Mystère sur ces fantastiques éclairs de la haute atmosphère…

 

Découverts récemment, au début des années 1990. Les phénomènes lumineux éphémères sont des flashs lumineux visibles en haute atmosphère accompagnant les orages.



 

Ces phénomènes sont encore peu connus, de même que leur dangerosité pour les aéronefs, notamment les engins spatiaux. Une hypothèse veut que la navette Columbia ait été prise dans un de ces flash, hypothèse réfutée par la NASA.

 

Le phénomène connu sous le nom de « sylphes rouges » (en anglais « sprites ») se présente sous la forme d’émissions lumineuses rouges apparaissant au-dessus des orages dans l’atmosphère moyenne et supérieure. Ces sylphes se développent du sommet des nuages jusqu’à des altitudes de l’ordre de 100 km et s’étendent sur des distances horizontales pouvant varier de 1 à 50 km.

 

Leur durée varie de 10 à 300 ms. Ils apparaissent souvent en groupe et peuvent s’accompagner d’autres types d’émissions : les elfes et les jets bleus qui, comme les sylphes, ne peuvent être observés que sur l’horizon depuis les plus hauts sommets montagneux ou depuis les orbites basses.

 

 

 Farfadets …

 

Les sprites, également dénommés sylphes rouges et farfadets, apparaissent par groupes de deux ou trois, lors d'éclairs puissants, dans la mésosphère (haute atmosphère). Leur faible durée (environ 5 millisecondes) et leur altitude les rendent difficiles à observer du sol, ce qui explique leur récente découverte.

 

Ils ont une forme d'entonnoir de 1 à 50 kilomètres de large, se forment vers 95 kilomètres d'altitude pour descendre vers les 40 kilomètres d'altitude.

 

Ces lueurs semblent provoquées par des perturbations ionisantes provoquées par les éclairs. L'atmosphère réagit alors comme un néon, et devient lumineuse, d'une couleur entre le rouge (au sommet) et le bleu (à la base). Cette couleur provient de l'azote de l'air, qui émet des rayons de longueur d'onde différents suivant la pression (qui diminue avec l'altitude).

 

 

Elfes …

 

Les Elfes, ou halos, prennent la forme de disques lumineux (ou d'anneaux, selon les observateurs), et apparaissent lors d'éclairs puissants, à la base de l’ionosphère (à des altitudes de l’ordre de la centaine de kilomètres). Leur faible durée (environ 5 millisecondes) et leur altitude les rendent difficiles à observer du sol.

 

Ces disques semblent provoqués par des impulsions électromagnétiques qui se propagent dans toutes les directions, formant une sphère. Lorsque cette sphère atteint une altitude d'environ 100 kilomètres, les particules de gaz s'illuminent. La forme de disque observée est due au plan d'intersection entre cette sphère et cette couche de l'atmosphère.

 

 

 Jets bleus …

Les jets bleus sont des lueurs bleues montant des nuages orageux vers la stratosphère.

 

Les premières observations par microcaméras de sprites et d'éclairs depuis l'espace au nadir ont été effectuées depuis la Station Spatiale Internationale au cours de l'expérience LSO (Lightning and Sprites Obsevations).

 

Le projet de microsatellite Taranis propose l'étude du couplage atmosphère-ionosphère-magnétosphère lors des orages atmosphériques.

 

Le nadir en astronomie est le point de la sphère céleste représentatif de la direction verticale descendante, en un lieu donné (par opposition à zénith).

Par extension, peut signifier « le point le plus bas ». C'est la position du soleil à Minuit.

 

Source : Wikipédia

 

L’expérience LSO (Lightning and Sprite Observation), au programme de la mission DELTA, s’attache à leur étude.  

 

Deux caméras pour scruter l’envers des orages…

 

« Les elfes apparaissent sous forme de disques à la base de l’ionosphère à des altitudes de l’ordre de la centaine de kilomètre », explique Elisabeth Blanc du Laboratoire de Détection et de Géophysique du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), investigateur principal de LSO.

 

« Ils s’étendent alors radialement, à l’horizontale, sur plusieurs centaines de kilomètres à une vitesse proche de celle de la lumière. Ce sont des phénomènes plus courts que les sylphes, ils durent quelques millisecondes. Les jets bleus sont des émissions lumineuses coniques qui apparaissent du sommet des nuages jusqu’à environ 50 km d’altitude ».

 

Développée en un temps record par le Département Analyse Surveillance Environnement (DASE) du CEA, l'expérience LSO est à bord de l’ISS depuis plusieurs années puisqu’elle y a été installée lors de la mission Andromède de Claudie Haigneré (21 au 31 octobre 2001). Elle se compose de deux micro-caméras numériques pilotées par un ordinateur portable.

 

L'une de ces caméras est équipée d'un filtre adapté à l'observation des sylphes, tandis que l'autre est chargée d’observer les éclairs dans le spectre visible. Ces deux caméras sont fixées sur un hublot pointant vers le nadir pour des périodes de 5 jours, lorsque la stabilisation de l’ISS le permet, et elles sont actionnées pendant la nuit au-dessus des continents, les orages étant plus rares sur les océans. 

 

 

Des mesures sont aussi effectuées par les équipages permanents de l’ISS et les disquettes de données collectées sont ramenées sur Terre à chaque vol.

 

L’expérience LSO fait partie des missions traditionnelles des astronautes européens , « LSO est une expérience pionnière, souligne Elisabeth Blanc. Les observations précédentes se faisaient à l’horizon, nous sommes les premiers à observer au nadir ».

 

Le mécanisme des sylphes est encore très mal connu, il pourrait être lié à des avalanches d’électrons relativistes, d’une énergie supérieure à 1 MeV, déclenchées à travers la stratosphère et la mésosphère par les rayonnements cosmiques. Ces faisceaux d’électrons pourraient interagir avec les molécules d’air et produire des rayonnements X et gamma secondaire.

 

Source : esa France.

 

Souvenons nous que récemment dans un article nous parlions de l’ annonce officielle de la NASA qui révélait une brèche immense découverte dans le champ magnétique terrestre voir ici :

Une importante brèche dans le champ magnétique Terrestre…  

 

Remarquons également que ces phénomènnes lumineux intenses, ne sont découvert que depuis le début des années 1990, alors que l’espace est scruté depuis tout temps, et par la NASA, et par les agences spatiales Russes et Européenne en orbite depuis bien longtemps maintenant.

 

Mais revenons à cette brèche dans le champ magnétique terrestre.

Notons entre parenthèses également que tout dernièrement, les satellites THEMIS et CLUSTER ont enregistré des phénomènes inédits, qu’on a même du mal à s’expliquer et qui remettent en question les théories que nous connaissons, dans le domaine de l’espace magnétique terrestre.

 

Toutes les 8 mn dans la magnétosphère de la Terre s’ouvriraient ce qu’on appelle des « portes magnétiques » par lesquelles s’infiltrent, en l’espace de 2-3 mn, des flux de plasma solaire ayant leur champ magnétique propre.  

 

Les deux champs magnétiques, celui du plasma et celui de la terre entrent en contact et donnent lieu à la constitution d’un espace cylindrique et dont le rayon et la hauteur sont égaux au rayon du globe terrestre. Ce phénomène est connu sous le nom de FLUX TRANSFER EVENT.

 

Et pour en revenir à nos « portes magnétiques », elles se ferment puis s’ouvrent à nouveau 8 minutes plus tard.

 

L’ouverture est la plus marquée dans les zones autour de l’équateur avec un décalage progressif en direction des pôles. De plus, ces portes s’ouvrent plus large dans l’hémisphère où c’est l’hiver, autrement dit le phénomène des portes magnétiques est plus sensible actuellement dans l’hémisphère Nord où nous nous

trouvons.

 

Tous les flux de plasma, de particules chargées, de rayons du soleil, impactent dans une certaine mesure la vie sur la planète. Pendant toute la durée du nouveau cycle solaire démarré depuis janvier 2008, surtout lors de pic d’activité, ce flux de plasma va s’engager dans la brèche.  

 

 

Michael Salla nous rappelle que :  “L’appareil bio-électrique de chaque individu sera affecté, et de nombreuses personnes constateront immédiatement ses effets sur le système nerveux. ‘’ les neurones transmettent l’information via des signaux électriques infimes qui sont très sensibles à l’environnement électrique.

 

Les conséquences précises d’une augmentation brutale des vents solaires sur le corps humain sont peu connues. On ne sait pas non plus comment elle pourrait affecter les relations humaines et sociales. Cependant il est évident qu’une aggravation soudaine du flux de plasma aura une influence directe sur les relations et les communications entre les individus. Les échanges subtils entre les neurones pourraient être affectés.“

 

Tout cela concorde avec les observations et découvertes relativement récente de ces Sprites en haute altitude, et les dernieres observations dans le domaine du champ magnétique terrestre qui subit des changements important.

 

Voir le sujet en entier ici :

En route pour 2012, les évènements se précisent…

 

N’oublions pas que que le nouveau cycle solaire ( sous cycle) de 4 ans est commencé, culminant à son plus fort en 2012…

 

Le cycle 24, ainsi nommé par les scientifiques, a commencé le 4 janvier dernier. Le témoin de ce déclenchement est un événement que les observateurs attendaient depuis un an. Une tache solaire de petite importance a été vue dans l’hémisphère nord du soleil. Cet emplacement montre un inversement de polarité magnétique du soleil comparativement aux années précédentes.

 

Voir ici : Le soleil rentre dans un nouveau cycle…

 

Nous en revenons donc ainsi à cette date de 2012, et tous les évènements cosmiques, solaire, et terrestres, nous donnent rendez vous pour cette année spéciale qu’est 2012, et plus particuliérement le 21/12/2012 fin du calendrier Maya, qui lui aussi nous conduit à cette date…

 

A vous de juger…

 

Le dernier Science & vie parle de ces phénomènes lumineux dans son dernier numéro dont voici un extrait du sommaire :

 

« Sylphes rouges. Presque la fin du mystère…

 

Les scientifiques viennent de lever le voile sur l'origine de ces fantastiques éclairs qui illuminent la haute atmosphère… »

 

Je ne l’ai pas acheté, ni lu, mais le titre précise «  PRESQUE » la fin du mystère...
Par MERLIN
Mardi 31 mars 2 31 /03 /Mars 09:01
Retour à l'accueil

En ce moment

    7  CONNECTE(S) 


  Vous souhaitez discuter
de ces sujets alors
rejoignez nous 
sur le forum  ICI <- clic

...Visiteurs...


Merci pour votre visite

outils webmaster
 

...Rechercher...

Présentation

  • Le blog de MERLIN
  • : Le blog de MERLIN
  • : 15/11/2007
  • : Connaissons nous vraiment notre planète ? Histoire inconnue des hommes... Actualités : terrestre, extraterrestre, et intraterrestre

Me contacter...

Partenaire du magasine


      TOP SECRET...

 

 

 

 



 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés