Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Un cocktail explosif pour toute l'humanité en ce moment ...

Publié par MERLIN sur 3 Avril 2008, 11:38am

Catégories : #Actu Importante

 

Nous vivons une crise de civilisation, nous sommes déjà rentrés dans une logique de guerre. 

                                      La race humaine bientôt en péril…



 

Le camp transatlantique contre la Russie, la Chine et l’Inde, et nos responsables ne veulent pas le voir.

 

Cette affirmation ne peut paraître exagérée qu’à ceux qui se bouchent les yeux et les oreilles. Car la vérité est là : la crise financière et monétaire s’aggravant, l’oligarchie s’efforce de détruire de plus en plus rapidement toute force en mesure de résister.

 

Déjà la Chine se trouve visée, les pays d’Asie du sud-ouest éclatent, en Europe la Belgique se désintègre, l’Afrique est menacée de famine et de génocide. La hausse du prix des produits agricoles et des matières premières, résultat d’une spéculation effrénée, sape le niveau de vie des peuples et les fondements de l’industrie. 

Source S et P.

 

Lire aussi dans les colonnes du WASHINGTON POST des informations peu rassurantes pour le monde en ce moment même, en Français ici : 

  http://209.85.135.104/translate_c?hl=fr&u=http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/04/02/AR2008040202997.html%3Fhpid%3Dopinionsbox1&prev=/search%3Fq%3Dwashington%2Bpost%26hl%3Dfr%26sa%3DG



Quand le prix du riz double …

 

Le cours du riz sur les marchés mondiaux (riz de catégorie moyenne et d’origine thaïlandaise), a presque doublé en seulement trois mois, passant de :

 360 $ à 760 $ la tonne métrique (prix du 27 Mars).

 

Il augmente rapidement car nous faisons face à des pénuries sévères, ainsi qu’à un manque d’effort au niveau international pour régler cette crise alimentaire grandissante.

 

L’Inde, la Chine, l’Indonésie et d’autres pays asiatiques se ruent sur la marchandise pour s’assurer des provisions. Le 29 mars, l’Inde a imposé un prix pour la vente à l’exportation de 1 000 $ la tonne, tentant ainsi d’encourager les marchands de riz à vendre sur le marché intérieur et à ne pas attendre que la vente à l’étranger atteigne de tels sommets.

 

Mais cette mesure semble être déjà périmée.

 

Les agriculteurs de Thaïlande, pays exportateur de riz, accumulent leurs stocks en espérant que le prix atteindra bientôt 1000 $ la tonne. Ils manquent même à leurs engagements sur des contrats d’approvisionnement faits avec des négociants, qui à leur tour doivent dire à leurs acheteurs étrangers qu’ils n’ont pas pu rencontrer leurs fournisseurs.

 

Le 28 mars, un contrat a été engagé entre les gouvernements du Vietnam et des Philippines pour 1,5 million de tonnes de riz. Le Vietnam va devoir diminuer son quota d’exportation vers d’autres pays afin d’honorer le contrat passé avec les Philippines, comme preuve de bonne volonté envers un collègue membre de l’Association des nations de l’Asie du sud est (ASEAN).

 

L’Iran et l’Indonésie ont besoin chacun d’un million de tonnes pour les mois prochains. L’Afrique, qui importe plus de 40% de sa consommation de riz, doit faire face à la pénurie d’approvisionnement.

 

« L’ensemble du marché peut se trouver paralysé. Qui va vendre du riz à 750 $ la tonne, alors qu’il pense qu’il va atteindre 1 000 $ ? » a commenté le docteur Robert Zeigler, directeur général de l’Institut international de recherche sur le riz aux Philippines, dans un interview au Wall Street Journal.

 

Zeigler s’est rendu à Washington DC en décembre 2006 pour donner une conférence à un club de presse nationale, sur la crise menaçante et sur la nécessité d’une mobilisation d’urgence pour la recherche, le développement et la productionagroalimentaire.

Seul l’EIR en prit note et fit une interview avec le professeur Zeigler, tandis que le congrès ignora l’avertissement, au péril de la race humaine. 

Source S et P.

Commenter cet article

crami25 23/03/2010 02:12


On parle essentiellement du riz dans cet article, mais je présume que c'est pour tout, comme ça...

Du temps qu'on aura pas enrayé la cause profonde de tout ça, ça continuera sans fin...


Merlin 05/04/2008 09:31

@ VinsSalut Vins, je ne connais pas ton adresse mail alors n'hésites pas à te réinscrireBonne lecture

vins 05/04/2008 02:02

ca se gate, tranquillement...hey Merlin au fait, je ne recois plus les newsletter, ca craint ca fait un moment que je suis pas venu, j'ai un retard énorme !!tu peux verifier le truc des newsletter stp? ce serait bien cooool

UN chouka 03/04/2008 21:54

Ce n'est pas une surprise, puisque cette crise etait attendue depuis des années ,et a mon avis, il y a de quoi s'inquiéter ,car si j'ai bien compris malgré" une vue parano comme d'hab",les sols sont de plus en plus déficitaires en humus, et en fèrtilité naturelle ,mais cette hypotèque des sols est artificiellement compensée par des produits chimiques divèrs qui donnent l'illusion que les sols sont plus fèrtils qu'il a quelques décénies ,ce qui n'est a mon avis une illusion qui se payera au prix fort si les tèchniques artificielles ne trouvent plus autant d'acheteurs;-)En pasant j'adores le riz naturel qui est bien supèrieur au blé par exemple, mais il ne pousse pas dans mon jardin déjas bien exposé a la sècheresse ces dèrnières années .Heureusement que nous avons un réseau d'eau d'arrosage ,ce qui constitu une grosse dépendance ,il me semble ?S'il falait redonner la fèrtilité du début du XX em siècle aux sols, je crois que cela demanderait un tres gros invèstissement ?Ainsi tout a un prix qui ne peut etre indéfiniment repoussé ?Les véhicules a moteur ne produisent pas de fumier je crois :-D

Merlin 03/04/2008 18:41

Oui le tableau devient noir, je viens de changer le lien vers le Washington post car le précedent n'etait pa bon.a lire à tout prix  !!

UN chouka 03/04/2008 18:36

Je crois que tout le monde a compris que le pétrole au moins intèrvient dans les fumures chimiques ou meme naturelles ?Le transport ,mais surtout,il me semble la confèction d'angrais ?Voila que le tableau se noirci tres vit a souhait avec ce petit apèrçu sur  contexte  de récoltes ?.......................................................:-(