Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Divulgation ovni 27 novembre 2009 : rebondissement... !

Publié par MERLIN sur 2 Décembre 2009, 08:29am

Catégories : #Infos cachées


 

La date circulait depuis plus de deux mois sur une divulgation ovni par Obama le 27 novembre. Eh bien rebondissement incroyable : dans quelques jours la Nasa devrait annoncer depuis le Headquarters (QG) de Washington D.C une vie bactérienne probable dans un lointain passé sur la planète Mars.



 

C'est la conclusion d'analyses très poussées de la météorite martienne Allan Hills ALH 84001. L'affaire de la météorite martienne avait été très médiatisée en août 1996, les analyses étaient contestées. Comme je le pense il faut acclimater les populations à de la vie bactérienne extraterrestre avant d'aller plus loin dans les révélations.

http://spaceflightnow.com/news/n0911/24marslife/

 

Prudence et patience donc...pour cette confirmation de bactéries fossiles dans la météorite Allan Hills. La meilleure chose dans l'immédiat est de bien traduire en français l'article de spaceflightnow.com puis d'attendre. En effet les prochains jours semblent très chargés avec l'Afghanistan d'une part, et le sommet de Copenhague d'autre part.

 

Source : http://ovnivoyance.over-blog.com

 

Voir ici cette fameuse météorite d’Allan Hills…


http://www.insu.cnrs.fr/image1851,meteorite-preleve-site-allan-hills.htmloici

 

 

Voici ce que l’on en disait en 1996.

 

Une équipe de chercheurs de la NASA au Centre spatial Johnson (JSC), Houston, TX, et à la Stanford University, Palo Alto, CA, a trouvé des preuves qui suggère fortement que la vie primitive a existé sur Mars, il y a plus de 3,6 milliards d'années.

 

Il s'agit d'une combinaison de beaucoup de preuves, mais fortement contesté par la communauté scientifique !

 

Pourtant, ‘’ la détection d'un modèle apparemment unique de molécules organiques, des composés de carbone qui sont à la base de la vie, plusieurs phases minérales inhabituelles qui sont des produits connus d'organismes microscopiques sur la Terre primitive. Structures qui pourraient être de microscopique fossiles,et qui semblent appuyer tout cela. La relation de toutes ces choses en termes de localisation - à quelques centaines de millièmes de pouce d'un autre - est la preuve la plus convaincante. "

 

 

Et un scientifique de dire, ‘’ Depuis deux ans, nous avons appliqué l'état de la technologie de pointe pour effectuer ces analyses, et nous croyons avoir trouvé des preuves tout à fait raisonnable de vie passée sur Mars".

 

Ces preuves comme toujours, la communauté scientifique les réfutes ou plutot les refuses depuis, mais cela semble changer actuellement…

 

Il ya entre 3,6 milliards et 4 milliards d'années, un moment pourtant où il est généralement admis que la planète Mars était plus chaude et plus humide, l'eau aurait pénétré des fractures dans la roche sous la surface, formant éventuellement un système d'eau souterrain.

 

De plus, les conclusions de l'équipe de chercheur indiquent également que les organismes vivants ont contribué à la formation du carbonate, et quelques restes d'organismes microscopiques se sont fossilisées, d'une façon semblable à la formation des fossiles dans le calcaire sur la Terre.

 

Pourtant, les structures retrouvées sont étonnamment semblables à des fossiles microscopiques de bactéries minuscules que l’on trouve sur Terre également !

 

On sent bien la géne de la communauté scientifique, car de plus la météorite, appelée ALH84001, a été retrouvé en 1984 dans le champ de glace Allan Hills, en Antarctique, par une expédition. Il est l'un des 12 météorites identifiés à ce jour correspondant à la chimie martienne uniques, mesurées par la sonde Viking qui a atterri sur Mars en 1976. ALH84001 est de loin le plus ancien des 12 météorites martiennes, plus de trois fois plus vieux que les autres.

 

Toute une équipe contre la communauté scientifique lutte depuis des années pour que l’on reconnaisse enfin la véracité de leur travaux, voici la liste de cette équipe :

 

Les neuf auteurs du rapport scientifique sont McKay, Gibson et Thomas-Keprta de JSC, Christopher Romanek, ancien Conseil national de recherches post-doctoral au JSC, qui est maintenant un scientifique du personnel du laboratoire de Savannah River Ecology à l'Université de la Géorgie; Hojatollah Vali, un Conseil national de recherches post-doctoral au JSC et un scientifique du personnel de l'Université McGill, Montréal, Québec, Canada et Zare, les étudiants diplômés Simon J. Clemett et Claude R. MAECHLING et post-doctoral d'étudiants Xavier Chillier de la Stanford University Department of Chemistry.

 

L'équipe de chercheurs comprend un large éventail d'expertise, y compris la microbiologie, la minéralogie, les techniques d'analyse, de la géochimie et de chimie biologique, et l'analyse croisée de toutes ces disciplines.

 

Les chercheurs de l'Université de Stanford ont utilisé un spectromètre de masse à double laser - l'instrument le plus sensible de ce type dans le monde.

 

Enfin,  l'équipe a analysé des échantillons représentatifs d'autres météorites de l'Antarctique et n'a trouvé aucune preuve de fossiles, comme les structures, les molécules organiques ou des composés biologiquement possible produites et minéraux semblables à celles de la météorite ALH84001.

 

Source : http://www2.jpl.nasa.gov/snc/nasa1.html

 

Mais comme le précise un scientifique, " Il est très difficile de prouver que la vie a existé il y a 3,6 milliards ans sur la terre, malgrés les preuves pourtant évidente, alors c’est encore pire pour Mars ‘’ .

 

Ensuite nous pourrions ajouter en substance, qu’il n’est pas forcément besoin d’eau pour qu’apparaisse la vie, et qu’elle y subsiste, car comme sur Terre, où les poissons existent bien dans un milieu liquide, il n'est pas besoin de quelque chose de solide pour porter la vie. La vie peut donc parfaitement évoluer dans l'atmosphère de Jupiter, mais aussi de Saturne ou d'Uranus. Il peut s’agir de bactéries telles qu'on en trouve dans notre atmosphère jusqu'à 16 km d'altitude.

 

D’ailleurs en parlant de Jupiter, pour les biochimistes, ces bactéries évolueraient vers les 80 km de profondeur dans l'atmosphère jovienne. Il est aussi possible que ces organismes baignent dans un milieu où la température soit celle d'une confortable pièce de séjour, ce qui tendrait à renforcer l'hypothèse selon laquelle certaines formes de vie rudimentaires existeraient dans l'atmosphère supérieure du géant jovien.

 

L'hypothèse se trouve confirmée lorsqu'on apprend que sous l'épaisse ceinture colorée, la température est proche de 0°C, niveau de liquéfaction de l'eau et qu'elle croît en se rapprochant du noyau de la planète, tout comme la pression. 

 

Même Titan une lune de Saturne par exemple pourrait abriter la vie. Titan qui mesure 5 150 km de diamètre. En comparaison, la planète Mercure mesure 4 879 km de diamètre, et la Lune 3 474 km. Plus gros que la Lune, Titan cache sa surface sous une épaisse atmosphère opaque de couleur orange.

 

Lorsque Voyager 2 le survola en 1981, les informations qu’il recueillit ont permis de conclure que son atmosphère était 10 fois plus massive que celle de la Terre et contenait principalement de l'azote, jusqu’à 10% de méthane, de l'argon, un peu d’ammoniac mais pratiquement pas d'hydrogène moléculaire et aucune trace d'oxygène. Mis à part le manque d'eau, c'est l'atmosphère idéale d'une chimie prébiotique.

 

Et de fait, le détail le plus significatif fut la découverte d'hydrocarbures, d'acide cyanhydrique, plusieurs nitriles, premiers pas dans l'élaboration de la longue chaîne des bases nitrées qui synthétisent les éléments vivants.

 

Même la Lune que l’on nous présentait depuis toujours tel un vaste désert aride, et complétement inhospitalier contient pourtant d’énorme quantité d’ eau, ce qui surpris sois disant totalement la communauté scientifique. La vie la aussi y est bien présente, on ne peut en douter.

 

De plus elle possède un atmosphère, mais ca c’est une autre histoire, et un autre débat… En fait la vie est présente partout dans l’univers, mais la communauté scientifique, ne peut, et ne veut pas l’admettre, pour l’instant...

 

D’autres sujets liés :

 

Une "importante" quantité d'eau découverte sur la Lune…

 

Bientôt la divulgation au monde de la réalité ovni… ?

 

De la vie sur mars dans un lointain passé ! (c’est évident)…

 

La nasa découvre une autre preuve de la vie sur mars...

 

Mars attaquée...

Commenter cet article

crami25 12/09/2010 23:39



Comme des enfants qui jouent à la dinette...


 


Effectivement, on sait bien que la vie existe ailleurs. Il suffit pour Mars de constater les restes de toutes ces traces de ruissellement d'un liquide, à travers le paysage, pour avoir la
ferme conviction et preuve qu'il y a bien eu une vie antérieur. A défaut de prouver celle existante... Rien que ça, et on peut déjà parler de vie. Pas besoin d'analyse draconienne sur un reste de
météorite, pour le savoir. Psss ! Des enfants, je vous dit. lol



achille 04/12/2009 16:51


C est pas parce qu on connais pas l information quelle a ete cacher.

C est pas parce qu on ignore une chose que le monde c est evertuer a nous le cacher.

Que d orgueil que de penser tout connaitre et que si on ne le connait pas c est forcement une cachoterie.


andre 04/12/2009 16:27


bonjour
purée quel scoop s est cela la divulgation il y aurai eu de la vie et ont nous
l aurait caché  pauvres terrien lui qui pensait être le seul je ne veut pas être
impoli  mais être les seul et maltraite une si belle planète cela est désolant   


Rozéfré 02/12/2009 21:34


Merci pour toute ces informations.


Leynx 02/12/2009 21:09


Etrange comme les faits sont presentes dans une optique conspirationniste.
La decouverte de traces possible d'une vie extra terrestre dans la meteorite ALH 84001 avait ete annoncee par le president Clinton. Comme negation, couverture ou autre conspiration, on fait mieux.
Sacre Bill (toujours avec le cigare aux levres) il nous fera toujours rire!

En fait, le debat si on lit les divers sites Internet qui ont des articles sur le sujet (il semble qu'il existe d'autres meteorites portant des traces de vie extra terrestes) porte plus sur la
definition de "traces de vie". Celles trouvees sur cette fameuse meteorite sont principalement si ce n'est exclusivement des nano bacteries dont l'existence a l'etat naturel sur terre est deja
discutee par la communaute scientifique (suivant les sources Internet, meme Wikipedia, les nanobacteries sont reproductibles en laboratoire). L'histoire devient complexe quant a la definition meme
de la vie parce qu'il semble que les nanobacteries terriennes sont abiotiques (pas d'ADN ni d'ARN). D'ou le debat de la communaute scientifique sur cette decouverte. Debat qui evolue avec ce que
permettent les avancees technologiques des outils d'analyse et les confirmations ou infirmations des hypotheses et theories en cours (comme pour tous bons processus scientifiques). Bien sur
les enjeux personnels des chercheurs (Nobel, publications, budget, reconnaissance, etc) peuvent interferer.

Pas trop de mysteres ni de conspirations sur cette meteorite quand on parcourt le Net.

En fait, le delire conspirationniste est assez amusant dans le fait que naturellement, l'homme (allez ne soyons pas sexiste), l'etre humain imagine facilement des habitants extra terrestres sur
tous les astres et mondes exo terrestres possibles. La lune a des selenites pour Melies ou des lapins et des princesses pour les chinois et les japonais. Depuis l'invention de la litterature SF,
l'univers est peuple a foison en creatures et civilisations en tous genres. Le probleme est que justement, si la vie existe hors de notre Terre, elle n'a pas encore ete decouverte. Des soupcons de
mondes aux conditions favorables pour son apparition ou son developpement, des traces peut etre mais pas encore de confirmations.Síl y avait conspiration, cela serait de nous faire croire que la
vie existe ailleurs et que d'autres mondes sont habitables et exploitables (plus de peur de la destruction de la Terre a des fins consumeristes, l'ecologie serait presque obsolete ou inutile,
laissee a des marginaux). Ou alors d'utiliser la peur d'envahisseurs ou de civilisations barbares ou superieures belliqueuses (en fait tous ces adjectifs sont cumulatifs, l'un n'empeche pas
l'autre) pour mieux controler les populations humaines. Le martien (rouge, orange ou jaune et communiste, le salaud), le Jupiterrien (pour sur de couleurs sombres et muni de
gros tentacules visqueux et vigoureux qui fouillent tous les orifices de la femme pure et innocente ou de l'homme malchanceux et faible). N'oublions pas l'Europien (a la
religion etrange et qui aime kidnapper des touristes humains qu'il decapite et fait exploser des bombes artisanales dans les lieux publics au nom de sa religion).

En fait, ce fut une grande deception de s'apercevoir que l'Univers est tres grand et que des voisins plus civilises, plus sages, moins barbares qui pourraient nous aider a regler nos problemes
terriens et humains et vivant a proximite (du Centaure ah ah) n'ont pas encore ete decouverts. Meme constat pour des creatures visqueuses et diaboliques qui voudraient notre aneantissement et
contre lesquelles les humains feraient front commun pour sauver l'humanite et la Terre.

Pour l'instant, il y a une seule planete habitable pour l'homme a des UA ou des annees lumiere a la ronde: la Terre. L'espace habitable et exploitable par les humains ainsi que
les ressources biologique, energetiques et autres disponibles sont limitees ou leurs surexploitations par les humains a des impacts negatifs.

C'est peut etre ca qui fait peur. Nous seuls sommes maitres de notre destin. Pas de Deux Ex Machina pour nous aider. C'est un peu pareil pour les gens qui sont religieux ou croyants. Le fait que
nous soyons maitres de nos vie dans la limite des stocks disponibles (sous conditions de preservation differentes pour chacun; du pire au meilleur) et sans garantie, ni reprise une fois l'article
deballe est effrayant. Une vie apres la mort est un bon moyen de continuer a vivre quelque soit les problemes et malheurs rencontres. Le concept positiviste au depart a ete malheureusement perverti
depuis belle lurette (encore elle!): des chefs d'organisations terroristes qui recrutent dans certains milieux religieux, aux gourous de sectes quelconques, aux chefs militaires ou aux chefs
politiques a travers l'histoire, et Jean passe.

Desole pour la longue digression. Tout ca pour dire que les informations sur cette fameuse ALH 84001 que j'ai trouvees sur Ínternet ne semblent pas s'orienter vers la conspiration mais plus vers le
debat scientifique.

Ici, il faut expliquer ou donner une reference pour les nanobacteries. La decouverte debattue tourne autour de cette element. Il faut aussi expliquer ou donner une reference a la magnetite, a la
transformation des carbonates, au concept de contamination des meteorites par la vie terrienne. Et aussi parler des autres meteorites avec des traces de vie suspectees ou prouvees.

Ainsi les lecteurs auraient les elements de base pour reflechir sur le sujet et suivre ton precepte et de dire: c'est a vous de juger (tres bonne idee que tu as Merlin)

Des infos sur ALH 84001 et les nanobacteries sont disponibles sur Internet: Wikipedia(surtout les liens des sources  a la fin de l'article) pour faire simple mais aussi le CNRS. Avec
Google vous allez trouver un paquet de sites avec des comptes rendus detailles des analyses (anglais prefere) sur AH 84001. Vous verrez au vu des resultats quelquefois contradictoires des analyses
faites simultanement ou ulterieurement que les opinions different beaucoup et on peut comprendre pourquoi il y a debat sur le sujet (Et c'est le cas pour bon nombre de theories et d'hypotheses
scientifiques).

Ensuite comme le dit si bien Merlin, c'est a vous de juger

Dura Leynx Sed Leynx