Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Une mystérieuse île de déchets dans le Pacifique…

Publié par MERLIN sur 15 Avril 2008, 07:41am

Catégories : #Notre Terre...

 

Grande comme la France, une zone de déchets transportés par les courants a été repérée entre Hawaii et la Californie.


Elle est en plastique. Elle fait la taille de la France. Elle rassemble tous les déchets du Pacifique. Cette plaque de détritus n'a pas de nom en français, les Américains, eux, hésitent encore entre "The Great Pacific Garbage Patch", ou plus simplement "The Pacific Trash Vortex". On soupçonne l'existence de semblables plaques sur d'autres océans.


 

Ce sont les courants océaniques autour de la zone qui sont à l'origine de la concentration des déchets, comme l'explique François Chartier, membre de Greenpeace spécialisé dans la protection des océans.  

On connaissait depuis quelques années l'existence de cette plaque de détritus, mais les informations, floues et variables, discréditaient la découverte. Aujourd'hui, des équipes de scientifiques affirment son existence. Cela a commencé dans les années 90 avec les recherches de l'océanographe Charles Moore, membre de l'équipage de l'Algalita marine research Fondation. 

 

En étudiant la concentration de débris de plastique flottant dans cette région, Charles Moore obtient ces chiffres ahurissants: trois millions de morceaux de plastique par km2. Dans la zone centrale, dans ce qui s'appelle le Trash Vortex, les études s'accordent à dire que l'on trouve aujourd'hui six kilos de plastique pour un seul kilo de plancton.

 

Aucune photo ou vidéo n'atteste de l'existence de l'île…

 

En 2006, des données circulent dans la presse américaine: on parle d'un nouveau continent, d'une taille de 3,5 millions de km2. Dans la presse française, rien. Les sceptiques se méfient: aucune photo, aucune vidéo n'étaye ces affirmations, et seuls des témoins de l'Algalita fondation affirment avoir vu cette île de déchets. Peu poissonneuse, sans courants, la zone n'attire ni pêcheurs, ni plaisanciers.


 

Après le passage en novembre 2006 de l'Esperanza, navire de Greenpeace, on évalue sa surface à un peu plus de 600000 km2, soit environ la taille de la France. Les photos prises par l'ONG ne sont pas significatives. Avec les vagues, le sel, les chocs, le plastique s'est fractionné en morceaux de quelques millimètres, qui voguent entre la surface et plusieurs mètres de profondeur. Pas une masse solide donc, mais d'une zone où l'eau est saturée de débris.


 

Cette plaque s'est formée pendant plusieurs décennies, coincée entre Hawaï et la Californie, entourée de courants concentriques qui ont ramené les déchets du Pacifique dans ce "trou noir". 
 

Une fois piégés, ces déchets restent dans le même secteur, sans doute pour plusieurs siècles: aucun pays ne veut assumer la responsabilité du nettoyage de la zone, opération très coûteuse. 
 

Mêmes causes, mêmes conséquences pour d'autres plaques de déchets, comme celle observée près du Japon, et celle dont on soupçonne l'existence dans la mer des Sargasses, à proximité des Bahamas.

 

Des polluants persistants ingérés par les albatros et les tortues

 

La faune marine a pris possession de cette "île": les albatros se posent sur les plus gros déchets, avalent un peu de plastique qu'ils confondent avec le plancton, et le refilent à leurs petits. Les tortues s'en font des abris entre deux eaux et ingèrent également du plastique. Une étude Greenpeace estime que 80% des tortues marines du globe ont déjà mangé du plastique.

 

L'organisme de ces animaux concentre alors des polluants organiques persistants (POP), comme le PCB et le DDT. Quant à ce qui se retrouve dans notre assiette, pas d'étude au programme.

 

 

Seule action possible: limiter la formation de ces plaques en réduisant la production de déchets. Seuls 20% de ces millions de tonnes de déchets proviendraient des bateaux, la grande majorité étant à l'origine entreposée sur la terre ferme, avant d'être rejetée sur le rivage et happée par les courants. 


Par Ophélie Neiman

Source :  Rue89

 
Voir la vidéo  ICI

Commenter cet article

crami25 06/05/2011 15:56



Le monde est polué, ça ne fait aucun doute. Ceci dit, gros comme la taille de la France, ça me parait exagéré, et très surprenant.



Séb 24/08/2009 11:38

aucun soucis, il est important de défendre ces opinions car c'est la preuve que l'on pense par soi même, en ce qui conscerne le forum je m'y suis déja inscrit mais pas encore eu le temps de poster lecture oblige...Et en passant je ne viens pas ici pour donner des avis contraire, je suis là pour exprimer mes ressentis et tenter de faire progresser les débats et idées

Merlin 24/08/2009 11:34

Pas de soucis, je t'avais effectivement mal compris, et comme tu pourras le constater dans les divers commentaires de mon blog j'ai une facheuse tendance à défendre promptement mes sujets...avec parfois hélas un certaine hargne..., mais quand je me sens " agressé " je réagis assez mal hélas.Merci pour tes bons mots sinon.Je pense que tu va commenter dans les divers sujets présent, j'attends donc tes avis dans ce cas, et n'hésites pas, je ne suis pas contre les critiques.Sinon nous avons un forum ici : http://ovni-actu.forumactif.info/portal.htm avec des membres super sympas et ouvert, il compte à ce jour 675 membres.Alors peut etre à bientot !

Séb 24/08/2009 11:19

Je tiens à m'excuser car je me suis mal exprimer, je ne soutient pas que cet article est faux, bien au contraire.Je tiens simplement à signaler qu'une partie de leur info n'est que pompé sur des presses de censure.Revenont à cet article que j'ai trouvé très interressant, car il est plus que probale que dans un futur proche (si ce n'est deja le cas) que d'innombrables "iles" de déchets se forment ou se sont déja formées.Car le délestage des navires est tellement fréquent qu'il faut "s'habituer" à ce genre de désastre.. Et à mon avis cela ne fait que de commencer avec notre surproduction.A part ça, Merlin, je tiens a te remercier pour ton blog, qui en passant, je viens de découvrir, je suis en train de le dévorer du début à la fin. Tes articles sont des plus interressant et j'éspère que ton travail va durer.Je m'excuse encore une fois si mes propos ont mal été intérpreté car mon but n'était pas le discrédit mais un rappel sur le fait qu'il est plus simple de désinformer plutot que d'informé...

Merlin 24/08/2009 08:06

 
Juge par toi même, ca tombe bien !!
 
Les océans pollués dangereusement par le plastique en décomposition…
 
 
Comme le rejet d’objets en plastique s'amplifie dans l’océan, il y a de quoi s’inquiéter. Rien qu’au Japon chaque année c’est près de 150.000 tonnes de déchets plastiques qui s’accumulent sur les côtes.
 
Citons aussi le célèbre Great Pacific Garbage Patch, une zone du pacifique grande comme le Texas, située entre la Californie et Hawaï, particulièrement polluée en objets flottants, principalement en plastique.
 
Si l’on en croit Saïdo, la situation pourrait même être bien plus préoccupante…
 
Source futura sciences ce matin :
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/oceanographie-1/d/les-oceans-pollues-dangereusement-par-le-plastique-en-decomposition_20230/#xtor=RSS-8

Merlin 24/08/2009 07:49

Ca c'est ton avis perso, mais l'info concernant cette " ile " de déchet est bien réelle, vérifie par toi même !! Ils en ont parlé dans toutes les emissions style Y.A Bertrand, Nicolas Hulot, Thalassa,et aux JT...

seb 23/08/2009 21:17

Rue89 sont des imposteurs, manipulé et aligné sur des presses de censures

UN chouka 15/04/2008 13:33

meme s'il a beaucoup de défaut ce "séparateur", rèste valable pour ceux qui veulent recycler le plastique sans se tracasser pour le séparer des autres déchets ?Une petite fortune qui atend la hausse des cours?:-D