Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


L'énergie noire défie la cosmologie …

Publié par MERLIN sur 18 Septembre 2008, 05:38am

Catégories : #Mysteres


L'énergie noire défie la cosmologie …

 

Rares sont les chercheurs qui doutent encore de la présence de l’énergie noire dans l’Univers. Mais cette entité, responsable du phénomène d’accélération de l’expansion de l’Univers, est plus énigmatique que jamais.


  

Elle est du genre insaisissable. Traquée par les astronomes et cosmologistes du monde entier, l’énergie noire, qui emplirait près des trois quarts de l’Univers, nous échappe encore… comme nous l’explique l’astronome Françoise Combes en vidéo.  

 

Le défi est d’autant plus grand que cette mystérieuse énergie noire révèle un problème de compatibilité entre les lois physiques connues et les observations astronomiques. Il faudra peut-être, pour la comprendre, remettre en question tout ce que l’on croyait tenir pour acquis, notamment la loi de la relativité générale. Rien de moins. Pour saisir les enjeux de cette quête, un bref retour en arrière s’impose.

 

Fuite des galaxies…

 

Nous sommes en 1929. Dans son laboratoire, l’astronome américain Edwin Hubble fait une découverte étonnante. Alors que l’on imaginait le cosmos statique et immuable, ses observations démontrent que le spectre de la lumière émise par les galaxies proches de la nôtre se décale vers le rouge. Une variation qui ne peut s’expliquer que par un mouvement de fuite des galaxies. Ces dernières s’éloignant les unes des autres.

Aucun doute n’est permis : l’Univers se dilate.

 

Toutefois, pour les cosmologistes de l’époque, la force de gravitation exercée par toute forme de matière se doit de ralentir cette expansion. Les astrophysiciens Saul Perlmutter et Brian Schmidt décident en 1998 de mesurer ce ralentissement en étudiant les mouvements de supernovae.

 

Contre toute attente, leurs résultats bouleversent le monde de la cosmologie. Car les supernovae sont en moyenne 25 % moins brillantes et plus distantes que prévu. En d’autres termes, l’expansion de l’Univers s’accélère !

 

Seulement voilà, les modèles théoriques sont clairs : un Univers composé uniquement de matière doit voir son expansion décélérer. Les cosmologistes envisagent donc la présence d’une forme d’énergie supplémentaire... mais de nature inconnue.

 

Dix ans ont passé, et le mystère persiste. Certes, divers calculs de la densité de l’Univers sont venus confirmer l’existence de l’énergie noire. Mais ce constituant majeur du cosmos n’émettant pas de rayonnement, on ne peut l’étudier de manière directe. Du coup, les théoriciens rivalisent, pour le moment sans succès, pour expliquer sa nature.

 

L’énergie du vide…

 

Parmi les nombreuses thèses, celle qui se rapproche le plus des observations décrit l’énergie noire comme une constante cosmologique que les physiciens assimilent à l’énergie du vide. Toutefois, les prédictions de la mécanique quantique aboutissent à une valeur bien trop grande…

 

Aussi, d’autres hypothèses voient le jour dans une atmosphère de concurrence scientifique exacerbée. Dans le même temps, les astronomes se livrent une véritable course à l’observation. De futurs télescopes dédiés tenteront bientôt d’observer de très larges portions du ciel, toujours plus loin et plus précisément.

 

En attendant, la question est : comment asseoir un modèle cosmologique qui fasse sens tant du point de vue observationnel que fondamental ?

 

Le physicien Jean-Philippe Uzan, préconise de revoir les fondements de notre modèle cosmologique. 

Source : La recherche.

Commenter cet article

crami25 07/06/2010 03:03



Je n'ai pas la science infuse, mais pour donner mon grain de sel à l'édifice de la compréhension, il me semble que l'on oublie un point important, dans la construction de
l'univers.


Toute force à son opposé. De la même manière qu'il existe le blanc, il y a le noir. Le froid et le chaud, le mal et le bien, etc.


Ce qui est visible dans l'espace, c'est le blanc. Synonyme de l'expansion. On peut donc en déduire que la matière noire, et peut être la rétractation de la matière, en force similaire,
pour tenir le monde en équilibre.  Ce qui est le cas, pour les trous noirs, qui sont un concentré de rétractation ou rien n'y échappe.



Alain 29/10/2008 17:53

Merci, Merlin, pour ta réponse.Premier blog, premier article et première réponse (fort bien écrite).Alain

Alain 29/10/2008 14:50

Il me serait fort agréable que les experts (auteur et lecteurs) de ce site me donnent leur avis sur ce que j'appelle "une ambigüité dans la théorie du big bang", que je crois avoir décelée, et que je publie sur mon blog :http://eterlou.over-blog.frmerci

Phil 20/09/2008 09:55

Le fameux Mythe de la Caverne, où pauvres mortels que nous sommes, condamnés à de percevoir que les ombres, nous ne sommes pas encore en mesure d'appréhender tous les mystères de l'univers !

nightlord16 18/09/2008 09:02

TT a fait d'accord ac toi scrang, c frustrant.Mais on a tant de chose à apprendre , à découvrir, p etre mm des choses que notre esprit ne peu concevoir...

Scrang 18/09/2008 08:05

Et c'est exactement parceque les scientifiques ne veulent pas remmettre en question tout ce que l'ils croyaient tenir pour acquis (du moin en partis), qu'ils se permettent de contredire certaines thèses et de ne pas admettre certaines évidences.En meme temps, si le gars a passé toute sa vie à travailler sur un projet, et du jour au lendemain on lui qu'il faut qu'il recommence tout, c'est sûr que ca va lui mettre la déprime.