Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Les visages de la pauvreté, des chiffres effarants...

Publié par MERLIN sur 1 Avril 2008, 13:24pm

Catégories : #Actu Importante


                                    
                                        les visages de la pauvreté :

 

Plus d’ un milliard d'habitants de la planète vivent avec moins de un dollar par jour et au total 2,7 milliards s'efforcent de survivre avec moins de deux dollars par jour.



 

Mais, la pauvreté dans le monde en développement va bien au-delà de la pauvreté monétaire.

 

Elle signifie devoir marcher plus de deux kilomètres tous les jours, puiser de l'eau et ramasser du bois de chauffe; elle signifie être victime de maladies éliminées depuis des décennies dans les pays riches.

 

Chaque année, 11 millions d'enfants meurent, pour la plupart âgés de moins de 5 ans et, pour plus de six millions, de maladies parfaitement évitables comme le paludisme, la diarrhée et la pneumonie.

 

Dans certains pays parmi les plus pauvres, moins de la moitié des enfants fréquentent l'école primaire et moins de 20 % l'école secondaire. Au niveau planétaire, 114 millions d'enfants au total ne reçoivent même pas un enseignement élémentaire et 584 millions de femmes sont illettrées.

 

 

Voici les faits de base décrivant les causes profondes et les manifestations de la pauvreté qui frappent plus d'un être humain sur trois.

 

Six millions d'enfants meurent chaque année de malnutrition avant d'atteindre leur cinquième anniversaire.

Plus de 50 % des Africains souffrent de maladies d'origine hydrique comme le choléra et la diarrhée infantile.

 

Le VIH/sida tue chaque jour 6 000 personnes et en infecte 8 200 autres.

Toutes les 30 secondes, un enfant africain meurt de paludisme, soit plus d'un million par an.

Chaque année, entre 300 et 500 millions de personnes sont atteintes de paludisme. Environ trois millions en meurent.

 

La tuberculose est la principale maladie mortelle associée au sida et dans certaines régions d'Afrique, 75 % des personnes vivant avec le VIH ont également la tuberculose.

 

Plus de 800 millions de personnes, dont 300 millions d'enfants, se couchent le soir le ventre vide.

Sur ces 300 millions d'enfants, 8 % seulement sont des victimes de la famine ou d'autres situations de crise. Plus de 90 % souffrent de malnutrition chronique et de carence en oligo-éléments.

 

Toutes les 3,6 secondes, une autre personne meurt de faim et il s'agit dans la grande majorité des cas d'enfants de moins de 5 ans. 

 

Plus de 2,6 milliards de personnes, soit plus de 40 % de la population mondiale, ne disposent pas de services d'assainissement de base et plus de un milliard de personnes n'ont toujours pas accès à de l'eau salubre.

 

 

Quatre habitants de la planète sur dix n'ont pas accès à de simples latrines.

 

En 1960, l'Afrique était exportateur net de vivres; aujourd'hui, le continent importe un tiers de ses céréales.

Plus de 40 % des Africains n'ont même pas la possibilité d'obtenir suffisamment de vivres de manière régulière.

La baisse de la fertilité des sols, la détérioration des terres et la pandémie du sida ont entraîné une réduction de 23 % de la production vivrière par habitant au cours des 25 dernières années, bien que la population ait considérablement augmenté.

 

 

L'agriculteur africain paye les engrais traditionnels deux à six fois plus cher que les prix pratiqués sur les marchés mondiaux.

 

Plus de 80 % des agriculteurs africains sont des femmes.

Plus de 40 % des femmes africaines n'ont pas accès à l'enseignement de base.

Six années d'enseignement ou plus signifient pour une femme adulte une amélioration spectaculaire et systématique des soins prénatals et postnatals et des taux de survie à l'accouchement.

 

Les mères éduquées font vacciner leurs enfants plus souvent que les autres, à raison de 50 % de plus.

Le sida se propage deux fois plus rapidement parmi les jeunes filles non éduquées que parmi les autres.

Le taux de survie des enfants d'une femme qui a fréquenté l'école primaire pendant cinq ans est de 40 % supérieur à celui des enfants des femmes non éduquées.

Les femmes qui vivent en Afrique subsaharienne ont 1 chance sur 16 de mourir pendant leur grossesse ou pendant l'accouchement.

 

À titre de comparaison, les risques sont de 1 sur 3 700 en Amérique du Nord. 

 

Toutes les minutes, une femme meurt pendant la grossesse ou l'accouchement, et au total, plus de 1 400 femmes meurent chaque jour, soit quelque 529 000 par an  de causes liées à la grossesse.

 

Près de la moitié des enfants des pays en développement naissent sans l'aide d'une accoucheuse qualifiée.

 

 

Le tableau de notre Terre est bien assez sombre je trouve, mais cela n’est pas tout malheureusement…

 

Des chiffres incroyable sur l’eau, les forets, le bétail, les champs etc…

 

 

Quatre multinationales se partagent 90% du commerce mondial des céréales.

Le bétail des pays riches mange autant de céréales que les Indiens et les Chinois réunis.

 

Il faut entre 7 et 10 kilos de céréales  pour obtenir 1 seul kilo de viande.

La quantité de céréales que l'on utilise pour nourrir les animaux d'élevage dans les pays occidentaux pourrait nourrir toute la population du globe. 

 

Il faut 10 fois plus de terre arable pour nourrir un carnivore que pour nourrir un végétarien !

 

Les espaces consacrés à l'élevage du bétail représentent en tout 35,68% des terres émergées.

60 000 km2 de terre arable (l'équivalent de la Belgique + les Pays Bas) disparaissent chaque année.

Chaque boulette de viande pour hamburger fait disparaître 5 mètres carrés de forêt tropicale.

 

 Plus de 50 hectares de forêt tropicale humide disparaissent du globe toutes les MINUTES !!

 

La forêt amazonienne n'a plus que 20 ans à vivre. Elle qui contient les quelques 40% des forêts tropicales du monde.

 

Toutes causes confondues, on a détruit au XXe siècle plus de la moitié de la forêt mondiale.

 

 

 Gaspillage de l'eau…

 

L'industrie alimentaire utilise 20 fois plus d'eau que les ménages (il faut 400 litres d'eau par heure, 24h x 24h, pour faire face aux besoins alimentaires d'une seule personne.)

 

La production de boeuf nécessite 80 fois plus d'eau que celle des pommes de terre ou des bananes.

 

Un abattoir de volailles utilise 20 litres d'eau par jour et par poulet.

Au québec la quarantaine d'abattoirs de poulets rejete 20 millions de litres d'eau usées chaque jour. Mais c’est la même chose pour tous les abatoirs moderne du monde entier ! 

 

En 1948, aux États-Unis, il fallait 7 500 tonnes d'insecticide pour ne laisser aux insectes que 7% des récoltes.

En 1988, 40 ans plus tard, les insectes en consomment le double malgré 10 fois plus d'insecticides soit 75 000 tonnes !

Conséquence : un tiers de l'humus a disparu, brûlé par l'inondation chimique.

88% de toute la matière végétale ainsi obtenue sert à nourrir les porcs, les boeufs et la volaille.

 

Pour produire un kilo de boeuf il faut 7 litres de produits pétroliers (machine agricole, fetilisant, chauffage, transport, etc.) et aussi 18 000 litres d'eau.

 

Il faut seulement 200 litres d'eau pour 1 kg de blé. 

 

Autre exemple :

 

42 kg de papier publicitaire par an et par boite aux lettres finissent à la poubelle chaque année en France.

Si l'on ajoute au papier publicitaire, le papier à usage sanitaire, les papiers et cartons d'emballage, c'est l'équivalent de 100 kg de papier par personne.

 

42% du bois industriel récolté dans le monde sert à fabriquer du papier.

 

L'industrie des pâtes et papiers est la troisième en importance pour la production de gaz à effet de serre.

La production de papier recyclé permet de réduire ces émissions de 47%. 

 

Le papier représente presque 40% de tous les déchets domestiques produits aux États-Unis, un pourcentage bien plus élevé que celui de tout autre type de produit.

 

Plus fou encore :  

L'amérique du nord est le champion du monde avec 65 millions d'hectares de pelouse. Plus que la superficie totale de toute les cultures, y compris le blé, le maïs ou le tabac.

 

L'arrosage d'un terrain de golf engloutit chaque année environ un million de m3 d'eau par hectare, soit autant qu'une ville de 12.000 habitants.

 

Les Etats-Unis représente 5% de la population mondiale, accaparent 33% des ressources du globe et rejètent dans l'atmosphère 25% du CO2 responsable de l'effet de serre.

 

Chaque année dans le monde, 1 000 milliards de dollars sont dépensés dans l'armement, 350 milliards dans les subventions agricoles et 57 milliards dans l'aide au développement.

 

6,5 milliards d'être humains sur Terre dont 1 milliard d'occidentaux.

C'est ce milliard, persuadé de sa supériorité, qui impose aux cinq autres son modèle de vie. Modéle qui a pour conséquences de détériorer 100% de la planète !

 

 

Les pays développés représente 20 % de la population mondiale. Ils émettent 10 fois plus de gaz à effets de serre par habitant que les autres pays.

 

Ils produisent :    85 % des produits chimiques synthétiques.

et consomment :   80 %de l'énergie non renouvelable

                        et 40 % de l'eau douce. 

 

79% de la population mondiale vit dans les pays du Tiers monde.

 

Source :

www.unmillenniumproject.org/documents/UNMP-FastFacts-F.pdf 

 http://www.harmonieterre.org/fr/113-chiffres.html
Commenter cet article

ncho 22/10/2012 16:04


Arrêtons  d'être  de simples consommateurs des ressources naturelles et portons nos vêtements de producteurs, d'acteurs et de prestataires de services pour  ne pas
laisser la place qu'aux semeurs de mauvais grains.


 


we have to stop to be big consumer of naturals resources and to product  and create good things to live in peace and Joyce environment if not we will regret our
passivity.  otherwise our grandchild and child will living hell on this earth

crami25 22/03/2010 04:39


Voici un constat accablant.

Pas besoin de blasphémer longtemps pour comprendre que l'homme tue tout ce qui bouge.

Heureusement, les commanditaires sont minoritaire, même si à eux tout seul, ils sont les plus grands destructeurs. Un jour la majorité des hommes mettra fin à tout ça, c'est obligé.