Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Que se passe t-il sur la Lune...?

Publié par MERLIN sur 26 Mai 2009, 10:52am

Catégories : #Notre LUNE


L'axe de rotation de la Terre est incliné de 23,4° par rapport à un axe perpendiculaire au plan de l'écliptique, ce qui produit l'alternance des saisons sur la surface du globe.

La Lune, qui commença à orbiter miraculeusement on peut le dire il y a plus de 4,53 milliards d'années selon nos scientifiques, crée les marées, stabilise l'axe de rotation de la Terre et ralentit la rotation de la planète.


Apollo14.jpg
 

La Vitesse de rotation de la Terre à l’équateur, est de 1 674 km/h.

 

Le plan de l’orbite lunaire est incliné lui de 5,145 396º par rapport à l’écliptique. Cette inclinaison peut varier car la Lune est plus liée à la Terre qu’au Soleil.

 

Le plan de rotation de la Lune subit une précession d’une période de 6 793,5 jours (18,5996 années). Cette précession est provoquée par la gravitation du Soleil et, dans une moindre mesure, par le bourrelet équatorial de la Terre.

 

Comme la Terre est elle-même inclinée de 23,45º par rapport à l’écliptique, l’inclinaison du plan orbital lunaire par rapport à l’équateur terrestre varie entre 28,60º et 18,30º.

 

Par une coïncidence extraordinaire, vue de la Terre, la taille apparente de la Lune est presque exactement identique à celle du Soleil, si bien que deux sortes d’éclipse solaire sont possibles selon l’éloignement de la Lune.

 

La fameuse rotation synchrone de la Lune…

 

Lunar_libration_with_phase2.gif

 

Une grande partie des lunes du système solaire sont en rotation synchrone avec leur planète, mais pas seulement les lunes, par exemple Mercure est en rotation synchrone avec le Soleil dans un rapport 3:2.

 

Plus subtilement, Vénus est en rotation synchrone avec la Terre, de sorte que toutes les fois où Vénus est en conjonction inférieure, Vénus présente la même face à la Terre. Les forces de marée impliquées dans la synchronisation Vénus-Terre sont extrêmement faibles et pour la science il se peut que ce ne soit qu'une coïncidence !

 

Etrange coïncidence, voir cet article par exemple :

 

L’énigmatique Tiahuanaco, et la relation avec Vénus et la Terre…

Et celui ci-ci également :

Des évènements vraiment rarissimes en 2012…!!

 

Charon, satellite de Pluton, est en rotation synchrone avec ce dernier : comme la Lune avec la Terre, il lui présente toujours la même face. Mais, contrairement à cette dernière, Charon évolue sur l'orbite géostationnaire de Pluton. Ainsi, outre le fait de présenter toujours la même face, Charon paraît donc immobile dans le ciel de Pluton.

 

En général, tout objet qui orbite pendant de longues périodes à proximité d'un autre objet beaucoup plus massif est susceptible d'être en rotation synchrone avec celui-ci selon nos scientifqies. Et ils supposent même que les étoiles binaires proches soient mutuellement en rotation synchrone.

 

De même, ils pensent que les planètes extrasolaires qui ont été détectées à proximité de leur étoile sont en rotation synchrone avec celle-ci.

 

Mais revenons à la rotation de la Lune  qui sur son axe est synchrone avec sa révolution autour de la Terre : elle tourne sur elle-même et effectue une révolution complète en 27,322 j.

 

Pour faire simple, sa période de rotation équivaut à sa période de révolution.

En même temps qu'elle effectue un tour de la Terre, elle fait un tour sur elle même, au fur et à mesure de sa progression sur son orbite, la Lune pivote légèrement et fait toujours face à la Terre de la même manière.

 

Si l'orbite de la Lune était parfaitement circulaire et si son axe de rotation était rigoureusement perpendiculaire au plan de son orbite, une personne située sur Terre observerait toujours les mêmes 50% de la surface lunaire si elle effectuait toujours ses observations à la même heure.

 

Au lieu de cela, les phénomènes de libration lunaire lui permettent d'observer des parties légèrement différentes de sa surface à des moments différents. Des observations fines montrent qu'un total de 59% de la surface de la Lune peut être observé depuis la Terre.

 

La Lune se déplace à une vitesse moyenne de 3598 km/h ou environ 1 Km/seconde autour de la Terre.

 

La rotation de la Lune est freinée jusqu'à caler sa vitesse sur sa période de rotation, sorte de phénomène de synchronisation automatique. Avec un autre réglage, marée et rotation seraient bancales c'est le cas pour la Terre. D'ailleurs sa vitesse de rotation ralentit inexorablement…

 

Pour la Lune, la 1ere observation de sa face cachée, remonte au 7 octobre 1959, avec la Sonde soviétique Luna - 3, qui photographie 70 % de la face cachée, on découvre que, contrairement à la face visible, la face cachée ne comporte pratiquement pas de "mers", et on pense que la croûte est plus épaisse de l'autre côté et aurait empêché la lave de remonter… !

 

La lune tourne sur elle-même en 27.322 jours. la Terre tourne sur elle-même en 24 heures ou plus exactement 23 h et 56 minuntes, rotation comptée par rapport aux étoiles.

 

La Lune tourne autour de la Terre en 27 jours, la Terre tourne autour du Soleil en 365 jours et 6 heures.

 

La période de Révolution Sidérale de la Lune, est de : 27,3217 jours ou 27 jours 7 H 43 min 11,5 S, c'est le temps que met la Lune pour revenir à la même place par rapport aux étoiles.

 

C'est légèrement différent de la période de révolution autour de la Terre car celle-ci se déplace en même temps autour du Soleil.

 

Nulle autre trajectoire céleste n’a fait suer les astronomes tant que celle de la Lune et, en même temps, ne leur a lancé un tel défi. A première vue, toutefois, elle rappelle une orbite elliptique tout à fait ordinaire, conforme aux fameuses lois de Kepler, sur laquelle notre satellite tourne autour de la Terre en 27,32 jours ou, plus exactement, 27 jours, 7 heures, 43 minutes et 11,5 secondes, à une vitesse moyenne de 1,023 kilomètres par seconde.

 

Ce mouvement, nommé révolution sidérale, ne semble pas difficile à calculer. Au périgée, la distance entre Lune et Terre est de 356.375 kilomètres, à l’apogée, le satellite s’éloigne jusqu’à 406.720 kilomètres.

 

L’évaluation de la durée du trajet se base sur le temps qui s’écoule entre deux passages de la Lune près d’une même étoile. Et pour nous rendre la vie encore plus facile, la période de rotation sidérale correspond exactement à cet intervalle. Pendant que la Lune fait alors un tour autour de sa planète, elle pivote aussi une fois autour de son propre axe. Cette coordination est presque parfaite entre rotation et révolution.

 

 

Révolution Sidérale de la Lune    :  27,3217  jours    

Période de révolution de la Lune :  27,321662 jours

 

Un jour solaire est donc plus long que la période de rotation de la Terre. Voyons pourquoi  :

 

Plaçons nous sur Terre, regardons le Soleil : il se trouve pour nous en France exactement au dessus du sud.

 

Le temps passe... La Terre fait un tour sur elle-même cette fois, le Soleil ne se trouve plus au sud car la Terre tourne en plus autour du Soleil. Il faut attendre un peu plus longtemps pour se retrouver en face du Soleil.

 

Ainsi, depuis que vous êtes né, le nombre de rotation de la Terre sur elle-même est plus important que le nombre de jours écoulés.

 

Le nombre de nouvelles lunes est différent du nombre de tour que la Lune à fait autour de la Terre ! Et une  journé lunaire dure presque 28 jours…

 

Mais la Lune compte de nombreux mystères, qui demeurent inexpliqués …

 

Par exemple :

 

Sur son origine, qui compte des théories absurdes et surtout qui se contredisent les unes les autres.

 

Mais il y en a bien d’autres, par exemple le champ magnétique de la Lune diffère par sa variabilité, importante d'un lieu à l'autre, à la fois en termes d'intensité et d'orientation.

 

Certaines roches lunaires sont peu magnétisées, d'autres, au contraire, laissent penser qu'elles se sont solidifiées alors que régnait un champ magnétique plus intense.

 

Ce champ magnétique incohérent résiste à toute les hypothèses jusque le énnoncées.

 

Contrairement aux champs magnétiques de la Terre ou de Mars, le champ magnétique de la Lune est très hétérogène et le mystère reste entier sur son origine.

 

Voir le sujet en détail ici :

La Lune et tous ses secrets sont bien gardés...

 

Et que dire de l’éloignement lunaire… !!!

Voir ici le sujet passionnant : L’éloignement lunaire un sujet oublié... !

 

Si on regarde, la Terre, la Lune et le Soleil, on constate que ces deux astres nous apparaissent sous forme d’un disque de 0,25 (ou ¼) degré de rayon. Dans la réalité, ces deux corps ont des dimensions très différentes puisque le Soleil est 400 fois plus grand que la Lune en diamètre. Mais notre satellite est 400 fois plus proche de nous, ils nous apparaissent ainsi de grandeurs identiques.  

 

Au niveau astronomique, la probabilité d’une telle coïncidence est infime, voir nulle. Pourtant ces deux compagnons des jours et des nuits l’ont réussie !

 

Autre fait étrange, l’épaisseur de la croûte luniare varie de 0 à 100 kilomètres selon les endroits. Au premier ordre on peut considérer que la croûte de la face visible est deux fois plus fine que celle de la face cachée.   

 

l’épaisseur moyenne serait autour de 35-45 kilomètres sur la face visible alors que la croûte de la face cachée atteint, elle, environ 100 kilomètres d’épaisseur maximum !!

 

Immuablement, la Lune présente la même face à nos regards de Terriens. Logique, sa rotation s'est stabilisée au fil du temps, expliquent les astrophysiciens...

 

Et pourtant selon nos scientifiques qui ne reculent devant rien pour trouver des explications abracadantesques, il y a 3,9 milliards d’années, la Lune nous montrait sa face cachée...

 

Pourquoi ? Comment… ?

 

Car la partie orientale de la Lune recevait plus d’impacts que la partie occidentale, contrairement à toute logique, donc il fallait bien y trouver une explication !! que voici, voir en détail ici : L'astéroïde " miraculeux " qui percuta la Lune... et celui-ci également : Une énigme de plus sur l'origine de la Lune...!

 

Que dire des anomalies constatées SUR la Lune !

Richard Hoagland de enterprisemission.com a eu la chance de pouvoir faire un scan d'une photo originale, non altérée ou modifiée, montrant Mitchell sur la Lune.

 

En augmentant tout simplement le contraste et la luminosité, une structure qui semble être de verre apparaît ...

Voir ici : Des structures de verre sur la Lune en photos...

 

 

Les vues avec beaucoup d’angles droits, ne sont pas courante dans la nature, et sur la Lune ( comme sur Mars et partout ailleurs sur les autres planètes), il y en a, à profusion !!

 

Avec Hubble 1 pixel d’image représente 12 kms en réalité pour la planète Mars.  

 

Pour la Lune cela représente au meilleur des cas 80 mètres.  

 

Avec un télescope terrestre on obtient 550 mètres pour la lune avec 1 pixel d’image, et avec le télescope de 5m du Mont Palomar on peut espérer voir au mieux des détails de 20 m.

 

Pour répondre aux critiques par avance, pas facile de prétendre que nos astronomes du monde entier seraient au courant de ville, ou de constructions diverses sur la Lune et sur Mars, tout simplement ils ne peuvent pas les voir avec précision. 

 

Même Hubble, avec son objectif de 2,4 m et sa résolution théorique de 0.05" ne pourrait pas voir des objets plus petits que 80 m sur la Lune. Le véritable problème de Hubble est que la Lune est trop brillante pour ses instruments et donc "cuirait" les caméras !

 

Voir ici : Bases et villes Alien, sur Mars et sur la lune...

 

L’hebdomadaire russe « Vecherny » de Volgograd (anciennement Stalingrad), puis la Pravda de Moscou ont révélé le 5 octobre dernier qu’une présence d’êtres intelligents aurait été détectée depuis plusieurs années sur notre satellite naturel : la Lune.  

 

Mais, selon la Pravda, nos dirigeants auraient jugé bon de classifier cette « découverte » top secret après avoir réalisé que leur pouvoir et leurs privilèges ne résisteraient pas longtemps à la divulgation d’une telle information.

Certaines régions de la Lune ne ressemblent pas du tout à ces paysages froids, désolés et inhospitaliers que l’on a cherché à nous montrer.  

 

Il est maintenant établi qu’il y a des constructions sur la Lune ; il y a des ponts, des tours, des bâtiments, et des dômes gigantesques.

 

Richard Hoagland, spécialiste en recherches spatiales, estime que la NASA s’efforce depuis des années de retoucher les documents photo avant de les publier.

 

Certains chercheurs, dont Hoagland fait partie, sont persuadés qu’une race d’extraterrestres avait jadis utilisé la Lune comme une base avant de venir se livrer à différentes expérimentations sur la Terre et sur les humains. Cette interprétation semble confirmée par les mythes et légendes de nombreuses anciennes civilisations de la Terre.

 

Consultant de l’Agence Spatiale américaine, Richard Hoagland soutient depuis des années la thèse établissant une corrélation entre les pyramides égyptiennes, les monuments mégalithiques anglais autour desquels se multiplient les formations de crop circles, et les édifices prétendus artificiels de la Lune et de la planète Mars.

 

Les amas de ruines découverts sur la Lune ne peuvent en aucun cas être assimilés à des formations géologiques naturelles, car leur disposition et leur structure géométrique sont bien trop complexes pour l’envisager. On a découvert dans la partie supérieure du lieu-dit « Rima Hadley », non loin du site d’alunissage d’Apollo XV, une construction entourée d’une haute muraille en forme de D.

 

 

À ce jour, des constructions artificielles du même genre ont été découvertes dans 44 sites différents. Le Centre de Vols Spatiaux Goddard et le Planetary Institute de Houston font actuellement des recherches sur ce sujet. On a ainsi découvert des excavations en forme de terrasses à proximité du cratère Tiho.

 

Ces terrasses sont elles-mêmes disposées en forme d’hexaèdres concentriques convergeant vers l’entrée d’un tunnel, de telle sorte que ce site ressemble davantage à une exploitation minière à ciel ouvert qu’à une formation géologique naturelle.

 

En 1971, quand le module lunaire d’Apollo XIV se posa sur la surface de la Lune, les membres de l’équipage réalisèrent que leur alunissage était observé à distance depuis un objet volant semi-transparent de forme pyramidale. Il était immobilisé à seulement quelques mètres au-dessus du sol et irisait les couleurs de l’arc-en-ciel sur le ciel noir.

 

Après son retour sur la Terre, lorsqu’un journaliste demanda à l’astronaute Edgar D. Mitchell comment il avait vécu cette expérience, il répondit : « J’en ai encore mal au cou, à force de me retourner dans tous les sens, tellement nous avions l’impression de n’être pas seuls et d’être sans cesse observés. Mais nous n’avions pas d’autre solution que de prier. »

 

 

Johnston, qui travaillait au Centre Spatial de Houston et avait étudié les photos et vidéos réalisées au cours du programme Apollo, eut un jour une conversation avec Richard Hoagland à propos des objets trouvés sur la Lune. Il lui déclara que la direction de la NASA était très ennuyée, du fait du nombre considérable d’objets mystérieux de provenance inconnue qui avaient été répertoriés.

 

Elle avait même décidé, selon lui pour cette raison, d’interrompre tous les futurs programmes de vols habités à destination de la Lune.

 

Les chercheurs de la NASA s’intéressent particulièrement aux structures qui font penser à d’antiques cités disparues. Les photos font ressortir une configuration géométrique étonnamment régulière basée sur des constructions carrées ou rectangulaires. Elles ressemblent à l’aspect des villes de la Terre, lorsqu’elles sont observées de l’espace depuis une altitude de 5 ou 8 kilomètres.

 

 

Un chargé d’études de la NASA a fait ce commentaire à propos des photos : « Nos gars ont pu voir des ruines de villes lunaires, des pyramides transparentes, des dômes, et bien d’autres choses encore qui sont conservées dans nos archives secrètes. Ils ont vécu un peu ce qu’avait vécu Robinson Crusoe, le jour où il tomba sur les empreintes des pieds de Vendredi, après s’être longtemps cru tout seul sur son île. »

 

Les géologues et les chercheurs qui ont étudié les images de ces cités et objets lunaires semblent unanimes : ces objets et constructions ne peuvent pas être et ne sont pas des formations naturelles, particulièrement les dômes et les pyramides. Nous devons admettre qu’ils sont l’œuvre de créatures intelligentes appartenant à une civilisation établie à proximité de la Terre, dont nous ignorions jusqu’à présent l’existence.

 

Nous n’étions, semble-t-il pas prêts à l’accepter en 1969. Mais le sommes-nous davantage aujourd’hui ?

 

Voir en détail ici : Construstions, Vaisseaux, Artefacts, sur la lune ...et ici Constructions lunaire ...

 

Pourtant des robots explorent en secret la surface depuis 1970, voir ici ce reportage incroyable : Des robots Russes sur la LUNE depuis 1970…

 

Que dire également des stuctures qui apparaissent puis disparaissent peu de temps après :

 

La B.B.C. parla d’une ‘’affaire’’ étrange, concernant un pont immense observé sur la Lune, et demanda au Dr. Wilkins de s’expliquer devant ses micros.

 

Le savant affirma alors :  

 

« C’est bien un pont !

 

Il mesure un peu moins de vingt miles, a une hauteur d’environ cinq mille pieds ( 1 500 mètre) au-dessus du sol de la mer des crises. Sa largeur atteignant environ deux miles. Il paraît artificiel, c'est-à-dire qu’il pourrait s’agir de ce que nous appelons sur terre un ouvrage d’art. »

 

Voir ici le sujet en entier : Anomalies sur la lune...

 

Des vidéos et des photos sont pourtant disponibles parfois, voir ici par exemple :

Vidéo d'un ovni sur notre LUNE... et ici : Structures lunaires…

 

Que dire de cette ville filmée par le robot Vagabond, que dire des trésors trouvés pendant la mission secrète d’Apollo 20  : la ville, le vaisseau spatial, EBE Mona Lisa…

 

Pour le vaissseau disponible en photos également, voir ici : Superbe vidéo NASA., et pour la ville, voir ici : Vidéo de la cité lunaire à nouveau en ligne... .

 

Par contre je n’ai posté la vidéo sur Mona Lisa, il s’agit d’une créature extra terrestre décédée et filmée à bord d’une fusée d’une mission Apollo, cette vidéo est disponible sur youtube, elle est disponible sur notre forum également, voir ici pour vous inscrire : http://ovni-actu.forumactif.info/portal.htm , et ici pour accéder à la vidéo ‘’ pour les membres’’ c’est ici : EBE...Mona Lisa...Incroyable....

 

Voici ce que je réponds d’avance au critiques qui ne manquent pas sur ces vidéos, je ne dirais pas FAKE, car :

 

" William Rutledge a été un astronaute au cours des années 1970,

employé par l'US Air Force en collaboration avec la NASA au cours d'une mission spatiale secrete.

 

Une personne qu'il prétend être lui aurait filmé cette vidéo. Avec un être étranger se trouvant dans un vaisseau spatial qui a été abandonnée sur l'arrière de la lune." ( le fameux vaisseau visible sur les photos NASA).


William Rutledge est né en 1930 en Belgique, puis naturalisé américain et employé par l'USAF comme pilote d'essai sur divers appareils.

 

Bien sur certains n’hésiterons pas à critiquer cet homme, tout comme ile le font avec E.Mitchell par exemple, ces hommes astronautes qui n’hésitent pas au risque de leur vie à dénoncer les cachoteries de la NASA. Mais ca n’est pas mon cas, je les respecte pour leur courage, et leur ténacité à aider à la recherche de la vérité…
 

Tout cela est imbriqué dans la mission Apollo 20 ( annulée) soit disant, mais qui était très surement une mission bien secrete, et qui a bien eu lieu. 

 

Pour le vaisseau par contre aucun doute ce n'est pas un fake en le rerouve bien sur les photos éstempillées NASA.

 

En janvier 2007, la NASA a reconnue que 13 000 séquences d’enregistrements de transmission des missions Apollo ont disparues !!

 

Bien sur nous allons le croire…

 

Comme on s’en doute, et comme on peut le constater, la Lune compte vraiment de très nombreux mystères, et de très nombreuses anomalies, qui ne sont pas prêtes encore à nous être révélées ...hélas…

.
Commenter cet article

picassolange 21/04/2011 03:39



super ton article ! Es-tu au courant des cadavres extraterrestres trouvés récemment ? En sais-tu plus sur l'ebe mona lisa ou le vaisseau échoué sur la lune ?
Passe voir mon article et donne moi ton avis stp. Merci.


http://leblogdaurelia.blogspot.com/



Stéphanie 22/08/2010 20:16



ouh la j'ai hate de voir ça ^^


du coup je pense à la récente annonce de la Lune qui rétrécit...et si ça avait un rapport?qu'est ce qu'on ns cache encore!!?T_T



Volvof 22/08/2010 01:36



Héhé okai, j'ai essayer avec mon portable ma sa ne marche pas super bien ^^ lol. Ouais j'avais pensé à filmer sa le blem c'est que pour les telescopes il faud du matériel spéciale, et le matériel
spéciale sa coute assez cher en faite :p. Je fais essayer par tout les moyens de fournire une video mais je ne promet rien ^^'.


 



crami25 22/08/2010 01:09



Peut être une chauve souris. C'est connu elles font souvent le tour des maisons... hihi !! Trêve de plaisanterie : Tu devrais essayer de filmer ce que tu vois, en installant une caméra
sur l'objectif de ta longue vue. Ca nous permettrait de mieux juger de l'affaire, et surtout ça laisserait un début de preuve. On cour après ça, donc si tu peux le faire, ça rendra un grand
service à l'ufologie. Merci



Volvof 22/08/2010 00:08



Bonjour, je suis un passioner de l'espace, et plus particulièrement de la lune !


J'ai récemment, enfin y'a déjà quelques mois, acheté un telescope Skywatcher EQ-2 130/900.


Voilà déjà plusieurs nuits, depuis que j'ai eu ce telescope, que je vois apparaitre une sorte de chose noir qui semble faire le tour de la lune a grande vitesse ( c'est vraiment très rapide ) et
toujours, enfin presque, au même endroit. Cet chose noir est assez petite en faite mais je trouve assez remarcable sur la luminosité de la lune, malgré sa grande vitesse.


J'écris ceci pour demander aussi a vous, votre opinion sur cette chose, me dire se que sa pourrais être, mais aussi d'avoir les avis d'autres astronomes, de voir si les autres astronomes ont vu
la même chose.... Parceque j'aimerais pas trop me faire d'illusion parceque moi là je suis partie pour croire à un vaisseau spaciale (ouais arrément ^^). Bien sur j'avais déjà penser aux
satellite, mais normalement un satellite ne devrais pas tourné aussi vite (même si ils y'en a qui vont très vite, cette chose allait trop vite et était trop, grosse pour être un satellite).


Voilà je voudrais donc vos avis qui m'intéraisse fortement car je recherche avant tout la vérité ^^. Donné moi tout se qui vous passe par la tête vis à vis de cette chose. Merci d'avance a vous !


 


PS: je regarde toujours la lune vers 23h/00h00.



crami25 04/05/2010 06:10



Un article trop long à mon goût, ou un rapport à tout les autres posts, concernant la lune, est repris ici. Ca reste malgré tout intéressant, mais ça part dans la confusion.


Ceci dit, on s'interroge... Sur ce plan, c'est gagné.


 



Leynx 30/05/2009 22:22

Article sympa MerlinBonne première partie d'article avec plein de données sur la lune, l'inclinaison de la terre et de la lune, les angles des plans de rotations autour du soleil, les temps de rotation, etc..(un condensé lunaire)Faudrait juste faire un plan d'article un peu plus simple pour éviter les répétitions et ne pas perdre certains lecteurs moins enclins à l'astronomie.Sinon je suis sceptique sur la vidéo de la ville sur la Lune. Même avec la médiocre qualité de compression sur Youtube ou Dailymotion, ça ressemble à du CG. De plus les incrustations de CG dans un monde lunaire semblents plus faciles.Pour le reste des informations, il faudrait vérifier les sources pour éviter les canulars: l'argument d'autorité des employés de la NASA est toujours suspect.Il y a aussi de fortes chances que de grosses structures en verre réfléchissent la lumière de manière plus importante sur la Lune q'un simple bidouillage du contraste ou de la luminosité puissent les dissimuler sur une photo. Faudrait que des professionnels de la photographie nous en disent plus sur le sujet.La NASA peut très bien perdre des documents officiels. Par contre je n'aimerais pas être à la place de la personne qui les a paumés.Attention aussi à l'argument: la Lune 400 plus petite que le soleil mais 400 fois plus proche est la probabilité astronomique quasi infime mais pas nulle. Donc Le couple Lune /Soleil peut très bien vérifier cette probabilité. De plus comme le soleil rétrécit chaque année , il se peut que cet effet visuel ne soit que provisoire (à l'échelle humaine ça fait quand même un long moment).La Lune est un astre plein d'influence sur nos cultures par sa symbolique.Ce qui est tout à fait normal. Mais il faut faire attention aussi à ces mythes urbains et autres vieilles croyances sur les effets de la Lune sur nos comportements etc...beaucoup de ces mythes sont invalidés par les statistiques. N'empêche se promener et regarder la Lune, c'est toujours pour moi un grand moment de rêverie et de merveilleux offert par l'Univers.Donc amis du mystère..vérifiez les sources pour savoir ce qui se cache vraiment ou pas sur la Lune!Vae Victis

UN+chouka 27/05/2009 14:21

Merlin ,ne voudrait pas nous dire que :Pourquoi, le lune ne serait pas un refuge en cas de pépin sur terre ?Pas con aprés tout .

mathieu "mantra0" 26/05/2009 22:48

Bon article Merlin, que quoi que, un peu compliqué: trop de donné mathématique, géométriqu, etc. ce qui malheureusement nuit grandement à ton propo.