Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Témoignage de CHARLES HALL sur les Tall Whites…Partie 1…

Publié par MERLIN sur 7 Mai 2008, 06:03am

Catégories : #Révélations...

         Témoignage d'un retraité de l'Air Force sur les Tall Whites…Partie 1…

 

le témoignage d'un retraité de l'Air Force sur une race extraterrestre méconnue :  les Tall Whites…

 

 

 

Tiré du site Karma One.

Entretien avec CHARLES HALL 

                                                          Partie 1.

 

Les Tall Whites représentent un phénomène assez récent dans le cadre des récits sur les extraterrestres dans la mesure où Charles Hall, ancien observateur météo pour l'Air Force, s'est livré à des confessions de façon très tardive. Il a préféré attendre que ses enfants soient indépendants mais également d'avoir la distance requise pour raconter l'incroyable expérience de ses interactions avec ces extraterrestres.

 

Comme nous l'avons déjà mentionné dans l'article général sur le phénomène, c'est entre 1965 et 1967 que Hall, alors stationné dans une zone voisine de l'Aire 51 sur l'immense base de Nellis dans le Nevada (Aire 53 ou 54), a véritablement vécu une vie au quotidien avec des extraterrestres humanoïdes de grande taille, à la peau blanche et crayeuse et aux grands yeux bleus en amende.  

 

L'expérience fut pour le moins traumatique pour l'intéressé tant elle fut étrange et hors norme. Pour illustrer de façon plus vivante l'affaire des Tall Whites, nous vous proposons de prendre connaissance de la traduction française de l'entretien exclusif que Charles Hall nous a accordé en ce mi avril 2005. Ensuite, en contrepoint à cette entrevue, vous pourrez lire l'interview de “Sweeps Fox”, un ufologue et animateur radio américano-irlandais tout à fait atypique qui s'avère être l'un des premiers avec Paola Harris et Michael Salla à avoir interrogé Charlie. Une opinion fascinante. 

 

 

Karma One:
Dans la littérature relative aux abductions, avez-vous pu repérer des récits de victimes qui relèvent typiquement des interactions, de la description physique et du comportement des Tall Whites ?
Vous souvenez-vous précisément de quels cas il s'agit ?
Dans le cas contraire, cela voudrait-il dire que les Tall Whites n'enlèvent généralement pas les gens ?

 

 

Charles Hall :
Non, je n'ai jamais vu de Tall Whites enlever des gens d'une manière malveillante comme le décrivent les cas typiques d'abductions.

 

Cependant, comme je le dis dans mes livres, alors que j'étais sur le terrain, dans leur domaine, si les Tall Whites estimaient qu'un être humain était en danger ou avait besoin d'aide, ils pouvaient s'en approcher pour offrir leur aide s'ils le pouvaient. L'homme, terrifié et confus pouvait aisément confondre ce comportement avec une tentative d'enlèvement.  

Par exemple, dans “Milliennial Hospitality” [Titre de la trilogie d'ouvrages qui relatent les expériences de Charles Hall sur Nellis avec les Tall Whites], dans le chapitre intitulé “Olympic Tryouts” [sélections olympiques], ainsi que dans le second livre “Millenial Hospitality II. The World We Knew” (Millenial Hospitality, le monde que nous avons connu), dans le chapitre intitulé “Olympic Dreams”, j'ai décrit mes expériences personnelles dans ce domaine.  

 

Aussi, d'autres activités peuvent parfois également apparaître aux yeux des humains comme étant des enlèvements alors qu'elles n'en sont pas.  

Par exemple, dans Millenial Hospitality, dans le chapitre intitulé “In Memory of Me”, l'enseignante extraterrestre [ndtr: The “teacher”, l'enseignante est un personnage central du récit. Elle est l'intermédiaire principal entre Hall et les Tall Whites ainsi que son protecteur] amenait sa petite fille pour qu'elle puisse jouer avec une petite fille humaine.

 

Ni la petite fille humaine ni sa mère ne furent en réalité enlevées. J'ai repéré dans la littérature sur les enlèvements plusieurs cas de ce genre. Un autre cas qui a attiré tout particulièrement mon attention est celui intitulé “Incident at Happy Camp”, qui a fait l'objet d'une enquête de la part de l'un des plus célèbres chercheurs en matière d'Ovnis.  

Dans ce cas, la description des extraterrestres et de leur vaisseau correspond parfaitement et définitivement aux Tall Whites. Dans ce cas précis, ils ont seulement enlevé des êtres humains mais uniquement après que ceux-ci eurent attaqué les enfants.

 

Mes observations personnelles à ce sujet sont :

 

-Je n'ai jamais vu quoi que ce soit qui pourrait m'amener à croire que les Tall Whites sont des êtres surnaturels, qu'ils sont là pour ensemencer notre planète, créer des hybrides ou qu'ils utilisent des trous de vers (ndtr : dans le sens des portes spatiales) dans l'espace ou encore que les Tall Whites voyagent dans le temps, que ce soit dans le passé ou dans l'avenir ou encore provenant du passé ou de l'avenir. 

- J'ai pu observer régulièrement des vaisseaux qui voyageaient de façon routinière plus vite que la vitesse de la lumière.  

 

 

Karma One :
Dans certaines histoires à propos des races extraterrestres, on peut trouver des descriptions de certains “grands blonds nordiques” aux yeux bleus. Pensez-vous que l'on peut établir un lien entre le phénomène des Tall Whites et cette typologie d'extraterrestre?

 

 

Charles Hall :
Je n'en ai aucune idée. Je ne peux que parler de mon expérience personnelle avec les Tall Whites et les extraterrestres que je décris dans le troisième volume “Millenial Hopsitality III The Road Home”, des extraterrestres que je surnomme “les Norvégiens aux 24 dents”. Il n'y a aucune corrélation que je peux voir entre les Tall Whites et les présumés extraterrestres de type nordique.

 

 

Karma One :
Avez-vous des informations à propos de la première interaction entre l'Air Force et les Tall Whites lorsque l'armée est arrivée dans le Nevada pour construite la base de Nellis ?
Vous semblez dire que les Tall Whites n'étaient pas exactement des nouveaux venus mais qu'en réalité ils étaient installés bien longtemps avant l'armée US ?

 

 

Charles Hall :
Je ne dispose pas d'informations personnelles concernant les premières interactions entre le gouvernement US et les extraterrestres Tall Whites. Cependant, comme je le décrit dans le 3 e livre, la Tall White qui s'appelait elle-même “l'enseignante” affirmait que Pamela (ndtr : prénom « humain » d'une fille Tall Whites) était née dans la vallée d'Indian à l'époque où James Madison était le Président des Etats-Unis Springs (ndtr: Indian Springs est une région située en plein cœur de la base de Nellis au sud de l'Aire 51 et “ appartenant” aux Tall Whites).  

 

Cela remonte aux environs de l'année 1812. La construction du hangar principal des Tall Whites correspond à la fin des années 40 et au début des années 50. Je note que le président américain Harry Truman affirmait qu'il croyait avoir rencontré le fantôme d'Abraham Lincoln dans la Maison blanche une nuit alors qu'il était président à la fin des années 40.

 

Cependant, j'observe que sa description du soit disant “fantôme” correspond tout à fait à un certain nombre de gardes Tall Whites que j'ai personnellement vu la nuit sur les terres d'Indian Springs. Pour cette raison, je suppose que la première interaction formelle entre les Tall Whites et le gouvernement US a eu lieu au cours des années 40 ou au tout début des années 50.

 

Je remarque que les légendes des anciens grecs qui remontent à 972 avant JC se réfèrent à un groupe de “Dieux” Tall Whites que l'on disait provenir d'un groupe d'étoiles d'Acturus. Pour cette raison, les anciens Grecs désignaient l'étoile “Acturus” sous l'appellation du “Veilleur”. Pour cette raison encore, il est fort probable que les Tall Whites aient pu venir sur terre il y a au moins 3000 ans.

 

 

 

Karma One :
Dans l'imaginaire public, la base de Nellis de l'Air Force est généralement associée à l'Aire 51. Ce lieu est supposé être une base pour des extraterrestres que les gens appellent les « Short Greys », les « Petits Gris ». Ces entités extraterrestres sont supposées vivre dans de profondes bases souterraines et entretiendraient des relations agitées avec l'Air Force. 

Avez-vous entendu parler de l'existence d'autres races extraterrestres à Nellis ?
Si oui, quelles étaient les relations entre les Tall Whites et les Short Greys ?
Les Tall Whites vous ont-il parlé d'autres races extraterrestres ?
Comment les considèrent-ils ?
Est-ce qu'ils nous ont mis en garde contre le danger constitué par d'autres races extraterrestres ?

 

 

Charles Hall :
Selon ma compréhension du phénomène, les seuls extraterrestres présents sur les terres de Nellis sont les Tall Whites. Cependant, je suis plutôt certain que les Tall Whites et les Short Greys se détestent mutuellement. Je suis à peu près certain que les Tall Whites n'auraient jamais permis aux Short Greys de venir dans une zone voisine de leurs propres bases et de leurs propres habitations ou dans quelque endroit où leurs enfants pourraient jouer etc.

 

Pour cette raison, je ne crois pas qu'il y ait des Short Greys sur l'Aire 51, sur l'Aire 52 ou dans les autres zones de Nellis. Au cours des deux années que j'ai passées sur ces territoires, personnellement je n'ai jamais vu de preuves qui démontrent que les Short Greys se trouvaient dans ces régions ou dans celles de l'Aire 51.

 

 

En ce qui concerne votre question relative aux autres races extraterrestres, je cite la chose suivante tirée du 2 e livre MH II, « Millenial Hospitality II, The World We Knew” dans le chapitre “Landing Lights” : « Il y a t-il de nombreuses planètes comparables à la terre dans l'espace ? » demandais-je.

 

“Oui” répondit l'enseignante. “Il y en a un certain nombre. Cependant, les humains sont les seuls êtres que nous avons observés qui vivent si proches de leurs animaux. Par exemple, vous vous sentez bien lorsque vous trayez des vaches, lorsque vous montez un cheval ou lorsque vous jouez avec un chien. Tous ces animaux pourraient vous tuer mais vous utilisez naturellement votre intelligence pour déterminer comment et ce que chaque animal est en train de penser .

 

 

Donc, vous en prenez naturellement le contrôle. Seuls les humains font cela. Sur la plupart des planètes, une fois que les êtres deviennent intelligents, ils n'ont pas envie d'avoir quoi que ce soit à faire avec les animaux qui sont bien moins intelligents qu'ils ne le sont, donc par conséquent, ils les tuent” . “De même, les humains mangent à peu près n'importe quoi. Sur tous les autres mondes, les êtres intelligents ne mangent que des plantes. Nous, par exemple, mangeons seulement des plantes”. …

 

“Ce soir-là, l'enseignante vint me dire que je devais faire attention lorsque j'étais seul dans le désert parce “qu'il y avait… de nombreux dangers”. Ce soir là, elle ne m'a pas donné de plus amples explications.”

 

 

 

Karma One:
Si les Tall Whites sont les seules créatures vivant à Nellis et dans l'Aire 51 sur Papoose Dry Lake, pensez-vous que les histoires à propos de Short Greys et d'autres groupes extraterrestres vivant là seraient de la désinformation, un écran de fumée ?

 

 

Charles Hall :
Les Tall Whites ne vivent pas sur l'Aire 51 (Groom Lake) ou sur l'Aire 52 (Papoose Lake). Ils vivent dans des souterrains sur l'Aire 53. Leur base principale est dans une montagne qui est immédiatement à l'Est de l'Aire 53, qui est l'Aire 54. Les Aire 53 et 54 et les parties occidentales des « territoires de jeux du désert du Sud Ouest » (Desert Southwest Game Range) sont connus sous le nom de Dreamland. C'est une région qui est si limitée, surveillée et interdite que j'avais par exemple une carte officielle de l'USGS (ndr: US Geographical Survey est l'autorité gouvernementale qui publie les cartes les plus complètes) qui ne montre et ne détaille aucune des montagnes et des vallées de ces terres.

 

A la place, cette carte ne montre qu'une grande zone blanche baptisée “territoires inexplorés”. Les Tall Whites sont les seules créatures que j'ai personnellement vues dans les désert, les vallées et les montagnes au nord d'Indian Springs, dans le Nevada. Cependant, je suis certain que les “Petits Gris” sont réels et sont ici sur terre.

 

 

Personnellement, je ne crois pas que les “Petits Gris” sont ou n'aient jamais été sur l'Aire 51. Ma conviction est que ces “Little Greys” peuvent se trouver ailleurs comme au Nord et à l'Ouest de l'état de Nouveau Mexique. Par exemple, sur base d'un certain nombre d'informations que j'ai personnellement rassemblées au cours des années, je suis à peu près certain que l'incident de Roswell de 1947 était réel et que c'était un vaisseau de “Petits Gris” qui s'est écrasé.

 

Je n'ai jamais personnellement vu un “Little Grey” et je ne le veux pas. Comme je le décris dans MH III, “The Road Home”, j'ai personnellement rencontré et parlé avec un second type d'extraterrestre, ceux que j'appelle les « Norvégiens aux 24 dents ». Je suis certain que la terre est visitée par différentes races extraterrestres. Cependant, je suis convaincu que le gouvernement US diffuse périodiquement de la désinformation et de fausses informations qui font partie d'une campagne visant à générer un “écran de fumée”.

 

Je crois qu'une partie substantielle de l'information relative à l'Aire 51 est de la désinformation et un leurre. Par exemple, les installations de l'Aire 51 sont dans un périmètre rectangulaire clôturé qui ne s'étend que de 6 miles sur 10 miles. Ce périmètre n'est nulle part assez vaste pour abriter une base extraterrestre.

 

 

C'est également trop petit pour faire venir de façon sécurisée n'importe quel vaisseau extraterrestre fonctionnant à l'antigravité. Les différents terrains qui entourent le seul petit vaisseau de reconnaissance Tall White s'étendent sur au moins un mile un quart.

 

Des terrains de ce type qui accueilleraient un vaisseau intersidéral (Deep Space Craft) s'étendent sur une surface beaucoup plus étendue. Ni les généraux extraterrestres, ni les généraux de l'Air Force ne seraient d'accords pour amener un vaisseau d'une telle puissance à proximité des installations de l'Aire 51.

 

 

 

Karma One :
Les Tall Whites semblent très ambigus sur le plan émotionnel. Ils sont capables de tuer quelqu'un en un clin d'œil, ils sont arrogants et d'un autre côté, ils peuvent montrer de l'amour et de la compassion comme ils le font par exemple avec leurs enfants.
Comment avez-vous perçu leur comportement émotionnel ?
S'agit-il là d'une absence d'émotions ou d'une manière différente de les exprimer?  

 

 

Charles Hall :
Mes observations sont les suivantes : chacun des Tall Whites était avant tout un individu. Chacun était différent, ils étaient très différents les uns des autres comme le sont les humains. Les réactions émotionnelles des uns étaient différentes de celles des autres. Pour qu'un humain puisse survivre en leur présence, il était nécessaire de reconnaître et de comprendre à quel point chacun d'entre eux était différent et représentait une individualité.

 

 

Karma One:
Lorsqu'on lit vos récits, vous semblez faire preuve d'un profond sentiment d'étrangeté et de crainte à l'égard des Tall Whites. Ils ont l'air humain mais, en même temps, ils ne nous ressemblent absolument pas. Pouvez-vous nous décrire vos premières émotions lorsque vous les avez vus pour la première fois. Votre inquiétude provenait-elle de leur taille, du fait qu'une vive lumière émanait d'eux ?

 

 

 

Charles Hall :
Pour ceux qui n'ont pas lu mon premier livre et pour répondre à votre question, il est important de se souvenir que je n'avais tout simplement aucun point de référence dans l'expérience de la rencontre avec des créatures qui ne proviennent pas de cette planète.

 

Je n'avais reçu aucun briefing de mes supérieurs. Il faisait nuit noire comme dans un four. J'avais mon abri dans les grands baraquements vides de la base d'Indian Springs. J'étais complètement seul dans ces baraques. La réalité est très différente de ce que l'on peut supposer.

 

J'ai vécu avec eux pendant deux ans et même vers la fin de cette période, l'expérience n'a jamais été sereine. Pour ceux qui sont assez âgés pour se souvenir à quel point le début du milieu des années 60 était un temps d'innocence, je pense qu'ils peuvent avoir moins de difficultés à comprendre que mon introduction (à cet univers) était un fait sans précédent.  

 

 

Karma One :
Avez-vous fait l'objet de menaces, de pressions ou de manipulations de la part de l'Air Force (vos ex-employeurs) ou du gouvernement US en général ?

 

 

Charles Hall :
Non ! Souvenez-vous comme je le décris dans MH dans le chapitre “Happy Charade” que la décision de m'envoyer moi et pas un autre dans ces territoires a été prise par un comité d'individus qui incluaient des Tall Whites et des généraux de haut rang de l'US Air Force ainsi que des personnes hauts placées dans le gouvernement US.

 

Les Tall Whites veillent méticuleusement à ce que les accords soient respectés et attendent que le gouvernement US soit tout aussi méticuleux qu'ils ne le sont eux-mêmes. Si j'avais été victime de représailles ou encore si j'avais été menacé par quelqu'un, les Tall Whites interpréteraient cela comme signifiant que le gouvernement US ne peut pas être cru lorsqu'il faut tenir ses engagements. Les conséquences en auraient été énormes.

 

Souvenez-vous aussi que j'étais un observateur météo. J'étais un conscrit. On ne m'a jamais montré de documents “classifiés”. On ne m'a jamais convié à des briefings secrets. Je n'ai jamais fait partie d'un quelconque programme classifié comme la construction d'un avion secret. Je n'ai jamais pris de photographies. Je n'ai jamais dérobé du matériel appartenant au gouvernement, ni aucun agenda ni livre de bord lorsque j'ai quitté les terres de Nellis. Je ne suis sorti de Nellis qu'avec mes souvenirs.

 

Karma One :
Quelles furent les réactions de vos amis, proches et collègues lorsque vous avez révélé votre histoire ?
Et quelles furent aussi les réactions des ufologues ?
Avez vous été surpris par ces réactions ?

 

 

                           Suite, de la 1 ere partie de ce témoignage, ici :
         Témoignage de CHARLES HALL sur les Tall Whites…Partie 2…
Commenter cet article

crami25 12/02/2011 21:50



J'ai l'impression que les questions se répètent, entre ici, le chapitre suivant, et le chapitre d'avant....