Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Napoléon et les Archives Secrètes Vaticanes…

Publié par MERLIN sur 25 Février 2011, 16:40pm

Catégories : #Divers

 

Ingres-Jean-Auguste-Dominique-Napol%C3%A

 

On le sait peu, mais un homme un jour saisit, déménagea, consulta, et eut accès à toutes les archives secrètes du Vatican… Cet homme à l’incroyable destin, était le 1er Empereur des français, Napoléon Bonaparte.

 

En février 1810, Napoléon émit un édit d’occupation des archives papales; celui-ci stipulait que toute la documentation devait être transportée à Reims, mais la destination devint finalement Paris.

 

Divers convois, composés d’énormes chariots sur lesquels furent entreposés environ 3.239 caisses (ou paniers) de documents en provenance des archives de la Curie Romaine, comprenant alors (même in primis), les Archives Secrètes Vaticanes, quittèrent Rome pour Paris en février de cette même année; des expéditions analogues furent réalisées par la suite.

 

A Paris, les nombreux et précieux écrits des archives papales se trouvèrent répertoriés à l’hôtel de Soubise, et devaient intégrer le projet des Archives Centrales de l’Empire, qui se construisait au Champ de Mars, ce qui par la suite ne pu advenir en raison du déclin rapide de l’Empire napoléonien.

 

A Paris, les archivistes impériaux procédèrent au classement des abondantes pièces d’archives provenant des diverses parts du Vatican en les organisant en seize classes alphabétiques.

 

Des cotes, avec les lettres de désignation se reportant aux classements, furent attachées aux volumes, aux liasses, aux cartons; ces mêmes cotes, dans de nombreux cas, sont toujours conservées, s’étant révélées très utiles pour retrouver les classifications des archives vaticanes sur le sol français.

 

Après la chute de l’Empire napoléonien (11 avril 1814), le roi Louis XVIII, de la maison restaurée des Bourbons, décida de restituer au pape les archives vaticanes, et la pape envoya à Paris quelques personnes de confiances : Mgr Gaetano Marini (Préfet des Archives Vaticanes), son neveu Mgr Marino Marini  (coadjuteur de son oncle aux Archives Vaticanes, lequel devient à son tour préfet, avec Callisto Marini, de mai 1815 à janvier 1822) et plus tard le comte Giulio Ginnasi.

 

Le 28 avril 1814, à l’hôtel de Soubise, à Paris, on remit officiellement dans les mains de Mgr Emanuele De Gregorio (plus tard Secrétaire de la Congrégation du Concile et cardinal), de Gaetano et Marino Marini les archives vaticanes.

 

Ces derniers commencèrent à préparer l’expédition pour Rome de cet important matériel archivistique, mais les opérations s’arrêtèrent brutalement lors de la parenthèse napoléonienne des Cent Jours (26 février-22 juin 1815); pendant cette période, on suspendit les mesures de restitution au pape de ses archives, et on éloigna de Paris les archivistes du Vatican (Gaetano Marini mourra à Paris peu de temps après et Marino Marini partit pour l'Italie), alors que les documents subissaient de graves dommages et violations.

 

L’épopée napoléonienne définitivement passée, Pie VII, le 12 août 1815, donna l’ordre à Marino Marini de retourner à Paris et de reprendre la préparation de l’expédition des archives pour le Vatican.

 

Marini reprit effectivement ce travail le 3 septembre 1815, et déjà en octobre suivant, les premiers convois pouvaient partir, sur lesquels étaient chargés d’innombrables caisses contenant les documents dont, à Rome, on présageait de la nécessité.

 

Dans ces voyages de retour du matériel archivistique se reproduisirent les dommages encourus à l’aller, en particulier la perte de chariots entiers (au Piémont, par exemple, la traversée du fleuve Taro manqua de causer la perte de chariots avec l’ensemble de leur précieux chargement).

 

Le 23 décembre 1815, Mgr Marini rentrait à Rome et pouvait remettre au pape la première partie de la documentation soustraite par Napoléon. C’est à ce moment qu’il fut demandé au comte Ginnasi (qui se préoccupait peu, en réalité, de sa tâche) de récupérer la partie des Archives Vaticanes encore sur le sol français, et de la réexpédier à Rome.

 

Les agents chargés du transport conseillèrent à la Secrétairerie d’Etat de transmettre ces dispositions aux chargés d’affaires à Paris afin de gagner du temps, et le cardinal Secrétaire d’Etat lui-même, Ercole Consalvi, décida que les «papiers inutiles, qui peuvent être jetés aux flammes» seraient ainsi détruits sur place.

 

Le comte Ginnasi s’exécuta si bien que lorsqu’il revint à Rome, il avait brûlé des centaines (sinon des milliers) d’unités, tandis que d’autres milliers avaient été vendues comme papier à des charcutiers parisiens, si bien que beaucoup de séries d’archives vaticanes furent mutilées et d’autres disparurent pour toujours.

 

Entre juillet 1816 et mars 1817, on envoya à Rome plusieurs convois, et le matériel Vatican retrouva progressivement son siège (avec les pertes mentionnées) les années suivantes.

 

Le désordre avec lequel furent préparées les caisses pour l’expédition des documents fut tel qu’à leur arrivée au Vatican, plusieurs séries des différentes archives de la Curie furent confondues avec d’autres et ainsi rangées dans des endroits complètement incongrus (les unités des archives du Saint-Office, par exemple, passèrent à la Bibliothèque Vaticane, et aux archives Secrètes Vaticanes; des pièces documentaires des Archives Vaticanes, au contraire, finirent à la Bibliothèque Vaticane ou ailleurs).

 

 

Avec le temps, on eu raison de ces déplacements illogiques, et quelques séries, au moins virtuellement (sur les inventaires) furent recomposées. Cependant, le corpus des Archives Vaticanes porte encore les blessures du funeste transfert à Paris.

 

Source et plus d’infos ici

http://asv.vatican.va/fr/arch/segreto.htm

 

Et un PDF ici :

http://dep-lettres.univ-pau.fr/live/digitalAssets/95/95837_La_bibliotheque_du_vatican.pdf

 

Mais comment tout cela a t-il pu arriver ?

 

Cela aurait dû être une union bénie des cieux. L'une des premières décisions du Premier Consul Bonaparte avait été de rétablir la religion catholique en France après les années d'athéisme de la Révolution française. Pie VII, un pape quelque peu progressiste, avait vu dans le Concordat signé en juillet 1801 le présage d'un grand retour du catholicisme.

 

Mais les Articles organiques (qui ne furent pas discutés au cours des négociations, mais ajoutés plus tard sans que Pie VII en prit connaissance) laissèrent à la Curie le sentiment d'avoir été dupée.

 

Le sacre en 1804 apparut à Pie VII comme une nouvelle chance de relancer les relations, on lui avait fait miroiter une amélioration des relations. Mais Pie VII se retrouva à négocier dans le vide et dut rentrer à Rome sans avoir obtenu de réponses à ses attentes. A partir de là, les relations franco-vaticanes commencèrent, lentement, à se détériorer…

 

En 1805, Pie VII fut profondément exaspéré par l'entrée de troupes françaises sur le territoire papal. Lors de leur retraite de  Calabre, les hommes de Gouvion Saint-Cyr furent envoyés occuper Ancône, un port stratégique sur la côte est de l'Italie, avec pour mission de prévenir tout débarquement anglais pendant la campagne d'Austerlitz.

 

Le 13 novembre 1805, Pie VII (certainement au courant de l'issue de la bataille d'Ulm, et peut-être également de celle de Trafalgar) entreprit d'écrire une lettre de remontrance à Napoléon, lettre dans laquelle il demandait le retrait des troupes françaises d'Ancône, et déplorait le manque de réciprocité de Napoléon aux gages de bonne volonté que la Papauté avait montrés jusqu'alors, menaçant même de rompre les relations avec la France.

 

Napoléon ne répondit pas aussitôt. Il est vrai qu'il était en pleins préparatifs de la bataille d'Austerlitz.

 

Il écrivit au pape depuis Munich, le 7 janvier 1806, en position de force après le traité de Presbourg. Il y exprimait sa colère face à l'entente entre le Vatican  l'Angleterre et la Russie, permettant aux agents de ces deux derniers pays d'opérer librement dans les Etats pontificaux.

 

Il considérait la lettre du pape comme un coup déloyal. Il déplorait que le pape put croire que l'Empire était perdu (Napoléon suspectait Pie VII d'être au courant de la déroute navale française à Trafalgar). admonestait le Souverain pontife pour son attitude envers la France, et clamait, à l'inverse, son attachement moral et religieux en tant que « fils aîné de l'Eglise ».

 

L'Empereur des Français écrivit également au cardinal Fesch, le même jour, avoir reçu du pape la lettre « la plus ridicule, la plus insensée… », et encourageait son oncle et ambassadeur à Rome à le faire savoir au Vatican.

 

Cette escalade des tensions diplomatiques encouragea le pape à écrire une lettre proposant un début de réconciliation, le 29 janvier, mais sans pour autant céder sur le retrait des troupes françaises d'Ancône. Il alla jusqu'à demander que la France rendit Venise. La fermeté papale provoqua une réponse tout aussi intransigeante de Napoléon, le 13 février suivant.

 

Il écrivit au pape, dans des termes sans équivoque, que si ce dernier était bien le chef spirituel de l'Eglise, il revenait à l'Empereur de traiter les questions politiques, notamment celles relatives à l'Italie. Dans une remarque (dont la première phrase fut censurée par la commission historique qui édita la correspondance sous le Second Empire, et rétablie dans l'édition de la Fondation Napoléon), Napoléon séparait clairement les domaines spirituels et religieux :

 

 « Votre Sainteté est souveraine de Rome, ses relations sont avec moi les mêmes que celles de ses prédécesseurs avec Charlemagne. Elle est souveraine de Rome mais j'en suis l'Empereur. »

 

 Il exhortait le pape à cesser ses relations avec les Anglais « hérétiques », et les Russes « hors de l'Eglise », de mauvais alliés qui ne pourraient guère protéger le Saint Siège.

 

Il réclamait également l'expulsion de tout agent sarde, britannique, russe ou suédois présent sur les territoires du pape. Comme il l'avait fait un mois plus tôt, Napoléon Ier envoya le lendemain une lettre parallèle à son ambassadeur, le cardinal Fesch, dans laquelle il menaçait le Vatican :

 

« Dites que j'ai les yeux ouverts ; que je ne suis trompé qu'autant que je le veux bien ; que je suis Charlemagne, l'épée de l'Eglise et leur empereur ; que je dois être traité de même ; […] Je fais connaître au pape mes intentions en peu de mots. S'il n'y répond pas, je le réduirai à la même condition que ses prédécesseurs avant Charlemagne. ».

 

Le 21 mars, le pape répondait avec sérénité, « avec franchise », que le Saint Siège ne reconnaissait et n'avait jamais reconnu, dans ses Etats, aucune puissance supérieure à la sienne, et qu'aucun empereur n'avait eu des droits sur Rome.

 

L'institution du catéchisme impérial, ce même mois de mars, ne fit rien pour améliorer les relations franco-vaticanes. Elles étaient dans l'impasse. Cependant Napoléon était conscient du rôle que l'Eglise catholique jouait dans les affaires intérieures.

 

Le conflit s'amplifia les deux années suivantes, comme Napoléon occupait progressivement les Etats pontificaux. La pression sur Pie VII s'accentua, et au début de 1808 il était forcé de réagir. Mais sans moyen véritable, il continua de pratiquer la politique de l'inertie, refusant l'investiture à de nouveaux évêques nommés par Napoléon.

 

Irrité par cette tactique de blocage, Napoléon, de son côté, décida un coup de force. Le 2 février 1808, Rome était occupée par les troupes françaises, puis le 2 avril les territoires d'Urbino, Ancône, Macerata et Camerino, réunis au royaume d'Italie. Et finalement, l'année suivante, (le 17 mai 1809), Napoléon réunissait les Etats pontificaux à l'Empire, annexant ainsi Rome.

 

Avec la perte de ses territoires, tout ce qui restait au Souverain pontife était l'autorité spirituelle et ses palais, le Quirinal, dans lequel il se retrancha. La protestation pontificale prit alors la forme extrême de l'excommunication et de l'anathème. Mais elle demeura timide.

 

La bulle Quum memoranda, prise dans la nuit du 10 au 11 juin 1809, excommuniait tous ceux qui avaient « donné l'ordre, tous les fauteurs, conseillers ou adhérents, tous ceux enfin qui avaient facilité l'exécution » de la violation de la souveraineté politique du Saint Siège, mais le nom de Napoléon n'était clairement cité à aucun endroit du texte.

 

Apprenant le contenu de la bulle pontificale, Napoléon écrivit à Murat une lettre pleine de colère, le 19 juin : « Si le Pape […] prêche la révolte […] on doit l'arrêter. »  Puis il écrivit à Miollis et une nouvelle fois encore à Murat. Dans la première lettre, il ordonnait au gouverneur militaire de la ville d'arrêter tous ceux qui contreviendraient aux lois et à l'ordre public, même s'ils faisaient partie de la maison du pape.

 

Dans la seconde lettre à Murat, il déclarait que le pape était fou et devait être enfermé, il donnait l'ordre d'arrêter « le cardinal Pacca et autres adhérents du pape » et de se montrer ferme à l'égard du pape, « Si le pape, contre l'esprit de son état et de l'Evangile, prêche la révolte et veut se servir de l'immunité de sa maison pour faire imprimer des circulaires, on doit l'arrêter ».

 

Ces propos étaient violents, mais nul ordre explicite de se saisir du Saint Père n'y figurait. C'est pourtant ce qui en résulta…

 

Dans la nuit du 5 au 6 juillet 1809, le général Radet, à la tête de quelques hommes, entra dans le Vatican pour arrêter le cardinal Pacca, et dans le même mouvement, le Saint Père.

 

L'enlèvement de Pie VII…

 

Les hommes de Radet s'équipèrent de cordes et d'échelles, se firent accompagner de serruriers et d'un ancien serviteur du pape afin qu'il les aida à se diriger dans le labyrinthe du palais du Vatican. Une fois que le pape eut éteint la lumière dans sa chambre et se fut couché, vers deux heures de la nuit, le garde se retira et les forces françaises entrèrent en action.

 

Le moins que l'on puisse dire fut que l'affaire ne fut pas menée avec une grande discrétion. Les hommes de Radet firent beaucoup de bruit en utilisant les échelles, alertant le garde et ruinant tout effet de surprise. Un bref moment de confusion s'ensuivit.

 

Un serviteur du pape sonna l'alarme, un groupe de soldats qui étaient passés par une fenêtre fit entrer le reste des forces françaises dans le palais, la Garde suisse du pape rendit les armes et les soldats commencèrent à prendre place dans le palais.

 

Après un long moment, le pape quitta son lit et passa dans la salle des audiences publiques, accompagné des cardinaux Pacca et Despuig. Radet les y trouva en train de prier, et après quelques échanges avec le pape, lui demanda ainsi qu'au cardinal Pacca de le suivre.

 

Lorsqu'il raconta, plus tard, ce qu'il avait ressenti en arrêtant le pape, Radet expliqua qu'il fut très pris par l'action, jusqu'à ce que ses yeux se posent sur le Saint Père. « Dès ce moment », dit-il, ma première communion m'est apparue ».

 

Lorsqu'il apprit l'affaire, le 18 juillet, Napoléon fut fort embarrassé. Dans une lettre à Fouché, il considéra cette arrestation comme une « grande folie ». Mais le mal était fait, et Napoléon ne s'en retrouvait pas si malheureux, dans la perspective de pouvoir rendre sa liberté au Souverain pontife.

 

Le Saint Père fut maintenu en captivité d'abord à Savone jusqu'en 1812, puis à Fontainebleau jusqu'en 1814. Dans ce conflit d'autorité entre Napoléon et Pie VII, qui fut marqué par cette excommunication et cet enlèvement, ce fut bien le Souverain pontife qui finalement triompha…

 

Source : http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/files/474037.asp

 

Mais, l’ empereur Napoléon Bonaparte 1er avait fait main basse sur les ‘’ Archives Secrètes Vaticanes ‘’ ou ASV, et durant quatre années, il put les consulter, et en conserver sans doute certaines, et de ce fait fut mis au courant des plus grands secrets de l’église…

 

Les anglais qui le gardèrent prisonnier après la chute de l’empire, le restant de sa vie à Sainte Hélène, espéraient découvrir certains de ses secrets, ainsi que le fabuleux trésor ‘’ trésor de Napoléon ‘’… mais ils ne découvrirent rien de rien.

 

Aujourd’hui avec plusieurs millions de documents et 85 km de rayonnage, les Archives Secrètes Vaticanes ASV,  recélent, et conservent toujours leurs  mystères.

 

Depuis 1881 pourtant, les Archives Secrètes Vaticanes sont ouvertes au public et Le Vatican prétend encourager les universitaires à venir consulter sa collection. Environ 1500 cartes de lecteurs sont octroyées chaque année.

 

L'accès du public est toutefois restreint aux pièces de collection allant jusqu'à l'époque de Pie XI, c'est à dire jusqu'en 1939.

 

En dépit de la campagne menée par certains historiens et associations juives, les documents concernant Pie XII ne seront pas accessibles avant 2014 !

 

Le cardinal Raffaele Farina, l'archiviste de la Sainte Église romaine, prétend que la raison de ce délai est purement technique. Selon eux, il y aurait encore des

milliers de documents à cataloguer et à classer avant d'en autoriser la consultation…

 

Depuis l’époque apostolique, les papes ont pris le soin de conserver les textes qui découlaient de leur activité. L’ensemble de ces textes était conservé dans le scrinium Sanctae Romanae Ecclesia, qui, de fait, suivait les papes dans leurs diverses résidences.

 

Toutefois, suite à la fragilité des papyrus (généralement utilisés dans l'administration pontificale jusqu'au XIe siècle), aux déménagements ainsi qu'aux vicissitudes politiques, presque toutes les archives antérieures à

Innocent III (1160-1216), ont été perdues.

 

La collection couvre aujourd'hui une période continue de plus de huit cent ans de l'histoire de la papauté et de ses relations avec les princes ou les hérétiques.

 

Bien que le Vatican affirme qu'aucun document n'a été délibérément mis au secret, il arrive de temps en temps que les chercheurs exhument des textes oubliés et fassent des découvertes inespérées. En 2001, par exemple, l'historienne italienne Barbara Frale a retrouvé un document appelé Parchemin de Chinon, dont des extraits étaient connus de longue date des spécialistes.

 

Ce texte tend à prouver qu’en 1308, le pape Clément V a secrètement absous le dernier maître des Templiers, Jacques de Molay, et les autres responsables de l’Ordre du Temple, des péchés que l'Inquisition médiévale leur avait reproché.

 

En 2007, le Vatican publie une édition limitée du Parchemin de Chinon sous le titre Processus contra Templarios ou Le procès contre les Templiers.

 

Combien de secrets sont ainsi précieusement conservé, et combien ont ils été découvert par Napoléon et par d’autres suite aux pertes pendant les transports aller/retour Rome - Paris ?  nul ne le sait…

 

On comprend mieux la chute rapide de l’empire Napoléonien ensuite.

 

De nos jours, le Saint-Siège est représenté par ses propres bureaux diplomatiques dans presque tous les pays du monde. Les représentations pontificales sont tenues de verser régulièrement leurs archives aux Archives Secrètes Vaticanes.

 

En 2008, une association, affirmant représenter les descendants du célèbre ordre des moines-soldats ( Templiers ), demande à Benoît XVI de reconnaître la spoliation dont ont été victimes leurs ancêtres

 

Près de 700 ans après les faits, l'Eglise catholique va devoir s'expliquer sur le massacre et la spoliation d'un de ses ordres les plus célèbres : les Templiers.

 

Le Telegraph rapporte en effet que l'Association de l'Ordre souverain du Temple du Christ, dont les membres affirment être des descendants des Templiers, ont déposé une plainte en Espagne contre Benoît XVI, afin d'obtenir la reconnaissance de la spoliation de leurs biens, évalués à 100 millions de millions d'euros.

 

En 1307, le pape Clément V avait ordonné la dissolution de l'Ordre des Templiers et le Vatican avait ainsi récupéré plus de 9.000 terres appartenant aux moines guerriers. L'ordre, fondé en 1129 pour protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem, avaient de plus amassé une énorme fortune destinée à financer la guerre sainte.

 

Devenus un peu trop encombrants, les Templiers avaient été victimes d'une véritable chasse aux sorcières et nombre d'entre eux ont été contraints de confesser leurs crimes sous la torture avant d'être brûlés vifs.

 

Les templiers espagnols exigent la restauration de leur ordre, qui a été victime d'un complot au 14e siècle entre le roi Philippe le Bel et le pape Clément V qui a dissout l'ordre le 22 mars 1312 à la suite d'un procès en hérésie.

 

Le dernier maître de l'Ordre des Templiers, Jacques de Molay, est mort sur le bûcher. Depuis lors, l'ordre a été interdit. La plainte déposée par les templiers espagnols est actuellement entre les mains de la cour espagnole de Cassation. Un tribunal inférieur a refusé de traiter l'affaire précédemment, considérant ne pas disposer de la compétence nécessaire pour juger des affaires qui se sont déroulées il y a 700 ans.

 

Le Vatican a publié le 25 octobre 2007 le "Processus contra Templarios" concernant le déclin de l'ordre des chevaliers médiéval.

 

La publication se base sur le parchemin de Chinon, qui a été retrouvé il y a six ans dans les Archives secrètes vaticanes. Ce document indiquerait que le pape a agi sous la pression politique du roi français Philippe IV Le Bel. L'Ordre des Templiers a été fondé en 1118 par le chevalier français Hugues de Payns afin de protéger les pèlerins en route vers la Terre sainte.

 

La particularité de l'Ordre du Temple était d'être à la fois religieux et militaire. La règle de l'ordre a été écrite par Saint Bernard de Clairvaux

 

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20080805.OBS6238/les-templiers-demandent-justice-au-vatican.html

 

Mais revenons un instant sur l’empereur des francais, qui prépara égalemen,  dans le plus grand secret, l’expédition d’Egypte…

 

Avec des moyens exceptionnels pour l’époque, soit 350 navires transportant environ 38.000 soldats, auxquels s’ajoutaient 167 savants.

 

L’armada s’empara d’abord de Malte, avant de débarquer en Egypte après avoir joué au plus fin avec la flotte de l’amiral Nelson. Le début de la conquête fut une promenade militaire. La suite, par contre, sera plus laborieuse.

En août 1798 à Aboukir, Nelson envoya par le fond la plus grande partie de la flotte française, tandis que les Ottomans entamèrent une contre-offensive. Pendant ce temps, Napoléon, en organisateur rigoureux, entreprit de moderniser l’Egypte. Il créa des institutions devant favoriser le commerce et installa une administration des finances.

 

Mais lorsqu’en France, le Directoire tomba, Napoléon, flairant que son heure était venue, rentra en toute hâte, abandonnant l’armée d’Orient, sous la direction de Kléber. En 1801, les Français furent contraints à la capitulation. L’expédition d’Egypte se soldait par un échec.

 

Mais était ce réellement un échec… ?

 

«Soldats, du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent.» Cette harangue bien connue de Napoléon illustre sa fascination pour le faste de l'Égypte antique.

 

Les vestiges de cette civilisation sont d'une richesse prodigieuse. Des temples aux statues colossales, des personnages aux têtes d'animaux, des œuvres d'un grand raffinement. Et partout, sur les murs et sur les monuments, une écriture étrange, dont les caractères sont empruntés aux éléments de la vie quotidienne : parties du corps, animaux, ustensiles. Une écriture indéchiffrable.

 

 

Cette écriture est restée vivante pendant plus de 3000 ans, sous le règne de près de 200 pharaons, des rois à qui on attribuait des pouvoirs divins.

Mais au 4e siècle après Jésus-Christ, on ferme les temples, on interdit le culte des dieux millénaires, comme Rê, Isis et Osiris. Les chrétiens dominent maintenant l'Égypte. Désormais, plus personne n'écrit en hiéroglyphes. Le secret de cette écriture se perd.

 

Pendant plus de 1000 ans, le sable du désert ensevelira les restes d'une civilisation somptueuse. 

 

1798. Le jeune général Napoléon Bonaparte s'en va coloniser l'Égypte. L'objectif est d'accroître la sphère d'influence de la France, aux dépens de l'Angleterre. À 29 ans, il est à la tête de plus de 50 000 hommes.

 

Au moment du départ, les militaires ont la surprise de voir embarquer de nombreux civils. Précisément 167. Ce sont des scientifiques de compétences diverses : des mathématiciens, des cartographes, des zoologistes, des archéologues. Napoléon les a recrutés pour le conseiller sur la bonne marche des opérations militaires, mais surtout pour entreprendre l'étude scientifique de l'Égypte ancienne et moderne.

 

Cette initiative du général va révolutionner l'égyptologie. À l'époque, l'Égypte est à la mode. Des collectionneurs d'antiquités la vident de ses trésors pour en remplir les musées. Mais l'essentiel de la civilisation égyptienne échappe à la compréhension. Car même les grands savants qui accompagnent Napoléon sont analphabètes face à l'écriture égyptienne. 

 

Au cœur de la campagne d'Égypte, à l'été 1799, une découverte imprévue va enfin permettre de comprendre cette civilisation oubliée. Dans la petite ville de Rosette, à l'embouchure du Nil, un ingénieur met au jour une stèle en granit. Toute noire, elle n'a pourtant rien de spectaculaire.

 

Dès le premier coup d'œil, on remarque les caractères de trois écritures différentes : les hiéroglyphes, une écriture indéfinissable, et enfin, l'écriture grecque, qui donnera la clé de l'énigme.

 

Les savants de l'expédition entreprennent de déchiffrer le texte grec. C'est un décret du jeune pharaon d'origine grecque Ptolémée V, qui veut assurer son pouvoir. 

 

Extraits du texte de la pierre :

 

‘’ Il est un dieu fils de dieu et de déesse, quelqu'un dont le cœur est bénéfique envers les dieux, quelqu'un qui a donné toutes sortes de bonnes choses pour faire qu'advînt la paix en Égypte, quelqu'un qui a aussi donné des récompenses à l'armée entière.

 

Taxes et impôts qui avaient cours en Égypte, il les a éliminés ou supprimés.

 

Les dieux lui donnèrent en échange de cela force, victoire, vaillance, prospérité, santé et tous les autres bienfaits… ‘’  

 

La traduction du texte grec révèle que les trois inscriptions correspondent à trois versions du même texte.

 

" Qu'on inscrive ce décret sur une stèle de pierre dure en écriture sacrée, en écriture documentaire et en écriture grecque et qu'on la fasse dresser dans les temples."

 

Un texte, trois écritures. Tous les éléments sont en place pour enfin élucider le mystère des hiéroglyphes. On s'empresse de faire des copies de la pierre de Rosette, pour faciliter le travail des scientifiques.

 

Le véritable butin de la campagne d'Égypte a été scientifique. Par leurs dessins et leurs récits, les savants qui accompagnaient Napoléon ont révélé le nombre et la grandeur des monuments antiques de l'Égypte. Et sans le déchiffrement des hiéroglyphes, grâce à la pierre de Rosette, la civilisation égyptienne n'aurait jamais pu être ‘’ comprise ‘’.

 

Napoléon était un militaire de génie. À son retour d'Égypte, il veut aller encore plus loin. Il dirige un coup d'État qui le propulse à la tête de la France. Peu à peu, il s'empare de tous les leviers du pouvoir, entreprend de conquérir l'Europe et se sacre lui-même empereur.

 

Source : http://www.radio-canada.ca/actualite/decouverte/chronique/rosette.html

 

A vous de juger…

 

Peut-on imaginer que le séjour de Napoléon au pays des pharaons y soit pour quelque chose ?

 

Tout ne semble pas indiquer que oui, et pourtant…

 

Mais cela fera l’objet d’un autre sujet concernant la vie incroyable, les intrigues nombreuses contre lui, et les mystères entourant Napoléon Bonaparte, 1er empereur des francais…

 

Commenter cet article

hihahihan 14/11/2011 21:12



Moi aussi j'etais la y a 78 000 ans, j'etais dans le vaisseau de la princesse krishna on avait tous la peau verte car on mangeai beaucoup de salade (manger la viande c'est mal) un jours les
galactiques hommes d'Alpha du centaure sont venue nous voler notre adn car il ont faient trop d'experience nucléaires et abimé comme ils etaient ils avaient besoin de notre sang vert, ses homme
était violet foncé avec des touffes de poils rouge ici et la tel le guepard. On a armé alors notre grand vaisseau Ehcra de super laser a tachyon baryonnique et notre bombe a singularité explosive
thermo nucleaire à froid nous sommes partit alors mais pendant le voyage les horrible homme de Rael avaient remplacer notre salade par des navets et nous sommes mort empoisonné, notre vaisseau
deriva alors pendant 56 000 ans et se crasha sur la planete Terre, a se moment alors des maya prehistorique sortir de leur caverne, avec leur t-rex dréssé emmena notre vaisseau spatiale 
sous le pole nord (qui ete le pole sud  avant) je ressucité alors (ont a tous 7 vie car c'est le chiffre galactique de l'amour) et j'ensemencé alors les fertiles femme humaine pour donner
naissance aux atlantes (ils devinrent bleue par contradiction avec leur pere) qui eux même donnerent naissance a Ashtar Sheran a qui ils offrirent un vaisseau spatial pour aller chercher la
vierge marie dans le soleil car elle avais un peu froid sur la lune.


Ce faisant, les atlante firent la guerre aux gnomes des bois pour les plants d'huile de palme et les cornes de gazelle, ils exploserent une partie du monde et un morceau fut projeté vers la lune
qui l'expulsa loin dans le systeme solaire et  la remplaca son nom fut a nouveau lune.


 


L'ancienne lune fut colonisé par une race d'ET grisatre et l'apella Nibiru elle etais plutot pratique comme planete !


 


Puis alors qu'une race de lezard-maya emerger du fin fond du milieu de la Terre, nous créames une machine tempo-dimensionelle pour les envoyer sur la -5eme dimension les forcant a se nourrir de
la betise humaine.


 


puis... je me réveille !



crami25 14/11/2011 17:45



Le commentaire N° 18 de Francisco, est bien, pour une fois... Bon, la suite c'est plus dur d'y croire, comme à son habitude, mais bon... Dans le doute, on va dire que c'est possible.
lol


 


Rechercher ce qui est bien ou mal de Napoléon, me semble un peu dépassé pour en faire un débat. C'est mon point de vue, mais libre à vous de vous exprimer bien sur.


 


J'apprends que les archives du Vatican sont consultable. Première nouvelle, je ne savais pas. Il est fort à parier que les plus importants secrets ne soient tout simplement pas parti du
vatican, en destination de Paris, à l'époque. Tout bon  initié au courant de l'enjeu, devait pouvoir court-circuiter l'expédition de quelques unités. J'imagine que ça ne devait pas être bien
dur...



ricoman 02/03/2011 21:53



tes gentil mon ami mais tu connais pas ma vie parle d abord de ce que tu connais apres on verras sinon t inqiuete les verite occulte j etudie ca depuis 1999 et meme avant moi ce que je dit c qu
il ne faut pas elucubrer plus au que son cul c tout sinon la liberte de penser des uns commnce la ou s arrete celle des autre c tout maintenant je suis pas sur que sa est rapport avec nos sujet a
l heure actuel mais pas grave je suis pret a toutes les critique merci d avance!



francisco cuervo 02/03/2011 21:37



cher ricoman, j'ai bien écrit , commentaire 18,les élucubrations de mon cerveau de malade, mais que peut-etre ? délire? reve? souvenirs anciens  d'un  homme qui ouvert son
cerveau   a d'antiques  connaissances ? peut-etre  que tu ne connais pas ce que le libre-arbitre veut  dire? et que les hommes  doivent seuls  se débrouiller
,les autres n'interviendrons  qu'en cas de grands dangers  pour l'humanité, et si c'était  toi ricoman ,qui, figé dans ton matérialisme ,ton pragmatisme était dans l'erreur? que
sait-tu des sciences occultes !du passé de la planete occulté par certains de peur d'effrayer ces charmants  toutous  humains, allez ricoman , peut-etre que ce site  n'est pas pour
toi,  l'homme serieux  qui se contente de la realité du quotidien de la télé ...amitié ..le corbeau



ricoman 02/03/2011 20:50



ben surtout si ils lisent vos message les gars ils sont pas pret de debarquer y en a un qui dit qu il etait la y as 78000 ans et l autre qui se tape un delire a moitier politique je comprend qu
ils restent en orbite un peu de serieux s il vous plais merci!



maed 02/03/2011 20:19



Ben oui, ben oui, ils sont la en attendant de venir nous sauver.... Mais il ne font rien contre les enculer qui sont au pouvoir... Si ils sont aussi intelligent qu'ils doivent l'être, pourquoi
ils ne se montrent pas et ne mettent pas le système à terre. Ils doivent savoir que c'est seulement 1% de la population qui dirige... Les vrai humains ne controllent rien... ont fou notre terre
dans un k-o avec notre gaz meme si ça fait des années qu'on a des énergies libres...  voilà ou je décroche... Quand à moi ils en ont rien à foutre de l'espèce humaine... Des vrai bete qui s
font la guerre tout le temps.... Regarder notre histoire, ont est fait pour se tapper sur la yeule... Je ne sais pas pourquoi ils attendent de se montrer la face, ils doivent le savoir qu'on est
diriger par des enfoirer non?? C'est un non sens tout cette histoire...



porthault pierre 02/03/2011 17:36



Eh bien , mon Bel oiseau nous sommes en patrouille serree !


    Buenas notches Cuervo
!                               pierre



francisco cuervo 02/03/2011 10:03



pierre,j'ai toujours peur d'en faire trop long sur ce merveilleux  site de merlin.  il y a 78000ans  ,j'ai fait parti  de l'équipage  de scientifiques  venant de
la  constellation de l'AIGLE de la troisieme  planete   de l'etoile -soleil bleue ,ALTAIR ,c'est exact  nous étions de la meme couleur que  notre etoile-soleil. les
grands GALACTIQUES  d'ORION ,inquiets  de ce qui se passait  sur terre ,nous avaient enjouint  de réparrer  la race humaine ,car ceux sont eux ,qui terraforment  les
planetes  de la galaxie  LA VOIE LACTEE,et ensaimment les humains  sur toutes les planetes, ce  sont eux  qui  actuellement  nous surveillent  avec 
leurs énormes appareils  pres du soleil, en cas de danger pour l'espece  humaine  des prochains évenements......le corbeau



porthault pierre 02/03/2011 08:56



QUASSY      MAX   : c'est ok pour moi et merci .


CUERVO  : petite precision , les etres qui ont fondè l'Atlantide , leur provenance est exacte ,  20.000 av JC , avaient la peau BLEUE ! pas un bleu outremer , mais bleu pale ! Rappelez
vous nos Rois se disaient de " SANG BLEU " ! Et leur sceptre etait la reproduction tres abatardie des sceptres des Pharaons (bleus ) qui etait une arme a rayonnement ( voir " star gates " lol!
)  .


 Bonne semaine les gens
!                                         
pierre



Ermendo Daprada 02/03/2011 07:58



 


Francisco Cuervo ton message ma fait défoncer le plancher tellement quel est intéressante et je dois dire que si j'étais Dieu bien j'aurais donné une planète à toutes les races qui sont terre
pour quelle vive séparément pour jamais se rencontré.



francisco cuervo 02/03/2011 07:19



ermando,j'aimerais te dire les élucubrations de mon cerveau malade sur les différences  entre les humains.....après la disparition , néandertal  et cromagnon , l'arrivée sur terre des
atlantes ,race extra-terrestre ,venue sur terre de la constellation de l'aigle,  pour recréer une race viable sur cette planete, apres la glaciation de wurm  ,le dégel ,que vous
appelez  déluge  , NOE...eon,avec ses arches d'alliances ,est venu sauver les humains de la noyade,les hommes a cette époque ,étaient tous de couleur rouge, amenés sur différentes
planetes de transition, trop de carbone la peau est devenu noire  ,trop de soufre ,jaune ,trop de methane ,blanche etc ,absent 6000ans de la terre ,l'homme est revenu avec ces nouvelles
caractéristiques ,c'est pourquoi sans protohistoire ,des civilisations nouvelles, sont apparues sur terre ,notion de l'écriture,agriculture ,élevage,architecture,la pyramide ,a thulé ,a mu,a
gondwana,chez des humains de couleur différentes,mais sachant que les dieux les avaient ramené du ciel-espace, pardon ermando ,de t' avoir infigé  ce délire....le corbeau



Ermendo Daprada 01/03/2011 22:13



 


Quassy je trouve que tes paroles ne son pas raciste et je crois pas du tout les histoires qui disent que tout le monde vient d'Afrique et encore moins les histoires sur le soleil qui donne les
multiples couleurs de peau des races qui son sur terre et encore celle qui dit que l'homme décent du singe et encore moins l'histoire qui dit que les races existent pas et que sur terre seule la
race humaine existe mensonge du nouvel ordre mondial.


 


Je veux la vraie histoire point finale.



quassy 01/03/2011 20:49



@ PIERRE Porthault..


Je vous COMPRENS.


Mes "IDEES" sont TRES loin du RACISME. Tous les humains TERRIENS forment "UN".


Nous qui cherchons, a connaitre certaines VERITES sur l'ORIGINE des humains TERRIENS, souvent quand nous nous exprimons, certains peuvent penser au "RACISME"...


Des soit-disant scientifiques TERRIENS, AFFIRMENT que les premiers hommes ont apparu en Afrique... et PEUPLES ensuite les autres continents.


Mais je me POSE toujours la QUESTION sur l'aspect de la couleur de la PEAU et la morphologie des humains TERRIENS.


COMMENT une peau noire peut se transformer NATURELLEMENT en peau blanche, rouge,jaune etc etc... On nous parle souvent du CLIMAT qui a ete a la BASE de ces changements....


Chez moi, les humains TERRIENS viennent d'autres planetes ou d'autres galaxies  



porthault pierre 01/03/2011 19:30



Quassy  ! excuse si je me trompe , mais je trouve tes commentaires sur les couleurs de peau execivement RACISTE! Comprend moi , dans notre epoque ce genre de termes peut preter a confusion ,
alors en amont ou en aval , donne le fond de ta pensee ! Voila juste cette mise au point , sans rancune et sans haine , a mon age , c'est trop epuisant de hair , il est preferable de donner
de l'amour , non ?


  So long Man
!                                pierre



MAX DE GENNES 01/03/2011 19:17



@Portaut Pierre,  la relation avec Napoléon était l 'esclavage, notion comprise comme obligation de travailler pour rien, mes propos étaient relatifs à cet aspect des choses, historiquement
parlant. Dans ton post il est question "d 'exploitation ". l ' être exploité travaille pour pas grand chose voire pour rien, je suis d accord c 'est de l' esclavage aussi ! Je ne ai pas dit autre
chose. Mais là on parle politique, c est plus du "napoléon".


Jai moi aussi constaté qu 'il y avait esclavage dans nos propres démocraties ! Ne t'inquiète pas ça échappe à personne. Ca me fait pas plaisir de savoir ,par exemple, que DSK gagne
3 OU 400 000 $ NON FISCALISE, que P. augmente EDF (privatisée par qui ???) tout en gagnant des millions d 'euros,  ETC mais je le redis là c 'est de la politique, je pense que
ce forum n' est pas vraiment fait pour cela. (Au fait, un loyer en gagnant 1000E mensuels te donne droit à l' APL !) 



quassy 01/03/2011 18:12



Les scientifiques TERRIENS viennent d'analyser une meteorite TROUVEE en ANTARTIQUE qui CONTIENT l'element NITROGENE qui se trouve dans les PROTEINES and les ADN formant les ELEMENTS de base de la
VIE telle que nous la concevons...


Et pourtant certains nous dit que .."" un certain DIEU crea la terre et les cieux en quelques heures et ensuite la vie des ETRES comme par MAGIE..."


 


Un jour nous COMPRENDRONS que les HUMAINS TERRIENS proviennent de quelque part.... VOILA pourquoi nous sommes DIFFERENTS par la couleur de notre peau et par notre morphologie....


 



Pat 065 28/01/2017 16:23

Merci pour ton commentaire qui rejoint mon opinion personnelle qui m'a toujours fait penser que les 4 espèces d'hommes sur Terre ont leur origine dans 4 mondes différents et expliquent ainsi bien des choses.

porthault pierre 01/03/2011 16:42



Max  : je suis , seulement , en partie d'accord avec toi . On oublie ( enfin pas tout a fait ! ) . Mais franchement , tu ne trouves pas que certains " grands patrons" , grands enarcs ou
polytechniciens de la finances ou de l'industrie , enfin ces hommes qui touchent des salaires de miseres , 500.000 euros par ans ou 2 ou3 millions d'euros par ans , ces grands personnages , qui
n'en on rien a foutre du " petit personnel " , ne sont pas des esclavagistes , sincerement ? Un mec qui gagne 1.000 euros par mois , a un credit sur : machine a laver , cuisinIere , frigo , et
voiture , plus le loyer et 4 bouches a nourrir , tu trouves sa normal? Tu ne crois pas que cet une forme d'esclavagisme ? De plus , pour la bonne bouche , des gens , travaillants normalement ,
blancs , propre sur eux , gagnant 1300 euros par mois , NE TROUVENT PAS A SE LOGER ! Alors si tu es Noir ou Arabe , faut MEME  pas esperer !


        jE TE RAPPELE QUE SUR LES FRONTONS DE NOS MAIRIES IL Y A


                  LIBERTE              
EGALITE            FRATERNITE


       Ou se trouve toutes ces belles paroles ?


           Salut les gens
!                                  
pierre


 



MAX DE GENNES 27/02/2011 12:51



@lejoe91, effectivement la GAULE a été réduite presque totalement en esclavage par nos amis romains; les esclaves étaient comptabilisés comme butin de guerre comme l' or et les armes.
 toutefois au MOYEN AGE il y a eu le passage sarrasin et l' omni présence "barbaresque" en méditerrannée qui ont contribué à maintenir l' esclavage. D' autre part les "saintes croisades" ont
été de sacrées (sic) pourvoyeuses d' esclaves  en la personne des couillons qui faisaient le voyage et qui finissaient dans les carrières des pays traversés... Effectivement il serait temps
d' arrêter le masochisme les européens ont été réduits en esclavage durant leur Histoire. D' ailleurs si j' en crois les journeaux, les esclavagistes actuels, c 'est à dire poursuivit par la
Justice, ne sont pas d' origine européenne !LOL;



porthault pierre 27/02/2011 09:11



Merci  Francisco , je suis un peu surpris , et te remercie de ton conseil . Mais il y a 3 mois , j'ai fais mieux ! J'ai ete chez quelqu'un qui m'a regarder , m'a souris et m'a dis : "
Bienvenue Pierre , la Famille se reforme ! " .  Elle m'a expliquer que inconsciamment on se recherche , et on se regroupe ! Et c'est tres normal .alors tu vois , les grincheux et
autres acariatres, me laissent plutot froid , tant pis pour eux ! J'aimerai que l'on puisse deviser en solo ( sa c'est mon cote pilote! ) .


A plus Amigo                              pierre



lejoedu91 26/02/2011 23:04



Faut arreter de dire des conneries! Les seuls esclaves qu'ils y a eu en France etait les gaulois eux meme du temps de Rome...


Ensuite on est passé par le système féodal, c'est pas de l'esclavage (meme si ca y ressemble).


Napoléon était très attaché aux idéaux révolutionnaire, il a été obligé de rétablir l'esclavage dans les colonies, car les grands propriétaires terriens menacait la sessession et de se joindre
aux anglais, si Napoléon abollissait l'esclavage.


La France n'ayant pas une puissance maritime suffisante pour imposer son joug a du accepter le chantage.


Faut arreter avec la repentance et l'esprit mal placé, Napoléon etait un dictateur certes mais il a sauvé la France du desastre plusieurs fois et a su répandre les idéaux révolutionnaire dans
toute l'Europe.


Il n'a fait que défendre la France attaqué de toute part, il a commencer a merder quand il a lui meme decider d'attaquer avec l'Espagne d'abord qui fut un fiasco, puis la Russie.



Sioux Later 26/02/2011 18:44



Y-a-t-il  une différence entre Napoléon et un bon appartement chaud.?.
Un homme qui a réinstauré l'esclavage en France.


 



max de gennes 26/02/2011 12:49



@quassy, effectivement, vu comme ça...



francisco cuervo 26/02/2011 05:44



étant espagnol, pour nous ,comme le dit très justement NOSTRADAMUS  ,centurie.....I....quatrain....LX...un  empereur naistra près  d'italie,qui a l'empire sera vendu bien
cher,diront avec quels gens il se ralie, qu'on trouvera moins prince que boucher,....nous espagnols nous le trouvons ,seulement  boucher,il a saigné a blanc l'europe et surtout 
l'espagne .  quand  aux  templiers , j'aimerais  dire a pierre le porte haut, l' oriflamme des templiers, que chiffre sacré des réincarnations  est,7 secondes, 7 heures,
7 ans ,.....700ans, disparition du temple  vers 1200 et quelques,700 ans plus tard pierre toi que j'ai connu a saint-jean-d'acre ,te voila de retour, regarde autour de toi  pierre tu va
reconnaitre (re-naitre) tes freres .....le corbeau



quassy 25/02/2011 21:49



@ MAX de GENNE...


NON et NON..je ne SUPPORTE pas NAPOLEON...


Je dis simplement MERCI a NAPOLEON, par ce que c'est grace a lui,GRACE a son expedition (d'une maniere indirecte) que Champolion a pu dechiffrer les HIEROGLIPHES. 


Cela a pu aider ENORMEMENT le monde entier aujourd'hui.


C'est surtout ce que MERLIN veut nous faire COMPRENDRE(en partie) dans son article....



pascal 25/02/2011 21:26



Le zodiaque de Dendérah a été ramené Le zodiaque de Dendérah a ramené pendant
la Campagne d'Egypte de Napoléon au musée du Louver. Slosman dit que M. Le Lorrain aurait découpé un pan entier représentant Isis et les zizzags représentant le Grand cataclysme à cause du
sur-poids pour le transport, en disant qu'il n'y avait là aucune importance. Or, cela enlèverait une grand partie de la signification. 



pascal 25/02/2011 21:21



Le zodiaque de Dendérah a été ramené pendant la Campagne d'Egypte de Napoléon au
musée du Louvre. Slosman dit que M. Le Lorrain aurait découpé un pan entier représentant Isis et les zizzags représentant le Grand cataclysme à cause du sur-poids pour le transport, en disant
qu'il n'y avait là aucune importance. Or, cela enlèverait une grand partie de la signification. 



MAX DE GENNES 25/02/2011 20:10



@quassy. Il me semble que les Templiers ont compris cela avant NAPOLEON !!!lol


Napoléon a participé "activement" à la tuerie révolutionnaire (TOULON) avant d être empereur, saluer sa mémoire parce qu il s est intéressé à l' EGYPTE, heu ça me parait personnellement un peu
"court". mais chacun fait comme y veut !!!relol



quassy 25/02/2011 17:40



Il faut SALUER le BRAVE NAPOLEON. Il a ETE un catalyseur de la decouverte de certaines VERITES sur l'Egypte...


Je crois bien SUR en DIEU; j'appele "DIEU", le CREATEUR de la Creation.


Je me demande si c'est ce DIEU que j'appele le CREATEUR de la Creation que les religeux TERRIENS "adorent" ???... Je ne le pense pas.


Dieu, le VRAI, ne peut JAMAIS ORIENTER ses suiveurs a faire du n'IMPORTE QUOI comme nous le voyons depuis 2000 ans avec le CHRISTIANISME,l'ISLAM et autres...


Les FORCES VIVANTES INVISIBLES ENERGETIQUES de la nature EXISTENT depuis des miliers d'annees sur TERRE sans compter nos FRERES HUMANOIDES vivant sous nos pieds et dans l'Univers.


Le jour, nous HUMAINS TERRIENS, nous comprendrons CLAIREMENT d'OU nous venons et comment nous avons ETE CREE, nous comprendrons MIEUX la notion de DIEU...