Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Chine Versus USA… Quand HAARP entre en jeu…Part.1

Publié par MERLIN sur 13 Février 2009, 09:00am

Catégories : #Infos cachées


 

Voici un article de Futura Sciences, qui m’a interpellé jugez vous même…

 

Je l’ai raccourci un peu, mais vous trouverez le lien source à la fin :

 

Un barrage géant a-t-il provoqué le séisme du Sichuan ?



 

Le 12 mai 2008, un tremblement de terre de magnitude 8 ravageait la région du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine. De nombreux scientifiques affirment aujourd’hui que cette catastrophe est imputable à la construction d’un barrage sur une ligne de faille !!

 

D’une hauteur de 156 mètres pour une capacité totale de 1,1 milliard de mètres cubes, le barrage de Zipingpu a été achevé en 2006. celui-ci avait, avant même sa construction, été contesté par plusieurs scientifiques arguant du risque d’établir autant de projet de grande puissance dans une zone à séismicité élevée.

 

L’épicentre de la violente secousse qui a ébranlé la région se situait à environ 5 kilomètres du lac de retenue, et le tremblement de terre est survenu alors que les eaux du réservoir se vidaient à un rythme rapide.

 

Fan Xiao, ingénieur en chef, ainsi que Lei Xinglin, géophysicien à l'Administration chinoise de sismologie, sont convaincus de la relation de causalité entre le barrage et le désastre. Selon eux l’accumulation des eaux de Zipingpu a pu avoir un impact sur les lignes de faille dans cette région.

 

La violence du séisme a surpris tout le monde …

 

Même si toute la région est sujette à de nombreuses secousses sismiques, l’évènement du 12 mai a surpris tous les scientifiques par son ampleur, sans précédent connu. Christian Klose, un scientifique de l’université Colombia, reconnaît qu’il n’y a plus eu d’activité sismique majeure depuis plusieurs millions d’années à cet endroit.

 

Mais il signale que la déviation soudaine d’une quantité énorme d’eau dans la région pourrait avoir réduit la tension simultanément des deux côtés de la faille, favorisant leur séparation, la pression directe de la masse d’eau formant le lac de retenue provoquant une rupture soudaine et violente.

 

Selon le chercheur, le stress subi à cette occasion était environ 25 fois plus intense que toutes les tensions accumulées durant toute une année. Fan Xiao rappelle que ce phénomène dit de sismicité induite par réservoir n’est pas inconnu de la science, et a déjà été constaté au moins à 9 reprises dans le monde, mais jamais avec une telle ampleur.

 

On peut citer en exemple le barrage Hoover aux Etats-Unis, mais les secousses enregistrées durant sa mise à niveau n’ont jamais atteint la magnitude 5. D’autres experts, chinois et occidentaux, rejettent cependant la théorie en bloc, soutenant l’origine exclusivement naturelle du tremblement de terre.

 

L'interrogation demeure et la cause du séisme ne sera probablement jamais totalement démontrée...

 

Source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/un-barrage-geant-a-t-il-provoque-le-seisme-du-sichuan_18230/#xtor=RSS-8

 

La cause du séisme ne sera probablement jamais totalement démontrée...



 

Mais on peut en avoir tout de même une excellente idée, remontons un peu en arrière et jugez plutot : Le 05/11/2007 -

 

Washington inquiet malgré les gestes d'appaisement des chinois …

 

M. Gates est arrivé dimanche soir en Chine pour deux jours d'entretiens qui doivent être principalement consacrés aux programmes de développement militaires chinois qui ne cessent d'inquiéter les Etats-Unis. Le budget chinois de la Défense a augmenté de 17,8% cette année pour être porté à 45 milliards de dollars, selon les chiffres officiels. Mais le Pentagone estime que les dépenses militaires de la Chine, ont atteint en réalité 125 milliards de dollars en 2007.

 

C'est donc sans surprise que le secrétaire à la Défense de la première puissance mondiale a une nouvelle fois demandé à la Chine des efforts de « transparence », ( pour rester correct. ) Devant la presse, M. Gates a évoqué "des incertitudes sur la modernisation militaire de la Chine et la nécessité d'une plus grande transparence pour dissiper les inquiétudes internationales". Les Etats-Unis n'ont pas caché leur préoccupation après l'essai par la Chine d'une arme anti-satellite le 11 janvier.

 

Washington s'inquiète aussi des capacités chinoises en matière de guerre cybernétique, ou encore lu développement de missiles capables d'atteindre les bases navales et aériennes des Etats-Unis, selon des responsables du Pentagone.

 

Les Etats-Unis ont surveillé de près l'acquisition et le déploiement ces dernières années par la Chine d'avions, navires de guerre, sous-marins et missiles d'avant-garde. "La stature croissante de la Chine dans les domaines politique et économique l'oblige à prendre une responsabilité plus grande pour une meilleure santé du système international", a estimé lundi Robert Gates.

 

Mais en rendant visite dimanche à une unité d'élite de l'Armée, le jour où le responsable américain arrivait à Pékin, Hu a une nouvelle fois insisté sur l'objectif prioritaire que constitue le programme chinois en matière de technologie des missiles. "Nous devons accélérer le développement du second corps d'artillerie", a déclaré le numéro un chinois, cité par le Quotidien de l'armée.

 

Lundi, les discussions entre le secrétaire américain à la Défense et ses hôtes chinois ont aussi porté sur des questions internationales comme la Corée du Nord, l'Iran et le Soudan, a indiqué M. Gates.

 

Source : http://www.editoweb.eu/Relation-Chine-USA-Washington-inquiet-malgre-les-gestes-d-appaisement-des-chinois_a3569.html

 

 

Un missile chinois détruit un satellite en orbite…

 

Le 11 janvier 2007, la Chine a réussi à détruire un de ses anciens satellites en orbite au moyen d'un missile lancé depuis son territoire. Et cette information, révélée par la Maison-Blanche ne cesse de faire des vagues.

 

Réactions…

Lance Gatling, ex-officier américain et expert des questions aérospatiales à Tokyo, estime que cet essai relance les craintes d'une militarisation de l'espace, et démontre clairement que dorénavant, les satellites espions ne sont plus à l'abri d'une destruction par un pays hostile.

 

Il ajoute que les Chinois montrent clairement leur intention de poursuivre leur programme militaire spatial comme ils l'entendent, et qu'ils sont même prêts à en assumer les conséquences.

 

Mais alors que de nombreuses protestations s'élèvent depuis les Etats-Unis, l'Europe, l'Inde, le Japon, il n'est pas inutile de se rappeler que des armes similaires avaient déjà été mises au point par le passé, et expérimentées par les Russes et les Américains.

 

Source : Futura sciences, sujet complet ici :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/un-missile-chinois-detruit-un-satellite-en-orbite_10265/

 

Presque 1 an plus tard les USA répondent…

 

Le satellite USA 193 avait été lancé le 14 décembre 2006. A la surprise générale, l’armée américaine détruit le satellite un joyau de technologie, par un tir de missile, prétextant le danger représenté par l’hydrazine, et une panne rendant le satellite incontrolable.

 

Sur le plan international,  ce tir envoie un signal sur la détermination des États-Unis à appliquer la doctrine de «domination spatiale», avalisée par George Bush en 2006.

 

Le danger pour les populations est raisonnablement écarté assez rapidement. Il s’agirait plutôt d’une démonstration de force USA / Chine

 

Source : Futura sciences- Figaro- Voir ici :

http://www.geekeries.com/2008/02/22/pourquoi-larmee-americaine-a-detruit-le-satellite-usa-193/

 

Souvenons nous du fort seisme de magnitude 7.8  qui s'est déroulé en Chine, dans la région du Sichuan le 12 mai 2008.

 

 

Quel en fut le bilan, il fut de 87 000 morts, 354 000 bléssés,

17 397 disparus, et 1.45 millions de survivants évacués, il compte également 217 répliques sismiques, et 5 millions de sans abris…

 

Ce pays de 1 300 000 000 d’habitants( 1.3 milliard ) fait peur à la 1ere puissance mondiale. En avril 2008 les Tibétains dont leur pays fut envahi par la chine en 1950 ont commencé à se révolter, profitant de l’actualité des JO à venir.

 

Les dirigeants Chinois ont immédiatement envoyé l’armée pour «  calmer la situation » et des combats ‘’ Militaires/Habitants’’ ont eu lieu, faisant de nombreuses victimes Tibétaine.

 

 

Inquieter la Chine avec : le Tibet, Tremblement de terre, menaces…

 

Pour affaiblir ce géant Chinois tout est bien sur tenté par le pentagone, notons également les ressources naturelles du Tibet qui nous éclairent un peu plus :

 

Le Tibet a de nombreuses ressources naturelles notamment en pétrole, en gaz, en bauxite, en étain, en arsenic, en charbon, en jade, en saphir, en quartz, en sel, en chrome, en cuivre, en borax, en uranium, en lithium, en fer, en or, en argent, en plomb, en zinc et en cobalt.

 

Le potentiel du Tibet en ressources minérales est estimé à 78,4 milliards de dollars. Par ailleurs le Tibet est la source de nombreux fleuves, le potentiel hydraulique et hydroélectrique est donc énorme. 30% des ressources hydrauliques chinoises se situeraient au Tibet.

 

En 1949, les forêts recouvraient 221 800 km2, soit près de la moitié de la superficie de la France. En 1985, la moitié de la surface de la forêt était rasée. Selon une étude récente du World Watch Institute, la déforestation atteindrait maintenant 85 %.

 

Le plateau du Tibet est de loin le plus haut (plus de 5 000 m) et le plus vaste plateau au monde (plus de cinq millions de km²).

Source Wikipédia.

 

A Washington, l'instrumentalisation par l'administration Bush du 14e dalaï lama et de la cause tibétaine, avec d'importantes arrières pensées.

 

Les dirigeants chinois sont furieux de l'accueil réservé par George Bush au dalaï lama, le leader bouddhiste tibétain exilé, coïncidant avec le Congrès du PCC, qui doit reconduire le président Hu Jintao dans ses fonctions pour un deuxième mandat. A leurs yeux, c'est une provocation.

 

C'est la première fois que le leader spirituel -et politique- des Tibétains opposés à Pékin est ainsi reçu en grande pompe par le chef d'Etat de la première puissance mondiale, qui lui a remis la plus haute décoration du Congrès américain.

 

La dernière fois que Bush l'avait rencontré, en 2003, c'était en passant la tête furtivement dans un bureau pour lui serrer la main.



 

Sur le plan de la légalité internationale, aucun Etat ne conteste l'appartenance du Tibet à la Chine, qui l'occupe depuis 1950. Cela n'a pas toujours été le cas :

 

Dans les années 50, la CIA a secrètement appuyé une guerilla tibétaine pour s'opposer au pouvoir communiste chinois, aux débuts de la guerre froide.

 

Une épopée méconnue, racontée dans un livre, (les orphelins de la guerre froide) de John Kenneth Knaus, un ancien de la CIA personnellement impliqué dans ce programme clandestin. Entre 1957 et 1961, les Américains ont entrainé des guerilleros tibétains dans les montagnes du Colorado, avant de les envoyer combattre les Chinois sur le "toit du monde".

 

Une base arrière avait même été installée au Népal.

 

Mal conçue, l'opération s'est terminée par la mort de la plupart de ces combattants, avant d'être liquidée lors du rapprochement sino-américain et de la rencontre Nixon-Mao en 1974. Knaus exprime d'ailleurs dans son livre son sens de la "culpabilité" d'avoir ainsi envoyé des hommes à la mort pour une cause abandonnée au premier virage diplomatique...

 

Pékin fait durer les négociations jusqu'à la prochaine réincarnation…

 

Pékin de toute évidence attend la mort du 14e dalaï lama en espérant brouiller les pistes de sa "réincarnation", c'est-à-dire peser sur le choix de son successeur. Les "réincarnations", moyen traditionnel de choisir les dirigeants au sein du bouddhisme tibétain, sont désormais surveillées de près par le parti communiste !

 

Source : http://www.rue89.com/chinatown/tibet-le-soutien-ambigu-des-etats-unis-au-dalai-lama

 

Nous verrons plus loin dans la 2e partie que cela ne s’arrete pas la hélas, et nous rentrerons même parfois dans des faits vraiment étrange … 

RDV ici :  Chine Versus USA… Quand HAARP entre en jeu...Part.2

.

Commenter cet article

crami25 27/08/2010 09:32



Je ne sais pas qui sont les plus mauvais dans l'histoire... Mais une chose de sur, c'est que les américains en tiennent une bonne couche...


Ca les occupe du temps qu'ils n'ont pas mis en place le nouvel ordre mondial. Après ils seront les meilleurs amis du monde, comme bizarrement. Avec des milliers de mort, et une pollution
accrue, mais ça ce n'est pas leur souci. Au contraire, ils en redemandent...



merkator 14/02/2009 14:57

Je ne sais pas ce que les chinois préparent, mais ils mijotent quelque chose et ça sent mauvais. Il vaut mieux s'en méfier comme la peste.

UN chouka 13/02/2009 12:05

Trés tres interessante note @Merlin !Pour la première partie, je dirais qu'un rien peut, peut etre présipiter les choses ?Des forces antagonistes peuvent avoir profitées du coup de pouce hydrolique pour se libérer;et sera peut etre  suivie d'une  trés longue pèriode de calme  ?Enfin je le souhaite pour eux .Quand a la Chine ,a mon avis,elle ne fait que faire comme les autres :Chacun pour soit  Lorsque "nous " savons ce que valent les accords de dupe, je ne ferais pas un instant confiance a tout ce beau monde gentil .La tèchnologie doit exister a un niveau que "nous " ne soupçonons meme pas ?De toute façon, il suffit de se rappeler tout le mal que les "sèctes" officielles ont fait aux gens qui ne leur demandaient rien(gogos,èsclaves ,sacrifiés d'office ,grugés en tout genre ,ETC...........................) ?Bon, il ne me rèste qu'a lire les adresses et la suite .Salut a vous .

hapa 13/02/2009 09:52

La destruction d'un satellite par un missile chinois me rappelle étrangement l'histoire entendu hier (12/02/09) aux infos : une collision entre 2 satellites. J'ai bien rigolé en entendant ça d'ailleurs.