Des sources de la FEMA confirment le projet de loi martiale ...

 

Des milliers de soldats sont déployés à travers les Etats-Unis, prêts à assumer le contrôle des foules !


 

Wayne Madsen Christopher (1), WMR a appris de sources bien informées de la Federal Emergency Management Agency (FEMA) que l'administration Bush met la touche finale à un projet qui envisagerait la déclaration de la loi martiale aux États-Unis en fonction de divers scénarios considérés comme des déclencheurs.

 

 

Ces déclencheurs incluent la poursuite de l’effondrement économique avec d’énormes troubles sociaux, la fermeture de banques entraînant des violences contre les institutions financières, et une nouvelle élection présidentielle frauduleuse, dont pourraient résulter des émeutes dans les grandes villes et sur les campus des quatre coins du pays.

 

En outre, des sources du Army Corps of Engineer indiquent que l'affectation de la 1st Brigade Combat Team (BCT) de la 3rd Infantry Division au US Army North du Northern Command a pour but de renforcer la FEMA et les forces fédérales de maintien de l’ordre, dans l’imposition de contrôles routiers et des foules, de couvre-feux, du renforcement de la sécurité aux frontières et dans les ports, et des patrouilles d’îlotage dans l'éventualité où la situation d'urgence nationale serait déclarée. La BCT était en service en Iraq, avant d'être affectée au Northern Command.

 

Le 3 avril 2008, WMR faisait état d'un document hautement confidentiel concernant le scénario de loi martial.

 

WMR a appris de sources bien informées au sein de la communauté financière étasunienne, qu’un document confidentiel alarmant à diffusion restreinte circule parmi les membres supérieurs du Congrès et les hauts fonctionnaires de leurs équipes.

 

C’est le signe d'un avenir sombre pour les États-Unis s’ils ne remettent pas rapidement de l’ordre dans leurs finances. Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre, est de ceux qui auraient lu ce document.

 

Ce papier est appelé document « C & R » car il déclarerait que, si les États-Unis défaillaient dans le remboursement de la dette garantie à la Chine, Japon et Russie, qui soutiennent toutes financièrement le gouvernement des États-Unis, et si ces derniers annulaient unilatéralement ses dettes, on pourrait s'attendre à une guerre qui aurait des conséquences désastreuses pour les États-Unis et le monde.

 

Le « C » dans le nom du document représente le mot « Conflit. » Un autre scénario envisage que, pour rembourser la dette envers les pays étrangers, le gouvernement fédéral sera forcé d’augmenter les impôts de manière drastique, au point que le peuple étasunien réagisse par une révolution populaire contre le gouvernement.

 

Le « R » dans le nom du document représente le mot « Révolution. »

 

Source: Alterinfo.

 

Ceci confirme ce qui s’est passé il y a peu aux états unis, dont voici le récit :

 

Le démocrate Brad Sherman est monté à la tribune de la Chambres de Représentants américains lors du 2e vote du plan de sauvetage économique :

 

en expliquant son refus de voter en faveur du projet de loi, il a souligné que de lourdes menaces avaient été proférées dans les coulisses du pouvoir.

 

Si le projet de loi ne passe pas, lui a-t-on dit, ce sera la loi martiale aux Etats-Unis. Brad Sherman a voulu ainsi dénoncer l’épée de Damoclès suspendue au dessus de la tête des Représentants au Congrès.

 

 

La loi martiale aux Etats-Unis ? Est-ce sérieux ?

 

Curieusement, de nombreux observateurs des sites d’information militaire ont remarqué un déploiement pour le moins curieux : la 1e brigade de la 3e division de l’infanterie américaine vient d’être rapatriée aux Etats-Unis pour 12 mois à partir du 1er octobre.

 

Cette brigade qui vient de passer plus de 35 mois en Irak sera mise sous le commandement de l’U.S. Army North, responsable de la surveillance du territoire, la gestion des catastrophes naturelles et les attaques terroristes.

 

Seront-ils appelés à surveiller le territoire américain en cas de catastrophe économique sévère ?

 

C’est l’avis de l’ex-Représentant américain, Bob Bauman qui avait dénoncé certaines mesures législatives qui avaient été greffés aux lois anti-terroristes permettant au Président des Etats-Unis de faire appel à l’armée américaine sur son propre territoire afin de faire la police.

 

Ces informations sont-elles alarmistes ?

C’est bien possible, cependant le croisement de ces diverses informations serait-elles révélatrices d’une panique certaine au sein de l’exécutif ?

 

Les jours ou les semaines à venir nous confirmeront ou pas cet état de fait…

 

Voir également ce sujet :

Les éléments nécessaires pour établir la loi martiale aux USA sont en place…

Ici :  http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=26




(1) Qui est cette source, ce  Wayne Madsen Christopher ?

C'est une personnalité  notoire que Warren Christopher, ancien secrétaire d’état aux affaires étrangères et ancien directeur de la CIA.
Par MERLIN
Samedi 11 octobre 6 11 /10 /Oct 07:35
Retour à l'accueil

En ce moment

    17  CONNECTE(S) 


  Vous souhaitez discuter
de ces sujets alors
rejoignez nous 
sur le forum  ICI <- clic

...Visiteurs...


Merci pour votre visite

outils webmaster
 

...Rechercher...

Présentation

  • Le blog de MERLIN
  • : Le blog de MERLIN
  • : 15/11/2007
  • : Connaissons nous vraiment notre planète ? Histoire inconnue des hommes... Actualités : terrestre, extraterrestre, et intraterrestre

Me contacter...

Partenaire du magasine


      TOP SECRET...

 

 

 

 



 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés