Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


L'étrange panne du Soleil…

Publié par MERLIN sur 27 Janvier 2010, 16:13pm

Catégories : #Actu Importante


L'étrange panne du Soleil…

 

 

Ci dessous, le Soleil en forte activité, à gauche, en juillet 2002. À droite, une image prise le 11 janvier dernier : seules quelques taches sombres laissent présager un «redémarrage» de notre astre.


Soleil-JPG
 

Le Soleil sort lentement d'une longue léthargie comme il n'en avait pas connu depuis 1913. Ce repos inexpliqué est-il la cause d'un climat plus froid et perturbé ? Les scientifiques restent partagés.

 

Alors que l'Europe grelotte, astronomes, climatologues et autres géophysiciens calculent et recalculent sans cesse. Pendant deux ans, le Soleil a affiché un calme inquiétant. Les experts cherchent à comprendre pourquoi il est resté dans un « minimum profond » aussi longtemps et à savoir si cette léthargie a des conséquences directes sur la Terre.

 

De telles périodes de repos ne sont pas inhabituelles. «Elles reviennent suivant un cycle bien connu, en moyenne tous les onze ans. Le Soleil donne alors l'impression de s'être assagi, puis les éruptions à sa surface reprennent et il projette à nouveau de grandes quantités de matière dans l'espace», explique le planétologue Jean-Loup Bertaux.

 

Mais cette fois, rien. Pendant 266 jours, notre étoile s'est même offert le luxe de rester vierge de taches noires, signe de reconnaissance d'une reprise d'activité. Du jamais-vu depuis le début du XXe siècle !

 

A l'automne, quelques soubresauts ont laissé croire à l'Agence spatiale américaine (Nasa) que notre astre avait décidé de sortir de sa torpeur. Fausse alerte : il s'est rendormi aussitôt. D'éminents spécialistes se sont alors alarmés : et si l'étoile, sans laquelle toute survie nous est impossible, ne retrouvait pas son intensité habituelle ?

 

David Hathaway, du Marshall Space Flight Center de la Nasa, s'est inquiété d'une diminution du rayonnement depuis le dernier minimum d'activité, en 1996, et de graves perturbations du vent solaire. «Nous sommes à peu près sûrs que le prochain maximum d'activité solaire sera nettement plus faible que le précédent», ajoute Jean-Loup Bertaux.

 

De leur côté, des climatologues ont constaté un ralentissement du réchauffement climatique et les météorologues enregistrent des records de mauvais temps en période hivernale. C'est le cas en ce moment sur l'Europe. Ce le fut il y a quelques semaines en Chine et l'année dernière au Moyen-Orient et en Amérique du Sud...

 

L'idée que la Terre pourrait entrer dans une mini-période glacière fait son chemin. D'autant qu'un tel phénomène n'est pas sans précédent. «Le Soleil a eu un minimum d'activité similaire très prolongé entre 1912 et 1913, explique Guillaume Aulanier, astronome au laboratoire d'Etudes spatiales et d'instrumentation en astrophysique (Lesia).

 

En remontant encore dans le temps, c'est arrivé sous Louis XIV, pendant près de soixante ans. Ce cycle est connu des astronomes sous le nom de minimum de Maunder et du grand public comme la "petite période glacière". Il fit alors extrêmement froid en Europe et en Amérique du Nord, ce qui laisse penser à certains chercheurs que les fluctuations de l'activité du Soleil influencent le climat.»

 

Sur cette question, la communauté scientifique reste divisée. Pour le Groupement d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), les variations de l'activité solaire n'ont pas de conséquences sur l'équilibre de notre planète. «Une chose est sûre, la variation de luminosité totale du Soleil est extrêmement faible. Elle ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les grandes différences de température qu'on pourrait avoir actuellement ou qu'on a constatées pendant le minimum de Maunder.

 

Des questions d'orbite, de perturbations par Jupiter ou les rayons cosmiques peuvent jouer. On sait aussi que les hautes couches de l'atmosphère sont très sensibles aux variations des ultraviolets et des rayons X. Autant d'objets de recherche sur lesquels nous sommes encore incapables de trancher.»

 

Quant à savoir si le Soleil commence un nouveau cycle d'activité, rares sont ceux qui s'aventurent à un pronostic après la fausse alerte de septembre dernier. Pourtant, des taches noires plus importantes et plus régulières commencent à assombrir sa surface. Quelques petites éruptions - équivalentes, tout de même, à plusieurs fois la taille de la Terre - ont été constatées. L'activité est modérée, mais l'étoile de notre système semble avoir décidé de se remettre au boulot.

 

Source : Figaro

 

En parlant des rayons cosmiques, n’oublions pas que ces derniers sont justement, et étrangement de plus en plus puissant !

 

Les rayons cosmiques sont plus intenses qu'ils ne l'ont jamais été depuis les débuts de l'ère spatiale. C'est ce que démontrent les mesures de ACE, un engin lancé en 1997.

 

Depuis son poste d'observation, ACE voit l'énergie du rayonnement cosmique augmenter presque linéairement depuis le début des années 2000 et, surtout, continuer à augmenter depuis 2008.

 

Or, ce flot de particules cosmiques aurait dû s'apaiser à cette date du fait de la reprise de l'activité solaire. Le Soleil, en effet, nous protège de ce rayonnement par le champ magnétique géant qu'il fait régner autour du système solaire, dans l'héliosphère. Les particules venues du cosmos sont ainsi déviées ou ralenties.

 

Voir ici le sujet complet :

Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...!

 

La Terre est également bombardé d’electrons par un ‘’ objet ‘’ mystérieux et inconnu !

 

Voir le sujet ici : La Terre bombardée d’électrons par un objet mystérieux…

 

Mais plus important encore, une super brèche dans le champ magnétique terrestre laisse passer les vents solaire !

 

Cette brèche est 10 fois plus large que tout ce que les scientifiques avaient pu imaginer jusqu’à présent, et les vents solaire peuvent s’y engouffrer pour ‘’ charger ‘’ la magnétosphère de puissantes tempêtes géomagnétiques.

 

Mais cette brèche n’est pas en sois, ce qu’il y a de plus étrange, les chercheurs sont stupéfaits de découvrir sa forme inhabituelle qui remet en cause les idées recues sur la physique de l’espace.

 

‘’ Dans un premier temps je n’y croyais pas ‘’ déclare David Sibek, scientifique au ‘’ Goddard Space Flight Center. ‘’ Cette découverte modifie fondamentalement notre compréhension de l’interaction entre les vents solaire et la magnétosphère ‘’.

 

L’événement a commencé brusquement par une petite bouffée de vent solaire qui a établit un faisceau de champ magnétique du Soleil à la Terre. Puis à la manière d’une des tentacules d’une pieuvre autour d’une palourde, d’autres faisceaux ont entouré la magnétosphère et l’ont fragmentée selon un processus dit de ‘’ reconnexion Magnétique ‘’.

 

Loin au-dessus des pôles, les champs magnétiques du Soleil et de la Terre se sont connéctés et ont formé des conduits ouvert aux vents solaire. Les conduits de l’Arctique et de l’Antarctique se sont développés, en quelques minutes ils ont coiffé l’équateur, et ont engendré la plus grande rupture magnétique jamais enregistrée par des sondes spatiales.

 

Les chercheurs ont été surpris par l’ampleur du phénomène, la magnétosphère était complétement ouverte du coté du jour !

 

Les circonstances aussi étaient inatendues. Les physiciens ont longtemps cru que les trous dans la magnétosphère ne se produisaient que lorsque le champ magnétique du Soleil était orienté vers le pôle SUD.

 

Or la brèche la brèche de juin s’est produite alors que ce champ pointait vers le Nord !!  «  Pour le profane, explique Sibek, cela peut sembler anodin,  mais pour un physicien, c’est bouleversant, mes collègues avaient peine à y croire, comme si je leur avait annoncé que le Soleil se lève à l’ouest. »

 

Et Sibeck, de constater : ‘’ cela bouleverse complétement notre notion des choses. ‘’

 

Un autre scientifique, Raeder, explique que les années à venir pourraient s’avérer mouvementées :  « Nous entrons dans le cycle 24. Pour des raisons encore inexpliqués, lors des cycles pairs les EMC frappent généralement la Terre avec une orientation magnétique Nord. Parreilles EMC devraient ouvrir une brèche et charger la magnétosphère de plasma juste avant le début d’une tempête.    

 

Les conditions sont mures pour un événement majeur.  »  

 

Sibeck confirme : «  Ceci pourrait avoir pour conséquences des tempêtes magnétiques plus puissantes que ce que nous avons connu depuis très longtemps. »  

 

On ne peut manquer de rapprocher cette information du fait que le système solaire traverse le plan équatorial de la Galaxye et que selon certains scientifiques, dont le chercheur Weir, se demandent «  sommes nous à l’aube d’une ère claciaire ? . »

 

Cela devrait entrainer une inversion de la polarité terrestre, peut être assistons nous aux premiers signes de cette inversion.

 

En conclusion nous pouvons retenir ceci : Le soleil est d’un calme anormalement olympien en ce moment, la Terre est bombardé d’ électron en ce moment par un objet, mystérieux et completement inconnu, la Terre ralentit, et ce ralentissement s’accélère, mais on ne sait pas trop dans quelle proportion exactement, ni comment cela évoluera vraiment et pour la Terre et pour tous ce qui y vit, et une connexion surprenante s’établit depuis peu entre Notre Terre et notre Soleil.

 

Pour le sceptique moyen, cela prêtera à sourrire comme toujours, insouciant qu’il est, bercé par les infos du 20h quotidien.

 

Mais même les scientifiques sont pourtant sur le cul, et complétement ébahit, et dans l’expectative, et n’en croient pas leurs yeux !!


Les écrits biblique de l'apocalypse de Jean nous avertissent depuis longtemps pourtant, tout comme les calendriers Maya, Aztèque, ainsi que les indiens Hopys, et Jean de Jérusalem...etc


Quand nos scientifiques vont ils enfin prendre en compte tous ces signaux d'alertes, placés tels des balises devant nos yeux, et ce depuis des temps immémoriaux ?

Quand prendrons nous enfin au sérieux, les écrits des anciens, et quand cesserons nous de les prendre pour des mythes, des légendes, des histoires à dormir debout, ...etc ?

Quand prendrons nous au sérieux les Crops Circle qui nous alertent également, sur des changements important à venir ? Même les étoiles et l'univers tout entier nous crient : 

                      " ATTENTION CHANGEMENT EN VUE !!!!

Tous les sytèmes, et les rouages, de notre société sont en crise, tous les domaines de la vie sont crise et ceci au niveau mondial, et même au niveau de l'univers, c'est du jamais vu depuis que l'homme et homme...
 
A vous de juger, comme toujours bien entendu…

 

Quelques sujets liés :


Le Crop Circle du compte à rebours... 

Lorsque commencera l’an mille qui vient après l’an mille...
 

Le message prémonitoire des Indiens d'Amérique … 

 

Notre Soleil aurait migrer sur de grandes distances...

 

La Mystérieuse récente : Super Connexion Terre / Soleil…,

 

Une importante brèche dans le champ magnétique Terrestre…

 

Le jour d’après il y a plus de 10 000 ans...

 

Un réchauffement au niveau du systeme solaire...

 

Que nous reserve le 24e cycle solaire … ?

 

Une dizaine de protubérances inhabituel sur le Soleil…

 

Le calme... avant la tempête...?


.
Commenter cet article

Lacke 28/01/2010 11:21



En effet, lorsque l'on regardait les prévisions de la nasa en juin dernier, les tâches du 24eme cycle solaire devaient augmenter fortement à partir de spetembre 2009...mais rien... nada
(a l'origine, tous le monde attendait le 24eme cycle pour janvier/fevrier 2009.. mais on c'est rendu compte que ça trainait).

Une periode de refroidissement due à un maximum solaire à venir trés faible... nous verrons bien
ps: le maximum solaire reste attendu pour 2012  :)