Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Qui croire : La science, ou les écrits anciens ...?

Publié par MERLIN sur 14 Mai 2009, 14:30pm

Catégories : #SUMER



Sitchin et Sumer...selon Drunvalo Melchizédek. 

 

"Je vais d'abord commencer par l'oeuvre de Zecharia Sitchin. Si vous n'avez pas encore lu ses livres, un festin s'offre à vous en perspective, si vous voulez étudier le sujet. Son best-seller est: la 12e planète, mais je vous recommande deux autres de ses volumes, The Lost Realms et Genesis Revisited (dans cet ordre).



 

Il y mentionne plusieurs villes également décrites dans la Bible chrétienne, telle que Babylone, Akkad et Erech, que l'on a cru longtemps n'être que des mythes parce personne ne pouvait prouver leur existence. Il ne restait plus la moindre trace de l'existence de ces villes.

 

On finit néanmoins par localiser l'une d'entre elles, puis une autre, puis une autre encore. De nos jours, on a retrouvé toutes celles mentionnées dans la Bible.

 

Il faut réaliser que toutes ces anciennes cités ont été découvertes dans les derniers 120 ans de notre histoire et que pour la plupart d'entre elles, c'est même assez récent. En creusant dans les couches de sol qui les recouvraient, on a retrouvé des milliers de tablettes cylindriques en argile sur lesquelles l'hitoire de Sumer et de la Terre sont enregistrées jusque dans leurs moindres détails.

 

Et cela remonte à des centaines de milliers d'années…

 

Ce langage écrit est appelé cunéiforme et ce que je vais vous dire n'est pas seulement l'interprétation de Sitchin. Beaucoup d'autres érudits savent lire les écritures cunéiformes et alors qu'ils traduisent ces tablettes, notre point de vue sur le monde et sur ce que nous croyons être vrai commence à changer complètement - tout comme le travail de John Anthony West avec le sphinx influence également la pensée moderne sur l'histoire humaine.

 

 

Nous débouclerons le cercle plus tard en expliquant comment les Sumériens reçurent leurs informations. Les archives de la Mésopotamie constituent donc les écritures les plus anciennes sur cette planète. Elles ont 5 800 ans d'âge mais décrivent des événement qui se sont produits il y a des millions d'années et plus en détail encore, des choses qui se sont passées, il y a 450 000 ans ou plus.

 

Qu'on se tourne vers la connaissance scientifique actuelle ou celle de Thot l'ancien, notre race est vieille d'environ 200 000 ans. D'après Sitchin, nous sommes plus vieux que ça ; nous avons peut-être plus de 300 000 ans, mais ni les archives de Sumer, ni Thot n'affirme cela - ni les Melchizédek non plus.

 

Nous sommes ici-bas depuis un peu plus de 200 000 ans, mais d'autres civilisations ont existé sur Terre - bien avant ce cycle et les Néfilims. Elles étaient d'ailleurs beaucoup plus avancées que les Néfilims ou n'importe qui d'autre depuis. Elles ont toutes disparu sans laisser de traces...

 

 

C'est le passé de la planète dans un sens, cela fait partie de qui nous sommes. Nous avons toujours accés à toutes ces informations. Il y en a une composante en chacun de nous, au sein de laquelle toutes ces informations sont enregistrées. Elle est facile d'accés, mais la plupart d'entre nous n'en sommes simplement pas encore conscients.

 

Habituellement, nous croyons davantage au témoins occulaire d'un événement historique parce que celui-ci est plus près de nous dans le temps que l'événement rapporté de loin par un scribe. Les écritures cunéiformes sont les plus vieille que nous possédions, à l'exeption peut-être du langage de la géométrie sacrée, qui existait déjà bien avant les hiéroglyphe égyptiens.

 

Les sumériens nous comtent une histoire à propos de l'Histoire et c'est très difficile à accepter parce que nous sommes tellement sûrs que ce que nous savons sur le passé est la seule vérité. L'histoire que nous raconte les gens de Sumer est si immodérée aux yeux de nos hommes de science, et sur tellement de plans, que ces derniers ont beaucoup de difficutés à l'accepter, quand bien même ils savent qu'elle pourrait être vraie.

 

C'est notre source d'informations la plus ancienne !

 

Si ces informations n'étaient pas aussi incroyables, il y a lomgtemps que nous les aurions acceptées à la lettre, parce que cela provient d'une source si vénérable.

 

D'un autre côté, si les Sumériens étaient fous et fabriquaient des histoires sans rien savoir, comment pouvons-nous expliquer qu'ils rapportaient tant de faits sur la nature que, selon notre point de vue sur l'histoire, il leur étaient impossible de connaître ?

 

Par exemple, non seulement les Dogons ont répertorié et représenté par des dessins toutes les planètes de notre système solaire, mais les Sumériens aussi - et ceci, depuis les tout premiers temps de leur culture !

 

Les Sumériens, ce peuple reconnu comme étant le plus vieux du monde et dont la culture remonte à 3800 ans avant J.-C., savaient exactement à quoi ressemblait l'approche du système solaire depuis l'espace. Ils connaissaient toutes les planètes extérieures à la Terre et les comptaient depuis la plus éloignée, jusqu'à la plus proche de nous, comme s'ils étaient venus de l'extérieur de notre système solaire.

 

Tout comme les dessins des Dogons sur les murs de leur cave, les Sumériens décrivent les tailles relatives à chacune des planètes et, en détail, les planètes elles-mêmes - ce à quoi elles resemblent, l'eau qu'on y trouve, la couleur des nuages, comme s'ils étaient passés devant elles dans l'espace.

 

Toute l'expérience a été décrite avec minutie 3 800 ans avant J.-C. ! C'est là un fait indéniable. Comment une telle chose est-elle possible ? Ou bien, la vérité sur nos origines nous est-elle complètement inconnue ?

 

Avant même que la NASA envoie un satellite dans l'espace qui allait dépasser les limites de notre système solaire, Sitchin leur avait procuré une description (tirée des tablettes mésopotamiennes) de ce à quoi ressemblent toutes les planètes vues de l'espace. Et quand le satellite passa devant chacune, les descriptions Sumériennes s'avérèrent exactes.

 

Autre exemple:

Les Sumériens étaient familiers avec le phénomène de la précession des équinoxes depuis le début de leur culture. Ils savaient que la Terre est inclinée de 23 degrès par rapport au plan de son orbite autour du Soleil et que son axe accomplit un cercle complet en 25 920 ans à peu près. Il est donc difficile pour un historien de comprendre cela, spécialement s'il est du type scientifique et s'il sait que 2 160 ans d'observations continues du ciel pendant la nuit sont nécéssaires pour savoir que l'axe de la Terre oscille sur lui-même.

 

Le temps minimale d'observations nocturnes est donc de 2 160 ans et, pourtant, les Sumériens étaient instruits de cela depuis le premier jour de leur civilisation.

 

Comment est-ce possible ?

Il y a tellement d'évidences dans ces tablettes d'argiles et tout cela est de nature si extraordinaire que l'esprit ordinaire des gens ne l'absorbe pas très rapidement. A l'école on m'a enseigné que Moïse a écrit la Genèse aux environs de l'an 1 250 avant J.-C., c'est-à-dire il y a 3 250 ans. C'est ce que j'ai toujours lu et, jusqu'à maintenant, c'est ce que je comprenais comme étant vrai. Pourtant les tablettes de Sumer existent.

 

Elles ont été écrites au moins 2 000 ans avant la naissance de Moïse et donnent le même compte rendu ou preque que dans le premier chapitre de la Bible. Ces tablettes mentionnent même Adam et Eve, le nom de chacun de leurs fils et de chacune de leurs filles ainsi que tous les évènements décrits dans la Genèse.

 

Tout cela a été écrit avant même que Moïse ait reçu son inspiration. Cela prouve en fait que Moïse n'est pas l'auteur de la Genèse. Il est bien évident que cette vérité sera difficile à accepter par la communauté chrétienne et, pourtant, elle est exacte.

 

Je peux comprendre pourquoi cette connaissance prend tant de temps à être absorbée dans notre culture moderne. Elle constitue une immense déviation de l'histoire de la Terre telle qu'elle a déjà été acceptée, et cette vérité mineure ou majeure (comme vous préférez) au sujet de Moïse ne représente qu'une petite fraction seulement de la vérité toute entière".

 

Tiamat et Nibirou

selon Drunvalo Melchizédek.

 

 

"Mais il y a encore plus ahurissant que ces fragments d'informations tirés des tablettes, qui nous paraissent si exceptionnels et si difficile à croire (et il y en a beaucoup plus). Je veux parler ici de l'histoire que les Sumériens ont écrites au sujet des débuts de la race humaine, avant Adam et Ève.

 

 

Ils parlent donc d'une période très, très reculée. L'histoire, leur histoire, commence il y a plusieurs milliards d'années, quand la Terre était jeune. C'était alors une grande planète du nom de Tiamat qui tournait autour du soleil, entre Mars et Jupiter. Autour de Tiamat orbitait une grande lune qui, toujours selon les tablettes contenant une écriture cunéiforme, était destinée à devenir elle-même une planète.

 

Selon ces archives également, il y avait une planète de plus dans notre système solaire, ce dont nous ne sommes que vaguement conscients dans nos temps modernes. Les Babyloniens la nommaient Marduk, ce nom a plus ou moins été retenu, mais les gens de Sumer l'appelaient Nibiru.

 

Il s'agit d'une planète énorme qui tourne dans le sens inverse des autres planètes. Ces dernières sont plus ou moins situées sur le même plan et se meuvent dans une direction, mais Nibiru se déplace dans la direction opposée et lorsqu'elle s'approche des autres planètes, son orbite la fait passer entre Mars et Jupiter.

 

Selon les Sumériens, elle traverse ainsi notre système solaire tous les 3600 ans et lorsqu'elle apparaît, c'est habituellement un grand événement. Et puis, elle sort à nouveau de notre système solaire et disparaît hors de vue.

Soit dit en passant, la NASA a probablement localisé cette planète. Elle a utilisé deux satellite qui ont contacté ce qui pourrait être Nibiru à une distance énorme du Soleil.

 

C'est assurément là, mais les gens de Sumer connaissaient son éxistence il y a des milliers d'années !

 

D'après leurs écrits, lors d'un passage en orbite, Nibiru s'approcha si près de notre orbite dans le système solaire qu'une de ses lunes entra en collision avec Tiamat (notre Terre) - Réduisant notre planète de moitié. Toujours selon les mêmes archives, le plus gros morceau de Tiamat ainsi que sa lune principale furent éjectés hors de leur trajectoire habituelle et se retrouvèrent sur une nouvelle orbite entre Mars et Vénus.

 

Ainsi Tiamat devint la Terre telle que nous la connaissons aujourd'hui. L'autre partie de Tiamat aurait explosé en mille morceaux et serait devenu, selon les Sumériens, le bracelet martelé que nous appelons maintenant la ceinture d'astéroïdes et qui se trouve entre Mars et Jupiter. C'est là un autre détail qui émerveille nos astronomes. Comment les Sumériens pouvaient-ils savoir quoi que ce soit sur la ceinture d'astéroïdes, puisqu'on ne peut pas la voir à l'oeil nu ?

 

Ces tablettes écrites en langage cunéiforme remontent aussi loin dans le temps, mais contiennent aussi une description d'événements encore plus ancien et nous informent même davantage sur Nibiru. Cette planète était habitée par des êtres conscients appelés les Néfilims.

 

Les Néfilims, paraît-il, étaient très grands ; les femmes avaient une taille de trois mètres à trois mètres cinquante et les hommes mesuraient de quatre à cinq mètres de haut. Ils n'étaient pas immortels, mais leur durée de vie était d'environ 360 000 années terrestres, aux dires des Sumériens.

Puis ils mouraient comme tout le monde."


Or chose étrange, tous les récits qui parlent des être qui peuplent la Terre en son intérieur, nous parlent d’être qui sont de cette taille environ.


( Désolé j'ai pas noté la source à l'époque ou j'ai pris cet article, je m'en excuse ) 



Alors qui croire … ?

 

Croire la science officielle, directement sous influence des gouvernements, et qui n’hésite pas à bannir, ridiculiser, et même pire parfois, ceux qui affirment que ce que l’on nous apprend est complétement faux. Cette science qui tellement absorbée par l'argumentation de la thèse officielle occulte ce qui pourrait la contrarier, voire combat ce qui risquerait de la contredire.

 

Selon le pr. A. Meessen, « il existe un malentendu quant au sens qu'il convient de donner au mot recherche. Si pour certains il s'agit de recherche de la vérité, pour d'autres c'est seulement la recherche d'arguments pour défendre une idée préconçue... »

 

Alors qui croire … ?

 

Croire des écrits anciens, qui nous prouvent par A + B que des civilisations passées connaissaient déjà ce que nous découvrons seulement, voir que nous ne connaissons pas encore, ou que nous avons découvert il y a peu, ceci dans divers domaine !

 

Croire des textes gravés dans la pierre, qui sont seul à même de resister au temps, laissés comme un message pour les générations futur,  générations futur que nous sommes.

 

Croire des écrits qui ne peuvent être contredit quand à leur athenticité, et leur contenu !

 

A chacun de faire son choix, le mien est fait depuis longtemps…

Il faut bien noter également, que c'est la science dite officielle qui agit ainsi, car la science dite officieuse elle, s'interesse de très très près à tout cela, et ne conteste aucunement tous ces écrits, et toutes ces preuves qu'elle garde très très précieusement bien entendu, sans nous en faire part.
Commenter cet article

Agno 10/09/2016 02:42

Salut,

Suite à mes recherches je suis tombé sur ta page, et suis revenu afin de te proposer de lire une thèse qui joint théorie darwinienne et véracité de la bible.

http://www.neotrouve.com/?p=936

Alex 02/02/2016 21:11

Bonjour, je viens de tomber par hasard sur votre blog, tres interessant d ailleurs.. je viens de lire sur l article je cite "C'est le passé de la planète dans un sens, cela fait partie de qui nous sommes. Nous avons toujours accés à toutes ces informations. Il y en a une composante en chacun de nous, au sein de laquelle toutes ces informations sont enregistrées. Elle est facile d'accés, mais la plupart d'entre nous n'en sommes simplement pas encore conscients." Que voulez vous dire par là ? En esperant une réponse de votre part, à bientot.

Dan 23/03/2015 18:34

Salut Merlin,
je te cite :"Si ces informations n'étaient pas aussi incroyables, il y a longtemps que nous les aurions acceptées à la lettre, parce que cela provient d'une source si vénérable."

https://www.youtube.com/watch?v=D917a_2Qfbg

Merci pour tes nombreux, sérieux, intéressants articles, une petite vidéo en résumé...je la pose ici comme j'aurais pu la poster ailleurs tant ta catégorie Sumer est riche !!! Tu devrais bien nous remonter un article....juste pour le plaisir et c'est d'actu (nouveaux pillages et destructions pas qu'en Irak) tu as déjà parlé de tout ceci, mais tu as peut être des nouveautés pour ceux qui ont l'esprit ouvert !
Belle soirée sous les étoiles....le nouveau décors s'y prête !!

Mourad 29/05/2012 16:41


Si la Bible peut, à la limite, se lire comme une sorte de roman historique, le Coran, pour sa part, est un livre incongru et incohérent qui n’a même pas de valeur littéraire intrinsèque. Comme le
disait l'auteur français Michel Houellebecq, « quand on lit le Coran, on est effondré, effondré...». http://secretebase.free.fr/religions/islam/islam.htm

alain 02/01/2011 14:27



bonjour!  vous voulez de l ecriture encienne ! qui parle  du ciel ! de nous ! des  extraterestre  ! !!!  le coran !! meme un homme hyper inteligent ne pourait pas l
ecrire !  c un livre extraordinaire ! je ne parle pas des religions ! je parle du coran                            
                                                       
                 http://www.youtube.com/watch?v=kBPiNN6bGIY&feature=player_embedded#!       



ffilou6 02/01/2011 03:21



Les hommes et femmes de + de 3 mètres de hauteur évoqués par les Sumériens, ce sont peut-être les mêmes ou des proches ou lointains cousins de ceux de la Terre Creuse http://homme-et-espace.over-blog.com/article-15922826.html .



crami25 04/03/2010 01:59


Très bonne synthaxe que voici.

Tu as rarement été aussi bon, de toutes les lectures que j'ai effectué de toi.

Je ne suis peut être pas au bout de mes surprises... LOL


Facts Only Agency 25/02/2010 17:37


Il n'est pas question de faire la différence entre une planète et un soleil (du moins du point de vue es Balyloniens) mais entre les planètes et les étoiles qu'ils n'identifiaient pas comme autant
de soleils lointains. 

Et pour celà rien de plus facile, les planètes se meuvent dans le ciel alors que les étoiles restent immobiles. Un différence observable facilement à l'oeil nu et qui leur a permis d'identifier
leurs 5 planètes. Si on ajoute la lune et le soleil, on a les 7 astres qui donnent leur noms aux 7 jours de la semaine. 

La semaine de 7 jours est donc un leg Babyloniens dont nous avons hérité via la tradition juive puis romaine.


personne 13/02/2010 21:05


tu m'expliquera mon pote comment tu distingue une planete d'un soleil. Faire la difference entre un point lumineux et un point lumineux pas evident.Donc eur savoir venez d'êtres qui ont vu sa de
pres


Facts Only Agency 12/02/2010 17:56


Hello.

Ce serait un peu long de reprendre tout mais il y a plusieurs problèmes de confusion temporelle dans les sources que vous évoquez. 

Pèle mêle : 
- Les premières tablettes Sumériennes (Akkadiennes en fait) écrite sont en fait des inventaires agricoles.
- Le premier texte qui retrace les dynasties mythiques des Sumériens et dont la filiation remonte effectivement à plusieures centaines de miliers d'années date de la fin de la civilisation
Sumérienne en - 2000 et quelques siècles.
- Les Balyloniens sont les lointains héritiers des Sumériens et leur astronomies très développée s'appuie effectivement sur plus de 2000 ans d'observations du ciel commencée sous les sumériens.
Celà explique les connaissances poussées des Babyloniens et aussi pourquoi les Sumériens n'avaient en fait que des connaissances astronomiques très limitées d'après les textes dont on dispose.
- les Anunakis étaient les dieux fondateurs des sumériens mais au temps ou les Babyloniens vénéraient Narduk, celà fait bien longtemps que les dieux Anunnakis étaient oubliés.
- l'unique source sur laquelle Sitchin s'appuie pour étayer sa vision des Sumériens repose sur un exemplaire controversé d'un texte Balylonien du 7ème siècle et qui est le seul parmi les dizaines
d'exemplaires disponible qui mentionnerait plus que 5 planètes. La cosmogonie des Sumériens jusqu'aux Babyloniens compte les 5 planètes visibles à l'oeil nu ce qui est bien normal vu qu'il
n'avaient pas d'instruments d'optique.

Pour plus de détails, je vous recommande la vidéos suivantes ainsi que celle de la même série qui établis un synthèse des connaissances que nous avons au ujet des Sumériens et de leurs tablettes

http://www.dailymotion.com/video/xacb24_la-mésopotamie-antique-annunaki-mar_school 


eoa 27/05/2009 19:44

Bonjour Merlin,

Tout d'abord merci pour l'article, c'est génial de savoir autre choses.

Et puis surtout, je cherche à prendre contact avec les Melchizédek.

Merci d'avance.

nabel 17/05/2009 15:46

les civilisations anciennes nous ont laissées de vrais trésors merci pour ce sujet " et recherches " ;)

personne 16/05/2009 14:22

Moi je préfere croire les anciens ecrit plutot que les scientifiques qui recherche l'apat du gain

Pierre 15/05/2009 12:01

Bravo pour ce résumé complet d'ouvrages pourtant denses.Juste une petite information. Un véritable scientifique ne CROIT JAMAIS. Il EXPÉRIMENTE.L'attitude la plus correcte consiste donc à accorder du crédit à ces récits en attendant les preuves qui les transformeront en Vérité.Bonne route.

Merlin 15/05/2009 09:38

Merci Nabilkar, il faut absolument que je lise ces livres d'Anton Parks, dont j'entends beaucoup parler, ce sera ma prochaine commande...Nicolas, la photo, n' est la juste que pour illustrer, Il s'agit de l'Egypte et pas de Sumer, comme dans le texte. Cette photo n'est la que pour attirer le regard et inspirer l'interrogation, mais bon je vais la changer si ca peut moins " choquer , " merci à vous tous pour vos commentaires avisés.

UN+chouka 15/05/2009 07:44

Ne peut'il y avoir ici ou là, d'habiles faux dessinés dans ou sur la pierre ,lorsque l'on sait que le véritable but de la curiosité est la rechèrche de l'OR , du fric  et les procétions de touristes naifs ?Les vrais bon coups ,sont gardés cachés souvent ,et le publique gogo / gaga ,n'y a surtout pas droit pardi Aujourd'hui,ce myte génère un budjet vital pour ce pays..........Bon, de tout façon, tout le monde d'un peut objèctif, se rendra facilement compte que les belles théories officielles de con venance  sont a n'importe quel prix,calées sur les interets de la finance et de l'èsclavage institutionel .Des exemples ?L'amour le canibalisme les guerres etc Salut a vous.

nicolas 14/05/2009 20:37

je ne nie pas les faits je voulais juste soumettre l'idée qu'il ne faut pas pas tout prendre pour fait  je connais l'histoire des sumériens "nous" avons été crée en autre et appris beaucoup de chose auprés de ces derniers l'agriculture etc  merci beaucoup pour le lien

Nabilkar 14/05/2009 19:41

Nicolas, ici c'est peut-être un vase mais je te suggère d'aller te ballader sur le site (in english) de Gerry Zeitlin tu y verras bien autre chose concernant les sumériens! http://www.zeitlin.net/EndEnchantment/Secrets.html

nicolas 14/05/2009 18:42

bonsoir concernant votre site je l'apprécie énormément mais voila aujourd'hui le hiéroglyphe que vous présenté comme un alien n'est autre qu'un vase avec des fleurs séchés... je considére bien le fait que l'on nous cache des choses mais il ne faut pas vouloir faire du sensationel au risque de discréditer les phénoménes et écrits réels présent et futur.salutations et bonnes continuations

Nabilkar 14/05/2009 17:57

Super article Merlin, j'ai lu les 2 volumes de Drunvalo "les anciens secrets de la fleur de vie" et "la 12ème planète" de Sitchin qui sont des bombes en matière de révélations mais je dois avouer que les 2 premiers volumes "les chroniques de girku" d'Anton Parks que j'ai lus (j'attends avec impatience le 3ème volume qui ne va pas tarder à sortir) m'ont emmené bien au-dlà de tout ce que j'avais lu jusque là...tout simplement stupéfiant et bouleversant. Anton Parks nous plonge plus de 300 000 ans en arrière à l'arrivée de nos géniteurs sur Terre dans cette région qui fut la Mésopotamie puis l'Irak d'aujourd'hui, il nous propose un décryptage et une interpétation du langage cunéiforme et du syllabaire sumérien et akkadien qui reste inégalé jusqu'à présent.

porthault pierre 14/05/2009 16:47

          Elle a raison Anne Roumanoff " on ne nous dit pas tout ! "       Ventre saint gris ! Quel texte ! Je connais Sitchin et Melchizedec , mais je n'ai jamais lu . Mais il faut se dire que ces textes , en ecriture cuneiforme , sont des copies de textes encore plus anciens ! Si nous voulions ecrire notre histoire les supports possibles sont : l'or , la pierre ( granite ) ou l'inox , le verre est trop fragile .Bref , pour moi l'humanite remonte a la fin du tertiaire . Il y a donc 10.000 siecles .      mais pour le reste je suis en phase avec toi            Nous sommes veritablement dans la periodes des " REVELATIONS "      Les Anciens avaient raisons  ! Et nous vivons cette periode , il ne nous reste qu'a APPRENDRE . Quelle chance !!!!!!!!!!!!      A tout a l'heure             super                          pierre