incas.jpg

Une collaboration entre des archéologues et une équipe de la NASA a permis de localiser des temples Mayas au Guatemala inconnus jusqu’alors.

 

En effet, certaines données satellites sur la végétation permettent d’établir des cartes sur lesquelles des indices de ruines apparaissent, ce qui a mené à la découverte de certains sites archéologiques par l’équipe de l’archéologue William Saturno.

 

Source : Reuters. FEVRIER 2008.

 

La connaissance de l’astronomie Maya surprend encore les scientifiques actuels.

 

Leurs réalisations architecturales sont également remarquables. Les Mayas avaient créé un type de voûte particulier que l’on peut observer à Uxmal. Leurs édifices exploitent par ailleurs leurs connaissances astronomiques pour créer des effets saisissants à partir de jeux de lumière.

 

 

La civilisation maya est une civilisation précolombienne dont l'influence géographique s'est étendue au sud-est du Mexique (péninsule du Yucatán), à l'ouest du Honduras et du Salvador, au nord du Bélize et au Guatemala. Apparue au troisième millénaire avant J.-C., elle a connu son apogée du IIIe siècle au Xe siècle avant de connaître une décadence progressive et de disparaître au moment de la conquête espagnole au XVIe siècle.

 

Ses principales œuvres sont de nature architecturale, avec l'édification d'imposants temples et de pyramides, de nature astronomique, comme en témoignent les multiples cycles du calendrier maya, et de nature mathématique, avec une numération de position en base 20 comprenant le zéro.

 

La connaissance et la compréhension de la civilisation maya sont très incomplètes et de grandes zones d'ombre subsistent malgré les efforts entrepris depuis le XIXe siècle. En effet, les conquistadors espagnols, puis les missionnaires, ont cherché à détruire toutes les traces de ce passé (comme lors de l'autodafé de Maní, ou les codex mayas furent brulés).

 

Le Mexique cherche aujourd'hui à réhabiliter son héritage précolombien et un musée de la civilisation maya a été créé à Chetumal.

 

On a comparé quelques fois les Mayas aux Grecs de l'époque classique. En Amérique précolombienne, ils furent un peuple de bâtisseurs, de savants et d'artistes qui, en quinze siècles, élabora dans la jungle tropicale l'une des civilisations les plus raffinées du continent. Ils formaient à leur âge d'or un immense bloc ethnique, du Honduras au sud du Mexique.


                                  450px-Tikal.jpg

 

 

L'ère postclassique, de 900 à 1521, marque l’effondrement des cités-États et la disparition de l'écriture monumentale.

 

Le dépeuplement quasi total des puissantes cités mayas à l'aube du IXe siècle reste très mystérieux. De nombreuses hypothèses ont été avancées pour expliquer la chute brutale de la civilisation maya classique en plein âge d'or.

 

Les spécialistes ne sont toujours pas d'accord sur les causes d'un bouleversement aussi radical. Guerres, désastres écologiques, famines ou une combinaison de ces facteurs sont les raisons généralement avancées pour expliquer ce déclin. Les centres mayas ont été abandonnés au début du Xe siècle, puis engloutis par la forêt.


 

 

Les inscriptions montrent qu’ils étaient capables de manier de très grands nombres. Le système mathématique de base 20 (vicésimal), c'est-à-dire à vingt chiffres élémentaires (nous utilisons un système de base 10, décimal), de même que leur méthode de positionnement graphique, leur permettait des calculs à l’infini.

 

L’invention du zéro, bien avant les Indiens et les Arabes, a été révolutionnaire. Elle leur a permis de mener des recherches astronomiques poussées dont le degré de précision est très impressionnant.

 

Les prêtres et astronomes mayas ont estimé de façon très pointue la durée de l'année solaire, bien que dans la vie courante ils utilisent une année de 365 jours ( Calendrier maya).

 

Par exemple, le calendrier grégorien déterminait l’année solaire à 365,2425 jours ; le calendrier maya, à 365,2420 jours ; et l’astronomie moderne 365,2422 jours.

 

En clair, sept siècles avant les Européens, munis d’instruments archaïques et après des années d’observations au cœur de la jungle, les Mayas ont été capables de déterminer la durée d’une année solaire avec une précision extrême. Il faudra attendre le XIXe siècle pour que les progrès techniques puissent affiner cette évaluation.

 

Leurs analyses astronomiques étaient très précises, leurs études du mouvement de la Lune et des planètes étaient remarquables pour des gens qui ne travaillaient qu’à l’œil nu.  (Merlin,  (soit disant  ! ))

 

Source Wikipédia.

 

                                 800px-Palenque_16.jpg

 

Comme on peut le voir avec cette nouvelle découverte de ‘’ plusieurs ‘’  temples Mayas, on est loin de tout connaître sur la surface de notre propre globe terrestre, l’arctique et l’antarctique nous sont pratiquement totalement inconnus, et nous ne connaissons que 10% des fonds océaniques de notre terre, alors notre système solaire, et l’univers n ‘en parlons même pas !

 

 

On avance pas à pas, petit à petit avec ce que nous connaissons, ou tout du moins avec ce que nous pensons connaître, mais le futur remet souvent, voir toujours en cause  les connaissances d’hier et d’aujourd’hui, dans le domaine scientifique plus encore qu’ailleurs  !

Par MERLIN
Mercredi 5 mars 3 05 /03 /Mars 15:53
Retour à l'accueil

En ce moment

    14  CONNECTE(S) 


  Vous souhaitez discuter
de ces sujets alors
rejoignez nous 
sur le forum  ICI <- clic

...Visiteurs...


Merci pour votre visite

outils webmaster
 

...Rechercher...

Présentation

  • Le blog de MERLIN
  • : Le blog de MERLIN
  • : 15/11/2007
  • : Connaissons nous vraiment notre planète ? Histoire inconnue des hommes... Actualités : terrestre, extraterrestre, et intraterrestre

Me contacter...

Partenaire du magasine


      TOP SECRET...

 

 

 

 



 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés