Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Un homme hors du commun… Bruno Groening…

Publié par MERLIN sur 18 Janvier 2010, 15:20pm

Catégories : #Mysteres


Un homme hors du commun… Bruno Groening…

 

Il changea la vie de milliers de personnes, et cela continu encore aujourd’hui…


B.Groning.jpg
 

Né en 1906 en Pologne, Bruno Groening a constaté très tôt qu'il avait une influence curative et apaisante sur tous les êtres vivants. Il est devenu célèbre en 1949 en prononçant des discours lors desquels des milliers de personnes ont été guéries de maladies incurables.

 

En 1949, le nom de Bruno Groening se trouva du jour au lendemain à la une de tous les journaux. Médias, radio et actualités parlèrent de lui. Pendant des mois les événements concernant le "Docteur Miracle", comme on l’appelait, passionnèrent la jeune république.

 

On tourna un film, on réunit des commissions de recherche scientifique, et l’administration, jusqu’aux plus hautes instances, s’intéressa à ce cas. Le Ministre des Affaires Sociales de Rhénanie du Nord-Westphalie le fit poursuivre pour infraction à la loi qui régit l’art de guérir.

 

Par contre, le Ministre Président de Bavière déclarait que personne n’avait le droit de vouer à l’échec les activités d’une personnalité aussi exceptionnelle que Bruno Groening par des décrets. Le Ministère de l’Intérieur bavarois nommait ses activités: "oeuvre désintéressée de charité".

 

Dans toutes les couches sociales, on discutait ferme pour ou contre Bruno Groening. Des vagues d’émotion déferlaient. Ecclésiastiques, médecins, juristes, hommes politiques et psychologues, tous parlaient de Bruno Groening. Ses guérisons miraculeuses se trouvaient être une grâce venant du ciel pour les uns et pour les autres, de la charlatanerie. Cependant, les examens médicaux prouvaient la véracité des guérisons.

 

Bruno Groening est né à Danzig en 1906. Expatrié à la fin de la guerre, il émigra en Allemagne de l’ouest. Il était simple ouvrier. Pour pouvoir vivre, il avait exercé les métiers le plus divers. Il avait été charpentier, ouvrier d’usine et docker, porteur de télégrammes et électricien. Et brusquement, il se trouvait au centre de l’intérêt général.

 

Les nouvelles de ses guérisons miraculeuses firent le tour du monde. Malades, lettres de sollicitations et requêtes arrivèrent de tous les pays. Des milliers de personnes cherchant secours partirent en pèlerinage sur les lieux de son action. Une révolution dans la médecine s’annonçait.

 

C’était sans compter avec les forces antagonistes. Des médecins influents, des ecclésiastiques de haut niveau, des juristes et certains de ses anciens collaborateurs mirent tout en oeuvre pour contrecarrer son action. Un décret d’interdiction de guérir l’empêcha d’agir, on lui intenta des procès. Tous ses efforts pour structurer son activité échouèrent d’une part à cause de l’opposition de forces sociales déterminantes, d’autre part du fait de l’avidité ou de l’incompétence de ses collaborateurs.

 

Lorsque Bruno Groening mourut à Paris en 1959, son procès se trouvait dans sa phase culminante. On arrêta la procédure et un jugement définitif ne fut jamais prononcé. Cependant, bon nombre de questions restaient sans réponse.

 

L’enseignement de Bruno Groening…

 

Résumé :

 

L'enseignement de Bruno Groening suppose l’existence de forces spirituelles qui ont une influence nettement plus grande que ce qu'on croit habituellement.

 

Bruno Groening compare les hommes à une batterie. Chacun de nous dans la vie de tous les jours perd des forces. Toutefois, bien souvent, les énergies nouvelles qui nous sont nécessaires ne seront pas captées en suffisance. De même qu'une batterie vide ne peut fonctionner normalement, ainsi un corps sans force ne peut remplir ses tâches.

 

Les conséquences en seront la fatigue, la nervosité, les angoisses existentielles et, en fin de compte, la maladie.

 

Bruno Groening expliquait donc comment chacun pouvait retrouver des énergies nouvelles. Pour cela, la foi dans le bien est une condition préalable tout aussi importante que la volonté de guérir.

 

L'homme est partout entouré d'ondes curatives, qu’il suffit de capter. D'après Bruno Groening il n'existe pas de maladie incurable, ce que confirment les témoignages de réussite contrôlés médicalement. Les guérisons se produisent ici uniquement par voie spirituelle et ne sont donc pas liées au corps physique de Bruno Groening.

 

Pour capter ce courant guérisseur, la personne qui cherche de l'aide se tient assise et les mains ouvertes. Elle ne croise ni les bras ni les jambes afin de ne pas empêcher le passage du courant guérisseur. Les pensées qui se rapportent à la maladie et aux soucis entravent l'écoulement du courant, les pensées tournées vers le beau le facilitent.

 

Quand le courant guérisseur coule à travers le corps, il rencontre les organes malades, et c'est là que débute son travail de nettoyage. A cette occasion, des douleurs peuvent apparaître; elles sont le signe d'un nettoyage du corps. Comme la maladie n'est pas voulue par Dieu, elle est peu à peu éliminée.

 

Dans certains cas, cela peut aussi se produire spontanément. Pour cela il est nécessaire que la personne ne se raccorde plus en pensées avec la maladie, mais qu'elle croie au contraire que pour Dieu rien n'est incurable.

 

Afin de conserver la santé, les amis de Bruno Groening se mettent chaque jour en réception du courant guérisseur. Un corps sain constitue la base d'une vie en accord avec soi-même, ses semblables et la nature.

 

Le but de l'enseignement de Bruno Groening est de transformer un malade en une personne heureuse de vivre, libre de contraintes corporelles et psychiques.

 

Source : http://www.bruno-groening.org/francais/brunogroening/defaultbrunogroening.htm

 

Dans ses discours, Bruno Groening parlait d'une force puissante venant du cosmos ...

 

Décédé en 1959 (lui-même ne parlait jamais de la mort, mais seulement du "retour chez son Père"), il nous a laissé son savoir qui, aujourd'hui, 50 ans après son décès, continue à mener des milliers de personnes à la guérison.

 

Dans ses discours, Bruno Gröning parlait d'une force puissante venant du cosmos. En effet, il compare Dieu à une grande source inépuisable d'énergies vitales qu'il appelait "le courant guérisseur". (Heilstrom).

 

L'homme sur terre est comparable à un récipient qui pourrait et devrait se remplir régulièrement de cette force. Pour capter cette force, Bruno Gröning nous a enseigné de nous"mettre en réception du courant guérisseur "(Einstellen) au moins deux fois par jour.

 

Pour ce faire, nous nous asseyons calmement, sans croiser ni les bras ni les jambes, les mains reposant sur les cuisses, les paumes tournées vers le haut (comme les calices de fleurs qui se tournent vers le soleil); de cette manière, nous remplissons les conditions physiques pour que le courant guérisseur puisse entrer dans notre corps.

 

En outre, il est important qu'au niveau psychique nous nous libérions de toute pensée négative, surtout les pensées relatives à une maladie ou un problème ou souci quelconque.

 

En pensant à l'agréable, au positif (beau paysage, souvenir d'un événement heureux ...), nous nous relions avec la source positive et divine. Si nous suivons ces conseils, le courant guérisseur entrera dans notre corps et le traversera entièrement, le rechargeant de nouvelles énergies.

 

Outre la force divine, Bruno Gröning parle d'une deuxième source qui émet des énergies négatives et destructrices. Si l'objectif de Dieu est d'aider l'homme à vivre dans le bonheur, la paix et la santé et s'il fait tout pour rendre cela possible, cette source opposée a pour but de détruire l'homme, d'anéantir chaque être et de nuire à son bonheur, son amour, sa santé et ses relations.

 

Bruno Gröning dit de façon explicite que la maladie ne provient pas de Dieu mais qu'elle est la conséquence matérielle et visible de l'écart entre Dieu et l'homme. De manière consciente ou inconsciente, l'homme s'est écarté de Dieu. Il n'a plus respecté Ses lois, parce que souvent il ne les connaissait même plus. Il ne s'est plus servi de la force divine qui représente la nourriture de l'âme et qui contient tout ce dont l'homme a besoin: la santé, le bonheur, l'amour, la paix,... Peu à peu, le niveau d'énergie a régressé et l'âme est devenue réceptive aux forces négatives.

 

Bruno Gröning nous fait savoir que la maladie physique ou psychique n'est rien d'autre que l'expression matérielle d'une accumulation d'énergies négatives dans le corps. En tenant compte de cela, on comprendra que la réception de forces curatives peut avoir comme conséquence l'élimination de tout le mal et la disparition de la maladie.

 

Dès que l'on se met en réception du courant guérisseur, celui-ci localise les endroits du corps qui sont atteints de la maladie (c’est-à-dire. du mal) et va déclencher un processus de nettoyage que Bruno Gröning appelait le "processus de régulation"(Regelungen).

 

Ceci n'est rien d'autre qu'une lutte entre les deux forces spirituelles, la force divine qui lutte pour la santé, et la force négative qui la combat. Cette phase de régulations peut durer des semaines, des mois, parfois des années (cela dépend entre autres de la gravité de la maladie, de la manière dont l'homme peut s'ouvrir à la force divine, d'influences de l'entourage...) et elle peut entraîner des "douleurs régulatrices".

 

Après avoir capté le courant guérisseur, certaines personnes

ressentent des douleurs différentes de celles d'origine. Par contre chez d'autres, les douleurs s'aggravent ou disparaissent complètement ou encore elles se présentent comme auparavant.

 

Dès lors, après avoir capté le courant guérisseur, il est important que l'on se sépare intérieurement de la maladie, qu’on ne lui prête plus attention et surtout qu'on ne croie plus en elle.

 

Bruno Gröning nous a enseigné que les pensées sont des forces qui peuvent se réaliser, se matérialiser. Par exemple, avant de dessiner le plan d'une maison, l'architecte l'a conçue dans ses pensées; ainsi celui qui pense continuellement : "Je suis malade, personne ne peut m'aider, je suis incurable ..." retient sa maladie.

 

D'un autre côté, à travers la force des pensées positives, on peut accélérer le processus de régulations qui n'est rien d'autre que le processus de guérison. Si p. ex. après avoir capté le courant guérisseur vous ressentez des douleurs ou des troubles semblables à ceux ressentis antérieurement, dites-vous:

 

 "Non, ce n'est pas la maladie. J'ai capté la force divine, elle est occupée à travailler dans mon corps pour rétablir ma santé. La période de la maladie est terminée, je me trouve en plein processus de régulation, je me trouve sur la voie vers la guérison."

 

De cette façon vous pourrez soutenir l'action du courant guérisseur. En n'accordant plus d'importance à la force négative, vous l'obligerez à s'éloigner.

 

C'est grâce à ce savoir et à la réception régulière de la force divine que des milliers de guérisons se produisent, qu'importe le nom et la gravité de la maladie, le diagnostic du médecin ou l'âge de la personne. Bruno Gröning dit:

 

"Il n'existe pas de maladie incurable. Dieu est le plus grand médecin. Pour lui, rien n'est impossible".

 

Bruno Gröning s'est toujours identifié comme un petit serviteur de Dieu, comme un transformateur qui avait la capacité de capter ce courant en grande quantité et de le transmettre de manière spirituelle (c.-à-d. sans imposer ses mains ou en appliquant un autre traitement...) aux malades.

 

De même il pouvait transmettre la force divine à des objets qu'il distribuait. Ainsi il nous fit savoir que ses photos contenaient la force qu'il portait en lui au moment où la photo avait été prise. Sur notre page internet vous trouverez des photos de Bruno Groening et je vous conseille de la mettre sur un endroit douloureux de votre corps (ou p. ex. en-dessous de votre oreiller pendant que vous dormez) et d'observer si vous sentez une éventuelle influence.

 

Bruno Gröning a toujours invité les hommes à ne pas croire naïvement tout ce qui est dit, mais de se convaincre eux-mêmes en leur propre corps, en observant par ex. s’ils sentent le courant guérisseur, les régulations ou si, après avoir capté le courant guérisseur régulièrement pendant un certain temps, ils constatent une amélioration de leur état.

 

Malgré toutes les offres qu'on lui a faites, il n'a jamais demandé d'argent pour ce qu'il accomplissait, disant: "Ce n'est pas moi, mais Dieu qui guérit". La seule chose qu'il demandait à ceux qui avaient obtenu une guérison, c'était de relater par écrit le mal dont ils souffraient et ce qu'ils avaient vécu en ayant suivi les conseils de Bruno Gröning (...avoir capté le courant guérisseur, s'être libéré intérieurement de la maladie, croire à sa santé, et accepter tout ce qui se passe dans le corps comme étant des régulations).

 

Ce témoignage de réussite peut encourager des personnes qui souffraient de la même maladie à gagner confiance.

 

Après le décès de Bruno Gröning, Mme Häusler (Allemagne) qui, grâce à son aide, avait été guérie de trois maladies "incurables", a continué à propager son enseignement. Elle constata que les guérisons continuaient et que Bruno Gröning avait tenu sa promesse: "Si l'on m'appelle, je viendrai et je continuerai à aider, si Dieu le veut".

 

À l'heure actuelle, le Cercle des Amis de Bruno Gröning compte plus de 60.000 membres qui sont regroupés en communautés (groupes locaux, plus de 1000 en 2001) dans lesquelles les amis se réunissent pour capter ensemble le courant guérisseur.

 

Comme jadis, l'ensemble des tâches est effectué bénévolement, personne ne perçoit de l'argent pour le travail accompli; chacun le fait en reconnaissance de sa guérison personnelle. L’administration de l’œuvre, les diverses tâches, la documentation, les cassettes, le courrier, etc., tout est financé par des dons volontaires.

 

J'espère que cette lettre a facilité votre première approche de cet enseignement qui est facile à comprendre et vaut d'être vécu.

 

Je vous souhaite beaucoup de succès sur cette voie ainsi qu'une bonne santé.

 

Bruno Groening nous a confié que la force est quadruplée par chacun s’il y a plusieurs qui se mettent en réception ensemble.

 

Sur ce site internet : www.bruno-groening.org

vous trouverez toute une archive de photos, témoignages, vidéos etc...

 

Source : Cercle des Amis de Bruno Groening

http://nouveaumodele.blogspot.com/2008/08/bruno-grning.html

 

C’est assez impressionnant, et les sceptiques en auront pour leur compte, mais comme toujours c’est à chacun de juger…

 

Outre la force divine, comme expliqué plus haut, une deuxième source  émet des énergies négatives et destructrices, voici sans doute une de ses alliées :

 

L’horrible monde selon Monsanto…

 

Quelques sujets liés :

 

Le fantastique système plocher, pour une vie meilleur…

 

Les secrets de kokopelli…

 

La découverte phénoménale de rené quinton...

 

Un prêtre hors du commun, 50 ans de supplices...

 

Le vin se transforme en sang, et le pain en chair ...

 

Le fantastique renouveau de l'humanité, en ce moment...!

 

L’incroyable effet backster…partie1...

 

Monsanto bientôt mis ko, par une plante sacré incas… ?

 

Le gaz de brown peut changer le monde… !

 

Un vie remplie de miracles, incroyable philippe de lyon…

.
Commenter cet article

tortiello 14/04/2011 13:34



Merci pour l'article sur Bruno j'espère beaucoup en lui pour guérir de mon avc qui m'a paralysé mon coté droit.



Myriam 09/07/2010 16:27



Oui lol Bruno Groening pouvait paraître étrange, du fait que son cou était gros. Son cou devenait gros quand la Force guérissante passait à travers lui. Cela n'avait rien à voir avec un goître!
C'était vraisembleblement le chakra de la gorge, ou des glandes, qui gonflaient sous l'effet de la Bonne Force curative.



Crami25 09/07/2010 03:33



Il y a forcément une science la dessous, qui reste à découvrir, comme tout les miracles... Reste à faire le chemin pour la comprendre et la maitriser. Malheureusement, on peut penser
qu'il y a d'autres intérêts en jeu... Ce n'est certainement pas, que la bêtise des gens qui paralyse tant que ça, l'évolution. Surtout quand elle est si évidente aux yeux de tous. La méchanceté
n'est pas gratuite. Ca cache souvent des choses, même si parfois c'est une affaire indirect, comme la jalousie ou le mépris. Il y a toute une éducation directrice commandité par une société
mandatée, qui influence nos comportements. L'origine n'est pas forcément au palier domestique de chacun. Ca va plus loin...


 


 


 



Myriam 23/01/2010 20:36


J'ai guéri grâce à cette démarche d'un grave problème de dos, incurable selon la médecine officielle, et je fais partie du cercle des Amis de B.G. En fait, il n'est pas mort d'un cancer, c'est la
version officielle. Le chirurgien avait vu que son intérieur avait brûlé... Ceci car tout l'Amour que Bruno avait à donner au monde était mal reçu, beaucoup l'ont combattu, ont profité de lui,
etc... alors, cet immense Amour, cette Energie de guérison l'a brûlé de l'intérieur, mais il savait qu'il avait cette mission sur Terre et qu'il partirait assez tôt. Quant à ses deux enfants, son
épouse avait refusé qu'il leur transmette l'Energie guérissante, elle les avait mis de force à l'hôpital... Il avait épousé une femme qui hélas refusait de le soutenir et de voir les miracles qui
se passaient... En vérité, la vie de Bruno est extraordinaire, il s'est par exemple conduit en héros durant la guerre, disant d'emblée que jamais il n'userait de son fusil, et il faisait tout pour
aider les soldats, les prisonniers, qui vivaient dans des conditions déplorables. Cela vaut la peine d'aller voir le film qui a été tourné par des bénévoles, très bien fait, il dure 5 heures et
raconte sa vie, avec en plus des témoignages de personnes guéries, etc...


areafun51 21/01/2010 16:25


super blog sur le mien: http://ovnisfun51.over-blog.fr/


merci


Arthurion 21/01/2010 12:25


Merci Merlin pour cet article, qui montre une fois de plus que la bêtise est humaine. Quel dommage que les gens de l'époque n'aient pas profité de son savoir.

@ Leynx : j'ai 2 explications à son décès prématuré
1) Dans le documentaire suivant : http://85.10.194.213/video/dokfilm/20min/dsl/fr_dsl.wmv , qui retrace la vie de Bruno Groening, on rapporte qu'il aurait dit suite à son interdiction de soigner
:
- "les gens me serrent la gorge parce qu'on ne m'autorise plus à guérir"
- et juste avant sa mort il a encore dit "qu'il brulait intérieurement parce qu'il n'avait plus le droit de guérir"
- ou encore "les gens ne réalisent pas à quel point ils me font du tord"

2) " Les cordonniers sont souvent les plus mals chaussés." Il est fréquent que de grands spécialistes en médecine ou paramédecine ne s'appliquent pas ce qu'ils conseillent à leur
patient/consultant.


Rozéfré 19/01/2010 23:52


Comme il est fort !


quassy 19/01/2010 20:01



MERLIN, votre compteur a atteint 1 millions de VISITEURS.. C'est SUPER. Cela prouve que le monde entier s'interesse a votre blog que moi je trouve bien.

Concernant cet article, je trouve un peu Bruno Groening etrange en voyant ces photos.


Les EXTRATERRESTRES peuvent etre SUREMENT parmis nous.!!!!



Leynx 19/01/2010 18:27


Bruno Groening malgré tous ces pouvoirs est mort d'un cancer de l'estomac avec complications et ses deux enfants sont morts assez jeunes alors que ces POUVOIRS étaient déjà actifs.

La crédibilité du phénomène en prend un coup.

La question est: n'est-ce pas suspect?


wizzil 19/01/2010 10:51


merci Merlin pour cet article, ça a été un grand moment d'émotion pour moi, j'ignore pourquoi
j'ai visionné un documentaire sur lui, ça fait froid dans le dos de penser que des hommes condamnent des autres hommes pour l'unique motif de faire le bien..
belle journée à toi


Merlin 18/01/2010 17:35


Bonjour Pierre, et merci pour vos commentaires réguliers et avisés.

cela es tun réel plaisir de vous lire également.


porthault pierre 18/01/2010 16:46


Salut Homme . Merlin , tu as ce don de tapper la ou la " lumiere " nait .Ce Mec etait fantastique ! Merci Ami il est bon de trouver des Ames de cette qualite . J'ai le sentiment que les choses
changes a grande vitesse , evidemment il semble , pour nous " esclave " de son don .mais n'est ce pas plutot , la volonte de faire une grande oeuvre avant de "partir " vers des "bien heureux
rivages " ?  Je lui souhaite sincerement , et , peut etre devenir un guide sage et opiniatre !
    Depuis ma disparition ( bien involontaire ) de super texte , en fait le Merlin que j'aime . Salut 
Amigo               merci et a
plus                  pierre