Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


D'énormes océans sous la surface de la terre ...

Publié par MERLIN sur 15 Mai 2008, 06:55am

Catégories : #Notre Terre...

D'énormes océans sous la surface de la terre ... 

Des scientifiques ont découvert des océans cachés profondément à l'intérieur de la planète. Ces grandes étendues d'eau seraient situées à une profondeur de plus de 1.000 kilomètres sous la surface de la Terre.

 

L'histoire du Déluge est un récit biblique sur un déluge universel consigné dans la Genèse. Certains le considèrent comme un mythe. Cependant, beaucoup de scientifiques pensent que le Déluge s'est produit au temps jadis. Les scientifiques signalent de nombreuses traces de l'inondation encore existantes dans diverses parties du globe. Ils croient aussi que les lacs d'eau de mer dispersés par ci par là dans des terres éloignés de milliers de kilomètres d'un rivage sont les restes du Déluge.

 

La question est :

D'où est venue toute cette eau ?

Quelle était la cause d'un déluge catastrophique envahissant la planète aux jours de Noé ?

Selon la Bible, Noé a dû construire un grand bateau pour lui, sa famille, et un couple de chaque sorte de créature pour survivre à l'inondation.



Pas mal d'hypothèses aspirent à expliquer l'événement biblique. Quelques chercheurs disent qu'un astéroïde ou une comète a pu avoir frappé la planète, causant un tsunami colossal. D'autres prétendent que les fleuves ont gelé suite à une chute des températures.

En conséquence, le niveau de la mer s'est élevé de façon catastrophique [au dégel]. D'autres chercheurs relient l'inondation à un déplacement soudain de l'axe de la Terre ; on pense que le déplacement a déclenché la propagation d'une masse énorme d'eau autour du globe.


Jusqu'à récemment il n'y avait aucune preuve scientifique solide pour soutenir les diverses théories concernant les origines du Déluge. La situation a changé en février suite à des rapports sur une découverte sensationnelle de chercheurs US. Selon leur étude, l'eau qui a inondé la planète est sortie des profondeurs de la Terre. Les chercheurs ont découvert d'immenses étendues d'eaux sous la surface de la Terre.

 

 

Deux océans souterrains ...

La planète Terre est constamment surveillée par des sismographes, des instruments pour mesurer et enregistrer les vibrations des tremblements de terre. Les vibrations enregistrées dans différentes parties de la planète permettent aux chercheurs d'obtenir de précieuses données concernant la dispersion des ondes de chocs dans la croûte et le manteau terrestre.



Le professeur de séismologie Michael Wysession de l'Université de George Washington à Saint Louis et Jesse Lawrence, un universitaire de troisième cycle à l'Université de Californie à San Diego, ont réuni leurs forces pour effectuer une recherche approfondie. Leur travail impliquait l'analyse de 600.000 sismogrammes. Les résultats leur ont vraiment coupé le souffle d'étonnement : il y avait la preuve indiquant qu'au moins deux grandes étendues d'eaux se trouvent sous l'Eurasie et l'Amérique du Nord.


« Les caractéristiques spécifiques de l'atténuation longitudinale des ondes sismiques indiquent nettement la présence de l'eau. Ces caractéristiques ont un rapport à l'eau, » a dit le professeur Wysession.


Les chercheurs ont aussi conçu un modèle en trois dimensions du secteur d'après les données des sondages. Ils sont sûrs que les océans souterrains contiennent autant d'eau que l'Océan Arctique. L'eau est située à une profondeur variant de 1.200 à 1.400 kilomètres.



L'académicien Eric Galimov, directeur de l'Institut Vernadsky de Géochimie basé à Moscou et de Chimie Analytique, a appelé la théorie de Wysession « tout à fait crédible. » Il est à noter que des chercheurs britanniques de l'Université de Manchester ont prétendue avoir découvert de l'eau de mer sous la surface de la Terre il y a environ soixante ans.



Les Britanniques ont trouvé des traces d'eau lors de l'analyse de l'anhydride carbonique jaillissant d'une profondeur d'environ 1.500 kilomètres. La communauté scientifique a ignoré la découverte en dépit d'une publication dans le magazine Nature.

 

 

Les eaux souterraines se sont évadées...

Comment l'eau est entré dans la Terre est encore obscur. Peut-être existait-elle dès le début. Beaucoup de chercheurs suggèrent que l'eau souterraine gagne périodiquement la surface. De même, l'eau des océans s'infiltre en descendant. Scientifiquement parlant, la taille de l'hydrosphère de la Terre est sujette à modification. Les changements sont le plus probablement provoqués par des mouvements de la croûte et du manteau terrestre.


Par ailleurs, il y a d'étranges trous découverts au fond de l'océan. De l'eau chaude atteignant 400 degrés Celsius coule des trous, qui ont été surnommés les « fumeurs noirs. » Peut-être que l'eau des océans souterrains traverse les trous.

 


Il est possible que des vannes souterraines aient pu être démolies dans des périodes préhistoriques. En conséquence, des millions de tonnes d'eau salée chaude et de la vapeur ont commencé à s'échapper. Le niveau de la mer autour du globe est monté nettement. La vapeur d'eau s'est condensée et est brutalement tombée à terre. La pluie a duré 40 jours. Tout cela a entraîné un événement qui plus tard a été décrit comme le Déluge. Par la suite, l'eau a été aspirée à nouveau dans les profondeurs de la planète.

 


Les résultats diffusés par les chercheurs US indiquent qu'un événement catastrophique peut se produire encore, au moins d'un point de vue théorique. Le professeur Wysession insiste sur le point que les zones localisées sous les océans souterrains ont aussi de l'eau. Il se réfère précisément aux parties du manteau où les recherches n'ont pas encore été faites. Le professeur Wysession croit qu'il y a beaucoup d'eau en dehors de là. Selon ses évaluations, la quantité d'eau peut être cinq fois plus grande que celle de tous océans de la surface de la Terre.

Source : Pravda.ru

http://english.pravda.ru/science/earth/10-04-2007/89420-flood-0

Traduction de Pétrus Lombard Alter Info.

Commenter cet article

crami25 06/05/2011 16:27



Quand ça parle d'"océan", je me demande si ce n'est pas exagéré. Dans l'ordre de grandeur, les océans sont plus vaste et grand que les mers. De plus un océan par définition n'est pas
entouré de terre, comme un lac ou autres.  Ca parait gros comme info.


 


Ca peut remettre en cause, en tout cas, l'hypothèse d'un noyau en fusion. 1200 à 1400 kilomètres de profondeur, c'est énorme. Et dans ce cas, trouvez de l'eau, même en ébullition, ça
change tout.


 


On est pas loin de la théorie de la terre creuse d'agartha. Il serait temps de l'admettre.



saltosam 19/05/2008 22:59

et ben! si on m'avais dit ça avant...j'en aurais fait des cochemards!Je viens de parcourir ton article sur les Maya...qui nous dit que le 21 décembre 2012 il n'y aura pas ce phénomène de nouveau?en tout cas, merci pour cette information des plus intriguante. vivement que tout cela soit confimé et dans les détails.alors je crois que demain matin, quand j'allumerais mon PC, je viendrais lire ton article sur l'athlantide.Merci pour cette réserve d'or et d'enrichissement.Bonne nuit et à bientôt.

Merlin 19/05/2008 08:22

@Roucas,Oui d'ailleurs il me semble qu'il parlait dans un de ses articles de court d'eau énorme, qui parcouraient la Terre, court d'eau partant des poles, un peu comme les arteres principale de notre corps, mais je ne me souviens plus dans quel article. de plus ceux ci etaient enfouis assez profondément.

roucas 18/05/2008 09:52

les partisans de la terre creuse comme fred idylle trouvent là un indice, et puis je ne peux m'empécher de penser au roman de Jules Verne:voyage au centre de la terre !

jean-marc 16/05/2008 17:20

me voici de retour pour découvrir des secrets cachés de notre planète

lyllloola 15/05/2008 17:10

pas le temps de lire tes articles c'est trop long ;o)allez je file...

Merlin 15/05/2008 16:54

Des que j'ai trouvé cette image, j'ai pensé à toi, et aussi à tes parents bien sur.Mais c'est bien sur l'article qui est interressant    ;0)

lyllloola 15/05/2008 16:50

Merci pour l'image de cet article, tu sais pourquoi ;o)bisoussss

hapa 15/05/2008 14:47

Merci pour toutes ces infos Merlin.Je n'avais jamais entendu cette histoire de forage (trou de l'enfer) mais une autre qui raconte qu'un autre groupe a effectué un forage et qu'ils sont tombés sur qq chose de tellement dur que le matériel s'est cassé. Ils étaient descendus profond et ont cassé tous les  trépands...

Merlin 15/05/2008 11:54

Hapa,
J’ai fais quelques recherches pour te répondre voici les résultats.
 
Pour les forages :
Situé sur l’île de Sakhaline au large de la Russie orientale, le puits Z-11 qui a établi le record a atteint une profondeur totale mesurée de 11 282 mètres (37 016 pieds) soit plus de 11 kilomètres.
 
le Kola Super Deep BoreHole. L'objectif est de descendre à 15 km pour découvrir de quoi est constituée la couche séparant le manteau supérieur de la croûte terrestre. "Le projet doit avorter à 12,262 km, en 1989 : les températures sont trop élevées pour poursuivre le forage".
 
Un autre forage record cette fois ci avec une histoire de trou de l’enfer :
Le trou le plus profond du monde, le trou de l'enfer.
Un groupe de géologue après avoir foré un trou d'environ 14.4 kilomètres de profondeur dirent qu'ils ont entendu des cris humains. Les cris perçants des âmes condamnées de l'enfer. Les scientifiques terrifiés ont eu peur d'avoir lâché les forces maléfiques de l'enfer jusqu'à la surface de la terre. preuves sonores à l'appui... C'est ce qu'écrit un journal finlandais du nom de Ammenusastia qui citait un géologue soviétique, le Dr Smitri Azzacov.
 
Je vais d’ailleurs en faire un article, a prendre avec des pincettes j'imagine...
 
Pour les océans interne, ailleurs il y en aurai beaucoup apparemment, même sur les satellites de nos planètes.
 
Titan :
L’ océan interne sur Titan, serait enfoui sous 100 kilomètres de glace explique Ralph Lorenz, de l'Université John Hopkins (États-Unis), principal auteur d'une étude publiée dans l'édition du journal Science.
 
 
Triton:
Triton est le plus grand satellite de Neptune. Il s'agit également de la surface la plus froide jamais enregistrée dans le système solaire et de l'une des plus brillante. On envisage parfois la possibilité de l'existence d'un océan interne.
 
Europe :
Europe intrigue beaucoup les scientifiques à cause de la possible existence d'un océan d'eau liquide sous la surface glacée et de son activité géologique évidente. Les plus optimistes envisagent la possibilité d'une vie extraterrestre primitive dans cet océan.
 
Ganymède :
Ganymède est le troisième satellite de Jupiter et le plus grand satellite du système solaire.
La présence d'un océan interne liquide n'est pas à exclure.
 
Callisto :
Callisto est le quatrième satellite de Jupiter et celui dont la surface est la plus ancienne.
Sa structure interne serait la suivante, une croûte de glace de quelques centaines de km d'épaisseur
(possibilité d'un océan interne sous la croûte de glace de quelques dizaines de km d'épaisseur)
 
Encelade:
Encelade quatorzième satellite de Saturne par son éloignement et sixième par sa taille et sa masse. Pour expliquer son cryovolcanisme, l'existence de simples poches d'eau liquide est suffisante, mais on peut également envisager l'existence d'un océan global interne similaire à celui d'Europe.
 
Voilà c’est un peu long mais interressant.

hapa 15/05/2008 09:38

Tout ça remettrait en cause la techtonique des plaques ou pas ? Et puis, je serais curieux de savoir quel est le plus profond forage réalisé à ce jour ; on ignore probablement les mécanismes internes de notre planète et les théories actuelles (noyau, etc) sont de la "spéculation" scientifique s'appuyant sur un concensus reconnu par la communauté à défaut de prouver le contraire.L'homme est capable d'analyser les sous-sols sur qq kms mais pas plus...Terre creuse, terre rempli d'eau, noyau en fusion, etc : qui sait ?