Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Arnaque sur le réchauffement climatique … ?

Publié par MERLIN sur 4 Décembre 2009, 16:26pm

Catégories : #Notre Terre...


Arnaque sur le réchauffement climatique … ?

 

Les climatologues ont-ils inventé de toute pièce le réchauffement planétaire ? Plusieurs scientifiques et internautes le croient et brandissent pour le prouver de véritables échanges de courriels entre scientifiques britanniques.



 

Un pirate informatique a en effet réussi à mettre la main sur dix ans de données confidentielles se trouvant dans les serveurs de l'unité de recherche climatique de l'Université d'East Anglia. Publiés sur un site russe, les quelque 1000 échanges prouveraient que les changements climatiques sont une arnaque.

 

Plutôt inoffensifs pour la plupart, les courriels montrent tout au plus qu'une guerre est en cours entre les sceptiques du climat (qualifiés d'«idiots» dans les courriels) et les scientifiques, qui tentent tous deux de convaincre la population de la justesse de leur position.

 

Mais un des courriels est plus ambigu que les autres, il est vrai. Rédigé par le grand patron du Climatic Research Unit, Phil Jones, il pointe vers une manipulation de certaines données historiques concernant l'épaisseur des cernes d'arbres dans le but avoué de dissimuler le déclin des températures depuis quelques décennies.

 

«Je viens d'appliquer l'astuce utilisé par Mike dans la revue Nature (...) pour masquer le déclin», peut-on lire, en lien avec un texte scientifique publié par le météorologue Michael Mann, de l'Université de Pennsylvanie.

 

M. Jones, qui reconnaît l'authenticité de ce courriel, a rétorqué que le mot «trick» était pris hors contexte, qu'il ne signifiait nullement «astuce». En outre, il a précisé que le «déclin» auquel il fait référence est plutôt une «divergence» non expliquée, reconnue depuis un bon moment par les scientifiques, entre les données climatiques et les mesures prises sur les arbres.

 

M. Mann, à l'instar d'une panoplie de climatologues réputés, ont confirmé la version des faits de M. Jones.

 

Source :  Cyberpresse

 

Voici un autre son de cloche, qui est moins complaisant que la presse officielle :

 

23 novembre 2009 (Nouvelle Solidarité)

 

Le 17 novembre, des pirates informatiques ont publié sur le web 1073 emails dérobés dans les ordinateurs de la très respectée Climatic Research Unit (CRU) de l’Université de l’East Anglia à Norwich en Angleterre. Ces révélations exposent au grand jour le lobby impérial britannique qui a sponsorisé la thèse du réchauffement climatique dans le but de réduire la population mondiale.

 

Elles interviennent à quelques semaines du Sommet de Copenhague sur le climat et après la publication du rapport des Nations Unies sur la population, demandant que le contrôle démographique soit mis à l’ordre du jour de ce sommet.

 

Au cœur de la controverse on trouve le directeur du CRU, Phil Jones, déjà connu pour avoir refusé de divulguer ses méthodes de correction des données ainsi que ses données de départ, malgré un recours de ses opposants au Freedom of Information Act.

 

Dans un email de 1999, il expliquait comment masquer le déclin des températures : « Je viens de terminer d’utiliserl’astuce Nature de Mike [Mickael Mann, l’inventeur de la fameuse « courbe en crosse de hockey » reprise dans le film de Al Gore - ndt] qui consiste à ajouter aux vraies températures de chaque série depuis les 20 dernières années (depuis 1981) et depuis 1961, celles de Keith’s afin de masquer le déclin. »

 

Dans un email de 2003, Mickael Mann évoque des pressions contre un magazine scientifique pour que les vues adverses n’y paraissent plus : « Je pense qu’il va falloir cesser de considérer "Climate Research" comme une revue à comité de lecture légitime.

 

Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d’article à ce journal, ni d’en citer des articles. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial… »

 

Mann explique aussi, en 2003, comment masquer l’optimum médiéval pour obtenir une courbe historique des températures plus lisse et ainsi amplifier la hausse actuelle : « Je pense que le fait d’utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo. C e serait bien pour essayer de "contenir" le soi-disant "OM" [Optimum Médiéval – ndt] »

 

De son côté, le statisticien Kevin Trenberth, qui a présidé aux travaux scientifiques du GIEC en 2001 et 2007, déplore dans un email : « Le fait est que nous ne savons pas expliquer l’absence de réchauffement actuellement et c’est ridicule.

 

Les données du CERES publiées dans le supplément d’août BAMS 09 en 2008 montre qu’il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d’observation est déficient . » Mieux vaut donc adapter les données au résultat voulu.

 

Dans un email de 2008, Phil Jones demande à Mickael Mann et à d’autres, d’effacer tous leurs échanges de peur que le pot-aux-roses ait été découvert :« Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4 ?

Keith fera pareil. Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?

On va demander à Caspar d’en faire autant. J’ai vu que le CA dit avoir découvert l’anomalie de 1945 dans le rapport Nature. »

 

Source :  Nouvelle Solidarité via Esonews.

 

Obtenez une copie des fichiers piratés en suivant ce lien.

 

Voici à présent un article parrut sur le site de l’express…

 

Vers un refroidissement climatique ? Le débat continue...

 

Le débat sur les origines du réchauffement climatique prend, à moins de trois mois de Copenhague, une dimension inattendue laissant la porte ouverte à bien des interrogations... Et vous, qu'en pensez vous ?

 

La thèse que le réchauffement de la planète pourrait être précédé d'une décennie ou deux de refroidissement a suscité des commentaires des internautes lecteurs de la chaîne Energie et de divers experts qui nous ont communiqué de nouvelles références que nous rassemblons ci-dessous.

 

Force est de constater que les scientifiques eux-mêmes, qu'ils soient issus ou non du Groupe Intergouvernemental d'Experts sur l'Evolution du Climat, ne sont pas tous d'accord sur l'importance qu'il faut accorder à l'effet des gaz à effet de serre sur le climat.

 

1500 experts nommés par l'ONU (le GIEC) ont rendu leurs conclusions sur le réchauffement climatique lors de la récente 3ème Conférence Internationale sur le Climat de Genève, causé, d'après eux en grande partie par l'activité humaine.

 

Les scientifiques ont notamment mis en garde la communauté internationale contre la montée du niveau des océans (de 0,5 à 2 mètres), mais des voix discordantes se sont fait entendre, nuançant l'analyse du réchauffement climatique et de ses origines liées à l'activité humaine.

 

En effet, la thèse, issue des travaux représentés par le Professeur Mojib Latif  du Leibniz Institute of Marine Sciences de l'université de Kiel (Allemagne), prédit une baisse générale des températures en Europe et en Amérique du Nord, pour les deux décennies à  venir. Cette baisse serait en fait due  à  l'oscillation de l'Atlantique nord, un cycle permanent lié aux courants chauds du Gulf Stream, qui engendrerait baisse ou montée de température.

 

 

Cette thèse, qui relance le débat aujourd'hui, n'est pas nouvelle.

 

Richard Linzen (MIT) dans le Wall Street Journal  (MIT) dans le Wall Street Journal (12/04/2006)

 

En mai 2008, la revue Nature publiait un article, repris par le site de la BBC, qui annonçait la mise au point par des scientifiques allemands d'un ordinateur permettant l'observation et le calcul de ces oscillations par l' indice NAO (North Atlantique Oscillation). Déjà, ces scientifiques annonçaient qu'une baisse des températures allait contrer, dans les 10 ou 20 années à venir, le réchauffement climatique dû aux gaz à effet de serre, avant que les températures ne remontent.

 

Si les causes de l'oscillation étaient incertaines, le cycle, lui, était connu pour revenir tous les 60 à 70 ans, expliquant en partie la montée des températures des années 40, et la hausse des années 90.

 

Si cette théorie, connue depuis plus d'un an, quoique peu relayée,  prend aujourd'hui -au lendemain de Genève et à quelques jours de Copenhague- une certaine ampleur, c'est qu'elle soulève un débat qui fait mouche dans le monde de l'environnement.

 

Pourtant, pour Mojib Latif, qui ne se définit pas comme «l'un des ces sceptiques" -comprendre climato-sceptiques-  il s'agit, en tant que scientifique, de se poser les bonnes questions, voire de se poser les "questions qui fâchent", pour ne pas attendre que des citoyens (inquiets) le fasse.

 

Car la thèse des scientifiques allemands n'est pas un épiphénomène : elle est appuyée par d'autres acteurs du monde climatologique. James Murphy, du Met Office (institut national de météorologie anglais), considère lui aussi que «les océans sont un facteur décisif de la variabilité décennale», et Vicky Pope, prévisionniste climatique au Hadley Center, a même ajouté que les fontes de glace de l’Arctique résultaient, d'après elle : «plutôt des cycles naturels que du réchauffement du globe».

 

Hervé Nifenecker, l'un des contributeurs réguliers de la Chaîne Energie, a répondu aux internautes devenus imperméables aux thèses sur le réchauffement climatique de cause anthropique en commentant notre article - Lu dans le débat : va-t-on vers un refroidissement? et le méthane? - du 14 septembre 2009.

 

Pour lui, loin d'être totalement en contradiction avec l'expertise du GIEC, les thèses soutenues par les scientifiques de l'Institut Leibniz de l'Université de Kiel sont un plus, un complément d'information qui permet de mieux saisir les tenants et les aboutissants climatiques. Hervé Nifenecker est même très sévère pour ceux qui tentent d'utiliser abusivement la thèse de Latif :

 

« un répit de quelques années ne signifie pas du tout la disparition de la tendance lourde. Et, très probablement, après ce répit éventuel, la reprise du réchauffement se fera encore plus brutale. Ceci étant, il est clair que nous aimerions tous pouvoir continuer à dormir sur nos deux oreilles, avec un lâche soulagement, comme les Français au lendemain de Munich » !

 

«Comme tout résultat scientifique, les résultats du GIEC ne sont pas paroles d'évangile. Ils sont toujours susceptibles d'amélioration. Il semble que l'oscillation Atlantique puisse amener un ralentissement du réchauffement en Europe et Amérique du Nord pendant quelques années(...) Mais un répit de quelques années ne signifie pas du tout la disparition de la tendance lourde».

 

Il faut en effet relativiser cette théorie scientifique, qui semble ne concerner qu'une seule partie du monde : l'Europe et l'Amérique du Nord. D'autre part, qu'une période de refroidissement précède une période de réchauffement ne signifie pas que ce réchauffement ne sera pas aggravé par l'effet des gaz à effet de serre.

 

Voir également l'article Que penser des arguments des climato-sceptiques? sur le Blog de Sauvons le Climat.

 

Source : L’express.

http://energie.lexpansion.com/articles/climat/2009/09/Vers-un-refroidissement-climatique-Le-debat-continue---/

 

Comme toujours c’est à vous de juger…

Voir également ces sujets liés, dont le 1er ou il est clairement démontré que c’est tout le système solaire qui se réchauffe et pas seulement la Terre :

 

Un réchauffement au niveau du systeme solaire...

 

Le climat de la terre proche du point de basculement...

 

Les changements climatiques menacent la paix mondiale...

 

Disparitions mystérieuses de civilisations anciennes...

 

Un an pour sauver la planète ...

 

Le jour d’après il y a plus de 10 000 ans...

 

Un rapport secret annonce : le changement climatique nous détruira...


.
Commenter cet article

Cassandre 01/04/2012 17:18


 


Le véritable problème c'est la dégradation de la Terre mère et la disparition de plusieurs espèces. On oublies trop souvent que la vie est un cycle est que si une espèce meurt toute les autres ou
presque en souffre, j'veux pas faire mon écolo de base mais sa commence quand même à devenir urgent, si le réchauffement climatique est une « conspiration » ou tout simplement un
changement climatique naturel (personnellement je ne crois pas, ça métonnerait que nos déchets disparaissent comme par magie, surtout que la déforestation sa aide pas et l'acidité des océans est
bien réel...) c'est une bonne méthode pour se faire des sousous mais aussi pour nous faire ouvrir les yeux sur la situation de notre planète et la notre parce-que bon, sent la Terre on est pas
grand chose et puisque nous avons un sens aigu du respect et de la logique on se pourrit nous même, on s'entasse avec notre propre merde, on essaye de la cacher : on la fou au fond des océans
(sans être sur que un jour nos déchets radioactif ne s'échapperont pas de leur magnifique pitite boîte ), un peu chez le voisin, un peu sous terre , … Mais sa finira par nous rattraper, ou plutôt
nos enfants et c'est eux qui se débrouilleront avec tout sa, ça sera à eux de trouver les solutions que nous n'avons pas voulut chercher.


Tout sa pour dire que même si (et je dis bien si ) le réchauffement climatique est une grosse arnaque, ben écouté ten pis y a bien plus urgent sous nos yeux non ?


 


Ps : « aux africains du sahel que la secheresse qu'ils endurent depuis quelques années est une arnaque » Stp évite de dire des choses pareil, c'est pas toi qui voit ton bétail
et ta famille crever de soif, et c'est pas toi qui te dit «normalement à cette période on à de l'eau plus tôt, c'est bizarre ! ».


 


Voila pour ce petit récit écolo !


Cordialement :)

photon 08/12/2009 15:22


Les scientifiques parlent du climat comme ci ils avaient tout compris au fonctionement de l 'eco-system.
Quand on voit la qualité du service météo ....
Que l 'on crée déjà un modèle météorologique qui inclus l 'influence des rayons cosmique sur la couverture nuageuse.


PAPY MARTIAL 07/12/2009 21:34


Bonsoir. Tu as raison, mais Il faudrait peut etre expliquer: -aux africains du sahel que la secheresse qu'ils endurent depuis quelques années est une arnaque; - aux habitants des atolls
indonesiens que la disparition de leurs iles est une arnaque;-  aux payasans marocains que l'avancé du sahara sur leur culture et l'absence de pluie est une arnaque....Cordialement.


Leynx 07/12/2009 12:42


Etrange n'est ce pas que des personnes gardent des Email sur plusieurs annees sur un sujet si embarrassant. Ils sont vraiment stupides.

L'article ne remet  pas en cause le rechauffement climatique general mais le traitement des donnees, l'importance de la comprehension des micor et macro cycles climatique locaux et mondiaux
(El Nino, Gulf Stream), la prise en compte des phenomenes naturels ponctuels ou cycliques.

Je ne nie pas le fait que une plus grande honnetete serait bienvenue et est necessaire. Dans ce cas, utiliser des procedes d'omissions (de CO2 ah ah), de mensonges meme avec une bonne volonte
joue contre la bonne cause.

Quant au delire de la conspiration, il se mord la queue puisque les taxes anti pollution ne pesent pas sur le petit peuple mais sur ces geants de l'industrie si souvent accuses de comploter contre
l'humanite.

Mais vous meme ne comprenez vous pas pourquoi il faut nous faire un peu peur pour nous faire bouger? Si la menace n'etait pas ressentie comme reelle, personne ne ferait rien et la situation serait
pire. Deja que les pays comme la Chine ou les USA ont du mal a se mettre au vert.

Je pense que oui, il faut trouver des solutions comme il est demande dans un commentaire. Mais malheureusement, la consommation des stocks d'hydrocarbures n'est pas pour demain puisque les lobbys
du petrole cherchent activement des nouvelles reserves (l'antarctique etait vise) ou des nouvelles sources comme l'hydrate de methane.

Cette campagne de sensibilisation au rechauffement climatique nous a fait ouvrir les yeux sur beaucoup d'autres problemes ecologiques crees par l'homme et a accelerer nos recherches et nos
initiatives pour que les impacts humains sur l'environnement soient limites. Et il y a encore tant de travail a faire a l'echelle mondiale (lois de sauvegarde, d'exploitation, etc), de la
societe (moyens de productions, infrastructures, etc) et personnelle (habitudes de consommation quotidienne, etc).

Le monde est complexe.

Mais tout cela ne serait pas un complot du looby des sceptiques du rechauffements climatiques? Beaucoup d'argent est en jeu pour eux.


free 06/12/2009 21:04


Surtout qu'en réalité c'est tout l'inverse et c'est bien connu depuis toujours en fait ...
Nous arrivons a une fin de cycle solaire et allons vers une ere glaciere. S'il fait un peu moins froid que tres tres froid c'est pas si grave lol
Non le probleme réel sont les degradations des milieux nturels biodiversité et plus generalement l etat global de la biosphere de sa protection atmospherique. Sans biodiversité c'est proteine en
poudre et gelée chimique garantit. Vivre dans des bulles a la total recal je ne sais pas vous mais c'est loin de mes rêves de petit garcon ^^


Marie-Emm 06/12/2009 17:44








Marie-Emm 06/12/2009 17:42








Raphaël Zacharie de IZARRA 05/12/2009 20:15




POLLUEZ !


Pour contrer les adeptes de l'hérésie millénariste du "Veau
d'Or vert" en proie à l'hystérie climatique qui annihile jusqu'aux plus critiques et érudits des esprits de ce monde aliéné à la vérité
médiatique unilatérale, je propose l'électro-choc izarrien : la libération effrénée des particules vivifiantes de l'intelligence dans l'atmosphère de la pensée contemporaine polluée, enfumée,
sclérosée par les versets écologiques.


Quoi qu'on fasse, quoi qu'on dise, tout le pétrole sera brûlé, d'une façon ou d'une autre. Nos lois anti-pollution
et "moteurs propres" ne sont que décrets de fourmis et agitations de papillons
au regard de leur impact réel sur la planète : insignifiant.


Plus vite on brûlera nos réserves d'hydrocarbures, plus vite le problème psychologique de la "pollution" sera réglé.


Car le problème de la pollution est plus dans les têtes que dans les faits.


Puisque de toute façon notre énergie fossile sera consumée (plus ou moins vite il est vrai, mais là encore à l'échelle géologique un an, un siècle ou mille ans reviennent au même), autant mener rondement l'affaire en profitant pleinement des bénéfices que cela nous apporte. Culpabiliser pour "la planète" comme disent les messies d'opérette et leurs disciples infantilisés,
(tous persuadés de "rouler propre" avec leurs voitures thermiques), n'empêche pas les
hydrocarbures de brûler. Ni ne fait qu'ils se consument plus légèrement...


Au passage il est intéressant de noter que les termes "pour
la planète" sont en voie de devenir magiques : l'argument purement émotif se suffisant à lui-même. Vide mais efficace. De l'ordre du
superstitieux.


Dans leur acception intrinsèque les voitures propres n'existent pas. Rappelons que "polluer moins", c'est comme "tuer
moins", "empoisonner moins", "détruire moins".


Faire "moins sale" n'a jamais fait propre.


Ou plus exactement, parce que quand il s'agit de brûler les réserves de pétrole la notion de "polluer moins" n'a plus aucun sens, il serait plus juste, plus honnête de dire : POLLUER PLUS
LENTEMENT A L'ECHELLE HUMAINE.


Ce qui revient à dire polluer à l'échelle de la psychologie collective. Mais non à l'échelle géologique. Ce
qui dans les faits, et rien que dans les faits, est dérisoire. Encore une démonstration éclatante que la pollution de la planète est surtout dans les cerveaux !


Non l'humanité n'est pas folle au pont de se suicider, asphyxiée par ses propres exhalaisons ! C'est sous-estimer l'Homme et son
génie que de lui prêter de si piètres instincts ! Les écologistes ne sont que les manifestations hystériques de l'humanité, une fausse alarme, non ses anticorps.


A l'échelle mondiale l'écologie est une fièvre passagère, une réaction épidermique, un frisson d'obscurantisme.


Une diarrhée bruyante mais peu virulente.


Les écologistes sont très actifs. Le monde malgré tout poursuit ses activités industrielles et économiques, les émanations
carboniques de la Chine étant la preuve réconfortante de la bonne santé de l'humanité qui heureusement ne s'arrête pas de respirer pour une simple allergie locale.


De toute façon nous ne polluerons jamais plus que nos réserves ne nous le permettent. Or, à entendre les Verts, nos rejets nocifs
sont comme des vannes de plus en plus larges ouvertes sur le ciel, toutes issues de puits intarissables... Fumée ! Hystérie ! Absurdités !


Ce n'est pas parce que les écologistes font plus de bruit que les cheminées des usines qu'ils ont raison. En général les malades
se plaignent avec fracas : ils gémissent, crachent, pleurent, crient.


Tandis que les bien-portants restent discrets.


Polluons donc sans remords car la pollution n'existe pas, du moins ses effets concrets sur les éléments sont
insignifiants. L'homme qui a plus d'un tour dans son sac et jamais ne dit son dernier mot trouvera toujours des solutions à ses problèmes. Plus vite nous épuiserons nos réserves d'énergie
fossile, plus vite nous trouverons d'autres "sources de vie" pour faire
tourner nos moulins.


Dans cette perspective, polluer c'est oeuvrer indirectement pour le progrès. Plus nous "polluerons", plus l'ingéniosité humaine brillera pour inventer des soleils, mettre de la lumière
dans nos moteurs, de l'intelligence dans nos centrales élec




jollin 05/12/2009 11:47


bon moyen pour s enrichir car ou va l argent


David C. 04/12/2009 20:53


Citoyen !

Les soi disant scientifiques du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) ont été pris la main dans le sac, depuis des années ils ont manipulé l’opinion mondiale afin de
faire croire au réchauffement globale pour faire plier les dirigeants politique devant leur folie idéologique.

Le scandale du Climate Gate sera le scandale qui changera l’histoire !

La fin de l’aventure humaine ?

Les écologistes radicales et les financiers internationaux se sont associés dans une bataille contre le développements de l'humanité pour instaurer des politiques d’austérité, des politiques de
coupes claires de budgets, de remboursement de la dette avec des taxes soi disant verte,  comme sous les régimes les plus noirs de la France (Laval, Pétain)

Pourquoi !

Pour rembourser la dette du système ! Aujourd’hui le système financier international  s’effondre, il y a deux choix politiques possibles : soit sauver le système en forçant les gens à payer
les dettes accumulé par 30 année de folies libérale, soit sauver les gens c'est-à-dire mettre le système en règlement judiciaire, mettre en système en banqueroute organisée !

Le citoyens doit faire un choix soit il se soumets au politique de destruction de l'économie physique de l'empire financier de la City de Londre et de Wall Street soit il se mobilise et prend ses
responsabiltés politiques afin de batir un avenir à l'humanité!

Face à ce scandale étalé devant l’opinion international, le citoyen doit se mobiliser pour que la vérité soit fait sur les intentions du GIEC afin de stopper la folie du futur sommet de Copenhague
! Nous devons rapidement nous mobiliser afin que le gouvernement se rassemblement autour d’une nouvelle architecture monétaire et financière juste, un nouveau Bretton Woods !

David C.
david.cabas.over-blog.fr


Jocelyn 04/12/2009 20:44


Entièrement d'accord, il y a plein de choses sur le Net, mais c'est à vous de chercher !

Piste de recherche pour ceux qui sont vraiment vraiment vraiment perdues:
 - Climate Gate
 - Vincent Courtillot
 - réchauffement Mars
 - joanne nova
 - optimum médiéval

etc etc etc ...



J. Heska 04/12/2009 17:13


Pour plus d'infos, à voir ici un reportage sur le sujet, mais comme d'habitude, à prendre avec un certain recul : http://www.youtube.com/watch?v=5Wt_L8gt7FI

Et ici une petite digression sur le sujet sur mon bloug : http://unmondeideal.over-blog.com/article-35057322.html


achille 04/12/2009 16:42


Hehe, je l avais dit. J aurai du mettre plus de lumiere pour qu on me prenne au serieux.
le piratage date de novembre, de l eau a couler sous les pont depuis.
on peut trouver bien plus d info, mais je vous laisse chercher