Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Dans le desert un bruit sourd s'échappe dont ne sait où...

Publié par MERLIN sur 14 Octobre 2008, 10:45am

Catégories : #Insolite



                      Quand le désert murmure à l'oreille de l'homme …

 

Dans le desert un bruit sourd et monotone s'échappe dont ne sait où.



 

Le désert vous parle. Cette acoustique particulière ne se retrouve pas systématiquement dans tous les déserts du monde. Seules certaines dunes sont aptes à produire ce son si étrange et captivant.

 

Cette musicalité aussi envoûtante que le chant des sirènes intrigue les scientifiques. Certains ont souhaité percer le mystère des chants des dunes. Et la science essaye d'apporter une réponse étonnante.

 

Les scientifiques ont recensé une cinquantaine de dunes de par le monde capables d'émettre un tel bruit. Elles sont principalement concentrées en Chine et sur le continent américain.

 

Les physiciens qui se sont penchés sur ce cas ont constaté que le son émis par ces tas de sable pouvait atteindre 100 décibels. A cette puissance, le bruit devient désagréable voire même nocif pour l'oreille humaine. Il ne faut pas dépasser les 85-90 dB.

 

Le son est une onde de pression produite par un phénomène de surpressions et de dépressions successives. Le tout est amplifié par un résonateur. Dans un instrument de musique comme le violon, la cavité est le résonateur. Sa forme ainsi que sa taille sélectionnent les fréquences des ondes sonores émises.


 

Pour les dunes, les chercheurs ont observé que le son provenait d'une avalanche de sable sur la pente la plus abrupte de la dune. En descendant le long de la pente de la dune, les grains de sable changent de forme. Ils se dilatent puis se recompactent générant ainsi une onde de pression donc un son.

 

De l'air est aspiré lors de la dilatation des grains de sable et expiré lors de la recompaction de ces mêmes grains.

 

En étudiant sur place et en reproduisant ce bruit en laboratoire, les physiciens constatent que cette avalanche de grains de sable doit se faire impérativement de manière synchrone. Des interférences sont créées et le son est inaudible pour l'oreille humaine.

 

Par cette synchronisation de mouvement, le son est alors amplifié et l'homme peut entendre sans problème. Il n'y a donc pas besoin de résonateur comme pour les instruments de musique. Le vent n'y est pour rien.

 

Autre paramètre indispensable à la production du chant des dunes : le taux d'humidité des grains de sable. Les physiciens ont relevé que le sable doit être plutôt sec pour que le son soit émis.

 

Les grains de sable sont auscultés de près par les scientifiques car il est indéniable que leur forme ainsi que leur taille jouent un rôle crucial dans la naissance de ce chant.

 

Les grains de sable présentent des aspects variés. Mais ils sont tous de forme arrondie et ils affichent la même taille à savoir environ 200 micromètres (0,2mm).

 

Cette homogénéité de taille s'explique par l'action du vent qui érode, tri suivant la taille puis transporte les grains de sable en haut de la dune.

 

Au microscope électronique, les scientifiques ont étudié la composition chimique du sable. Quel que soit la localité de la dune chantante dans le monde, tous les grains de sable présentent à leur surface un vernis appelé glaçure du désert.

 

Si ce vernis s'use ou est absent, aucun son ne peut être émis, même s'il y a une avalanche synchrone du sable. Il faut attendre la reconstitution de cet enrobage pour entendre de nouveau la dune chanter. 

 

Ce vernis aurait pour fonction, d'après les physiciens, de créer une cohésion entre les grains de sable, leur permettant ainsi de dévaler la pente sans déraper. La synchronisation est ainsi maintenue.

Par cette cohésion donc cette synchronisation, le son produit est puissant à tel point que parfois il génère une onde sismique qu'une personne debout à proximité de la dune peut sentir.

 

Le dilemme qui demeure pour les physiciens est de savoir comment se déclenche la synchronisation de l'avalanche des grains de sable. De nombreuses expériences sont menées en laboratoire pour y répondre.

 

Il n'y a qu'à lire les récits de Marco Polo ou encore les mémoires de Lord Curzon pour comprendre que ce chant des dunes existe depuis toujours et qu'il intrigue l'homme.


 


Les Bédouins estiment que ce chant envoûtant et grave n'est autre que la voix des Djinns. Pour les Arabes, ce sont des esprits qui habitent les lointaines contrées désertiques mais aussi les forêts et les cimetières. Ils prennent généralement la forme d'animaux, surtout les serpents.

 

Mais les physiciens tentent de prouver qu'il n'en est rien. Ce bruit résulterait de la compilation de plusieurs phénomènes physiques. Mais ils bloquent encore sur certains points comme l'origine de la synchronisation des grains de sable dans l'avalanche, la nature du vernis, cette fréquence sonore unique...

 

La nature est loin de nous révéler tous ses secrets…

 

Vous pouvez vous amusez à essayer de faire chanter une dune, au détour d'un désert.

Asseyez-vous tout en haut et laissez-vous glisser, et avec un peu de chance qui sait… 

Source : Journal du net.
Commenter cet article

goulbeneze 12/07/2011 15:44



ça a été prouvé c'est le bruit de friction de millions de grains de sable qui devalent les dunes.  http://www.youtube.com/watch?v=vTQnfmAOqPs



crami25 01/03/2010 03:09


C'est comme rechercher une aiguille dans une botte de fouin. Vue le nombre de dune, ils ont fait comment pour trouver celles qui couinent ?



nightlord 20/10/2008 08:55

Ils ne vont pas se faire que des amis ces scientifiques, allez dire au bédouin que c purement naturel et que les djins n'existent pas :p !! En tt cas c vraiment intéressant et inriguant, merci Mr le magicien (attention a toi car un jour un scientifique va nous dire que les magiciens n'existent pas et qu'il s'agit d'un phénomène naturel! Mdr)

Madvin 14/10/2008 20:14

Dommage qu'il n'y ait pas d'extrait sonore, afin qu'on puisse nous aussi entendre ce bruit... :/