Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Collision avec la Terre d’une mystérieuse météorite…

Publié par MERLIN sur 27 Mars 2008, 11:03am

Catégories : #Mysteres



Collision avec la Terre d’une mystérieuse météorite…

 





Une météorite qui s’est écrasée en septembre au Pérou intrigue les chercheurs. Plusieurs personnes se sont plaintes de malaise après avoir été à proximité du cratère creusé par l’impact tandis que la cavité semble trop profonde par rapport à la nature de l’objet.


 

 

Le cratère creusé par la météorite péruvienne reste étrange :

 

Un cratère de quinze mètres de diamètre, rempli d’eau, c’est la marque laissé par un météore qui s’est écrasé dans le sud du Pérou en septembre dernier. Jusqu’ici rien d’étonnant de nombreux objets heurtent la Terre chaque année, mais les météorites qui laissent des traces importantes sont en principe composées de métal. Les objets rocheux se désagrègent normalement avant de toucher le sol, ils ne résistent pas aux forces de frottement et à la chaleur qu’elles subissent lors de leur entrée dans l’atmosphère.


 

Ce n’est pas le cas de la météore du Pérou dont les analyses ont prouvé qu’elle était composé de matière rocheuses. Les chercheurs de l’université de Brown, Etats-Unis, qui ont étudié le cratère, ont du se résoudre à l’évidence l’objet s’est peut-être disloqué mais les morceaux ne se sont pas séparés et ils ont heurté la Terre à une vitesse de 24 000 Km/h, soit 40 à 50 fois plus vite que les météorites traditionnels.


 

A cette étonnante constatation s’ajoute également d’étranges rumeurs : de nombreuses personnes qui ont assisté à l’impact ou qui ont visité le cratère plus tard se sont plaintes de maux de tête et de vomissements après. A tel point que certains ont douté du fait que ce soit bien un météorite qui a été responsable de la formation du cratère. C’est en partie la raison pour laquelle des spécialistes se sont déplacés pour effectuer des relevés.


meteorperou.jpg


 

Les analyses effectuées ont bien objectiver l’existence d’une météore mais elle ne proviendrait pas de sources connues telles que Mars. Quant aux malaises, selon les spécialistes, il s’agit d’affabulation ou d’exagération. La seule chose qui a pu causer un inconfort est le bruit inhabituel produit lors de la collision. Il est du à la grande vitesse et probablement à la rotation du météore juste avant le contact avec le sol.


 

Quoiqu’il en soit, cette découverte impose aux scientifiques de revoir leurs théories sur les météorites pierreuses. Si elles peuvent effectivement atteindre leur sol, il est probable qu’elles soient à l’origine de la formation de nombreux lacs ou étangs sur Terre et ont aussi certainement contribué au façonnement de la surface martienne parsemé de cratères.

 

S et A
Commenter cet article

crami25 25/05/2010 01:06



Je suis peut être idiot, mais je n'ai pas bien compris l'origine de l'eau dans le cratère. Est-ce un reste du météorite, ou une source de la terre qui remonte dans le trou ?


Une météorite en fusion, par le frottement de l'air dans sa trajectoire de pénétration, pour moi, il ne peut pas y avoir de l'eau. Elle serait évaporée en rien de temps. Ou alors il faut
un énorme glaçon, pour un petit résultat, en bout de chemin. Ce qui rend le phénomène encore plus rare qu'à la normale.



Truci 27/03/2008 17:16

Ouais, ça m'a bien fait rire aussi... mais faut preciser, Scientifique au sens pejoratif :]j'avais d'ailleurs eu au Bac de philo un texte de Bachelard qui traitait sur la science, la vraie:La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe,
s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point
particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres raisons que
celles qui fondent l'opinion ; de sorte que l'opinion a, en droit,
toujours tort. L'opinion pense mal ; elle ne pense pas : elle traduit des besoins en connaissances. En désignant les objets par leur utilité,
elle s'interdit de les connaître. On ne peut rien fonder sur l'opinion
: il faut d'abord la détruire. Elle est le premier obstacle à
surmonter. Il ne suffirait pas, par exemple, de la rectifier sur des
points particuliers, en maintenant, comme une sorte de morale
provisoire, une connaissance vulgaire provisoire. L'esprit scientifique
nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne
comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler
clairement. Avant tout, il faut savoir poser des problèmes. Et quoi
qu'on dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas
d'eux-mêmes. C'est précisément ce sens du problème qui donne la marque du véritable esprit scientifique. Pour un esprit
scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S'il
n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique.
Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit.PS: j'm'en suis donné a coeur joie sur la "science" actuelle, tout en restant dans le sujet, j'ai eu 16 >:)

Merlin 27/03/2008 16:10

Salut Truci,Oui en effet cette collision a eu lieu en septembre dernier, mais depuis le cratere reste intriguant !Et j'aime le commentaire des spécialistes : " Quant aux malaises, selon les spécialistes, il s’agit d’affabulation ou d’exagération. "Quand on ne comprend pas ou que l'on ne sait pas expliquer on accuse les pauvres gens, voila une approche et une réaction tout a fait scientifique je trouve  ;0).

Truci 27/03/2008 13:06

J'avais vu ça sur le site du nouvel observateur y'a quelques mois, on parlait pas encore d'un cratere trop profond, mais d'une étrange matière verte repandue a l'interieur de celui-çi, qui degageaient une très forte odeur, et de malaises et vomissements de ceux qui s'en seraient approchés...On avait ensuite plus eu de nouvelle(je me souviens bien de la matiere verte, car un ami m'avait fait la blague que du "tiberium" etait tombé sur terre...)