Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Une planète cachée derriere le Soleil … ?

Publié par MERLIN sur 22 Août 2008, 22:44pm

Catégories : #Top Secret

                        Une planète cachée derriere le Soleil … ? 


L’idée n’est pas nouvelle bien sur, mais un livre tente de nous le démontrer d’une façon logique, et implacable, il s’agit de l’Or des étoiles.
 


Systeme Solaire, ce que les agences spatiales ne nous disent pas.





 

les philosophes grecs  affirmaient  “Dieu est un architecte ou un géomètre…”. 
 

C’est également ce que pense José Frendelvel. Il nous démontre, au terme d’une minutieuse enquête sur la dynamique du système solaire, que celui-ci répond à une architecture mathématique très élaborée. Il évoque également l’existence d’un astre caché en permanence derrière le Soleil et d’étranges anomalies relevées sur les cartographies de la Lune fournies par les agences spatiales.

 

Des explications insuffisantes…

 

Depuis des temps reculés, l'Homme s'est longuement questionné sur l'origine et le fonctionnement du système solaire. Fort heureusement, la science de notre époque nous a apporté quelques compréhensions de la dynamique qui régit ces astres. Il n'en reste pas moins vrai que lorsqu'on explore en détails les différentes théories cosmiques (par exemple celles de la genèse solaire) bon nombre de celles-ci présentent de graves lacunes internes qui les rendent insuffisantes ou invalides dans les faits.

 

Mais, au lieu de rester humble face aux énigmes du cosmos, on continue à brandir fièrement certaines théories boiteuses pour montrer au public que la science sait parfaitement expliquer l'existence et la dynamique des astres qui nous entourent.

 

L'ouvrage, L'or des étoiles, comble certaines lacunes en exposant des découvertes majeures dans trois domaines : la présence d’une architecture mathématique élaborée et subtilement dissimulée dans le système solaire, l’existence d’un astre caché en permanence derrière le Soleil, ainsi qu’une enquête pleine de surprises sur la véritable nature de la Lune.
 

Une symphonie mathématique… 

En 1996, poussé par la passion de l'explorateur, j'ai entrepris une étude du système solaire par des voies non conventionnelles. Après avoir collecté un certain nombre de faits étranges qui s'accordaient mal avec les théories standards, j'ai tenté de déceler dans ces différentes énigmes une éventuelle signature intelligente.

 

Au fil des années, et des nuits blanches, un fil conducteur commence à émerger. Une incroyable architecture de jeux de chiffres, de géométrie et d'inversions se révèle progressivement intégrant tout le système solaire avec Lune, Soleil, Vénus et Mercure aux tous premiers rôles.

 

En compagnie de la Terre, ces astres jouent une véritable symphonie mathématique subtilement dissimulée à notre regard jusqu'à nos jours. Bien que n'ayant quasiment rien à voir ensemble selon notre conception de la mécanique céleste, Lune et Soleil s'harmonisent curieusement par plusieurs synchronisations mutuelles. De surcroît, la Lune en elle-même s'avère être une authentique magicienne aux multiples facéties.

 

 

De leur côté, les dizaines de milliers de planétoïdes composant les deux ceintures d'astéroïdes sont également entrés dans ce jeu mathématique. Par de très nombreuses prouesses de haute volée, ces derniers sont véritablement le fil rouge de ce spectacle cosmique.

 

Alors que certains milieux scientifiques nous conditionnent de plus en plus à percevoir ces petits astres comme de dangereux collisionneurs potentiels, ces derniers, par de nombreuses structures hyperorganisées, composent en fait un monumental temple solaire, une majestueuse cathédrale céleste, dont la présence ne peut que nous interpeller. Une authentique architecture sacrée se trouvait ainsi exposée sous nos yeux attendant l'époque où nous aurions les moyens de la découvrir et de comprendre son message. 

 

La planète Vulcain… 

L'or des étoiles nous emmène également vers des découvertes inattendues.

Au 19ème siècle, à l'initiative de l'astronome français Urbain le Verrier, découvreur de la planète Neptune, de nombreux astronomes ont traqué la planète Vulcain dont on avait très fortement supposé l’existence à proximité du Soleil.

 

Bien que d'illustres astronomes y participèrent, cette recherche de plusieurs décennies fût vaine. Mais Vulcain existait néanmoins positionné à l'endroit le plus inattendu et attendant son heure. Dans un équilibre particulièrement délicat, cet astre partage la même orbite que la Terre en restant placé diamétralement à son opposé. De ce fait, Vulcain se trouve dissimulé derrière le Soleil et caché ainsi en permanence à nos yeux. Bien que les agences spatiales ne nous aient jamais parlé de cette planète, sa présence nous est néanmoins perceptible indirectement de manière tangible.

 

En effet, Vulcain, dont le nom est prédestiné, possède un volcanisme très particulier qui est assez puissant pour éjecter de fines poussières dans l'espace alentour, tout comme cela se passe également sur le satellite Io de Jupiter. Ces particules poussiéreuses forment une légère nuée qui entoure cet astre et se diffuse en s'étirant en anneau dans l'orbite commune de ces deux planètes.

 

 La réflexion de la lumière solaire sur les parties les plus denses de cet anneau de poussière génère ce que les astronomes nomment la lumière zodiacale et la contre lueur. L'origine de ces faibles luminosités, qui est expliquée dans les théories classiques à l'aide d'un certain flou verbal, trouve ainsi sa pleine cohérence. Faisant suite à une argumentation rigoureuse démontrant l'existence de cette planète cachée, l'épilogue du livre nous révèle les liens particuliers unissant la Terre et Vulcain et comment ces liens sont entrés en action lors des colossales explosions de Tunguska en Sibérie en 1908 et en 2002. 

 

La face cachée de la Lune…

 

Dans un tout autre thème, L'or des étoiles nous plonge dans une enquête lunaire peu commune. Il est de "notoriété publique", en effet, que la Lune est un astre mort, sans atmosphère, sans eau et sans vie. Ce qui, "officiellement", a été pleinement confirmé par les missions Apollo lors de la célèbre conquête lunaire des années soixante/soixante-dix. Pourtant, dans les années cinquante, George Adamski, un célèbre "contacté" quasiment oublié de nos jours, prétendait avoir vu la Lune de très près et l'affirmait nantie d'une fine atmosphère permettant la vie.

 

Il décrivait la face visible comme une zone désertique avec néanmoins quelques reliquats de végétation en certains endroits, tandis que la face cachée présentait, selon lui, un aspect beaucoup plus luxuriant avec de l'humidité, des nuages, une flore évoluée et même des lieux habités. Conscient que l'exploration spatiale nous cache des choses essentielles de la vie dans le cosmos, je vous propose une étude tout à fait innovante de la Lune en mettant en parallèle ces deux approches complètement antagonistes.

 

Cette analyse lunaire par photographies interposées nous conduit alors de surprise en surprise. Malgré la bien piètre qualité des images de cartographies lunaires fournies par les agences spatiales, il est néanmoins tout à fait possible d'y décrypter de nombreux éléments de la climatologie de notre voisine sélène. D'étape en étape, nous apprenons ainsi à regarder les photographies lunaires comme elles sont et non plus comme la NASA nous a dit de les voir.

 

Il se pourrait alors que d'étonnantes formations nuageuses apparaissent en de nombreux endroits et que nous découvrions que les astronautes américains marchaient parfois sur un sol recouvert de givre. L'issue de ce cheminement analytique met tout simplement en évidence le fait que la Lune est déjà occupée par des êtres dotés d'une technologie bien supérieure à la nôtre.

 

 

 

D’autres “intelligences”…

 

En synthèse finale et après ces singulières découvertes, L'or des étoiles : Nouveau regard sur le système solaire nous invite à prendre conscience jusqu'à quel point l'élite mondiale, grâce au contrôle qu'elle exerce sur la plupart des activités terrestres, nous a maintenu dans l'ignorance et la désinformation pour son propre profit.

 

Alors que le phénomène ovni bat son plein sur Terre depuis plus d'un demi siècle et que l'exploration spatiale officielle piétine depuis plus de trente ans, cette élite mondiale a réussi à nous maintenir dans la croyance que nous sommes seuls dans le système solaire et avec bien peu de probabilité de pouvoir un jour communiquer avec d'autres intelligences.

 

Or ces "autres intelligences" sont là autour de nous et nous observe vraisemblablement depuis des temps immémoriaux. Comme le lecteur pourra le découvrir dans cet ouvrage, certaines d'entre-elles se sont déjà manifestées discrètement et attendent patiemment que certains feux verts s'allument dans nos consciences. 

 

 

Vulcain et la planète Anti-Terre (ou Terre jumelle). Mythe ou réalité ?

 

Il y a 2500 ans, les pythagoriciens, parlaient d'une planète anti-Terre dissimulée derrière le feu central.  Au 19ème siècle, l'astronome français Urbain le Verrier, découvreur de la planète Neptune, avait par ailleurs supposé l'existence de la planète Vulcain à proximité du Soleil, mais les recherches furent vaines.

 

L'exploration spatiale n'a pas confirmée la présence d'une planète supplémentaire dans le système solaire interne, ni proche du Soleil, ni derrière celui-ci. L'affaire est-elle définitivement réglée ?

 

L'article ci-dessous est en fait une réponse à certains sarcasmes.

 

Oui, Vulcain existe. Oui, cela est contraire à ce que les porte-parole des agences spatiales nous disent, contraire également à NOTRE compréhension des lois de la mécanique céleste (théorie de Lagrange). Aucun autre cas de deux corps importants en perpétuelle opposition sur la même orbite n'a pu être observé par ailleurs dans le système solaire.

 

Et pourtant Vulcain existe, caché en permanence derrière le Soleil et partageant la même orbite que la Terre.

 

 

Vulcain existe réellement et c'est une histoire colossale. Si colossale que ceux qui contrôlent Sainte Nasa & Co ont préféré gardé cela pour eux. Cela nous amène à revoir notre conception des points de Lagrange du couple Soleil-Terre, de la lumière zodiacale, du Gegenschein (contre lueur), mais aussi de beaucoup d'autres choses qui nous concernent très directement.

 

La théorie de Lagrange a été établie au 18ème siècle. Au début du 20ème siècle, elle s'est trouvée pleinement confirmée par la découverte des astéroïdes troyens de Jupiter. Egalement par la découverte de plusieurs cas de satellites naturels des grandes planètes partageant la même orbite et dont la dynamique interactive correspondait totalement à la théorie de Lagrange (voir l'annexe "Les points de Lagrange dans le système solaire" de ma page web http://fransyl.club.fr/lagrange/lagr01.htm).

 

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Je le répète c'est une histoire absolument colossale.

 

"L'Or des étoiles démontre la présence d'une architecture mathématique particulièrement élaborée qui est subtilement cachée dans le système solaire, sept chapitres y sont consacrés. Aussi incroyable que cela puisse paraître et avec tous les questionnements que cela pose, le message de cette architecture intelligente est à l'évidence destinée à notre civilisation terrestre contemporaine, en tant que signature habilement apposée par un Grand Architecte (quelque soit la nature d'un tel Grand Architecte).

 

 

C'est aussi, à mon sens, un test d'envergure : comment une civilisation est-elle capable de reconnaître un tel fait avec les conséquences que cela implique, c'est-à-dire avoir la capacité de réviser ses dogmes pour s'adapter à un nouveau paradigme. La présence de Vulcain cachée derrière le Soleil s'inscrit dans le même contexte, dans ce même paradigme. Terre et Vulcain ne sont donc pas les seuls astres à partager la même orbite dans le système solaire, mais à l'inverse des autres ils sont le seul cas à rester en position diamétralement opposée.

 

De ce fait, la localisation de Vulcain n'est pas naturelle, elle défie la théorie d'instabilité du point de Lagrange L3.

 

A l'évidence, les ricaneurs trouveront matière à ricaner, mais il y a une différence entre ricaner et réfléchir.  Le livre apporte enfin une cohérence d'ensemble à l'existence de la lumière zodiacale, de la contre lueur (Gegenschein) et de la façon dont les agences spatiales utilisent les points de Lagrange du couple Terre-Soleil depuis une dizaine d'années.

 

Par ailleurs, dans une étude/enquête d'une centaine de pages, ce livre remet également en question de manière draconienne la façon dont on nous présente la Lune. 

Source : José Frendelvel 
http://fransyl.club.fr/lagrange/vulcain.htm

 

 

                                                    A vous de juger …

Commenter cet article

Fred 26/02/2011 01:16



Merci beaucoup !



wizard 21/05/2010 21:59



@crami25...


Démontrer comment je me sers de l'intuition....!?


Je crois que ça ne va pas être facile. Non pas que se soit impossible mais une personne sceptique restera sceptique quoi qu'on lui montre. Et cela ressemblera plus à un combat de coq qu'à un
échange constructif.


Je dirai simplement que les gouvernements n'ont certainement pas investi des milliards pendant 40 ans dans des projets qui ne
servent à rien. Et donc rien que ça, ça mérite qu'on s y attarde un peu. Et je ne parle pas d'y croire...., juste ouvrir son esprit et se renseigner...


Après, bien sûr que le mental brouille les perceptions mais un apprentissage de quelques heures pour repérer comment il fait ça et comment stopper ce brouillage suffit à éclairer les intuitions.


Je pense sincèrement que quoi je dise ou fasse, la demande de "preuve" s'accompagne souvent d'une fermeture d'esprit et d'une tentative inconsciente de mettre l'autre en échec.


Que chacun fasse l'experience dont il a besoin pour s'ouvrir et croire ou rester définitivement fermé à cette possibilité et tout sera bien. De toute façon, ne pas croire en certaines chose ne
les rend pas pour autant inexistantes (et bien sûr que l'inverse est vrai aussi ) !


Un mensonge n'est pas une vérité sous prétexte qu'il est partagé par tous et une vérité n'est pas un mensonge sous prétexte qu'elle n'est vue par aucun...(Gandhi)


 


P.S.: le mieux concernant le remote viewing reste encore d'entrer en contact avec cette société citée dans mon post précédent pour se rendre compte de son serieux ou pas..., moi je l'ai fais
!



MERLIN 19/05/2010 16:35



Tu as raison Wizard, le dernier Nexus en parle dans un sujet :


Remote viewing : l’incroyable pouvoir de la vision à distance ...


Le remote viewing, ou vision à distance, a été utilisé depuis les années 70 par des militaires, des espions et des archéologues.


Aujourd’hui, on l’utilise aussi pour le conseil en stratégie d’entreprise ! Une incroyable saga pour un ensemble de techniques qui dépassent le cadre de la perception extrasensorielle.



crami25 19/05/2010 14:54



Wizard,


Il faudrait que tu nous démontres comment tu utilises ton intuition de façon si efficace. De manière à nous convaincre, car je suis allé sur ton lien, et j'en reste perplexe...


Une intuition garde une part de doute, tel est le domaine d'une intuition. Donc comment passer d'une intuition volatile à une intuition maitrisable ?


Je reconnais malgré tout, que nous somme loin de tout savoir, et que la science à encore bien des progrès à faire, pour tout comprendre.


Je reste donc ouvert à cette nouvelle approche que tu tentes de nous faire découvrir.


A toi l'honneur d'approfondir le débat.



Wizard 19/05/2010 13:11



Un truc simple... Se former au remote viewing (voir la société Iris-intuition Consulting qui forme à cette
discipline à Paris ) et aller voir par soi-même. C'est comme ça que je vérifie les informations et on économise temps et énergie  !!!


En passant...je n'ai rien à voir avec cette société, je me suis formé au remote viewing avec d'autres personnes voila 15 ans... J'ai trouvé cette société par hazard dans un article du Nexus de
mai 2010...



crami25 19/05/2010 11:48



Grande théorie que voilà. Pourquoi pas, mais alors comment expliquer que dès que l'on parle de vie ailleurs, ça soit toujours caché d'une manière ou d'une autre ? Derrière la face visible
de la lune, et derrière le soleil. Il est surprenant de ne pas voir tout simplement la vie, sans être derrière quelques choses. Faut il à tout prix que ces vies soient incognitos, ou est-ce un
hasard de la nature ?


Trop de coincidence met en doute la véracité de cette thèse, que j'aimerai temps vrai... Du moins pour la planète Vulcain, car pour la lune ça semble être vrai.



theBirdG 24/04/2009 16:36

Doucement mon pote,tu devrais arreter de fumer autant! ouais t'as raison ,meme si la nasa c une association de menteurs,dire que "vulcain" existe ne changerait pas grand chose."VULCAIN" n'est extraordinaire que pour les chroniqués du seum(les dopés)