Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Géo-ingénierie : l’ homme est devenu fou…!

Publié par MERLIN sur 7 Septembre 2010, 10:28am

Catégories : #Actu Importante

 

 

Connaissez vous la géo-ingénierie  ?

 

Le sujet bien sur n’est pas nouveau, mais on en parle vraiment peu dans le médias, on en parle beaucoup dans le milieux scientifique, et pourtant cela aurait de quoi nous horrifier parfois, et même bien souvent.

 

 

 

 Selon la plupart des spécialistes, il existe deux grands groupes de techniques de géo-ingénierie pour nous sauver du cataclysme climatique qui s’annonce.

 

Les premières consistent à trouver des solutions pour extraire le dioxyde de carbone (CO²) de l’atmosphère et éventuellement le stocker là où il ne gênerait plus personne.

 

L’autre grand type de technique est plus radicale, plus dangereuse et plus difficile à mettre en oeuvre ; mais aussi peut-être, selon certains en-tout-cas, plus efficace. Elle consiste à refroidir la planète en captant et détournant la lumière solaire.

 

Voici quelques solutions qui ne convainquent pas vraiment la classe scientifique, qui préfèrerait des solutions plus radicale, et beaucoup plus dangereuse :

 

Planter des arbres ?

Cette technique ne pourrait fonctionner qu’à très long terme, et laisse en suspend pour l’instant la quantité de terres urbaines ou agricoles qu’il faudrait convertir à cet effet.

 

Brûler la biomasse ?

Certains nourrissent de grands espoirs dans la gestion de la biomasse. En fait, les plantes capturent une grande partie du CO²… tant qu’elles vivent. Mais lorsqu’elles se décomposent, le gaz carbonique est à nouveau libéré dans la nature. L’idée serait de récupérer tous ces déchets végétaux pour les empêcher de relâcher le CO².

 

c’est quasiment une solution de la dernière chance : il faudrait encourager les agriculteurs à brûler leurs déchets agricoles puis à enterrer le charbon ainsi obtenu.

 

Un peu de CO² serait produit pendant la transformation en charbon, mais la plus grosse partie serait séquestrée sous terre. Avantage de cette méthode : l’agriculteur pourrait convertir un petit pourcentage de ses déchets en biocarburant, ce qui lui permettrait de faire un profit, et donc la méthode ne nécessiterait pas de subvention particulière.

 

Mais l’enthousiasme n’est pas très contagieux. Le rapport de la Royal Society est beaucoup plus mitigé sur cette technique ou sur ses variations. Si elle présente l’avantage d’être assez sûre et d’un coût moyen, les résultats seraient médiocres et le temps nécessaire pour obtenir des résultats trop long face à l’urgence à laquelle nous sommes confrontés.

 

Aspiration et fertilisation des océans ?

On peut aussi travailler à partir des océans. Il existe en effet de nombreux échanges de CO² entre les eaux océaniques proches de la surface et l’atmosphère, alors que l’envoi de ce gaz vers les profondeurs est un cycle beaucoup plus long. L’idée serait donc de trouver des techniques pour accélérer ce cycle afin d’éviter l’envoi de doses massives de dioxyde de carbone dans les airs et de favoriser sa capture dans les profondeurs.

 

Certains scientifqiues travaillent à la technologie du “mélange des eaux”. Ils envisagent la création de “gros tuyaux”, des espèces d’aspirateurs gigantesques qui pomperaient l’eau de la surface pour l’envoyer vers les profondeurs, avec son CO² bien sûr.

 

Ces moyens sembelnt assez innofensifs dirons nous, mais n’ont absolument pas la faveur des scientifiques face à la sois disante urgence climatique dont on nous rabache les oreilles…

 

Passons à la vitesse supérieur donc, et suivons ce que nous pondent nos hommes de sciences :

 

la “fertilisation des océans” ?

Un joli nom pour une entreprise qui suscite à juste titre quelques inquiétudes. Ce plan repose sur le phytoplancton, cette masse de plancton végétal qui vit dans les eaux superficielles de l’océan, qui absorbe le carbone, et rejette l’oxygène.

 

En fait, c’est le principal fournisseur d’oxygène de la planète. Le phytoplancton est donc un grand consommateur de CO², mais il a besoin de fer pour se multiplier. Il suffirait donc de diffuser de la limaille de fer dans les zones les moins fertiles des océans pour permettre un accroissement du phytoplancton, qui, proliférant, deviendrait donc capable d’effectuer sa tâche avec plus de puissance.

 

Le rapport de la Royal Society n’est pas tendre avec la technique de fertilisation des océans qui possède selon eux un très grand potentiel de risque écologique. Le seul avantage de cette méthode, précise le rapport, c’est qu’elle relativement peu onéreuse. En revanche son efficacité serait en fait très limitée.

 

Pourtant cela a déjà eu lieu souvenez vous, et un rapport d’étude du CNRS, met clairement en doute l'efficacité annoncée des manipulations de géo-ingénierie visant à réduire la concentration en gaz carbonique atmosphérique par fertilisation des océans via un ajout de fer. Voir le sujet très interessant ici :

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1086.htm

 

Se serait au final, un remède pire que le mal !

 

La chimie des silicates…

Une autre technique, s’appliquant tant à la terre qu’à la mer, consisterait à utiliser la réaction de certains minéraux au gaz carbonique pour se débarrasser de ce dernier. On pourrait recouvrir par exemple des champs entiers de poudre de silicate. On obtiendrait des résultats analogues en plaçant ces minéraux dans les océans.

 

La méthode serait efficace, peu risquée (il faut cependant que cela soit confirmé par des études à venir), en revanche elle serait très onéreuse, nécessitant l’extraction et le traitement d’une grande quantité de roche. Et comme toutes les méthodes d’élimination du CO², elle souffre de ses lenteurs naturelles.

 

Absorber le CO²

Reste les méthodes qui consistent à capturer directement le CO² dans l’atmosphère. Elles consistent essentiellement à construire des systèmes basés sur des composés chimiques capables d’absorber le CO². Elles disposent d’un haut degré de sécurité, ne mettent pas en danger le système écologique, et possèdent une capacité réelle d’action.

 

En revanche, elles sont chères, demandent une grande quantité de R&D et d’infrastructure, et surtout, elles mettront longtemps à agir sur le réchauffement climatique.

 

Le National Geographic mentionne deux projets dans cette catégorie : la fabrication “d’arbres artificiels” – qui ressemblent plutôt à des panneaux de capteurs – qui possèderaient des “feuilles” capables d’absorber le gaz carbonique .

 

Une autre idée, étudiée au Centre de décision sur le climat de l’université Carnegie Mellon consisterait à installer des tours gigantesques, de 120 m de hauteur et autant de diamètre, susceptibles de projeter dans les airs une solution d’hydroxyde de sodium susceptible d’absorber le CO².

 

Source :  http://www.internetactu.net/2009/10/19/geo-ingenierie-lultime-recours-23-que-propose-t-on-de-faire/

 

Gravissons une autre marche de cet escalier …

 

Jeter de la chaux dans les océans !

 

Une idée proposée en 1995 pour lutter contre le réchauffement climatique est à nouveau étudiée sérieusement par quelques scientifiques, avec le soutien de la compagnie pétrolière Shell. Ces chercheurs proposent de déverser de la chaux dans les océans pour absorber l’excès de gaz carbonique... 

 

Même en réduisant drastiquement les émissions de gaz à effet de serre de l’humanité, la température moyenne de la planète ne pourra pas être stabilisée et augmentera de quelques degrés au cours de ce siècle.

 

Il faudrait pour cela retirer de l’atmosphère, et plus généralement du cycle du carbone océans-atmosphère, les apports de CO2 dus aux activités humaines.

 

Mais comment faire ? 

 

On le voit, tout et n’importe quoi comme idée est développées par nos scientifiques, pour tenter de stoper ce réchauffement climatique, mais cela va plus loin encore, alors montons sur l’avant dernière marche de cet escalier de la bétise !

 

Sous ce joli nom de géo-ingénierie c’est en fait la manipulation délibérée du climat terrestre que l’on expérimente, et ceci n’est absolument pas anodin !

 

En 1991, Paul Crutzen développa l'idée d'utiliser du soufre ou certains dérivés soufrés pour produire massivement des aérosols qui limiteraient l'éclairement en surface de la Terre.

 

Une étude scientifique menée aux États-Unis a montré qu’une diminution de 1,8% de la luminosité solaire peut suffire à compenser le réchauffement. En revanche, le projet se heurte à un réel obstacle au niveau logistique puisqu’un ballon stratosphérique gonflé à l’hélium peut emporter plus ou moins une tonne de fret.

 

Il faudrait donc envoyer un million de ballons chaque année et ce, pendant dix ans pour atteindre les objectifs. De plus, le coût de cette opération a été estimé par Paul Crutzen à 25 milliards de dollars.

 

Un autre frein majeur à ce projet est le fait qu’aucune étude n’a réellement évalué les conséquences physiques, chimiques ou climatiques qui pourraient découler de cette méthode de production d'aérosols.

 

Un autre projet serait d’envoyer dans l’espace, à 1,5 millions de kilomètres de la Terre, 1600 milliards d’écrans de 60cm de diamètre, pesant chacun 1g. Ceux-ci ne dévieraient alors une partie des rayons solaires avant qu’ils n’atteignent la Terre.

 

L’instigateur de ce projet est le professeur Roger Angel, soutenu par la NASA.

 

Ce bouclier spatial permettrait d’atténuer les rayons du soleil et donc de diminuer la température de la Terre. Pour le professeur, il n’est pas question de construire une structure complexe dans l’espace ou d’utiliser la Lune comme base d’assemblage et de lancement. En effet, l’idée consiste à déployer dans l’espace une multitude de petits écrans indépendants les uns des autres, très légers et munis d’un système de positionnement.

 

 

Ceci nous fait penser aux chémtrails, comme si ce genre de projet était passé réellement au stade d’action, mais ceci dans le plus grand secret bien entendu !

 

Plus de 10 études et rapports officiels datant de plus de 10 ans, voire 20,  indiquent que l'épandage de matériaux dans l'atmosphère est la solution la plus facile et la moins coûteuse pour atténuer l'effet du CO2 et pour empêcher le réchauffement de la planète.

 

D’ailleurs chose surprenante, un Rapport du président Johnson   de 1965  préconisait déjà de répandre des particules dans l'atmosphère il y a plus de 40 ans !

 

Une simple recherche sur le net sur les chemtrails suffirat à vous convaincre que nous ne sommes plus dans une phase d’étude ou de rapport, nous sommes bien dans une phase de production d’épandage de particules plus ou moins nocives  dans l'atmosphère, voir ici par exemple : http://www.chemtrails-france.com/geoingenierie/index.htm

 

Sous pretexte de diminuer le rayonnement solaire reçu par la Terre, il s’agit en fait de répandre dans la haute atmosphère de fines particules solides ou liquides, appelées aérosols, qui feraient écran au rayonnement solaire.

 

On ne peut que frémir en constatant qu’ils altérent la composition chimique de l'atmosphère terrestre supérieure !

 

N’oublions pas HAARP également, le rapport du Parlement Européen du 14 janvier 1999 dénonçait déjà le système HAARP en ces termes : "une nouvelle menace militaire particulièrement grave pour l'environnement et la santé humaine au niveau planétaire".

 

Un Rapport du GRIP (Groupe de Recherche et d'Information sur la Paix et la Sécurité se posait aussi la question suivante : ‘’ le programme HAARP, science ou désastre ? ‘’

 

En composant ce sujet, je ne pouvais m’empêcher tout du long de faire un raprochement avec l’histoire des dieux annunakis des Sumériens…Pourquoi ?

 

Les archives sumériennes, nous racontent qu’il y a environ 450 000 ans, les Annunaki / Néfilims durent impérativement solutionner un problème atmosphérique en liaison avec leur hiver très long (aphélie : point de l'orbite d'un corps tournant autour du Soleil où la distance de ce corps au Soleil est maximale).

 

Leurs scientifiques ont alors imaginé de répandre de la poussière d'or dans la partie supérieure de leur atmosphère afin de profiter de son fort pouvoir émissif permettant ainsi de maintenir une température suffisante à leurs besoins.

 

Il est intéressant de noter que nos spécialistes d’aujourd’hui préconisent une solution analogue pour lutter contre les trous de la couche d'ozone, ou lutter contre le réchauffement climatique en y répandant des particules.

 

Les gisements d'or sur Nibiru (Marduk) étant insuffisants, la Terre fut exploitée à son tour (il est possible que Mars ait été antérieurement exploité car plus proche). Les tablettes décrivent les Annunaki voyageant dans des vaisseaux spatiaux etc etc…

Ca y est nous arrivons sur la dernière marche de cet escalier de la folie humaine, et voici donc :

 

Les fidèles lecteurs de ce blog, se souviennent très certainement j’imagine, de cette autre idée folle de la NASA, de déplacer la Terre !… Et oui rien que ca.

 

Un article du Guardian dévoilait qu’une équipe de chercheur de la NASA proposait de déplacer la Terre pour pallier au réchauffement climatique !

 

Comment ?

En déviant la trajectoire de quelques comètes, modifiant ainsi l’orbite de la planète bleu qui sera dirigée vers un endroit plus froid…

 

‘’ Cette technologie n’est pas du tout difficile a mettre en œuvre ‘’ a déclaré Greg Laughlin de la Nasa Ames Research Center en Californie. Avec ses collègues Don Korykansky et Fred Adams, il explique que le passage d’un astéroide à proximité de la planète permettrait de communiquer une partie de son énergie gravitationnelle. Une opération néanmoins risquée.

 

En effet qu’adviendrait il alors de la Lune, du climat sur Terre, de l’humanité, de la vie sur Terre dans son ensemble, du  système solaire perturbé tout entier etc etc ?  Personne ne peut le dire avec certitude.

 

Un tel projet ne doit pas dépendre, aussi et surtout, de quelques scientifiques et politiques, car ces répercutions sont incomensurables, pour la vie toute entière de la Terre, pour le sytème solaire, et pour notre galaxie même !

 

Voir le sujet La nasa veut…déplacer la terre…!!  qui vous en dira plus sur cette folle histoire, qui est sans doute aussi en marche en ce moment même…

 

Comme toujours c’est à vous de juger…

 

Quelques sujets liés :

 

La nasa veut…déplacer la terre…!!

 

L'amérique anéantit sumer et les dieux anunnaki…?

 

Quand l'Amérique détruit les vestiges de Sumer...Pourquoi...?

 

La fonte arctique, proche du point de : non retour…

 

Que se passe t-il en ce moment, ici & maintenant…?

 

L'homme est relié à la terre…!

 

Les changements climatiques menacent la paix mondiale…

 

Arnaque sur le réchauffement climatique … ?

 

Un réchauffement au niveau du systeme solaire…

 

Commenter cet article

lasorciererouge 28/05/2015 20:31

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2015/05/chemtrails-le-poison-du-ciel-temoignage-sur-frequence-evasion.html

lasorciererouge 14/04/2015 23:20

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/04/14/le-dr-russell-blaylock-et-ses-conseils-pour-reduire-limpact-des-chemtrails/

crami25 15/12/2011 16:10


Rien n'est sur et sans danger, mais l'on peut dire qu'ils ont des idées. C'est déjà ça. 


 


Henri à raison (commentaire 9), il faudrait commencer par contrôler les naissances. Ca ne serait pas simple, d'autant plus en Afrique ou leur seul passe temps, en dehors de paresser,
consiste à copuler, mais ça semble indispensable pour ne pas agraver notre terre. De même, il faudrait arrêter de polluer. On devrait avoir le droit d'insdustrialiser un travail QUE dans le
respect d'une propreté à tout point de vue. Ca ne serait pas bien dur à mettre en place. Quelques lois unanimes pour tous, à travers les différents états gouvernementaux, une politique à cet
égard, un contrôle de respect, et le reste suivrait.


 


Mais ils existent d'autres solutions : Si par exemple, on pouvait profiter du moteur à énergie libre, on transformerait à moindre coût l'eau de mer en eau potable. Delà, il suffirait de
la transporter par pipe-line en des lieux désert, pour en faire des oasis paradixiaques. Plus de problème d'alimentation, et création d'oxygène en perspective.


 


Seulement voilà, le capitalisme bloque tout, et une force dominatrice étrangère nous rend esclave de notre vie... 

christophe 1970 02/02/2011 11:27



je croyais que le fait de recevoir une information permeté au gens les plus perspicasse de vérifier l'info et là on tombe a pied joint dans du mediatique .


il n'y a pas de rechaufement climatique en se moment , et puis si il y en aurais un se qui serai normal nous somme rien de moins que des tous petit acteur .


la terre suis son prcocessuis c'est  tous , toutes c'est info ne sont la que pour vous faire perdre du temps , et occuper votre esprit !


alors que les vrais question sont bien au dela de ca !


pour vous en convaincre faire des recherches sur le nombre de sientifique qui ne soutiene pas ces tehorie .(si vous trouver pas laissé moi votre email je vous envois un doissier bien complet )


ces informations son politisé c'est le cilma politique de manipulation des masse qui oeuvre rien de plus . nous ne sommes rien se signifiant au niveau du fonctionement biologique de la terre !


a bonne entendeur !



porthault 21/09/2010 08:36



Ave chouka, nous sommes du meme coin , Vassieux en vercor , n'est point loin de chez moi j'habite a cote de chanas , 1ere sortie de l'a7 , cote sud ! Bon ce ci dit tu as raison , la meilleure
fumure est le naturel .Quand j'etais mome, dans la beauce , pres d'orlean , les cerealiers (que l' on appelait cultivateurs ) balancaient des tonnes de fumier sur leurs hectars ! Et putain
la terre de ce coin de france est deja tres grasse! Mais les cereales qui y poussaient etaient de toutes beaute .Oui mais c'etait dans les annees cinquante, dapuis monsanto est arrive avec la
ferme intention de reduire la population mondiale de deux manieres : soit l'affamer , soit l'empoisonner .Il y a une troisieme solution , mais elle se fera sous les gouvernements .Bon de mon cote
, je me fabrique mon engrais ( dechets de nature biologique ) et terreau.Et ma foi les rosiers aiment bien !


 a
plus                                    
pierre



dani 14/09/2010 10:32



Henri


Les Chinois l'ont bien fait depuis longtemps sinon ou en seraient-ils ?


Les autres pays menés pas les occidentaux ne le font pas pourquoi ? et en plus ils importent des femmes qui pondent plus vite que leur ombre ! Et on les paie pour ça !!  Le nombre d'esclaves
en puissance doit augmenter (ne sommes nous pas déjà des esclaves ? Réfléchissez : oui, oui,).... et après que se passera-til ? Les gens qui nous gouvernent (et dans l'ombre) sont intelligents
quand même...ils savent où ils vont à ce train d'enfer...



UN chouka 11/09/2010 14:06



Salut a tout le monde.


P Pierre,a mon avis, il y a une mauvaise gèstion des déchets déjas .


Dans mon potager,l'angrais,ne remplace pas du tout le fumier ,meme si c'est mieux que rien .


Un dimanche en passant dans la petite pleine de Vassieux en Vèrcors,il y avait un coins labouré fraichement..................................


Si tu avais vu la terre noire et souple ,qui devait etre chargée de fumier de bovin peut etre .........................CQFD


Alors que c'est un sol ingrat et calcaire ,il me semble ?


Faut quantifier ce que représente cet humus ?


Il faut une quantité énorme de fèrtilisants pour faire qu'un peut d'humus,je crois  :-)


Donc si on veut avoir un sol riche ,il faut le soigner au fil des ans,il me semble ? ! ! ! !


Les arbres fruitiés prènent surtout des maladies criptogamiques et le sulfate de fer pulvérisé au printemps sur les tiges et le tronc sans feuilles, me semble etre une bonne idée sur sol
alcalin et pauvre.


Quelquefois avec un arrosoire, je pulivérise du sulf de fer aux pieds .


Attention, faire ça avec pondération, mais le sulf de fer peut etre apliqué massivement (2/3 poignées par 10 L d'eau parfois )e, cas de jaunissement ou de cloque .


Les prunus n'aiment pas ce sol de toute façon ,il me semble et c'est pour ça que leurs écorces deviènent bizard .



alkane 10/09/2010 23:04



1)il y a de la nourriture pour tous les habitants de la planete..2)il faut metre fin à la spéculation ...3) prendre exemple, sur ce qui a été fait à horoville en inde....4)mettre un frein ,a
l'orgueil masculin 'ex: dix filles pour avoir 1 garçon... "elle est pas belle la vie"......en fin de compte ,le
partage des richesses EST la Solution.....Salut à toi Merlin ! j'espere que tu a passé de trés bonnes vacances...



porthault pierre 10/09/2010 09:47



Chouka , tu as raison , sauf que la France est  DEJA en deficit de nourriture !Si les transport ne fonctionnaient plus , nous aurions une FAMINE! Cela est du : arrachage des arbres fruitiers
( raison: maladie pour les pechers , sa fait 100.000ans qu ils sont malades ! ) appauvrissement des terres ( merci Monsanto engrais acides ! ) jachere des terres ( ordres de Bruxelle, mais raison
inconnue !) Et puis achats de MILLIONS d'hectars en Afrique pour nourrir , qui au fait , mais surement pas les Africains ! Alors l'avenir glorieux qui s'annonce , nourriture ( pour nous frelater
) venant de l'argentine ou du Chili , la France pays de loisir pour les " nantis" ,tien sa me rappelle certaine theorie du 3 em REICH! Mais bien sur , sur tout sa je me gourre !


         A ,au fait , Si la gestion des terres etait bien faite , nous pourrions nourrir les 6.500.000.000 d'esclaves ( en puissance) et en s'appliquanr un
peu nous pourrions monter a 10.000.000.000. ! La Terre le peut  , alors ? 


                                      
a qui profite ce crime ?


         
A+                                             
pierre



henri 09/09/2010 13:10



dani


je suis entièrement ok avec toi


la seule solution c'est le contrôle des naissances


pourquoi se voiler la face, chercher des conspirations là où il n'y en a pas, attendre la venue des et pour tout résoudre ou autres conneries ?


 


la cause est simple : la terre ne peut juste pas abriter autant d'individus


 


le contrôle des naissances est indispensable, le problème c'est que le nombre d'habitants aujourd'hui est déjà au moins 10 fois trop important


 



UN chouka 09/09/2010 09:05



Je ne suis pas sûr que c'est du radotage, mais il me semble dejas que nombre de sols cultivables sont très pauvres en humus ,lequel est riche en matère carbonné ?


Ce serait un bon debut que de favoriser la création de cet humus ,mais il est très chèr a créer ,je crois ,alors..............................................



eveilbouddha 09/09/2010 00:12



Les scientifiques sont vraiment cinglé ! A ce train là il va falloir songer à s'élever en masse contre eux et leur faire barrière !



dani 08/09/2010 18:43



Ce qui est le plus simple à faire ne les effleure pas. Arrêter avec le pétrole les transports inutiles de marchandises et d'hommes et surtout limiter les naissances.


Un enfant par femme pas plus et on stoppera déjà une grande partie de la pollution et on cessera avec la surpopulation sur la terre.


Mais c'est trop simple : ILS n'y pensent même pas. Ils nous pourriront plutôt la planète avec n'importe quoi plutôt que faire machine arrière !



porthault 08/09/2010 09:55



Que dire , que faire , avec les americains , sa craint ! Une idee " a la con"! SI ON ARRETAIT D'UTILISER LE PETROLE? Si les camions montaient sur des trains ? Si on ne promenait plus les
marchandises ex : foie gras du gers , envoyer en sicile pour emballage , retour a bruxelle pour expedition et retour dans le gers pour le deguster ! Je n'exagere pas mais c'est a peu pres sa ! La
je suis europeen , mais les fruit et l'acier c'est pareil ! Sauf que la c'est la marine et les porte cotainer .Et tout sa c'est du petrole , et de la pollution .La mer est une poubelle , je le
sais j'ai ete marin , des iles de detritus j'en ai vu il y a 40 ans , sa n'a pas du s'ameliore ! On prend tous conscience de cet etat de fait .On voudrait mais comment faire ? Le probleme c'est
que certain ne veulent pas because POGNON ! Alors on rentre dans la spirale des conneries ! Et la c'est dans la demesure , surtout venant de nos grands allies . Siderant et d'une tristesse !


                Allez une derniere  : SI on suprimais l'argent et le lucre?


             merci
Ami                                           
pierre


 



lakata 07/09/2010 21:08


Ortho : face à la sois disante face à la soit disant c’est qu’elle relativement peu onéreuse. c’est qu’elle est relativement peu onéreuse. Se serait au final, un remède pire que
le mal ! Ce serait au final, un remède pire que le mal ! On le voit, tout et n’importe quoi comme idée est développées par nos scientifiques, (mettre tout au singulier ou tout au pluriel)
@+


Kévin 07/09/2010 15:59



En même temp si les océans deviennent tout blanc sa augmentera l'albédo (Pourcentage de renvoie des rayons du soleil) et donc sa fera diminuer la température.



Kévin 07/09/2010 15:56



"Jeter de la chaux dans les océans !" Youpi, on va avoir des océans tout blanc o/



kenny 07/09/2010 12:19



Tsss'homme va se faire prendre dans son propre piége! l'homme c'est une entité autodéstructive non pas personnel mais a l'échelle mondiale, et la faune,la flore on les mais ou? Au lieu de se
préocuper de leur résultat qui se préocupe avant tou des éfféts secondaire! On nous dit qu'on é capable de faire bouger la planéte ou autre chose innadmissible, je vois donc pas pourquoi nous ne
somme pas capable tous Simplement de trouver une nouvelle source d'énérgie pour éviter de rejeter CO2? Je pense qu'au jour d'aujourd'hui on en a les moyens mais voyons cela serait une énorme
perte pour les géants du pétrole (total...) ou autre car il y aurait plus d'argent pour les caisse de l'état.