites stables, avec des périodes de révolutions d'environ 300 ans.

 

 

Ces objets sont des débris des débuts de la formation des planètes du Système Solaire. Il s'agit de planétésimaux qui ne se sont pas accrétés pour former les noyaux des planètes. Ils sont depuis restés en l'état, conservant toutes leurs caractéristiques, inchangées depuis 4,5 milliards d'années. Ils renferment des restes primitifs de la nébuleuse solaire, ce nuage de gaz et de poussière à l'intérieur duquel s'est formé le Soleil et tous les objets qui tournent autour. Ils sont à même de nous aider à mieux comprendre comme tout cela s'est formé et a évolué.

 

 

Aujourd'hui plus de 700 de ces objets sont répertoriés ( sur 100 000 !!).

 

Reste que 2003 UB313 se différencie de ses semblables du fait de son orbite fortement excentrique et inclinée à 45° par rapport au plan écliptique des planètes et de la Ceinture de Kuiper. Il est probable que ce corps soit originaire de la ceinture de Kuiper et ait été dévié par la suite.

 

Cette découverte a également d'autres incidences sur notre connaissance du Système Solaire.

D'une part elle tend à montrer que Pluton n'est pas une singularité et d'autre part qu'il existe vraisemblablement dans ces régions sombres d'autres objets de tailles similaires qu'il va bien falloir classer.

 

Affaire à suivre !

 

 

situé à 97 unités astronomiques du Soleil, ce qui en fait le corps le plus distant du système solaire.

La découverte a été faite par Michael Brown, de Caltech, Chad Trujillo, de l'observatoire Gemini à Hawaii, et David Rabinowitz, de l'université de Yale. Le trio avait déjà repéré la nouvelle planète en 2003 dans le cadre d'une étude à long terme des objets de grande taille peuplant la ceinture de Kuiper, ce chapelet de corps glacés gravitant au-delà de Neptune et dont fait partie Pluton.

 

"Il s'agit d'une journée à marquer d'une pierre blanche dans une année qui ne le fut pas moins. 2003 UB313 est probablement plus grosse que Pluton; elle est également plus pâle, mais trois fois plus éloignée. Ramenée à la même distance du soleil que Pluton, elle serait plus brillante.

 

Le monde sait donc aujourd'hui que Pluton n'est pas toute seule. Il y a d'autres Pluton dans le système solaire, juste plus loin, ce qui les rend plus difficiles à découvrir", a déclaré D. Rabinowitz à la BBC.

 

Les trois chercheurs doivent à présent proposer un nom formel pour la planète et des rumeurs prétendent qu'ils opteraient volontiers pour Xena, du nom d'une princesse guerrière imaginaire issue d'une série télévisée des années 1990.

 

 

Depuis la découverte initiale, les astronomes ont multiplié les observations et les calculs en vue de déterminer avec davantage de précision la taille et la magnitude de la planète. Ils pensent qu'elle est proche du point le plus éloigné de l'orbite qu'elle met 560 ans à parcourir autour du soleil - au point le plus proche, la planète n'en serait éloignée que de 36 fois la distance séparant la Terre du soleil.

 

Fait inhabituel, son orbite est inclinée de 44 degrés par rapport au plan de l'écliptique où gravitent la plupart des autres planètes, ce qui, selon M. Brown, pourrait tenir à une série de passages à proximité de Neptune.

 

Estimer la taille de la planète s'est révélé plus ardu : même connaissant sa magnitude, les astronomes doivent en effet savoir quelle fraction de la lumière incidente elle reflète. Or, l'objet est trop distant et trop froid pour être saisi par les télescopes à infrarouge qui pourraient livrer une telle information. L'équipe estime néanmoins que la planète doit réfléchir entre 50 et 100 pour cent de la lumière incidente, ce qui lui conférerait un diamètre supérieur à celui de Pluton (2.300 kilomètres), sans excéder 3.000 km au total.

 

L'équipe avait espéré être plus sûre des détails avant d'annoncer sa découverte, mais des astronomes espagnols ont déjà découvert de leur côté un autre objet de la ceinture de Kuiper que l'équipe américaine avait également repéré, et des bruits prétendent que des pirates informatiques inconnus auraient ensuite volé des données réunies par l'équipe dans l'intention de les diffuser, l'obligeant à précipiter la publication de ses résultats.

 

L'une des conséquences probables de cette découverte sera d'alimenter le débat sur la définition exacte de ce qu'est une planète. Certains astronomes estiment que Pluton elle-même est un "objet surdimensionné de la ceinture de Kuiper", tandis que d'autres soutiennent qu'elle doit rester une planète majeure. La découverte de 2003 UB313 pourrait forcer l'Union astronomique internationale à établir une définition formelle.

 

Un hacker à l'origine de l'annonce ?

 

Selon "The Sunday Independent", la découverte de l'annonce fut rapidement faite, suite à la visite d'un pirate sur un serveur sécurisé contenant les recherches...

 

 

Cette planète ne doit pas être confondue avec Sedna, qualifiée parfois de dixième planète, découverte également en 2003.

 

 

Le 21 avril 2005

 

La mystérieuse Sedna dévoile une surface particulière

 

De récentes études spectroscopiques de la lumière infrarouge reflétée de la surface de Sedna révèlent qu'elle est probablement différente de Pluton et de Charon puisque la surface de Sedna ne montre pas de preuve d'une grande quantité de glace de méthane ou d'eau.

 

En raison de la distance extrême de Sedna au Soleil, la surface glacée n'a probablement pas été affectée pendant des millions d'années par quoi que ce soit sauf par les rayons cosmiques et le rayonnement ultraviolet solaire.

 

L'astronome Chad Trujillo, du Gemini Observatory, et la même équipe de recherche du Caltech responsable de la découverte originale de Sedna, ont entrepris d'obtenir les spectres de ce planétoïde éloigné au moyen de l'instrument NIRI (Near Infrared Imager) sur le télescope Gemini North. Leur but était de mieux comprendre la surface de ce monde éloigné et comment il s'est développé depuis sa formation.

 

Les données pourraient révéler quelque chose de l'histoire de l'évolution de Sedna dans le système solaire extérieur. Les astronomes pensent que les objets comme Sedna démarrent avec des surfaces glacées. Au fil du temps, les rayons cosmiques et le rayonnement ultraviolet solaire "cuisent et brûlent" les surfaces en des substances riches en hydrocarbures noires semblables à de l'asphalte, qui ne se dévoilent pas bien dans le spectre infrarouge.

 

Une telle histoire pourrait expliquer pourquoi Sedna ne montre pas de traces de méthane et de glace, alors que Pluton et Charon le font.

 

 

 

Voilà ou en sommes donc, pas facile de s’y retrouver n’est-ce pas ?

 

Il y avait donc jusqu’à présent 9 planètes :

 

Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton.

 

On a découvert Sedna en 2003, ce qui fait 10 planètes.

Puis on a retiré Pluton, ce qui fait de nouveau  9 planètes.

Puis on a découvert  ‘’ 2003 UB313 ‘’ ou Xena. Ce qui fait 10 planètes.

Puis on pressent cette planète mystérieuse qui sera sans doute découverte d'ici 10 ans tout au plus selon l'équipe de Kobe, emmenée par le professeur japonais T. Mukai et le chercheur américain P. Lykawka.

 

Ce qui ferait donc 11 Planètes faisant partie de notre système Solaire, incroyable non ???

 

Tout en sachant que cela n’est pas terminé à mon humble avis car il reste 100 000 ‘’ OBJETS ‘’ non repertoriés encore, pardon : 100 000 moins 700 qui eux sont répertoriés !!

 

Une petite astuce pour retenir l’ordre de nos planètes :

 

En comptant Pluton, car pour moi c’est une Planète :

 

Recitez cette phrase la 1ere lettre de chaque mots correspond a une planète dans l’ordre en partant du Soleil.

 

Mon Vieux Théatre Me Joue Souvent Une Nouvelle Piece.

Sachant que Mars est la plus proche de la Terre : ‘’ Mon ‘’ désigne forcément Mercure.

 

 

Une dernière petite question :

 

Combien de planète y a t-il dans notre système solaire alors ?

 

 

Je comprends tout à fait les médias qui ne nous parlent pas de cela dans leurs journaux, en effet il est beaucoup plus interressant de savoir chaque matin et chaque soir combien de points, le chef de l’état a gagné ou perdu dans les sondages !

 

En comparaison ces informations sur notre système solaire ne concernent que toute l’humanité ce qui n’est pas très interressant pour nos médias actuel pas vrai !

Commenter cet article

porthault pierre 04/03/2011 17:02



Je repond 'achement tard ! sorry !


  Le ss : telluriques   Mercure ,  Venus , Gaia -- 1 lune  , Mars --2 lunes


             Joviennes : Jupiter --62 lunes , Saturnes -- 62 lunes , Uranus --12 lunes , Neptune --13 lunes  .


              Pluton --3 lunes ( Charon , Nix et Hydra ) Pour moi elle reste une planete  NA !


     Plutoides  : Eris --1 lune , Makemake , Haumea !


   Objets de la ceinture de Kuiper :


       Xena -- 1 lune  , 2005 fy 9 , 2003 el 61 --2 lunes , Sedna  , Quaoar .


  Sa c'est le connut ! Mais il reste entre : 0,1 et 2 trillons ( 2.000 milliards ) d'objets totalements inconnus avec " Thetys " en prime ! 


    Le tout dans un rayon de .... 1 Annee lumiere soi : 9.000.000.000.000.de km


   A plus les aminches                           
pîerre



crami25 20/10/2010 22:33



On peut suggérer qu'il doit bien y en avoir plus... En effet un doute plane sur nibiru, mais on parle également de Vulcain ( et ce n'est pas de la SF en star trek ) qui serait juste à
l'opposé de la notre, derrière le soleil, sans jamais pouvoir la voir. Et j'en passe certainement...



porthault pierre 30/12/2008 11:15

bonjour , et pis y a Nibiru ! alors sa fait combien? IL EST VRAIS QUE LES (DES) INFORMATIONS SUR NOS MEDIAS SONT PROLIXE EN NEWS INUTILES! Alors faites comme moi , j'allume la tele pour un film ou un documentaire ( l'apres midi sur la 5 , ou canals 60 a 65 sur canal sat ) le reste me deprimant au plus haut point je biffe completement ce genre de " programe " . Heureusement il y a la " toile " Merlin , Idylle , et plusieurs autres sites ou l'on se sent bien .A plus les Amis         pierre

MERLIN 30/12/2008 23:13


Merci Pierre, pour tous vos gentils commentaires, qui m'encouragent a continuer le blog.
Amitiés


Ludwig 02/11/2008 12:25

En effet la question est réglée depuis le dernier congrès de l'UAI et on pouvait penser que l'information n'avait échappé à personne : il y a et il n'y aura jamais que 8 planètes dans le système solaire.Tout objet découvert type sedna ou eris sera classé selon la nouvelle nomenclature.Quand au froid "absolu" du premier commentaire, non : le froid absolu c'est-à-dire le zéro kelvin n'existe nulle part dans l'univers, et dans le système solaire encore moins, même si une petite laine est de rigueur une fois passé Saturne.L

UN chouka 06/03/2008 18:34

Il me semblais" qu'ils "avaient retirés le staut de planète a charron et pluton,mais aprés tout quelle importance au fond,ce qui compte, c'est de savoir qu'il y a des corps célèstes cachés dans le système solaire ou il y reigne un froid absolu?