Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

Publié par MERLIN sur 1 Juillet 2015, 15:26pm

Catégories : #Tugunska

Merci à Blackstone, un lecteur du blog, pour m’avoir alerté sur ces étranges « anomalies » qui ont court depuis pas mal de temps en Sibérie, ce qui en effet semble laisser supposer que ces fameuses technologies antédiluviennes, cachées en Sibérie, entrent en action en ce moment même, et depuis quelques années maintenant !

 

La technologie antédiluvienne de Sibérie est entrée en action…Mais de quelle technologie antédiluvienne parlons-nous ?

 

Pour mémoire, souvenons-nous :

Des milliers d’oiseaux s’envolent, quelques secondes plus tard, une explosion monstrueuse se fait entendre suivit d’un énorme éclat lumineux qui s’éteint juste après, il est 7h17 du matin nous sommes le 30 juin 1908 à Tunguska !

 

La déflagration s’entendit à plus de 1 500 km du lieu d’impact et le soir même une lueur illumina toute l’Europe de sorte qu’il faisait presque jour pendant cette nuit-là. Il y eut plusieurs secousses sismique de magnitude 5 au moment de l’impact qui furent perçu à 700 Km du point zéros .

 

Plus de 2000 km2 de bois disparurent en fumée ! 80 millions d'arbres furent couchés radialement sur le sol, brûlés comme des allumettes, autour d'une zone centrale où tout fut pratiquement incinéré. A quelques kilomètres de là, les arbres étaient décapités ou carrément éclatés comme de vulgaires pailles !

 

A titre de comparaison la tempête de Noël 1999 qui déferla sur l'Europe détruisit 15 millions d'arbres en France et elle s'étendit sur pratiquement 3 jours.

La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

A 600 km de là, une locomotive dut interrompre sa course, les rails se soulevant sous l'onde de choc. L'onde traversa la Sibérie occidentale puis toute l'Europe et atteignit Postdam près de Berlin 6h plus tard, à 5h54mn locale.

 

 

Durant les jours et les mois qui suivirent les habitants de Sibérie observèrent des étoiles filantes par dizaines de milliers suite à la désintégration du météorite. Le ciel encrassé de fumées s'illumina de rouge pourpre pendant la nuit. Pendant plus de deux mois le ciel s’embrasa de halos qui s'étendirent à travers tout le continent.

 

 

De cet incident, il ne serait resté qu'une multitude de petites sphères de métal et de silicate que l'on a retrouvés éparpillés sur le sol de la région, alors que le bolide mesurait la taille d'un immeuble de 7 étages ! Ceci pour la version officielle.

 

 

Selon l'enquêteur russe Uvarov, la gigantesque météorite n'a pas percuté la terre car elle a été détruite en haute altitude, non par son entrée dans notre atmosphère, mais parce qu'elle a été interceptée par une technologie que nos scientifiques n'oseraient même pas rêver, une technologie générant de l'énergie électromagnétique et produisant d'immenses « boules de lumières », des « boules de feu » ou de plasma d'au moins 60 mètres de diamètre.

 

 

Les récits des shamans et des anciens des clans Yacoutes de la région, semblent avoir complètement intégré dans leur univers l'existence de cette technologie qui se serait « manifestée » non seulement en 1908 mais bien avant encore.

 

 

Selon la tradition des ethnies locales, un siècle quasi jour pour jour avant la venue d'un événement majeur de l'amplitude de celui qui s'est manifesté en 1908, l'installation « se réveille » et effectue comme une sorte d'entraînement en émettant des boules de feu de plus petites tailles.

 

 

Uvarov souligne que des spécialistes d'une revue scientifique russe estimaient en 1984 que la Sibérie et plus particulièrement, la zone de Tunguska, s'avérait être une « zone géomagnétique à part sur la planète ». Elle était qualifiée « d'anomalie magnétique de la Sibérie orientale ».

 

 

Une dizaine de jours avant l'événement, selon un grand nombre de témoignages qui furent récoltés bien plus tard, en 1927, à l'occasion de la première enquête sur la catastrophe, la région fut le siège d'activités totalement étranges et inhabituelles. Pour Uvarov, « l'installation était en début de phase d'activité ».

 

On enregistrait d'intenses perturbations électromagnétiques caractérisées par des sortes d'aurores boréales, par des nuages de couleur argentée, une luminescence étrange, des événements qui furent même perçus dans des pays européens limitrophes de la Russie. Le professeur Weber de l'Université de Kiel en Allemagne prit note avec étonnement de ces phénomènes lumineux et électromagnétiques.

 

 

Puis, une trentaine de minutes avant l'arrivée de la météorite, les événements s'accélérèrent. Des témoins qui vivaient dans des zones éloignées les unes des autres racontent le même genre d'événements : un grand pilier de lumière sort du sol en émettant un bruit, une sorte de ronronnement très puissant mais surtout très effrayant.

 

 

Tous les témoins s'accordent pour affirmer que l'atmosphère même suait la terreur. Il y eut à ce moment-là des tremblements de terre puis trois ou quatre séries de trois détonations très puissantes. A chacune des détonations, le pilier de lumière émettait une sphère lumineuse énorme.

 

La boule de feu émettait une lumière plus vive que le soleil et semblait plus grosse que la lune.

La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

Un autre témoin situé dans une autre région se souvient qu'il se trouvait à côté d'un lac. Il se rappelle avoir été envahi par un sentiment absolu de terreur avant que quoi que ce soit ne se passe. L'eau du lac baissa au point que le lac se vida de son contenu, laissant apparaître le fond, constitué de deux sortes de plaques séparées entre elles par un interstice dentelé.

 

 

Les deux plaques s'écartèrent pour laisser émerger à nouveau un de ces énormes piliers de lumière. Le témoin avait fui aussi loin que possible, ce qui n'avait pas empêché l'intéressé d'être brûlé au visage et aux oreilles et ses vêtements de se consumer.

 

 

Au total, une série de 14 explosions seront entendues dans la région et des sphères lumineuses furent aperçues par des témoins situés jusqu'à 1500km de l'épicentre de la catastrophe. Il ne pouvait s'agir des météorites car ces sphères semblaient commandées à distance : elles volaient à des vitesses variables, changeaient de trajectoire, ralentissaient puis se sont arrêtées pendant un moment avant de se propulser à des vitesses incroyables, probablement à la rencontre de l'ennemi, la météorite destructrice dont l'impact aurait pu sans doute provoquer un cataclysme fatal pour notre planète.

 

 

Selon Uvarov, ces sphères qu'il a baptisées « Terminators » ont cordonné leur trajectoire entre elles avant d'entrer dans la phase d'action finale. « Dans un rayon de 800 km, il y avait différents objets dans le ciel, poursuivant différentes trajectoires à partir de directions différentes parallèles à la surface de la terre, parfois s'arrêtant, changeant de direction et de vitesse. En d'autres termes, ces objets manoeuvraient, ce qui exclut totalement le fait que les objets aperçus soient des météorites ou des comètes.

 

 

Des milliers d'observateurs n'ont pas pu se tromper ce matin-là… Ces objets se sont dirigés vers un certain point de reconnaissance… A certains moments de leur vol, les sphères ajustèrent leur position en vue de la météorite qui arrivait puis, avec un vrombissement terrible, elles prirent leur essor à une vitesse extraordinaire pour rencontrer la météorite.

La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

Je m’arrête la dans les explications concernant Tunguska, vous pourrez voir les sujets liés en fin d’articles, car l'histoire ne s'arrête pas en 1908…

 

 

L'affaire de Tunguska n'est qu'un épisode de la vie de cette mystérieuse installation qui bouleverse cette immense région du Nord-Est russe. En effet, il existe des témoignages, et aussi les récits et légendes des peuplades Yacoutes qui décrivent des événements similaires (piliers de lumières, boules de feu, interception d'un objet céleste) dans des périodes bien antérieures à 1908. Mais il semble bien que la mystérieuse installation ait repris du service à plusieurs reprises ces dernières années.

 

 

Le 26 février 1984 :

Les passagers d'un bus qui circulait dans l'Est sibérien près de Myrni observèrent au loin l'émergence d'un « fin pilier de feu » puis l'objet entama une série d'étranges métamorphoses géométriques. A ce moment, une météorite situé à une altitude de 100 km poursuivait exactement la même trajectoire que celle décrite en 1908. Des pêcheurs des environs virent s'élever dans les airs à partir des collines environnantes deux énormes sphères lumineuses qui prirent graduellement de la vitesse, s'élevèrent ensuite verticalement pour disparaître à toute allure derrière les nuages.

 

 

Les nuages se mirent à luire d'une étrange lueur pendant un certain moment. « Ensuite, sans pour autant toucher le sol, le bolide explosa en une pluie d'étincelles dans la région située au-dessus de la rivière Chulym » .

 

 

 Comme à Tunguska en 1908…

 

 

Une expédition envoyée sur les lieux ne trouva aucuns débris de la météorite, mis à part des fragments de minuscules sphérules de magnétite et de silicate. L'explosion ayant eu lieu à très haute altitude, les arbres ne furent pas touchés. Comme en 1908, la météorite, très certainement de plus petite taille, avait été vaporisée en altitude.

 

 

Que se passe-t-il aujourd'hui ?

 

 

En 2002, un premier rapport des militaires américains annonça l'arrivée d'un corps cosmique : un satellite de défense US confirma l'irruption d'une importante météorite dans la région de Bodaibo dans la zone d'Irkutsk : il s'agissait d'un objet brillant situé à une altitude de 62 km et qui approchait de la terre avec un angle de 32°.

 

 

L'observation fut interrompue par une massive explosion en altitude du corps céleste, une explosion équivalant à 200 tonnes de TNT. Des témoins de la région interrogés par la suite relatèrent des événements au sol proches de ce que l'on aurait vu avant l'affaire Tunguska : les animaux quittent la zone la veille de l'explosion. Une demi-heure avant l'événement, l'installation entre dans sa phase active : apparitions des piliers et tirs des fameux Terminators, ces larges boules de lumière qui ont disparues rapidement cette fois derrière les nuages car la météo était assez mauvaise.

 

 

Plus près de nous, le 14 novembre 2014, dans la région de Sverdlovsk en Russie, une lueur gigantesque et aveuglante a illuminé le ciel pendant plusieurs secondes, sans aucun bruit d’explosion, mais cette lumière aveuglante correspond aux effets de la mise en marche de cette technologie inconnue !

 

 

Etrangement il n’y a eu aucun son, aucune déflagration, rien qui aurait été entendu dans la région. La lueur était très impressionnante donnant à la population l’impression que le jour s’était de nouveau levé mais avec une lumière véritablement très forte.

Image et vidéo ci-dessous :

La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

En juillet 2013, comme vu plus haut juste après l’ évènement de Tunguska, la ville de Miass vit en pleine nuit des nuages de couleur argentée, et une luminescence étrange.

 

Vidéo ci-dessous :

Cette ville de Miass est voisine de Chelyabinsk, la plus grande ville dans la région dont on se rappelle ce qui s’y passa en février de la même année !

 

 

Le 15 février 2013, un astéroïde d’une masse estimée à dix mille tonnes a explosé au-dessus de l’oblast de Tcheliabinsk à 9 h 20, à environ 23 km d’altitude. Sa puissante onde de choc et les bangs supersoniques de ses fragments, dus à leur vitesse d’entrée dans l’atmosphère de 18,6 km/s, ont provoqué des dégâts matériels dans plusieurs villes de la région, principalement à Tcheliabinsk.

 

 

De nombreuses fenêtres ont été brisées et le toit d’une usine de zinc s’est effondré. 1 613 personnes ont été blessées, principalement par des éclats de verre. Certains blessés (40 à 112 selon les sources) ont dû être hospitalisés. Il s’agit de la plus grosse chute de météorite enregistrée depuis l’événement de la Toungouska et de la seule connue à avoir causé autant de blessés.

 

 

En février toujours, mais en 2009, le 15 de ce mois la, les habitants de la ville de Tchita, ont  aperçus  dans le ciel, un immense OVNI de la taille d'un Boeing 747. D'après les témoins, l'objet n'émettait aucun son ni aucune lumière, et il avait la forme d'un triangle aux bords arrondis. L'OVNI a été pris en photo par un témoin grâce à son téléphone portable. Ce phénomène est, selon des Ufologues russes, peut-être lié à une mystérieuse base secrète cachée dans le désert Sibérien.

La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…
La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

Souvenons-nous également de ces mineurs russes qui ont découvert un étrange artéfact  lors de travaux d’excavation dans la bassin de Kouznetsk en Sibérie. La forme de la découverte a en effet de quoi troubler.

 

 

L’objet non identifié présente un diamètre de 1,2 mètre et pèse près de 200 kg. Les mineurs l’ont trouvé à quarante mètres sous terre.

La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

Toujours en Sibérie, dans la région d’Irkoutsk, un étrange ‘’objet’’ a été filmé en train de se poser, la vidéo n’est pas de bonne qualité… Il semble que depuis un certain temps de nombreux témoins ont aperçu des objets dans le ciel quelques jours auparavant.

La technologie antédiluvienne de Sibérie est en action…

Pour en revenir à Tcheliabinsk, c’est assez étonnant de voir que le jour ou l'astéroïde 2012 DA14 nous frôle,  il y ait une pluie de " petits " astéroïdes qui proviennent d’un autre astéroïde ?!

 

 

Et le même jour, beaucoup plus loin, les habitants d’une localité de la région centrale de Cuba ont affirmé avoir vu tomber du ciel une météorite causant une grande explosion et creusant un énorme cratère . L’information a été donnée par une chaîne de télévision locale sur la base des témoignages qu’elle a recueillis auprès des habitants.

 

 

Dans un reportage effectué par une chaîne de télévision, des témoins ont constaté la chute d’une météorite à proximité d’une ville située dans la province de Cienfuegos. Ces témoins ont vu un objet céleste très brillant de la taille d’un bus provoquer une forte explosion à son contact du sol.

 

 

Comme nous l’avions vu dans ce sujet ‘’Inversion des pôles magnétique : black-out imminent ?!’’  la Sibérie est au centre de bien des mystères depuis de longues années, et ce n’est pas fini…

Le cratère de l'Arizona transposé sur New-York…

Le cratère de l'Arizona transposé sur New-York…

Comme toujours c'est à vous de juger...

 

 

   
 
 
Commenter cet article

crami25 25/07/2015 13:44

Dans un sens, heureusement qu'ils sont là ! Sinon nous ne serions plus là pour en parler. Si un jour ils se montrent au grand jour, on peut déjà leur attribuer le mérite de nous avoir sauvé la vie, avant toute sorte de mépris...

MERLIN 25/07/2015 13:49

Bonjour Crami,
Merci pour cette belle réponse, pleine de bon sens, je plussois...

andre 06/07/2015 20:24

Toungouska . je ne pense pas que ce soit un vaisseau qui a explosé , une météorite serai la bonne histoire . peut etre qu ont la fait exploser en l air pour qu il y a moins de dégât , surement . un documentaire parle d un morceau de métal trouver le chercheur dit , il ni a pas d analogue a ceux type de métal et bien si regarder le bien et cela fait penser a du fer a béton .le fer a béton a une spirale autour du fer pour une meilleur emprise ,ou tenu du béton sur le fer

Quassy 05/07/2015 21:17

Merlin..... il serait peut etre mieux de reformuler le titre de cet bel article et l'afficher a nouveau.

Gilles M 03/07/2015 20:25

Bonjour,
j'avais deja entendu parler de cette installation il y a quelques annees par le site karmapolis.
Sans trop savoir pourquoi, je pense que ceux qui nous amenes sur terre ne vont pas nous laisser detruire par un objet spatial, le pourquoi de cette installation. Personnellement, je suis d'accord avec la théorie d'anton parks.
Ce qui m'interpellent plus c'est le fait que si cette installation existe :
1. Elle doit etre connue par les Russes voire d'autres
2. Les etres qui l'ont créée sont d'office plus intelligent que nous donc en ont certainement interdit l'acces.
3. La zone devrait etre protegee par l'armee et a ma connaissance elle ne l'est parce que certaines expeditions ont tenté d'y acceder sans succes aux dernieres nouvelles.
4. La Siberie est l'endroit ideal pour planquer cette installation vu que plus paumé. .. c'est dur.

Bref l'existence de cette installation et surtout sont fonctionnement qui me rappelle la technologie des Anciens dans Stargate Atlantis.. fiction ? ... serait une preuve non seulement de l'existance d'une civilisation terrienne nettement plus avancee ou d'une civilisation extra terrestre qui visiterait la terre depuis des lustres mais serait le graal des chercheurs de vérité !

DONC pourquoi n'en parlent on pas plus ??? Prouver son existence serait a mon sens le travail le plus important avant le complot mondial, les vaccins, les ogms, les ovnis bref elle passerait avant tout non ?

Quassy 03/07/2015 10:57

ENCORE merci @Merlin.....Je dois lire et relire plusieurs fois cet bel article qui RESSEMBLERAIT a de la SCIENCE FICTION.... Notre planete terre ne semble pas appartenir a nous les humains terriens de surface....Ils(les maitres de notre monde de surface) nous CACHENT TOUT.

MERLIN 03/07/2015 11:07

Merci Quassy, oui moi aussi j'aime bien ce sujet, mais il ne semble pas attirer trop de monde pourtant, peut être que le titre n'est pas très compréhensible !

birgith 02/07/2015 18:25

Juste un avis au passage, comme dit Anne Romanof on nous cache tout. Je pense que la russie à un peuple intraterrestre dans les profondeurs de son sous sol , et que la russie pourrait se défendre en cas d'attaque par une autre nation.; mais attention les dégâts.Espérons que cela n'arrive pas, car les forces noires n'attendent que cela. Devenons plus spirituel; car notre jean- foutisme nous perdra, face à eux.