Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Découverte de la plus ancienne lignée de fourmis…

Publié par MERLIN sur 18 Septembre 2008, 11:43am

Catégories : #Découvertes Scientifiques...

 

La nouvelle fourmi a été baptisée Martialis heureka ou « fourmi de Mars » parce qu'elle combine des caractéristiques jamais observées auparavant surtout pour vivre dans le sol.



 

Une espèce de fourmi jusque-là inconnue appartenant à la plus ancienne lignée de ces insectes remontant à plus de 120 millions d'années a été découverte en Amazonie, selon une communication dans la dernière édition des Annales de l'académie américaine des sciences (PNAS).

 

Cette fourmi est probablement la descendante des plus anciens ancêtres de ces insectes et a été la première à évoluer, estime Christian Rabeling, un biologiste de l'Université du Texas à Austin qui a mis au jour ce spécimen en 2003.

 

«Cette découverte est peut-être d'une grande importance en termes d'évolution et révèle une richesse d'espèces de fourmis vivant encore dissimulées dans le sol de la forêt vierge», écrit ce scientifique avec les autres co-auteurs de cette communication.

 

«Basée sur nos données de fossiles, on suppose que l'ancêtre de cette fourmi devait ressembler à une sorte de guêpe, peut-être similaire à la guêpe fourmi primitive Sphecomyrma aujourd'hui éteinte retrouvée dans de l'ambre fossilisée datant du crétacé (145,5 à 65,5 millions d'années)», poursuit-il.

 

La Sphecomyrma est très largement considérée comme étant le lien manquant dans l'évolution entre les guêpes et les fourmis, précise Christian Rabeling.

 

Aveugle -elle n'a aucun oeil-, pâle et dotée de larges mandibules pour probablement saisir ses proies, cette fourmi mesure de deux à trois millimètres.

 

Elle appartient aussi à son propre sous-groupe de famille, un parmi 21, selon ces chercheurs.

 

Il s'agit de la première découverte d'un nouveau sous-groupe de famille de fourmis ayant des specimens vivants depuis 1923. D'autres sous-groupes ont été découverts mais à partir de fossiles.

 

Cette découverte devrait aider les biologistes à mieux comprendre la biodiversité et l'évolution des fourmis qui sont abondantes sur la Terre et jouent un rôle écologique important.

 

Le biologiste a récupéré le seul spécimen connu de la fourmi Martialis heureka en 2003 dans un collecteur de feuilles mortes à Manaus, une ville au coeur de l'Amazone.

 

Ces chercheurs ont conclu que cette fourmi appartenait à une espèce inconnue ainsi qu'à un sous-groupe de famille après des analyses morphologiques et génétiques. L'analyse de l'ADN des pattes de Martialis Heureka a confirmé sa position à la base même de l'arbre phylétique de l'évolution de ces insectes.

 

J’ajouterai pour ma part quelques données sur les fourmis que je trouve fort interessantes, voici donc :

 

Pendant les quelques secondes qui vont vous être nécessaires pour lire ces 4 lignes :

 

- 40 humains et 700 millions de fourmis sont en train de naître sur Terre

- 30 humains et 500 millions de fourmis sont en train de mourir sur Terre.

 

Humain : Mammifère dont la taille varie entre : 1 et 2 mètres. Poids : entre 30 et 100 kilos. Gestation des femelles : 9 mois. Mode de nutrition : omnivore. Population estimée : plus de 6.6 milliards d'individus.

 

Fourmi : Insecte dont la taille varie entre : 0,01  et 3 centimètres. Poids : entre 1 et 150 milligrammes. Ponte : à volonté selon le stock de spermatozoïdes. Mode de nutrition : omnivore. Population probable : plus d'un milliard de milliards d'individus.

Lu dans : Les Fourmis de Bernard Werber 

 

 

la biomasse des fourmis est égale à celle des êtres humains…

Science&Vie.

 

-         Biomasse : la biomasse est la quantité totale de matière (masse) de toutes les espèces vivantes présentes dans un milieu naturel donné.

 

 

Les fourmis ont colonisé tous les milieux terrestres compatibles avec la vie.

 

Elles ont même colonisé les déserts où les abeilles sociales absentes, en effet dans ces habitats les ressources sont imprévisibles. On y trouve de nombreuses fourmis moissonneuses et aussi les fameuses fourmis à miel dont les ouvrières bonbonnes se gonflent de nectar pour les périodes de sécheresse et  pourront le régurgiter.

 

Dans les endroits les plus arides on trouve la fourmi argentée. Quand les forêts sont incendiées, les fourmis sont parmis les premiers animaux à ressortir !

Les fourmis représentent 2% des espèces d'insectes mais 10 à 15% de la biomasse animale des écosystèmes terrestres,  70% des insectes d'Amazonie, où leur biomasse est 4 fois supérieure à celle des Vertébrés.

Densité des fourmis : 8 millions / ha en forêt amazonienne, 20 millions / ha dans les savanes africaines.

Les fourmis sont des insectes sociaux. Leurs colonies sont composées d'ouvrières asexuées, de mâles et femelles ailées qui s'envoleront pour former d'autres colonies et d'une ou plusieurs reines, dont le rôle est uniquement de pondre.

A l'heure actuelle environ 10 000 espèces de fourmis sont recensées dans le monde. Leur importance écologique est considérable, leur diversité est également exceptionnelle. Dans le bassin amazonien : sur 5 ha de forêt péruvienne par exemple, on a trouvé 365 espèces de fourmis.

 

Les fourmis et les ours…

On considère l’ours brun comme un omnivore, mais il apparaît que l’ours consomme des fourmis, parfois en très grand nombre durant une bonne partie de l’année.

Les travaux réalisés en Suède indiquent que les fourmis représentent plus de 20% de la nourriture de l’ours brun au cours d’une année.


Compte tenu de la taille de l’ours, cela représente un nombre incalculable de fourmis. On a estimé que, lors d’une simple excavation d’une fourmilière pour se nourrir, l’ours prélevait entre 4 000 et 5 000 fourmis.


Parmi les espèces les plus consommées on trouve principalement les fourmis des bois. Or en Suède la biomasse des fourmis des bois atteint en moyenne 9.6 kg/ hectare. Lorsque l’on sait qu’une ouvrière de fourmis des bois pèse en moyenne entre 10 et 15 mg, cela fait beaucoup de fourmis.


Pour avoir une idée de la biomasse des fourmis des bois on peut prendre l’exemple du Jura vaudois que nous connaissons bien, puisque nous y suivons les fourmis des bois depuis plus de 25 ans. Or, certaines zones du Jura vaudois abritent entre 15 et 20 fourmilières par hectares.


Si l’on tente de faire une estimation du nombre de fourmis des bois à l’hectare, compte tenu de nos données, on obtient une moyenne de l’ordre de plus de 2 millions de fourmis, soit plus de 30 kg de fourmis.


Donc, à première vue, la biomasse en fourmis des bois du Jura vaudois dépasse largement celle des forêts suédoises, mais précisons qu’il s’agit des zones les plus denses et toutes les forêts n’abritent pas forcément autant de fourmis des bois. . .
Commenter cet article

ashtar 20/11/2010 12:23



Ben alors, d habitude ici lees gens ne croient pas a l evolution, mais pourtant les fourmisdans cette article on evolue.


ca montre bien l incoherence de ce genre de site, heureusement il commence a y avoir des sites qui liste les site d absurdit  comme celui ci. ou les moderateurs utilise plusieurs pseudo , ou
ils se font passer pour plusieurs personnes.


il y a des preuves, et il sufit de trouver le bon site et vous saurez tous sur ceux qui font ces sites a tendances catastrophique,



crami25 19/11/2010 13:05



2 à 3 mns ça fait vraiment petit, mais il est certains que nous sommes loin de tout connaitre sur notre propre terre...



nightlord16 22/09/2008 10:04

Très chouette article, merci merlin , moi qui suis en admiration devant ces petites bebêtes !!! je vous conseil vivement les livres de werber (les fourmis).  Un film à voir aussi, je ne sais plus le titre exact, c les fourmis et les termintes. (micocosmos je pense)

UN chouka 20/09/2008 08:35

Oui,en effet,lorsque je pose un pied sur leurs édifices ,je ne trarde pas a m'en rendre compte :-)Bon, quelques fois elle entrent dans les locaux avec insistance et c'est pénible hélas.

wizzil 19/09/2008 19:29

lol Pilou, tu me fais penser au film "les monstres attaquent la ville".. (l'invasion des fourmis géantes)... J'espère que nos généticiens n'auront pas cette idée ;o)

Pilou 19/09/2008 15:30

Oui, enfin pour leurs voisins, en general quand un insecte passe a coté d'un fourmillière il a interet a se casser vite ...C'est clair qu'elles sont en avance sur nous, sociologiquement parlant, esperons qu'elles se mettent pas a grossir, car on ferait des cibles idéales ...

UN chouka 18/09/2008 22:02

En plus elles n'embètent meme pas leur voisin..........................depuis que nous somme sur ce sol, il y a eu tout plein de fourmillières qui se sont installées un peut de partout dans le jardin (des toutes petites )

belegaer 18/09/2008 18:59

Voila un article qui plairait a Bernard Weber, auteur français (style policier/science fiction) qui a ecrit la trilogie "les fourmies"Pour résumerLes fourmies ont inventé avant nous :-L'agriculture-L'élevage intensif-La cohésion socialeQuand on parle d'avant, c'est en centaines de millions d'années