Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


Inde et NASA : bataille sur les secrets de la Lune.. ! Partie 2

Publié par MERLIN sur 23 Février 2010, 09:52am

Catégories : #Infos cachées


Inde et NASA : bataille sur les secrets de la Lune.. ! Partie 2

 

 

Chandrayaan-1, la sonde lunaire indienne, ne répond plus…

 

Prévue pour durer deux années, la mission Chandrayaan-1 est désormais terminée. L'orbiteur lunaire, occupé à cartographier la Lune depuis novembre, ne donne plus aucun signe de vie.

 

Chandrayaan-1 avait largué un impacteur d'une trentaine de kilogrammes, équipé de plusieurs instruments, dont un spectromètre de masse pour étudier la composition de la minuscule atmosphère lunaire avant l'écrasement de l'engin sur la surface.

 

Cette mission de l'ISRO (Indian Space Research Organization) devait durer deux années et assurer une cartographie précise de la Lune grâce à de nombreux instruments, notamment un imageur spectral, une caméra et des spectromètres X et infrarouge (dont deux construits par des laboratoires européens, avec la collaboration de l'Esa).

 

Réussite technologique mais mission avortée …

 

Chargé de dresser une carte de la composition minéralogique de la Lune, le spectromètre C1XS, un spectromètre dans le domaine X, avait d'ailleurs montré une résolution vingt fois supérieure à celle prévue dans le cahier des charges de l'instrument.

 

La mission aura donc duré dix mois au lieu des deux ans prévus mais elle reste une grande première pour l'agence spatiale indienne. L'ISRO prépare déjà Chandrayaan-2, une ambitieuse mission, réalisée avec la collaboration de l'agence spatiale russe Roskosmos. Le lancement est prévu en 2013 et emportera vers la Lune un gros atterrisseur et un rover.

 

On peut affirmer sans trop se tromper, que la sonde Chadrayaan 1 et avec elle l’Inde, vont trop vite pour révéler au monde la réalité ovni et la réalité d’une vie généralisée dans l’espace.

 

Aussi les américains, avec leur système HAARP sans doute, ont ils mis fin à cette révélation trop ative.


Airborn-laser-labatory.logo.jpg
 

Pourquoi HAARP ?

 

Un chercheur et scientifique Canadien, Guy Cramer, nous laisse entendre que le dispositif HAARP pourrait être utilisé pour réfléchir des signaux mortels à partir de l’ionosphère et aussi de la Lune vers des cibles à terre, provoquant des explosions assez fortes pour rendre inutiles les armes nucléaires tactiques.

 

Le signal de 3 000 000.000 watts émis depuis l’Alaska peut rebondir sur la Lune pour revenir sur pratiquement n’importe quel point de la planète, en surface ou sous le sol, avec irradiation calorifique. Comme cela n’entraîne aucune contamination, on peut ainsi détruire des cibles secrètement, en attribuant les effets à des causes conventionnelles ou à l’action des Forces Spéciales.

 

Le dispositif peut aussi être utilisé pour détecter les installations souterraines par pénétration photographique ou radar de profondeur, autant que pour l’usage conventionnel de radar transhorizon. Pour neutraliser ou pénétrer une cible, la haute atmosphère est chauffée de manière à créer un réflecteur virtuel pour le signal.

 

Cramer suspecte que des expériences de rebond lunaire ont été menées depuis 1998, en utilisant une technique pratiquée depuis 1950 par les radioamateurs.

 

Un dispositif similaire installé au centre de l’Australie permettrait d’atteindre des cibles inaccessibles depuis l’Alaska, aussi bien dans les hautes que dans les basses fréquences.

 

Vers la fin de 1998 et au début de 1999, le groupe ELFRAD a détecté une fréquence quotidienne de 9 à 95 hertz (pulsations/sec.). La longueur d’onde de cette fréquence était d’environ 319877 km. La distance de la Lune est assez proche de ce chiffre.

 

Le signal semblait être cohérent, émis à partir d’une source inconnue environ à la même heure tous les jours, sauf les week ends. Le signal était assez puissant pour générer sa troisième harmonique de 2,81235 Hz...

 

Un signal d’ultra basse fréquence (ULF), fin 1998 à début 1999, d’une source inconnue, ne se produisant que les jours ouvrés, assez puissant pour engendrer une onde de troisième harmonique, à montée rapide et désintégration lente, plus facilement repérable par les magnétomètres situés dans le nord et d’une longueur d’onde correspondant à peu près à la distance de la Lune !

 

Quelle peut bien en être la cause, sinon HAARP ou un dispositif similaire, situé au nord et envoyant des signaux se réfléchir sur la Lune pour revenir sur Terre ?

 

Plus d’infos ici : http://www.lepouvoirmondial.com/reseau-haarp

 

Et ici : H.A.A.R.P

 

Bien sur certains ne manqueront pas d’objecter que je suis un parano simplet etc, je leur repondrai donc que même si HAARP n’a rien à voir la dedans, les states disposent d’autres moyens pour réduire au silence les sondes, et les satellites rivaux.

 

En effet ils disposent depuis un bon moment déjà de satellites polyvalents pour défendre leurs intérêts.

 

Le programme TICS – Tiny, Independent, Coordinating Spacecrafts – élabore la mise en oeuvre de nano-satellites de 1 à 4 kilogrammes qui peuvent effectuer successivement des missions de natures différentes, allant de l’observation à la fourniture de services satellite en passant par l’obstruction à d’éventuels systèmes spatiaux menaçants comme des armes anti-satellite…

 

Le Lieutenant Colonel Fred Kennedy de l’U.S. Air Force a également laissé entendre que ces nano-satellites peuvent être lancés par des missiles tactiques modifiés, ce qui est un gage de discrétion précieux.

 

Mais e n’est pas tout bien évidemment, ils disposent en outre du « Bi-static shield »  un système d’avertissement de la présence d’un vaisseau ennemi pour les satellites américains.

 

Ce système utilise les télémesures et autres commandes de contrôles de fréquences radios pour créer une protection électromagnétique dans un rayon de 30 km autour d’un satellite géostationnaire.

 

C’est un système d’une aide considérable pour le Pentagone en apportant des informations de connaissance situationnelle qui économise le lancement d’engins supplémentaires. La DARPA a fait des tests du « Bi-Static Shield » en 2009 en utilisant un système de suivi et de relai de données satellite de la NASA.

 

D’autre part, l’agence a lancé le programme « Medium Earth Orbit Synthetic Aperture Radar » qui permet d’aider les systèmes militaires dans la traque de cibles en mouvements dans l’espace.

 

Rien n’empêche de supposer que ces petits satellites de défenses top secret sont placés fort judicieusement par la NASA sous les ordres du Pentagone autour de toutes les planètes et lune de notre système solaire, permmettant ainsi de gerer l’espace, de qui peut faire quoi, ou et quand.

 

Les autres agences spatiale étant ainsi à la merci du bon vouloir étasunien. Celui- ci pouvant à volonté détruire n’importe quelle sonde ou satellite un peu trop génant.

 

La NASA conservant ainsi la primeur, et l’exclusivité des informations spatiale importante, et divilguant ainsi au compte goutte quelques bribes d’informations révélatrices.

 

Derniérement d’ailleurs, une photo du pôle de Saturne en couleur réelle nous démontre les ‘’ maquillages ‘’ grossier, que la NASA éffectue parfois sur ces clichés.

 

http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/sat2.jpg
 http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/sat2.jpg

 

On distingue nettement que le centre du pôle de Saturne a été caviardé et pastillé de noir, de plus un cone noir vers la gauche démontre d’une origine non naturelle !

 

De la vie sur la Lune alors… ?

 

Dans le numero de Janvier 2005 Ciel et Espace , page 57, sous le titre " LUNE, une vraie poubelle  ", on peut lire : «  En 1969, les astronautes d'APOLLO 12 ont rapporté sur TERRE la caméra d'une sonde SURVEYOR de 1967. A l'interieur, des spores bactériennes avaient survécu. »

 

La plus ancienne forme de vie connue …

 

Des biologistes ont "ramené à la vie" une bactérie demeurée endormie depuis 250 millions d'années. Elle se trouvait à l'intérieur d'un cristal de sel. Cette bactérie a battu le record de la plus vieille forme de vie jamais rencontrée.

 

Le précédent record était détenu par une bactérie vivant à l'intérieur d'une abeille, elle-même emprisonnée dans de l'ambre depuis 25 à 40 millions d'années. Le cristal de sel, découvert par Russell Vreeland de l'Université de West Chester en Pennsylvanie et ses collègues, a été trouvé dans un lit de sel à environ 600 mètres sous terre, près de Carlsbad (Nouveau Mexique).

 

Selon les chercheurs, les spores bactériennes, forme sous laquelle la bactérie a été découverte, peuvent vivre pendant de longues périodes dans des conditions défavorables. La spore est un stade dans le cycle de vie de la bactérie où celle-ci se met "en veilleuse" afin de faire face à ces conditions.

 

Une révélation par L’inde de la réalité du phénomène ovni, et de la réalité de la vie sur la Lune, mettrait en doute, et en difficulté la NASA et à travers elle les Etats Unis bien entendu.

 

On comprend mieux pourquoi l’ONU menace l’Inde, pourquoi la sonde Chandrayaa 1 ne fonctionne plus, pourquoi Monsanto provoque des milliers de suicides de paysans en Inde ( 1000 suicides mensuels), les glissements de terrain, les destructions de ponts et autres inondations de quartiers entiers en Inde, l’abandon du retour sur la Lune américain,  le bombardement du cratère lunaire  en novembre dernier ( effacement de preuves ? ) etc etc…

 

Les américains mettent le paquet, et mettent la pression sur l’Inde, pour que soit conservé les secrets…

 

Toutefois nous avons quelques pièces importantes du puzle :

 

- La certitude d’une grande quantité d’eau sur la Lune.

 

- La demi certitude de la présence de composés organiques, sur la lune, qui se compose d’acide aminée, et de carbone, la pierre angulaire de la vie.

 

- La certitude de la présence d’Artéfacts ancien sur la Lune.

 

- La certitude de la présence d’ovnis sur la Lune depuis toujours.

 

Il ne manque pas grand chose finalement, juste une révélation officielle, cela arrivera tôt ou tard, car arrivera le moment obligé de la révélation, mais quand ?

ca c’est une autre question…

 

Et comme toujours c’est à vous de juger également…

 

Quelques sujets liés :

 

Inde : Suicide collectif de 1 500 paysans - Les OGM en question...

 

La Mission LCross sur la Lune, un échec annoncé...?

 

Les personnalités, et le phénomène ovni...

 

La nasa veut…déplacer la terre…!!

 

L'inde et l'onu, devant un dilem de taille...Sur les ovnis...

 

La nasa va étudier : la terre creuse, nibiru, et vulcain…!

 

Petites cachoteries de la nasa...Suite...

 

Des scientifiques dévoilent les secrets de la nasa...

 

Des cachoteries de la nasa démasquées...!

 

Après apollo 11, silence des héros, et descente aux enfers… !

 

Une flotte terrienne secrète en orbite, et dans l’espace… ?

 

La nasa découvre une autre preuve de la vie sur mars...

 

Artéfacts et Anomalies sur la Lune...

 

Des menhirs sur la Lune…

 

Des robots Russes sur la LUNE depuis 1970…

 

Bases et villes Alien, sur Mars et sur la lune...

 

Construstions, Vaisseaux, Artefacts, sur la lune ...

 

Constructions lunaire ...

 

Une citée de 8 000 ans irradiée en inde...

 

Une armée de petits satellites pour les etats unis...

 

Les satellites qui n'existent pas…

 

De terribles armes au dessus de nos têtes...!

.

Commenter cet article

crami25 23/09/2010 01:17



Un mouvement pour du changement est manifestement en place. Reste à attendre le jour J, des grandes révélations.



strato 24/02/2010 10:18


Bonjour. Histoire d'en remettre une couche sur les conspirationnistes de la NAZA
La NASA nous a habitué depuis de nombreuses années, a laisser filtrer des informations laissant entendre qu'il y aurait de l'eau ou de la vie sur la lune, mars, météorites et astéroïdes divers, et
ce en générol justa avant le vote par le congrés des budgets de la NASA. Ce stratagème provoque meme des paris au sein du congrés, sur la nature de l'info qui précèdera le vote.