Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


La Lune et tous ses secrets sont bien gardés...

Publié par MERLIN sur 1 Avril 2009, 09:57am

Catégories : #Notre LUNE


Le champ magnétique de la Lune n'est pas aussi intense que le champ magnétique terrestre. Il en diffère aussi par sa variabilité, importante d'un lieu à l'autre, à la fois en termes d'intensité et d'orientation.

Certaines roches lunaires sont peu magnétisées, d'autres, au contraire, laissent penser qu'elles se sont solidifiées alors que régnait un champ magnétique plus intense.



 

Ce champ magnétique incohérent résiste à toute les hypothèses jusque le annoncées.

 

C’est l’un des plus vifs débats qui agitent les spécialistes de la Lune depuis plusieurs décennies : notre satellite naturel a-t-il eu, comme la Terre, un cœur liquide capable de générer un champ magnétique ? Oui, répondent aujourd’hui des chercheurs dans la revue Science. Pour d’autres au contraire c’est impossible.

 

 

Lorsque les missions Apollo ont ramené sur Terre des échantillons de roches lunaires, les scientifiques qui les ont étudiées ont été surpris de constater qu’elles portaient la trace d’un champ magnétique. On pensait alors que la Lune n’avait jamais eu de champ magnétique.

 

Deux hypothèses ont été avancées pour expliquer l’origine de ce magnétisme : des champs magnétiques de courte durée auraient été créés lors d’impacts ou alors la Lune possédait un noyau liquide produisant, comme sur Terre, une dynamo naturelle.

 

Cette deuxième option serait la bonne, selon une nouvelle étude réalisée par une équipe du MIT. Ian Garrick-Bethell et ses collègues ont analysé un échantillon rapporté par la dernière mission Apollo. Cet échantillon (troctolite 76535) provient de roches qui n’ont pas subi d’impact.

 

Les traces de sa magnétisation révèlent qu’il a été exposé à un champ magnétique pendant plusieurs millions d’années, rapportent Garrick-Bethell et ses collègues dans Science.

 

Il y a 4,2 milliards d’années, soit seulement 300 millions d’années après sa formation, la Lune aurait donc été entourée d’un champ magnétique stable. Les impacts météoritiques ne sauraient en être la source, expliquent les chercheurs.

 

Il est donc vraisemblable que la Lune ait possédé à cette période un cœur fluide agité de mouvements de convection générant un champ magnétique. Le débat est relancé.

 

Quatre échantillons de roches lunaires recueillis lors des missions Apollo et fournis par la Nasa sont actuellement à l'étude à Poitiers durant quelques jours.

 

C'est pour vérifier l'origine du champ magnétique de la Lune qu'une simulation expérimentale a été mise au point par une équipe de chercheurs français de trois laboratoires. Les scientifiques placent dans un champ magnétique contrôlé les roches lunaires, auxquelles ils font subir des chocs induits par impulsion laser, afin d'analyser l'aimantation ainsi acquise.

 

Ils espèrent ainsi prouver que le champ magnétique lunaire peut avoir pour origine des impacts d'astéroïdes.

 

Contrairement aux champs magnétiques terrestre ou martien, le champ magnétique de la Lune est très hétérogène et le mystère reste entier sur son origine.

 

Une publication américaine de 2008 a proposé un modèle original pour expliquer l'origine du magnétisme lunaire : depuis les années 70, l'hypothèse avancée voulait que ce champ magnétique résulte de l'activité d'une “dynamo lunaire” qui se serait arrêtée il y a 3 ou 4 milliards d'années mais le modèle proposé en 2008 est tout autre.

 

On sait déjà qu'un champ magnétique transitoire est créé lors d'impacts de comètes ou d'astéroïdes sur la surface lunaire : selon le modèle de 2008, les chocs produits par la chute d'objets cosmiques pourraient aimanter la surface lunaire durablement et expliquer ce champ magnétique.

 

 

La Lune a-t-elle un jour généré son propre champ magnétique ?

 

Notre satellite naturel aurait-il eu dans son passé une magnétosphère analogue à celle de notre planète ? On peut aujourd’hui le croire après les travaux d’un groupe de chercheurs du MIT publiés dans Science et concernant le champ magnétique rémanent d’un échantillon lunaire ramené par les missions Apollo.

 

On sait que le champ magnétique de la Terre est généré par des mouvements turbulents complexes dans la partie liquide du noyau de la Terre constitué d’un alliage de fer et de nickel. C’est la fameuse théorie de la dynamo auto excitatrice ou, en plus court, l’effet dynamo comme l’expérience VKS l’a clairement démontré il y a quelque temps.

 

La Lune étant plus petite que la Terre, ses réserves en éléments radioactifs et la chaleur qu’elle a accumulée lors de sa formation par accrétion de matériaux n’ont pas pu la maintenir active et elle doit aujourd’hui être un astre mort.

 

La nature de son noyau n’est pas bien connue non plus. Contenait-il une partie liquide et métallique capable de générer un champ magnétique par effet dynamo ? Personne ne le sait vraiment…

Les échantillons de roches lunaires ramenés par les missions Apollo portent bien les traces d’un champ magnétique, mesuré bien plus tard par la sonde américaine Clementine, dont les relevés de son magnétomètre ont permis d'en dresser la carte.

 

Effet des météorites ou reste de magnétosphère ?

 

Pour beaucoup, les champs magnétiques mesurés sur la Lune ne sont pas des champs fossiles enregistrés dans les roches lunaires témoignant de sa magnétosphère passée mais, simplement, des témoins de champs magnétiques locaux transitoirement générés par des impacts de météorites.

 

Pour d’autres, apportant quelques calculs à l’appui, il devait bien exister une magnétosphère propre dans le passé lointain de notre satellite.

 

Pour essayer d’y voir plus clair, Ian Garrick-Bethell  et ses collègues planétologues du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont eu l’idée d’étudier une roche particulière ramenée par la mission Apollo 17. Son nom : troctolite 76535.

 

Agée de 4,2 milliards d’années c’est la plus ancienne roche lunaire connue qui n’est pas liée à un impact de météorite. En utilisant une technique de démagnétisation par champ alternatif en liaison avec des calculs de thermochronologie basés sur le rapport isotopique 40Ar/39Ar, les chercheurs ont découvert que la roche avait été soumise deux fois à des champs magnétiques intenses et stables.

 

 

Pour eux, ceci ne cadre pas avec l’hypothèse de champs magnétiques lunaires faibles et transitoires générés à cette époque par des chutes de météorites. La Lune devait bel et bien posséder sa propre magnétosphère...

 

Toutefois, Dave Stegman, un géophysicien de l’université de Melbourne, en Australie, reste sceptique. Il fait remarquer que ces conclusions sont tirées de l’étude d’un seul échantillon de roche, ce qui est bien peu pour être vraiment probant.

 

 

Avant les missions Apollo on pensait que la Lune n'avait pas de champ magnétique global, aussi les scientifiques ont-ils eu la surprise de découvrir une signature magnétique dans de nombreuses roches lunaires prélevées au cours des missions. Ce magnétisme pouvait avoir été produit soit au cours du choc par des météorites soit par la convection d'un noyau fondu.

 

Ian Garrcik-Bethell, du Massachusetts Institute of Technology à Cambridge, et ses collègues ont analysé les plus vieux échantillons « non choqués » issus des missions Apollo dont les minéraux n'avaient donc été altérés par aucun impact.

 

Ils ont reconstruit l'histoire de la température des échantillons et associé à cette histoire des signatures magnétiques rémanentes dans ces différents minéraux. Leurs résultats impliquent qu'il y a eu un fort champ magnétique persistant sur la Lune il y a environ 4,2 milliards d'années, qui a alors très probablement été produit par un noyau de fer convectif.

 

Source : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6204

 

Garrick Bethell du MIT a analysé la roche et pense qu'elle a subit deux "évènements" magnétiques majeurs. Des analyses antérieures avaient déjà montré que cette même roche aurait subit deux périodes de refroidissement, la premiere d'une durée en millions d'années et la seconde en milliers d'années.

 

L'hypothèse d'un noyau lunaire fondu ne serait pas en faveur de l'hypothèse selon laquelle la lune serait formée des débris résultant du choc de la terre en formation avec un astéroïde géant.

 

On le voit bien, on entend tout et son contraire, et tout le monde pense avoir raison, mais à chaque fois un fait prouvant complétement la fausseté, de telle ou telle théorie, apparaît.

 

L’élément principal de l’hypothèse que notre Lune soit le résultat d’une fission avec notre Terre, est la similitude entre la densité de la Lune et celle des roches du manteau superficiel situé juste en dessous de la croûte terrestre.

 

Mais cette hypothèse tombe vite en désuétude aux vues des résulats divers d’analyses, et autres anomalies inexpliquables pour nos scientifiques.

 

On pourrait donner une des objections opposées à cette théorie, qui réside dans le fait que le moment cinétique de la Terre aurait dû être beaucoup plus élevé que le moment cinétique du système Terre-Lune actuel.

 

Or, selon les lois de base de la mécanique, le moment cinétique total se conserve dans un système isolé comme l'est en fait le couple Terre-Lune.

 

Une autre objection toute bête, réside dans le fait, que nous savons maintenant, grâce à la détermination de l'âge des roches lunaires, que la Lune a environ 4,6 milliards d'années, soit approximativement le même âge que la Terre et,

probablement, que le reste du système solaire.

 

Donc il y a un gros problème, pour accréditer cette hypothèse de fission Lune -Terre une fois de plus…

 

La surface de la Lune est trop rigide, selon certains. La croûte terrestre, elle, est plus souple, comment la croute Lunaire, qui est à l’origine selon nos scientifiques, d’ une partie de la terre, peut elle avoir une croute si différente ?!

 

De plus elle est complétement différente de celle de Mars également.

Et l’épaisseur de la croûte Lunaire varie de 0 à 100 kilomètres selon les endroits. Au premier ordre on peut considérer que la croûte de la face visible est deux fois plus fine que celle de la face cachée. 

 

Un coup on nous dit que la Lune n’a jamais eu d’eau, et une autre fois qu’il y eu De l'eau sur la Lune, autant que sur Terre... !!

 

sur les 12 500 événements sismiques enregistrés sur la Lune, seuls 40% ont été classifiés jusque-là.

 

Yosio Nakamura, de l'Université du Texas, et ses collègues ont repris des données qui étaient sur support papier dans les années 1970 pour les faire analyser par des ordinateurs.  

 

Mais l'examen de 9 000 événements encore non identifiés a ainsi permis de révéler quelques 5 885 évènements sismiques supplémentaires répartis sur 250 nouvelles zones d'activité.   Et fait étrange mis à part une trentaine située sur la face cachée, tous les sites se trouvent du côté orienté vers la Terre.

 

Pour les chercheurs, cette asymétrie est à mettre sur le compte soit d'une différence de composition entre les deux faces, soit d'une structure interne particulière qui empêcherait ou refléterait la propagation des ondes sismiques !

 

Les scientifiques, qui n’hésitent pas à se contredire, et sans peur du ridicule, nous signalent également, qu’il y a 3,9 milliards d’années, la Lune nous montrait sa face cachée...

 

dans un passé assez lointain, la partie orientale de la Lune recevait plus d’impacts que la partie occidentale, contrairement à toute logique.

 

La conclusion des chercheurs coule de source : bien qu’étant restée stable la majeure partie du temps, l’orientation de notre satellite a changé. D'après la répartition et la chronologie des bassins d’impact, cet évènement se serait produit il y a environ 3,9 milliards d’années.  

 

Ainsi, la rotation de la Lune aurait été autrefois stabilisée alors qu’elle nous présentait ce qui est aujourd'hui sa face cachée. Elle recueillait à cette époque les corps encombrant le Système solaire au niveau de l’orbite terrestre par son côté Est, ou du moins qui allait le devenir.  

 

Puis elle aurait subi l’impact d’un gros astéroïde qui l’aurait déstabilisée en lui conférant un léger mouvement de rotation durant quelques millions d’années. 

 

Notre satellite se serait à nouveau stabilisé pour atteindre la configuration que nous lui connaissons actuellement.

 

On le voit toutes ces histoires à dormir debout ne tiennent pas la route une seule seconde !

 

Et que dire de l’éloignement lunaire voir ici le sujet en son entier, L’éloignement lunaire un sujet oublié... ! dont en en voici un extrait.

 

Puisque actuellement on observe que la Terre ralenti, il s’en suit que dans le passé elle allait plus rapidement.

 

Puisque on observe actuellement que la Lune s’éloigne de la Terre, il s’en suit que dans le passé son orbite était plus prés de la Terre.

 

Mais de manière générale, quel est l’intérêt de la question de l’éloignement lunaire ?

 

Les mêmes équations qui permettent de déterminer où sera situé la Lune dans  10 000 ans permettent aussi de remonter le temps et posent une limite pour l’âge du système Terre - Lune.

 

Plus on remonte dans le temps, plus la Lune s’approche de la Terre. D’autre part plus on remonte dans le temps plus la Terre devait tourner rapidement et, par conséquence, les journées étaient plus courtes.

 

En se basant sur les données d’observation on arrive à un âge maximal pour de système Terre - Lune de 1 à 2 milliards d’années car c’est à cette époque que la Lune atteint, dans son orbite, un seuil important, la limite Roche.

 

La Lune et la Terre se rencontrent… La limite Roche est donc un seuil au-delà duquel un satellite ne peut approcher sa planète hôte sans se désintégrer.

 

Mais la Terre est censée avoir existée depuis plus de 4,6 milliards d’années !

 

Que faut-il en penser ?                                                                                   

À moins de supposer qu’un ange ait placé la Lune dans un orbite parfaitement circulaire il y a 2 milliards d’années, il faut supposer que l’approche de la limite Roche constitue aussi une limite pour l’âge de la Terre.

 

Mais cela va beaucoup plus loin encore, je vous conseil de lire l’article ci dessus.

Mais ca ne s’arrete pas la, hélas pour nos scientifiques, ils sont empêtrés dans des énigmes insurmontables avec notre Lune, et une hypothèse, est immédiatement contredite par une découverte certifiée, et ainsi de suite, ils n’en sortent pas de toutes ces énigmes qui leurres résistent.

 

Et on pourrait ajouter les centaines d’ anomalies visibles sur les photos, pourtant traitées et manipulées, et caviardées avant diffusion…

 

La NASA détient une impressionnante série de photos à ce sujet. La plupart ont été classées top-secret et ne sont pas diffusées, mais même les documents dont nous disposons prouvent que certaines régions de la Lune ne ressemblent pas du tout à ces paysages froids, désolés et inhospitaliers que l’on a cherché à nous montrer.

 

On le voit donc, la Lune garde tous ces mystères, et ceci pour encore bien longtemps, du moins officiellement… !

 

Regardons juste comme ça pour le plaisir cette dernière mission Apollo 17 qui emmena un homme sur la Lune.

 

C’est cette mission qui éxamina le fameux et mystérieux ‘’ Tracy's rock ‘’.



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5b/Moon-apollo17-schmitt_boulder.jpg

 

 

Les derniers mots sur la Lune furent prononcés par Gene Cernan, commandant de la mission :

 

Il dit entre autre ceci à la fin :

 

Bob, ici Gene, je suis sur la surface  j'aimerais juste dire ce que, je crois, l'histoire retiendra. Que le défi d'aujourd'hui de l'Amérique a forgé la destinée humaine de demain. Et, alors que nous quittons la Lune ici à Taurus-Littrow, nous repartons comme nous sommes venus, et si Dieu le veut, comme nous reviendrons, dans un esprit de paix et d'espoir pour toute l'humanité.

 

Annoncer ‘’ Revenir dans un esprit de paix ‘’ , et assez évocateur pour moi déjà, car comment revenir sur la Lune ‘’ desertique  et inhabitée ‘’, dans un autre esprit que la paix, à moins d’adresser un message à quelqu’un qui ne serait pas sur terre, mais sur la Lune, et qui ne serait pas de chez nous…

 

Remarquons qu’ensuite les missions Apollo 18, Apollo 19 et Apollo 20 n'eurent jamais lieu. Elles furent toutes trois annulés pour cause de restriction budgétaire.

 

Notre venue sur la lune n’aurait peut être pas été percue de manière pacifique,et pour la paix par les résidents de notre satelitte ?!

 

Mais étrangement des vidéos éstempillées Apollo 20 sont, ou étaient disponible sur youtube, et montraient des évènements et des structures absolument fantastiques, et impossibles.

 

Pour tous les sceptiques bien sur, celles ci ne sont que divigation, d’ahuris, néanmoins, les images elles sont bien la, et montrent des choses dérangeantes au possible pour tout le monde, surtout pour la NASA et pour les scientifiques.

 

Ces vidéos, photos, et faits incroyables sont confirmés par les personnels au sol, par les astronautes, par des responsables de la NASA etc, tous témoins digne de fois, du Dr Steven Greer, responsable du projet Disclosure. Et bien d’autres évènements encore plus incroyable y sont révélés…


Pour finir,  si on regarde, la Terre,  la Lune et le Soleil, on constate que ces deux astres nous apparaissent sous forme d’un disque de 0,25 (ou ¼) degré de rayon. Dans la réalité, ces deux corps ont des dimensions très différentes puisque le Soleil est 400 fois plus grand que la Lune en diamètre. Mais notre satellite étant 400 fois plus proche, ils nous apparaissent ainsi de grandeurs identiques.

 

Au niveau astronomique, la probabilité d’une telle coïncidence est infime, voir nulle. Pourtant ces deux compagnons des jours et des nuits l’ont réussie.

 

Comment partant simplement de cette constation, peut on croire une seule seconde que ceci soit le fait d’un heureux hasard, d’un astéroide, d’une collision, etc…


A vous de juger…
Commenter cet article

adamos 03/11/2015 09:33

Quel genre de scientifique que celui qui accépte de changer toutes ses connaissances sans jamais vouloir remettre en cause la falsification et l'imposture des missions apolo…dites le que les américains n'ont jamais marché sur la. Lune ni rapporté quoi que ce soit d'ailleurs…ni qu'aucun Homme ne s'est rapproché de prés ou fe loin aux ceintures de van allen et ceci jusqu'à nos jours… est ce de l'hypocrisie? Elle ne pourrai atteindre des telles proportions… si? Après tout l'Homme est capable d'encore pire pour beaucoup moins…

Max 29/12/2011 07:54


Belle hypothese,tant de mysteres impossibles  a resoudre  ,l'imagination de l'homme quant a elle sera et restera a jamais la plus  belle chose qui soit, qui sait somme nous tous
simplmenent des etre superieur qui empruntre un corps pour simplement y jouer une partie !


En y songeant ,plein de theories se defile dans ma tete ,comme par exemple


1.serait-ce possible que le simple fait de tourner autour de la planete terre en ayant une rotation sur elle meme a la meme vitesse ,aurait le meme effet que l'eau dans un sceau!(toute les
matieres dense finirait par se ramasser du coter cacher de la lune)


2.est-il possible que celle-ci est un giganteste vaiseau spatiale extraterrrestre ,celuis si automatiser ayant pour but de cree la vie comme larche de Noé(ou carrement l'arche de noé elle
meme).En plus ayant pour but de faire un sattelitte naturel  ce qui permet de stabiliser le climat ! Et par la suite aurai amasser des tas et des tas de debris  pour finir par avoir une
forme spherique!(la terre resemble a une pomme de terre si on lui enleve son eau)


3.Autre chose  la datation d'une roche n'est telle simplement  impresise si l'ont considere qu'il y a des meteorite partout dans l'univers! Donc de tout les ages!


 Bref toute cette imagination  n'est que l'evolution  pour la vie prenne son ambleur pour que l'esprit en retire toute son ambition pour  pouvoir s'etendre partout et qui sait
p-e finiron nous par cree notre propore arche!!


3.

Nico 25/10/2011 22:17



le premier lien en rouge, le sujet visée n'existe plus


"Un coup on nous dit que la Lune n’a jamais eu d’eau, et une autre fois qu’il y eu De
l'eau sur la Lune, autant que sur Terre... !!"


 


mise à part le lien mort, je découverte a tout asar ce blog, super interessent j'en tombe Ammoureu merci pour sa de nous dire tout ce savoir sans prendre partie :)



crami25 04/05/2010 00:29



Cet article reprend des thèmes déjà abordé sur d'autres posts... Tu te répètes un peu Merlin.


Pour le chant magnétique des pierres de lune, il faut savoir qu'un aimant créé de toute pièce par l'homme est infligé par de forte fréquence répétitive d'énergie électrique. Dans le même
esprit, on peut se demander si ce n'est pas tout simplement le magnétisme de la terre qui à la force du temps, n'aurait pas magnétisé la lune. 



Ash 02/04/2009 10:28

Très bel article Merlin.Encore un bel exemple de nos chercheurs qui pensent que leurs diplomes sont le reflet de leur intelligence...C'est surtout le reflet de leur absence de sens critique, de leur absence d'ouverture d'esprit et de leur acceptation inconditionnelle des dogmes qu'on leur inculque...

porthault pierre 01/04/2009 13:13

            'JOUR , aahhh la Lune !!!!! Bon , tres bon article mon Ami ! Nos si Chers Chercheurs , on " simplement " oblitere LA roche qui pause question , a savoir celle recolter par Apollo 16 , dans une zone non torturee par les meteorites divers et varies , et qui annoncait un age " cannonique" de :   20 milliards d'annees ! Et on oublie aussi les "Mascons ", ces enormes formations qui degagent , encore , un tres faible champ magnetique , et la "fameuse falaise " dans une mer , sorry j'ai oublier le nom , qui ressemble fortement a un " plissement " du Lurain interne ! Bien , a part ces " petits riens " ils se torturent les meninges pour quoi au juste ? Pour laisser leur nom pour la posterite ? Gagner des sous ? Si la verite etait enfin dite , que d'economies feraient on et qui seraient mieux placer ailleur . Par exemple : le moteur " espace temps " , le generateur a " energie libre " ( merci Monsieur Tesla ! ) , etc ...... La Lune est un vaisseau spatial desafecte qui a ete pause judicieusement par ses anciens proprietaires ! Cette theorie n'est pas plus vaseuse que les leurs !  A plus               pierre

philippe 01/04/2009 11:50

diantre, bigre, je suis esbaubi devant tant de savoir et je me sens tout petitencore plein de choses à lire moi et un sacré retard à rattraper, je te salue, enchanteur 

wizzil 01/04/2009 11:45

ahhh la Lune, que de mystères !bien sûr comme toi, je n'y crois pas une seconde aux théories de nos scientifiques !Tant de choses s'expliquent si on conçoit qu'elle est là pour de bonnes raisons et bien sûr qu'elle est habitée !Bisous et passe une belle journée !