Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Nous sommes tous connectés à la Terre...

Publié par MERLIN sur 8 Juillet 2010, 09:46am

Catégories : #Divers

 

Notre prodigieux cerveau…

 

De toutes les merveilles de la terre, celle du cerveau humain est stupéfiante. Ainsi, chaque seconde, quelque cent million de messages transmis par les différents sens arrivent au cerveau. Mais comment celui-ci évite-t-il d’être complètement submergé par ce flot d’information ?

 

Puisque nous ne pouvons réfléchir qu’à une seule chose à la fois, comment le cerveau traite-t-il ces millions de messages qui lui arrivent en même temps ? De toute évidence, non seulement il survit à ce déluge de renseignement, mais il les traite très facilement.

 

Le cerveau humain consiste en une dizaine de milliards de cellules nerveuses. Chaque cellule nerveuse possède entre dix mille et cent mille fibres de liaisons par lesquelles elle est reliée aux autres cellules du cerveau. Le nombre total des connexions dans le cerveau est proche d’un million de milliards.

 

Comparés au cerveau humain, les ordinateurs les plus perfectionnés semblent rudimentaires. Notre mémoire active emmagasine des milliards de fois plus d’informations qu’un gros ordinateur de recherche moderne.

 

Ces dernières années, les savants ont avancé à pas de géant dans l’étude du cerveau. Toutefois, ce qu’ils ont appris n’est rien comparé à ce qui reste inconnu. Un chercheur a déclaré qu’après plusieurs millénaires de conjectures et quelques dizaines d’années de recherches scientifiques intenses, tout comme l’univers, notre cerveau demeure fondamentalement mystérieux.

 

Incontestablement, le cerveau humain est bien l’aspect le plus impénétrable du miracle qu’est l’homme lui-même.

 

 

2001371685_small_1.jpg

 

Contrairement à celui de n’importe quel animal, le cerveau de l’enfant triple son volume au cours de sa première année de vie. Avec le temps, 100 milliards de cellules nerveuses, les neurones, et d’autres types de cellules sont ainsi enfermés dans le cerveau, alors que celui-ci ne constitue que 2% du poids du corps humain. Les neurones ne se touchent pas vraiment, Ils sont séparés par les synapses, de minuscules espaces de l’ordre de quelques centièmes de micron.

 

La connexion se fait par des substances chimiques qu’on appelle neuromédiateurs. Ces signaux chimiques sont perçus à une extrémité du neurone par un labyrinthe de minuscules filaments, les dendrites, puis ils sont transmis à l’autre extrémité du neurone par une fibre nerveuse, l’axone.

 

Dans le neurone, ces signaux sont électriques, mais dans les espaces intercellulaires, ils sont chimiques. La transmission des signaux nerveux est donc de nature électrochimique. On ne connaît pas de façons certaines les changements physiologiques qui se produisent dans le cerveau quand nous acquérons des connaissances.

 

Cependant, des expériences ont montré qu’au fur et à mesure que nous apprenons, notamment durant notre jeunesse, de meilleures connexions s’établissent, et les substances chimiques qui font la jonction entre les neurones sont libérées en plus grande quantité. L’utilisation prolongée du cerveau fortifie les connexions et la capacité d’apprendre augmente.

 

Le nombre de connexion possible entre neurones est astronomique. En effet, chaque neurone peut avoir des milliers de connexions avec ses voisins. Il y a non seulement des connexions entre neurones, mais également des microcircuits qui relient directement les dendrites entre elles.

 

C’est son cortex cérébral qui distingue nettement l’homme de l’animal. Il s’agit de la couche extérieure plissée du cerveau, d’une épaisseur d’à peine un demi centimètre, qui épouse la forme de la boite crânienne. Déplié, le cortex occuperait une surface de quelque 20 décimètres carrés, avec environ 1000 kilomètres de fibres de connexions par centimètre cube.

 

Nous sommes émerveillés par le fait que le cerveau humain puisse emmagasiner une information incommensurable. Ce qui se passe dans un si petit espace défie l’entendement humain. Imaginez, par exemple, ce que fait le cerveau d’un pianiste quand ses doigts courent sur le clavier pour jouer une partition difficile.

 

Il faut que son cerveau ait un extraordinaire sens du mouvement pour commander aux doigts de frapper les bonnes touches au bon moment et avec la force qui convient en fonction des notes qui trottent dans sa tête !

 

S’il fait une fausse note, son cerveau l’en informe immédiatement. Ce programme d’une complexité incroyable a été développé par des années de pratique. Mais cela n’a été possible que parce que la capacité musicale était programmée à la naissance dans le cerveau humain.

 

Aucun cerveau animal n’a jamais conçu pareilles choses et n’est capable de les faire. Aucune théorie évolutionniste ne peut expliquer cela.

 

S’il est vrai que les animaux font des choses étonnantes, guidés par leurs instincts définis à l’avance et de façon permanente, ils ne peuvent absolument pas rivaliser avec les humains dont la souplesse du cerveau leur permet de penser, agir et de construire continuellement à partir des connaissances acquises.

 

Le docteur Robert White, neurochirurgien en est arrivé à la conclusion suivante : « Devant l’incroyable relation qui existe entre cet organe et l’esprit humain et qui dépasse l’entendement, je suis contraint de reconnaître l’existence d’une intelligence supérieure capable de l’avoir conçue et réalisée. Je me vois contraint d’attribuer l’origine de cette association à la volonté d’un être intelligent. »

 

Note: Tiré du livre "Dieu ou le hasard ? Il faut choisir"

 

Source : http://forum-arrif.com/

 

Les fonctions cérébrales se modifient chez les survivants d'un tremblement de terre…

 

Il semble que les effets du tremblement de terre ne s'arrêtent pas après la catastrophe. Les dommages sont malheureusement terribles et vont de la perte de leurs biens, leur logement, et la perte d'être chers.

 

A tout cela s'ajoute, comme si cela ne suffisait pas, la possibilité d'altérations des fonctions cérébrales chez les personnes qui ont survécu à la catastrophe.

 

C'est ce qui ressort d'une recherche menée sur les survivants du tremblement de terre dans le Sichuan (Chine) du 12 Mai 2008. Cette catastrophe, qui a été classée huitième sur l'échelle de Richter, a laissé des dizaines de milliers de victimes, blessés et disparus. Cette recherche a été la première à traiter des effets des tremblements de terre sur la psyché humaine.

 

L'étude, publiée dans la revue de l'Académie américaine des sciences «PNAS», coordonné par Andrea Mechelli de l'Institut de psychiatrie au King's College London, révèle les changements des fonctions cérébrales quelques jours après avoir survécu à un tremblement de terre.

 

Nous ne sommes pas loin des troubles de stress post traumatique, qui surviennent suite à la participation à des guerres.

 

Après une catastrophe comme celle des Abruzzes de nombreuses personnes impliquées ressentent de la souffrance, et ceci pouvant durer de nombreuses années accompagnées par des troubles post-traumatiques.

 

La persistance de ces troubles peut emprisonner l'individu dans un état constant de choc. Ces troubles ont également été associée à un dysfonctionnement du cerveau, mais jusqu'à présent seules des études de très court terme sur les effets du tremblement de terre ont été réalisées.

 

Dans l'étude, 44 chinois survivants de la tragédie de 2008, ont subi des IRM (imageries par résonnance magnétique) ainsi que 32 sujets contrôle qui n'étaient pas impliqués dans le tremblement de terre.

 

Les clichés du cerveau ont été réalisées au cours des 25 premiers jours suivant le tremblement de terre, en moyenne après 13 jours.

 

Il ressort de l'étude des modifications dans le cerveau des survivants après le séisme: une hyperactivation a été enregistré frontolimbiche et régions du striatum ainsi qu'une réduction de l'interconnexion entre les différentes régions du cerveau.

 

Les chercheurs ont expliqués que: "Les résultats montrent que les altérations importantes des fonctions du cerveau sont semblables à celles observées en post-syndrome de stress traumatique et peuvent être décelées immédiatement après la catastrophe".

 

Cette recherche pourrait souligner l'importance du soutien médical pour aider à identifier les personnes qui ont besoin de traitement immédiat afin de réduire sur le long terme l'impact psychologique du traumatisme.

 

Source : http://fr.healthnews.com/

 

Le « sens magnétique » est très courant dans la nature, qu'en est-il de l'homme ?

Possédons-nous ce sixième sens ?

 

Il semblerait que oui, mais que nous ne serions pas en mesure de nous en servir de manière consciente, exception faite des sourciers qui pourraient être en mesure de trouver des nappes d'eau en détectant de faibles variations du champ magnétique.

 

Une expérience menée par un professeur de zoologie de l'Université de Manchester tend d'ailleurs à le démontrer. Des étudiants, qu'il avait transportés loin de l'université avec les yeux bandés, étaient en mesure d'indiquer dans quelle direction se trouvait leur université. Cependant, dès que le bandeau leur était enlevé, ils montraient toujours une direction fausse.

 

 

De plus, lorsque ces étudiants portaient un casque muni d'aimants, ils n'étaient plus en mesure d'indiquer la bonne direction, qu'ils aient les yeux bandés ou non.

 

De plus, en 1992, la présence de particules de magnétite dans toutes les régions du cerveau humain a été démontrée, ce qui pourrait conforter l'hypothèse du sens magnétique chez l'homme. L'homme serait alors lui aussi un pigeon voyageur, mais qui s'ignore… !

 

L’homme et connecté à la Terre…

 

Lorsque les astronautes rentraient de leurs missions spatiales, ils avaient tous de sérieux problèmes de santé. En effet, lorsqu'ils volaient au dehors de l'Ionosphère, il leur manquait cette fréquence vitale de 7,8 Hertz. Pour résoudre ce problème majeur, on installa à bord des vaisseaux de l'espace des générateurs d'ondes de Schumann artificielles.

 

La NASA a, sur ce sujet, multiplié les études et prouvé que si l'on enferme quelqu'un dans un bunker totalement isolé magnétiquement, de graves problèmes de santé surviennent rapidement accompagnés de rythmes cardiaques complètement anarchiques. Dés que l'on émet des pulsations de 7,8 Hertz à l'intérieur, immédiatement les conditions se stabilisent.

 

Notons encore que beaucoup de problèmes cardiaques surviennent durant les tempêtes électromagnétiques sur Terre ; ils sont dus aux perturbations de ces ondes RS ou onde Schumann. Actuellement, toutes les recherches faites sur la RS indiquent que la fréquence de base de la RS a augmenté dangereusement créant une menace pour toute la Biosphère et pour la santé et l'avenir de l'espèce humaine.

 

Rappelons que tous les processus biologiques sont fonction des interactions du champ électromagnétique. Ces champs EM constituent le lien entre le monde des formes et les schémas de résonance ; ils stockent les configurations et les modèles d'information. Enfin, le pont qui relie les résonances du système solaire et les fréquences cérébrales se situe dans l'hélice de l'ADN humain…

 

Certains phénomènes des champs électromagnétiques ont pu être associés à une diminution de la résistance immunitaire et à la prolifération de cellules anormales (tumorales.).

 

Ainsi le champ Isoélectrique de basse fréquence de la Terre, le champ magnétique terrestre et le champ électrostatique qui émanent de nos corps sont étroitement imbriqués ; nos rythmes internes interagissent avec les rythmes externes affectant notre équilibre.

 

Source, et plus d’infos sur : http://www.aci-multimedia.net/connaissance/resonance_schumann1.html

 

Il n’est plus à démontrer que l’homme est relié et connecté à la Terre mère, ce que les hommes, que nous appelons ‘’ sauvages ‘’ connaissent ou connaissaient parfaitement. Parmis ces hommes citons les Amérindiens, les tribus Amazonienne, les Indiens d’Amériques etc etc…

 

Or, fait étrange, plus l’homme dit moderne évolue vers la modernité, plus il s’éloigne de la Terre mère, et de cette connexion.

 

Je me faisais cette remarque depuis un moment, en constatant par exemple, que nous passons des jours, et des semaines parfois sans aucun contact physique avec la planète elle même, du moins pour ceux qui résident dans les villes principalement.

 

En effet, nos appartements ou nos maisons, nous isolent de la Terre, tout comme nous isolent nos routes goudronnées, nos voitures, nos chaussures, nos trotoirs, etc etc…

 

Et encore plus étrange quand on y regarde de plus près finalement, dans nos villes, le peu d’espace ou la terre est encore visible, et ou les arbres sont encore en place, ces espaces nous sont interdit… !

 

D0115.gif

 

Une déconnexion presque totale avec notre Terre, est ainsi mise en place, ceci sans même que nous nous en rendions finalement compte. Comme si tout était fait pour nous déconnecter de plus en plus, afin que nous nous coupions de ce cordon ombilical qui nous relie à notre planète !

 

Quand on demande à nos enfants de dessiner un poisson, c’est limite s’ils ne nous dessine pas un carré, carré représentant un poisson pané findus ! Ceci est une boutade bien entendu, mais nous ne sommes pas loin de cette réalité.

 

Les champs magnétiques influençant la planète commencent à changer de forme et même à se déplacer. Ce phénomène perturbe les animaux qui suivent habituellement les lignes magnétiques de la Terre durant leur migration. Ainsi on constate que des cétacés s'échouent sur les côtes, que des oiseaux changent leur trajet de migration habituel.

 

En fait certains ne s'y retrouvent plus puisque les lignes magnétiques qu'ils suivaient d'habitude se sont déplacées et que leurs routes migratoires s'en trouvent modifiées.

 

Il n'y a pas que les animaux qui sont perturbés par ces changements. La modification des champs magnétiques influence aussi beaucoup les émotions des humains.

 

Ce phénomène est comparable à celui des phases de la Lune. Il n'est plus à prouver que la période de pleine Lune perturbe le comportement de certains. Lorsque la Lune se rapproche de la Terre, le champ magnétique de notre planète est légèrement perturbé et influence particulièrement les humains qui sont déjà en état de déséquilibre ou d'instabilité émotionnelle.

 

Cette perturbation les déstabilise au point que leur comportement habituel peut changer radicalement. Mieux vaut ne pas imaginer ce qui se passerait si le champ magnétique de toute la planète se modifiait subitement…

 

La transformation actuelle de la Terre s'accompagne de la possibilité pour les humains de se transformer aussi, chacun ayant la possibilité d'éveiller sa conscience. Certains ont constaté qu'ils développent des facultés dont ils ne soupçonnaient pas l'existence jusqu'à présent.

 

Ils ont l'impression d'avoir reçu des " dons " comme la télépathie, la guérison physique, la communication avec l'au-delà, ou tout simplement un accroissement de leur intuition. Accepter l'éveil de conscience proposé en ce moment peut nous aider à nous adapter à la métamorphose de notre planète.

 

Alignement planétaire et magnétisme terrestre…

 

Le 21 décembre 2012, pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se situera à l'intersection de la Voie lactée et du plan écliptique, formant ainsi une croix cosmique, considérée comme une incarnation de l'Arbre Sacré, l'Arbre de la Vie (reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde).

 

Le professeur Gillespie, paléo-astronome a découvert que quand Jupiter et Saturne sont alignées du même côté du soleil, ceci déclenche des tempêtes de taches solaires. Lorsque Jupiter et Saturne sont séparées, son activité est au plus bas. Ainsi, ces deux planètes influent sur son comportement.

 

Le 21/12/2012, Vénus et Saturne seront en conjonction d'un coté du Soleil, alors que Jupiter et la Terre seront en opposition de l'autre coté, ce qui aura pour effet de stimuler FORTEMENT les éruptions solaires au moment ou précisément, le 24 e cycle de l'activité du Soleil atteindra son MAXIMUM.

 

Nous savons que notre planète possède un bouclier magnétique polarisé. Des études en paléomagnétisme ont établi que la polarité magnétique de la Terre "s'était inversée plus de 170 fois pendant les derniers 80 millions d'années.

 

Selon un article du géologue S.K Runcorn, Professeur à l'Université de Cambridge, "il ne fait aucun doute que le champ magnétique de la Terre est déterminé directement ou indirectement par la rotation de la Terre". Donc, l'axe lui-même de la Terre aurait changé.

 

Plus simplement, la planète aurait basculé sur elle-même, ce qui aurait entraîné un changement de la localisation des pôles géographiques.

 

Selon des articles parus dans Nature, la dernière inversion géomagnétique a eu lieu il y a 12 400 ans, au onzième millénaire avant notre ère. On sait que cette période est marquée de grandes extinctions dans le monde animal.

 

Nous commençons à comprendre le magnétisme terrestre et ce que pourrait provoquer un dérèglement de ce magnétisme. On sait que les pôles Nord et Sud du champ sont susceptibles de s’inverser. Les laves solidifiées sont là pour en témoigner puisqu’elles pointent alternativement vers les régions australes ou boréales.

 

Depuis quelques décennies, on a d’ailleurs observé l’extension croissante d’une anomalie du champ magnétique dans l’Atlantique Sud.

 

Il y a environ un siècle, Tesla a mis en évidence un phénomène de vibration électromagnétique au niveau terrestre. Cinquante ans plus tard, Schumann a analysé le phénomène et mis au point un modèle mathématique permettant d’expliquer ce phénomène.

 

Ce phénomène vibratoire est composé d’ondes complexes que l’on peut décomposer avec une onde de base d’une fréquence de 7.83Hz, et d’une série d’harmoniques, multiple de cette fréquence.

 

Cette vibration est souvent vue comme le battement de cœur de la terre. L’atmosphère sous l’ionosphère (à environ 60 km d’altitude) se comporte comme un guide d’ondes, et le phénomène observé est lié à la propagation des ondes dans ce guide d’ondes.

 

Des théories affirment que la fréquence de 7,83Hz n’avait pas bougé depuis des millénaires, et que depuis les années 1987, elle est passée à 12Hz ! Ainsi, les battements de cœur augmentent depuis ces années. Coïncidences ou fruit du hasard, le projet HAARP a vu le jour dans les années 90.

 

Rappelons également que ce projet permettrait de contrôler entre autre le climat et bien plus grace à l’utilisation d’ondes très basse fréquence (en 2004, des essais ont permis d’ allumer un point vert dans le ciel , visible à l’œil nu).

 

Extraits :

Jusque là, les scientifiques évitaient de réaliser ce genre d'expérience quand une aurore boréale, développant une énergie bien supérieure à Haarp, apparaissait dans le ciel. Mais un jour de mars 2004, l'envie leur a pris d'essayer quand même.

 

Et en février 2005, la lueur verte s'est allumée. L'explication donnée à ce phénomène inattendu est que le signal radio (pulsé) a dû amplifier localement la puissance de l'aurore boréale.

 

Voilà de quoi mieux comprendre ce magnifique phénomène… et relancer la polémique sur l'utilisation de Haarp pour perturber le fonctionnement de l'atmosphère.

 

Source : Futura Sciences.

 

Pour conclure et en comparaison, voici les fréquences émises par le cerveau variant en fonction de son l’activité :

 

- Les ondes bêta (12-45Hz), sont les ondes émises par le cerveau à l’état de veille, et également pendant le sommeil paradoxal, c'est-à-dire les phases oniriques du sommeil.

- Les ondes alpha (8-12Hz), sont les ondes émises par le cerveau dans un état de relaxation légère (au repos, les yeux fermés).

 

- Les ondes thêta (4-8Hz), sont les ondes émises pendant l’endormissement, pendant la première phase de sommeil lent (c'est-à-dire non paradoxal), et également pendant les états de relaxations profondes (méditation, hypnose, ...) - Les ondes delta (0,5-4Hz), sont les ondes émises pendant le sommeil profond.

 

Les état de transes profonds permettent de descendre dans les ondes delta mais c’est assez difficile (risque d’endormissement). - 8 à 12 Hz correspondant à la fréquence de l'onde alpha du réseau neural du cerveau, fréquence qui correspond à celle de résonance de la Terre (fréquence de Schumann).

 

Il est intéressant de noter que les fréquences du rythme alpha sont très proches des fréquences que la terre produit et qui sont appelées champ Schuman (7,83 hertz).

 

Cette relation entre le champ magnétique terrestre, l’accélération de la fréquence de résonance et le cerveau humain, nous démontrent, que nous le souhaitions ou pas, que les choses bougent...

 

Etude scientifique : 2012 sera Hot !

 

Une étude réalisée par des scientifiques du Centre national pour la recherche atmosphérique (Boulder, Colorado) prévoit avec certitude que le prochain cycle d’activité solaire parviendra à son apogée en 2012 et qu’il aura des pics d’une intensité maximale de 30% à 50% plus puissante que ceux du cycle précédent.

 

Ce cycle solaire 24, semble parti pour être un des cycles les plus intenses depuis que ceux-ci sont observés, c’est à dire bientôt 400 ans. Avec un nombre de taches solaires ( issues du magnétisme produit à l’intérieur du soleil) de 160, plus ou moins 25. Cela en ferait un des cycles solaires les plus violents des 50 dernières années, soit un des plus puissants des temps historiques tout court.

 

Source : http://panicisland.free.fr

 

Comme toujours c’est à vous de juger…

 

Quelques sujets liés :

 

Nous allons devenir : L'homme cosmique…!

 

Que nous reserve le 24e cycle solaire … ?

 

Le 21/12 2012...

 

Des évènements vraiment rarissimes en 2012…!!

 

La Mystérieuse récente : Super Connexion Terre / Soleil…

 

Le fantastique renouveau de l'humanité, en ce moment...!

 

2012 un saut quantique de la conscience de l'humanité...

 

En route pour 2012, les évènements se précisent…

 

Ici 5 sujets consacrés à :  H.A.A.R.P

 

Anomalie magnétique, orages magnétique, présagent de catastrophes…

 

Voyage au coeur de la terre …

 

La Russie a créer des supers armes électromagnétique...

 

Pine Gap, l' humanité en danger !!

 

L'explosion de tugunska, et l'hypothèse n. Tesla…

 

2012 et le livre perdu de Nostradamus...!

Commenter cet article

crami25 03/12/2011 04:41


Encore une fois, il faut en prendre et en laisser, comme dans tout bon article, car la vérité n'est pas pure. Mais c'est un bon cru à mon avis. Nous ne sommes pas loin d'une communion
avec notre planète terre. Ce jour là, on la respectera mieux. Si tel est le souhait des monarches, à travers leur plan macabre... Disons que cette alliance de la vie, vitale, par interconnexion,
sera peut être le moyen obligatoire, de respecter la nature. Mais pour y parvenir, Il faudra les mettre au pied du mur, par une révélation public. Ce qui peut arriver, puisqu'un réveille semble
opérer tout doucement... Gardons espoir. 

zargos 12/06/2011 06:22



" Mais cela n’a été possible que parce que la capacité musicale était programmée à la naissance dans
le cerveau humain."


Affirmation totalement gratuite. Sans raisonnement.


Il y a une multitude de manipulations ultrasubtiles que l'homme peut acquérir en les inventant, en les codifiant, en les maîtrisant avec de longues années de pratique, etc. Comme pour la musique.
S'imaginer que c'est ainsi parce que c'est préalablement programmé est simplet.



tommy 11/01/2011 20:53



la vie d'aujourd'hui est très négative, les gens sont attiré par la violence, dans les journaux au nouvelles on en voit partout que du négatif. alors si nous sommes vraiment connecté a la
terre, est-ce que toute l'énergie négative que l'ont dégagent ne pourrait pas nuire a la santé de notre planète. j'aimerait bien merlin que tu me dise se que tu en pense merci   



elisabeth 15/07/2010 21:52



Pour une gauchère, « Magnéto/encéphalo/ambidextro »,... mon énergie est exploitable depuis toujours ! Abstraitement,
 aucun besoin de boussole pour l’instant !!!


 


Et puis,… mes capacités physiques et psychologiques qui relèvent d’une certaine anatomie et même physiologie sont correctes, pour une
terrienne !


 


Je me sens « Normale » !!!.......... Et, toi et vous ?


 


Mon petit corps et ma petite intelligence avec de la « Merde » à manger et devant les yeux,…


 


…Soyons fous :


 


20% des hommes consomment 80% des ressources de la planète


 


Les dépenses « militaires mondiales » sont 12 fois plus élevées que l’aide au développement


 


5000 personnes meurent chaque jour à cause de l’eau insalubre


 


1 milliard d’hommes non pas accès à l’eau potable


 


1 milliard de personnes ont faim


 


Plus de 50% des céréales commercialisées dans le monde sont destinées à l’élevage et aux
agrocarburants


 


40% des terres cultivables sont dégradées


 


Un mammifère sur 4, un oiseau sur 8, un amphibien sur 3 sont menacés d’extinction


 


13 milliards d’hectares de forêt disparaissent chaque année


 


Les espèces s’éteignent à un rythme 1000 supérieur


Au rythme naturel


 


Les trois quarts des ressources de « pêche » sont épuisées,


en déclin ou à la limite de l’être


 


La température moyenne des 15 années


a été le plus élevée jamais enregistrée


 


La banquise a perdu 40% de son épaisseur en 40 ans


 


Il pourrait y avoir 200 millions de réfugiés climatiques


Avant 2050


 


On m’a initié à ces quelques chiffres ici sur « Le Blog de
Merlin » !



porthault pierre 15/07/2010 09:56



Hugh!    Et oui Merlin , tu as raison en disant que le pole magnetique vas changer . Il vas se retrouver au pole sud , et la planete Bleue , vas de sont cote , faire un demi tour (
180 degres ) pour avoir l'Artique au sud .De plus Elle vas arreter sa rotation pour retrouver celle d'origine .Donc le Soleil se levera a l'OUEST!


   Il semblerait que tout se passe en " douceur " ! Mais qu'appelle t'on " douceur" dans le cosmos ? Quand on voit une " nova " !!!!!!!


A
bientot                                                            
pierre



Nina 10/07/2010 22:57



@ Chere Elisabeth,


Merci pour votre poste...nous restons donc sur la même "ligne" ... 


En effet quelle "belle époque" ...



elisabeth 10/07/2010 20:06



(Excusez-moi pour les fautes d’orthographe et de frappe)


 


À bientôt !



elisabeth 10/07/2010 19:10



Bonjour à vous Nina !


 


Concernant ma petite remarque sur cette phrase souligné que je trouve un peu trop affirmative et assez brutale. En toute souplesse, il aurait
été, plus sage, de dire qu’un éventuel déplacement progressif des pôles terrestres pourrait atteindre jusqu’à 180°.


 


Bien sûr, que les géophysiciens ont exposé l’hypothèse d’un brusque basculement de l’axe de la terre à plusieurs reprises dans le passé !
C’est d’ailleurs la seule explication qui s’est avérée être convaincante par ces spécialistes qui ont observés des changements climatiques qui coïncidaient avec des modifications du champ
magnétique terrestre. D’où certainement la disparition d’espèces animales entières !


 


Mais tout ceci est basé sur le « Passé » ! Je suis autant inquiète que vous quant à l’avenir du processus évolutif et
inéluctablement naturel de notre planète, en rotation constante au cœur de l’Univers.  Le dérèglement climatique que nous subissons (soi-disant)
actuellement est « Peut-être Normal» et moins grave que ce que nous le supposons.


 


« Les saisons passent et ne se ressemblent jamais »


 


Et même si c’était à la limite du grave, je peux vous garantir que nous sommes de « Grands Veinards » et c’est pour cela que les
responsables de nos gouvernements ne lancent aucune alerte pour 2012 !


 


C’est tellement évident !!!


 


Croyez-vous vraiment que nos scientifiques, politiciens, professionnels liés, fidèles sages croyants et peuples conscients… sont en train
d’attendre, les bras bien croisés, que le ciel nous tombe sur la tête ?


 


Aaaaaah !... Je vois !... Je me souviens de quelques écrits de « Blaise PASCAL » qui disait :


 


« Si l’homme est charitable, sa nature est au-dessous »


 


Mais lui, il était blasé de la vie lorsqu’il a commencé à s’intéresser à autre chose que les mathématiques.


 


C’est vrai que le cerveau humain reste mystérieux, tout compte fait !



Nina 09/07/2010 23:14



@ Chère Elisabeth,


Je rejoins Merlin dans la phrase soulignée, d après la littérature que j ai lu des inversions auraient bien déjà eu lieu dans le passé terrestre,
la géologie semble le prouver.


Elisabeth, je profite de ce poste pour vous dire que j adore vous lire mais que des fois j ai beaucoup de peine a comprendre vos postes énigmatiques. 


Sans rancune ; Affectueusement. Nina.



elisabeth 09/07/2010 19:13



@Merlin


 


C’est très bien d’arriver à faire la relation entre les choses ! Tu as écrit ce qui suit :


 


Nous commençons à comprendre le magnétisme terrestre et ce que pourrait provoquer un dérèglement de ce magnétisme. On sait que les pôles Nord et Sud du champ sont susceptibles de s’inverser. Les laves solidifiées sont là pour en témoigner puisqu’elles pointent
alternativement vers les régions australes ou boréales.


 


En souligné, je pense que c’est mal interprété de ta part, d’après mon bon sens ! Les pôles Nord et Sud seront susceptibles d’un décalage et non d’un inversement.


 


Ça serait catastrophique pour la planète un inversement total des pôles !