Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


LUCA…L’ancêtre de la vie sur Terre …!?

Publié par MERLIN sur 17 Janvier 2009, 15:50pm

Catégories : #Découvertes Scientifiques...



Une percée vient d’être réalisée dans les recherches relatives à l’ancêtre commun à toute la vie sur Terre, dénommé LUCA (Last Universal Common Ancestor).

 

L’étude, menée par des chercheurs du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS, France) et de l’Université de Montréal (Canada), et publiée dans la revue Nature, avance que l’organisme apparu il y a 3,8 milliards d’années n’est pas celui habituellement imaginé.



 

L’idée de la vie primitive sur Terre s’en trouve modifiée…

 

Il était généralement admis que LUCA était un organisme adapté à la chaleur, ou hyperthermophile, à l’image des organismes étranges vivant dans les évents chauds (au-dessus de 90°C) situés le long des dorsales profondes des océans actuels, déclare Nicolas Lartillot, co-auteur de l’étude et professeur de bio-informatique à l’Université de Montréal.

 

Or, les données suggèrent que LUCA était en fait sensible aux températures élevées et vivait à une température inférieure à 50 degrés, indique-t-il.

 

L’équipe de chercheurs a comparé l’information génétique des organismes modernes afin de caractériser l’ancêtre de la vie sur Terre. Les recherches reviennent à étudier l’étymologie des langues modernes pour révéler des choses fondamentales concernant leur évolution, déclare Lartillot.

 

Les scientifiques ont identifié les traits génétiques communs entre animaux, plantes, bactéries, et les ont utilisés pour créer un arbre de la vie avec des branches représentant des espèces séparées. Toutes provenaient d’un même tronc génétique : LUCA.

 

Les travaux représentent une étape importante dans la réconciliation d’idées en conflits concernant l’ancêtre de la vie. Les nouvelles idées seraient plus compatibles avec la théorie d’un monde primitif d’ARN, où la vie sur Terre était composée d’acide ribonucléique (ARN) plutôt que d’acide désoxyribonucléique (ADN).

 

L’ARN est particulièrement sensible à la chaleur et probablement instable en situation de température élevée, celle de la Terre primitive. Selon les données recueillies, LUCA aurait trouvé un microclimat plus froid lui permettant de se développer. Cela aide à résoudre le paradoxe et montre que les micro-domaines environnementaux jouent un rôle critique dans le développement de la vie sur Terre.

 

C’est seulement dans une seconde étape que les descendants de LUCA découvrirent la molécule d’ADN thermostable, qu’ils acquirent indépendamment, peut-être par le biais de virus, et utilisèrent pour remplacer l’ancien et fragile véhicule d’ARN.

 

Cette innovation leur permît de s’extraire du microclimat froid, d’évoluer et se diversifier en une variété d’organismes sophistiqués aptes à supporter la chaleur, avancent les chercheurs.

 

Source : CIRS

 

L’inconnue géologique et la guerre des mondes…

 

Les géologues peuvent-ils aider les biologistes à reconstituer l’environnement de l’ancêtre commun à toutes les formes de vies actuelles ? Pas sûr.

 

La controverse fait rage entre ceux qui trouvent des traces d’un océan bouillant et ceux qui pensent avoir trouvé des signes de températures plus modérées. Le tout il y a plus de 3,5 milliards d’années.

 

Le problème des géologues c’est que les roches de cette époque sont rares, éparses et délicates à dater. Difficile, alors, de se servir de la géologie pour dater les épisodes évolutifs dont les molécules biologiques ont gardé la trace.

 

Les géologues ont bien un atout dans leur manche : ils peuvent prouver que la Terre a subi, aux environs de 3,7 milliards d’années, le «dernier bombardement massif» de la guerre des mondes, qui a marqué la formation du système solaire.

 

Mais cet épisode cataclysmique, qui pourrait expliquer un coup de chaud éradiquant toutes les formes de vies incapables de supporter des températures infernales est-il survenu avant ou après Luca ?

 

Mystère et boule de gomme…

 

Source : Libération.


De gros mystères demeurent donc toujours sur l'apparition, et le développement  de la vie sur notre planète, o
n remonte aux origines de la vie primitive soit 3.8 milliards d’années avec LUCA.

Et au même moment on apprend que de la vie sur Mars, est sans "presque" aucun doute possibe tout à fait réelle, en ce moment même.

 

Je rassure tout le monde, pour le moment on nous parle de vie primitive, mais je dis bien pour le moment…
Commenter cet article

Crami25 11/12/2010 20:10



Est-ce le plus important ?


 


La vie existe, semble t-il, partout... Alors l'origine à mon sens vient de bien plus loin que des 3 ou 4 milliards d'existence sur notre terre.



porthault pierre 02/02/2009 07:13

Salut Merlin , ce genre de " decouverte "me laisse toujours reveur . Essayer de savoir ce qui s'est passe il y a 3,8 milliards d'annees est a mon sens , a l'heure actuelle , impossible . La Terre sans pratiquement de champs magnetiques , des rayonnements " durs " , des secousses sismiques et "meteoritiques " en masse . Les " creations de vie ont du aparaitre et disparaitre pratiquement dans la " foule" ! Mais c'est une belle recherche tres ardue !    pierre

révolte 18/01/2009 23:24

Salut,Je t'ai tagué, c'est à dire que tu dois donner tes résolutions pour l'an neuf et citer à la fin de ton article cinq blogs que tu aimes bien.
Les cinq que t'auras cité seront les cinq que t'auras tagué.
J'espère en faisant cela, donner à d'autres l'envie de se perdre comme moi dans ton univers bourré de surprise.

UN chouka 18/01/2009 09:18

Je me demandes depuis longtemps si la vie, dés le départ de sa création, n'est pas complète ,meme si cèrtains la désigne comme primitive ?Cette vie qui batie des corps en fonction de ses besoins et de ses possibilités ?La vie,ne serait donc pas une somme d'extentions plus ou moins compliquées,mais une "chose basique", complète dés le départ ?