Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Merlin...

Le blog de Merlin...

OVNI et toute l'actualité extraterrestre, terrestre, et intraterrestre, toutes les infos cachées et secrètes...


L’archéologie censurée…Partie 2…

Publié par MERLIN sur 14 Janvier 2010, 11:45am

Catégories : #Infos cachées


 

Un autre exemple du phénomène est le cas des momies du désert de Takla Makan en Chine occidentale…


manipulation.png
 

Dans les années 1970 et 1980, on découvrit soudain en Chine les traces imprévues d'une culture caucasienne. L'environnement aride avait préservé les restes d'un peuple aux cheveux blonds et aux yeux bleus ayant vécu en Chine pré-dynastique.

 

Ils portaient des habits, des bottes, des bas et des chapeaux colorés. Les Chinois n'apprécièrent pas cette trouvaille et s'efforcèrent de la passer sous silence, bien que l'on trouva des restes d'asiatiques aux côtés des momies caucasiennes.

 

Dans un article du National Geographic en 1996, l'écrivain Thomas B. Allen relate avec ironie sa trouvaille d'un morceau de poterie portant l'emprunte digitale du potier. Lorsqu'il demanda s'il pouvait soumettre le fragment à l'examen d'un anthropologue légiste, le scientifique chinois demanda s'il "serait capable de dire si le potier était de race blanche". Allen dit qu'il n'en était pas sûr, sur quoi le fonctionnaire mit le fragment dans sa poche et s'en alla calmement.

 

Il semble bien que beaucoup de choses font obstacle à la découverte scientifique et à sa révélation. L'existence de la culture Olmec, au Mexique, a toujours posé un problème. D'où provenait le peuple négroïde représenté sur les têtes colossales ? Pourquoi des Caucasiens sont-ils gravés sur la stèle parmi ce qui représente la civilisation originale du Mexique ?

 

Pire, pourquoi ne trouve-t-on pas le peuple mexicain indigène parmi les vestiges Olmec ? Un archéologue mexicain trancha récemment la question par une déclaration extravagante : que les têtes Olmec - auxquelles des générations de personnes de tous les groupes ethniques ont reconnu des ressemblances africaines - étaient en réalité des représentations d'une tribu locale.

 

TROUPES D'ASSAUT POUR LE DARWINISME.

 

Le public ne semble pas conscient du fait que l'establishment scientifique applique deux poids, deux mesures, lorsqu'il s'agit de diffusion de l'information.

Au fond, les choses se présentent comme ceci :

 

Les scientifiques ont une éducation et un entraînement poussés, ils sont intellectuellement capable d'exploiter toutes sortes d'informations et ils peuvent faire la distinction critique entre les faits et la fiction, la réalité et la fantaisie. Le public ignare est tout simplement incapable de fonctionner sur ce plan mental élevé.

 

Le noble idéal du scientifique - observateur entraîné, impartial, apolitique et assembleur de faits établis en un corpus de savoir utile - semble s'être étiolé sous les pressions et exigences du monde réel. La science a apporté beaucoup de bienfaits à la société, mais il est temps de constater qu'elle a aussi un côté sombre, et négatif.

 

Ces braves gars disciplinés, sous leurs tabliers blancs, ne nous ont-ils pas donné les bombes atomiques et les armes biologiques ? Le temps de l'innocence s'est terminé au moment de la deuxième guerre mondiale.

 

Le sens hypertrophié de supériorité intellectuelle de l'establishment scientifique est à peine voilé par une façade de relation publique soigneusement montée. Nous pensons toujours voir science et progrès avançant main dans la main. En tant qu'institution dans une société démocratique, la science devrait fonctionner selon les mêmes normes que cette société; elle se devrait ouverte au débat, argument et contre-argument.

 

Il ne peut y avoir de place à un autoritarisme intouchable. La science moderne répond-t-elle à ces critères ?

 

A l'automne de 2001, la station PBS diffusa une série intitulée "Evolution". A première vue, ceci ne semble pas porter à conséquence. Cependant, alors que le programme était présenté comme du journalisme d'investigation scientifique pur et objectif, il fut complètement en deçà de la plus élémentaire impartialité.

 

La série privilégiait fortement la théorie de l'évolution en la présentant comme "un fait scientifique" accepté "pratiquement par tous les scientifiques réputés du monde", et non comme une théorie non exempte de failles et en but à de sérieuses critiques.

 

Les animateurs ne se donnèrent même pas la peine d'interviewer des scientifiques qui mettent le darwinisme en question; pas nécessairement des "créationistes", mais des chercheurs simplement de bonne foi. Pour faire échec à cette situation, un groupe de cent scientifiques dissidents furent amenés à émettre un communiqué de presse, "Opposition Scientifique au Darwinisme", le jour de la mise sur antenne du premier épisode de la série.

 

Parmi eux se trouvait le candidat au prix Nobel Henry "Fritz" Schaefer. Il plaida pour un débat public sur la théorie de Darwin :

Certains défenseurs du darwinisme adoptent, en matière d'évolution, des critères de preuve que, en tant que scientifiques, ils n'accepteraient jamais en d'autres circonstances.

 

Nous avons pu constater la même approche "non scientifique" en archéologie et anthropologie, où des "scientifiques" refusent tout simplement de prouver leurs théorie et s'imposent comme seuls ultimes arbitres des "faits".Il faut être naïf pour penser que ceux qui ont participé à la production de cette émission ne se soient pas doutés qu'il n'y aurait aucune présentation d'opposants à la théorie de Darwin.

 

Richard Milton est un journaliste scientifique. Il avait été un fidèle adhérent à la doctrine darwinienne jusqu'au jour où son instinct investigateur se réveilla. Après avoir passé 20 ans à étudier et à écrire sur l'évolution, il se rendit brusquement compte qu'il y avait plusieurs failles dans la théorie. Il décida d'en avoir le coeur net et de se prouver la théorie à lui-même en suivant le chemin classique de l'enquête journalistique.

 

Milton entreprit une série de visites au célèbre musée londonien d'Histoire Naturelle. Patiemment, il passa au crible les principes fondamentaux et chaque preuve classique du darwinisme. Il fut perturbé par les résultats. ..

 

Il découvrit que la théorie ne résistait même pas à la rigueur de l'investigation journalistique de routine. Ce vétéran de l'écriture scientifique prit une mesure audacieuse et publia un livre intitulé : The Facts of Life : Shattering the Myths of Darwinism [Les Faits de la Vie : Les Mythes du Darwinisme Pulvérisés].

 

Il est clair que, pour lui, le mythe darwinien avait été pulvérisé, mais la sortie de son livre allait briser bien d'autres mythes concernant la science. Milton écrit :

Je fis l'expérience directe de la chasse aux sorcières de la police darwiniste... ce fut très décourageant de me voir qualifié de "cinglé", "stupide" et "en mal d'assistance psychiatrique" par un éminent zoologue d'Oxford (Richard Dawkins), comme seule réponse à une enquête purement scientifique.

 

Dawkins lança une campagne de correspondance aux éditeurs de journaux, laissant entendre que Milton était un "créationiste" à la mode et qu'il ne convenait pas d'accorder crédit à son travail. Quiconque est un peu attentif à la politique reconnaîtra dans ces manoeuvre une tactique "d'assassinat de caractère" du plus classique machiavélisme. Et cela de la part de Dawkins, scientifique respecté, très influent dans la communauté scientifique par sa réputation et sa qualité.

 

Comme le raconte Milton, l'affaire se précipita lorsque le Supplément pour l'Education Supérieure du Times de Londres lui demanda d'écrire une critique du darwinisme. Le journal annonça l'article à venir : "la semaine prochaine : Richard Milton attaque".

 

Dawkins eut vent de ceci et s'empressa de tuer "l'hérésie" dans l'oeuf. Il prit contact avec l'éditrice, Auriol Stevens, accusa Milton de "créationisme", et la convainquit de ne pas publier l'article. Informé de ces manoeuvres de coulisses, Milton fit appel à Stevens. Mais finalement l'éditrice céda aux pressions de Dawkins et rejeta l'article.

 

Imaginez ce qui arriverait si un politicien ou un bureaucrate utilisait de tels moyens de pression pour faire obstacle à une information dans les médias. Cela soulèverait un scandale énorme. Mais pas avec les scientifiques; vénérés comme des "vaches sacrées" ils semblent se trouver au-dessus de toute critique. Ces affaires entraînent plusieurs conséquences dérangeantes.

 

La théorie de l'évolution de Darwin est la seule, parmi celles qui sont régulièrement enseignées dans notre système d'écoles publiques, qui n'a jamais été soumise à un examen rigoureux ; et aucune critique n'a jamais été incluse dans les programmes. Ce fait est intéressant, parce qu'un récent sondage a révélé que le public américain souhaite que la théorie de l'évolution soit enseignée à ses enfants.

 

Cependant, "71% des personnes interrogées déclarent que les professeurs de biologie devraient enseigner à la fois le darwinisme et les éléments qui s'opposent à cette théorie". Malgré tout, aucune mesure n'a jusqu'ici été prise pour rendre effective cette démarche équilibrée.

 

Curieusement, Richard Dawkins a été nommé Professeur de la Compréhension Publique de la Science à l'université d'Oxford. C'est un troupier d'assaut classique de la "police des idées", en patrouille sur le front des neurones cervicaux. L'establishment scientifique occidental et les masse médias se targuent d'être des forums publics libres de tout préjugé ou censure.

 

 Et pourtant aucun programme de télévision exposant les faiblesses du darwinisme n'a jamais été diffusé sur les antennes du pays natal de Darwin ou en Amérique. Un scientifique qui s'oppose à cette théorie ne réussit pas à se faire publier.

 

" Les Origines Mystérieuses de l'Homme" n'était pas une attaque frontale contre le darwinisme; cette émission n'avait pour prétention que de présenter des faits qui s'avèrent anormaux à la lumière de la théorie de l'évolution.

 

Pour en revenir au bastion de l'intégrité intellectuelle, Forest Mims est un journaliste scientifique aguerri et compétent. Il ne s'était jamais trouvé impliqué dans une controverse et fut invité à composer la rubrique la plus lue du prestigieux Scientific American, "Le Scientifique Amateur", une tâche qu'il accepta avec joie.

 

Mims raconte que Jonathan Piel, l'éditeur de la revue, apprit qu'il écrivait aussi des articles pour certaines revues chrétiennes. L'éditeur fit venir Mims dans son bureau et l'interrogea.

 

"Croyez-vous en la théorie de l'évolution ?" demanda Piel. Mims répondit : "non, et Stephen Jay Gould non plus". Sa réponse ne modifia pas la décision de Piel d'évincer Mims des colonnes prestigieuses après seulement trois articles.

Tout cela charrie une forte odeur de chasse aux sorcières.

 

Cet écrivain n'avait jamais divulgué publiquement ses convictions personnelles ; il semble donc que les "troupiers d'assaut" considèrent à présent qu'ils ont ordre de faire en sorte que la pensée "non approuvée" ne soit jamais publiquement révélée.

 

Ainsi donc, les gouverneurs de la "pensée juste" ne se trouvent pas seulement, comme nous l'avons vu dans plusieurs cas, parmi l'élite de la communauté scientifique ; il y en a aussi parmi les producteurs de télévision et les éditeurs de revues. Ils sont apparemment tous motivés par le singulier souci de promouvoir "l'éducation scientifique du public", comme l'a si pertinemment formulé le président du Cambrian Institute.

 

Cependant, il y a un deuxième objectif au programme : protéger le public contre la pensée et les idées "non scientifiques" qui pourraient contaminer le mental des masses.

 

Au début de cet article, nous avons résumé certains de ces sujets tabous; il nous faut ajouter qu'il est également "pernicieux" et "inacceptable" de se livrer à des recherches dans les domaines suivants : les phénomènes paranormaux, les OVNIs, la fusion froide, l'énergie libre et toutes les autres "pseudo-sciences". Cela vous semble-t-il familier ? Percevons-nous les premières cloches d'un fanatisme religieux ?

 

Qui donc aurait mandaté la science d'une mission d'organisation et de direction de l'instinct de curiosité des citoyens du monde libre ? Il est pratiquement impossible de faire publier, dans un journal scientifique officiel, un rapport de recherche qui aurait des ramifications anti-darwiniennes.

 

Il est tout aussi impossible que des sujets "tabous" parviennent sur la table d'une rédaction, et ne comptez pas sur l'apparition de votre nom sous le titre de n'importe quel article de Nature si vous n'êtes pas un scientifique accrédité, même si vous êtes un autre Albert Einstein.

 

Reprenons les bases de cette conspiration; il y a deux filtres :

 

l'accréditation et l’évaluation collégiale.

La science moderne est devenue un labyrinthe de filtres dressés pour promouvoir certaines théories orthodoxes et pour éliminer les données préjugées inacceptables.

 

Les preuves et la qualité ne sont plus les principes directeurs ; la conformité et les références au sein de la communauté établie ont remplacé l'objectivité, l'accessibilité et l'ouverture.

 

Les scientifiques n'hésitent pas à lancer les attaques personnelles les plus extravagantes contre ceux qu'ils perçoivent comme leurs ennemis.

 

A propos du livre Forbidden Archéology [l'Archéologie Interdite], l'éminent paléontologue Louis Leaky a émis cette phrase acerbe : "Votre bouquin est de la pure fumisterie et ne mérite pas que quiconque, sauf un idiot, ne le prenne au sérieux".

 

Toujours l'attaque personnelle, les mérites de la recherche et les arguments présentés ne sont ni examinés, ni débattus. C'est un oukase brutal et autoritaire.

Dans une prochaine publication, nous aborderons des cas plus documentés et nous examinerons plus à fond les mécanismes de la conspiration.

 

Source : Nexus -Traduction André Dufour.

 

Quelques sujets liés ici :

 

Les civilisations antédiluviennes ...Dominique jongbloed

 

L’évolution contestée dans les écoles…

 

Evolution ou création...? Un indice...

 

Les grains de sable qui stopent net, les belles théories …

 

Quand la vie sur terre défie les théories établis...

 

La chute d'un astéroïde n'a pas tuée les dinosaures...

 

Découverte confirmant le mystere des cimetieres de dinosaures…

 

Les dinosaures auraient été exterminés...

 

Un t.Rex miniature apparu 125 millions d’années trop tôt… !

 

Ida..., ou l'arnaque au chaînon manquant…

 

Le darwinisme...Une fumisterie...?!

 

Le secret des statuettes nomoli...

 

Les disques des dropas rapportent la visite d'extraterrestres...

 

Comme toujours c’est à vous de juger…
Commenter cet article

Lili 05/02/2016 17:46

Bonjour,

la "vache sacrée" que je suis se réjouit à la lecture de votre article car elle vient d'apprendre que son statut d'archéologue, et donc de complice du gouvernement, pourrait lui permettre de ne plus payer ses impôts ! Chouette alors !

Non, plus sérieusement, je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il manque pas mal de communication concernant notre métier et nos recherches mais on y arrive, l'archéologue n'est pas forcément un grand communicatif par nature (normal, on vit plus dans le passé que dans le présent) mais bon, de là à affirmer que nous faisons partie intégrante d'un complot visant à assujetir le moooonde eeeennntier, il faudrait peut-être raison garder les amis ;-) Je vous encourage à vous abonner à des pages FB consacrée à l'archéologie (comme archeologia.be) où sont régulièrement ajoutées les nouvelles découvertes, vous serez ainsi tenus au courant de l'avancée de la recherche en même temps que nous ^^

Allez, je ne suis pas rancunière, je vous souhaite que du bon pour l'avenir et un grand Meeeeuh de circonstance ;-)

crami25 15/09/2010 02:42



Je vois là une bonne phrase dans l'article, qui rémuse tout :


 


Tout cela charrie une forte odeur de chasse aux sorcières.



sala snail 20/03/2010 01:30


Impressionnant, je reste bouche bée. je ne sais que dire, bravo a toi merlin pour ce travail d investigation de recroisement et de journalisme.

c est impressionnant, j hallucine tout bonnement.

ton blog est exceptionnel, et j ai juste lu que 4 ou 5 articles

bravo et respect monsieur

je connais les techniques illuminatesques depuis 5 ans mais je decouvre la des dossiers bien plus importants , les illiminati ne sont que la face emergé de l iceberg pour faire peur au bas
peuple

bravo et merci encore d aider aux gens a ouvrir les yeux, super boulot

ps: je v potasser ton  blog . ca a l air tellement détaillé que les enfoirés d en face vont te le fermer pour non respect des conditions et bla bla comme il savent faire

enregistre tout ca sur plusieurs supports (mais je suppose que c est deja fait)

On se rapproche doucement de la vérité, et on en est si loin encore

Anti NWO

sala , artiste engagé


porthault pierre 31/01/2010 18:35


Hi Leinx , belle prose , ma foi ! Tu demande d'ou vient cette " peur " du savant .Je pense , tres sincerement qu'elle vient de l'epoque ( 1955 a 1965 ) ou le monde a pris conscience de la puissance
de l'arme " atomique " ! Il est vrais que je fais parti des " veinards " qui ne se sont pas battus contre un enemis europeen ! Merci , grand merci a la "BOMBE" !
   Maintenant , sur ce site , on ne critique pas les scientifiques , du moins je le crois . On critique une certaine forme de " restriction " des chefs de projets qui " semblent "
rallentir ses subordonnes . Quand a ceux qui casse le moule ( je pense a certains egyptologues ( que de nom pour d'autres , no comment ! ) qui ont des idees , diront nous " interressantes  "
se font interdire de divulguer leur idees , je trouve cela vraiment , passe moi l'expression , degueulasse ! Et ce meme Monsieur , puis je l'appeler ainsi , laisse un certain " pays " , pas le sien
, " visiter " les sites de Giseh ? 
   Donc j'ai appris , par la radio nationale ( emission : " la tete au carre " sise a 14 05 ) que des ethnologues  FRANCAIS , si , ont trouve que les hommes de neandertale , et
autres hommes prehistoriques , etaient des  " branches " abatardies de l'hommo sapiens sapiens ! Donc ils recherchent des traces de " sapiens " vielles de 15.000.000. d'annees , pour commencer
!
 Pour  ta gouverne, les Thibetains , les Indiens ( sorry Indous ) disent que l'humain a ete " malade de ces betises
  , et a donner les " Big foot " les " yetis " , etc qui EUX ne sont  JAMAIS AGRESSIFS !
  Pour te dire que , a mon sens , nous sommes dans la periode des " revelations" , et que ce qui se passe est totalement en dehors de notre capacite a " faire autrement " . Nous subissons nos
erreures vieilles de 12.000 ans !
   Fataliste , que neni mon Ami , Heureux de vivre cet instant , et que le Maitre du TEMPS nous laisse vivre ce moment
     Sans rancune ,          
Amitie                                          
pierre                                                                             


Leynx 31/01/2010 10:28



Beaucoup de commentaires sont simplets et montrent une certaine hostilité, une certaine jalousie vers la communauté scientifique. Une communauté composée d'individus très divers et
différents.

Cet article dans la veine conspirationniste essaye comme toujours de dénigrer la science par les quelques travers et défauts du monde scientifique contemporain. Une analogie serait de dire que
parce que les voitures peuvent blesser et tuer ou tomber en panne qu'elles ne sont pas utilies ou fiables ou importantes et qu'il vaut mieux tout transporter à dos d'homme ou d'animaux. Et
puis l'argument facile de dire qu'un nouveau Einstein ne serait pas reconnu est minable, tout simplement parce qu'Einstein ou Hawkins  en ont bavé un max à leur époque pour imposer leur
point de vue. La diversité du monde scientifique d'aujourd'hui est si grande qu'il y a plusieurs Einstein, Newton ou Pasteur mais leurs découvertes sont noyées dans la masse ou jalousement
gardées pour divers raisons stratégiques (non, on ne les menace pas)

Primo, l'accès aux études scientifiques s'est fortement démocratisé partout dans le monde. Il existe des chercheurs et des techniciens, des ingénieurs des 2 sexes, issus de toutes
classes sociales et originaires de tous les pays ou presque (pour peu qu'une bonne éducation y soit dispensée ou par une scolarité en expatriement). La communauté scientifique n'est donc pas une
secte et il m'est difficile de croire qu'aucun d'entre vous ne connait au moins une personne qui a un Mastère ou un Doctorat en poche ou qui bossent dans une branche technologique ou de
recherche. J'ai un misérable parcours universitaire et quelques voyages professionnels comme expériences et j'en connais à la pelle dans beaucoup de domaines différents (sociologie / mathématique
/ physique / biologie / géologie / langue / sémiologie / aéronautique / chimie / médecine / informatique / etc..). Je suis sur que vous aussi. Ce sont des gens comme vous et moi pour la plupart.
On passera sur le ridicule de l'argment du contrôle des masses populaires par les élites (il n''y a même pas de réelle catégorisation des élites: un ingénieur est un intellectuel et
pourtant...)

Deuxio, il est bien étrange que tous ces discours conspirationnistes oublient que la compétition du monde scientifique et technologique et si féroce que pour chaque théorie admise ou
développement, il y a un paquet de personnes dans des labos, des entreprises qui bossent pour en trouver les limites, les défauts, les améliorations et cela aussi bien en recherche fondamentale
ou théorique qu'en recherche appliquée (dont le domaine industriel, médical, militaire, etc...). Donc quand une théorie est admise comme base de recherche, cela veut dire que généralement à ce
moment là il ný a rien pour l'infirmer. Pourtant les scientifiques malgré leur fierté savent qu'une théorie reste une théorie et peut donc être infirmée ou modifiée. Même si des applications
pratiques basées sur cette théorie existent déjà.

Tertio, si beaucoup de personnes font des recherches scientifiques (opposées à littéraire ?) par opportunisme (et beaucoup de travail), il est très dur de décrocher un doctorat surtout dans les
sciences fondamentales sans un investissement en temps et en effort conséquent. Et puis si on peut avoir un Mastère presque facilement dans certaines disciplines  il existe une grande
différence de niveau entre le Mastère et le Doctorat. Ne nous leurrons pas, les doctorants font rarement cela par opportunisme, à ce niveau il faut la passion pour fuel. (Einstein, Hawkins
et Reeves sont des opportunistes?). Par contre beaucoup des gens qui postent ici font un travail par opportunisme et non pas par passion (maybe me too). L'opportunisme ne veut en rien dire manque
de génie surtout quand il y a besoin d'intelligence, de connaissances et de travail.

Sans la science et la technologie nous serions encore pas loin de la préhistoire et pour sur nous ne débatterions pas sur ce forum. Nous vivrions dans un monde de superstition et d'impuissance.
Le monde dans lequel nous vivons confortablement est issu du progrès scientifique et technologique.

D'où vient donc la haine ou la peur du savant? Souvent de l'incompréhension et encore plus souvent de la jalousie, de la frustration. Pour l'incompréhension , cést un phénomène qui pourrait se
comparer aux élèves d'une classe qui n'écoutent pas le professeur et qui posent des questions sur ce qui a déjà été dit en début de cours. La plupart des sujets de ce forum sont assez facilement
démythifiés ou démystifiés par quelques lectures en librairies ou sur le Net. Ensuite c'est une question de croyance, d'avis personnel. Mais pouvez-nous réellement nettre en doute les théories de
personnes ayant des connaissances énormes sur leur sujet quand nous ne pouvons qu'en comprendre un résumé simple (souvent fait par ces mêmes personnes dont nous doutons)?

C'est sur cette corde de l'inculture ou de la connaissance de savoirs trop simplifiés (la vulgarisation scientfique à outrance n'a pas que du bon) qui occultent les procédés et le travail de
recherches que jouent les personnes comme Velikovsky, Anton Parks et bien d'autres en usant d'un discours qui nous fait croire savant ou découvreurs uniques d'une vérité cachée par les élites
maléfiques.

Le monde scientifique connait ses scandales, ses problèmes, ses conflits d'intérets tout simplement parce que c'est un univers humains. Mais à ce jour il produit des résultats pratiques qui se
vivent tous les jours.

Désolé de vous avoir saoulé mais je ne pense pas que de diaboliser ou rabaisser les personnes de sciences soit la meilleure chose à faire.

Dura Leynx Sed Leynx



porthault pierre 31/01/2010 08:45


@Max
      Nous ne leur faisons pas " peur" ! Nous somme , seulement , une angence a maitriser. Et a l'heure actuelle , ils maitrisent de moins en moins . Un exemple ? L'homme
descend du singe . Les Orientaux disent le contraire , les Occidentaux n'ecoutent pas depuis 200 ans les avis d'une tres vieille civilisation.ET BEN SI ! Sur une radio d'etat , une ethnologue a dit
( j'en etais sur le cul ) : le singe descend de l'homme ! Nous recherchons en ce moment des traces d' Hommo Sapiens vielles de 15.000.000 d'annees !
    Comme quoi tout change !
     A
plus                                                                                           
pierre


hapa 20/01/2010 17:52


Merci pour cet excellent article Merlin, il rejoint totalement ce que je pense de ces grosses têtes


vincent 19/01/2010 16:54


Enseigner le Darwinisme et les arguments contre cette théorie serait une approche très démocratique et de loin la meilleur éducation possible ...
Les scientifiques ne font pas tous preuves de mauvaise foie , le problème est qu 'ils ont choisi leur profession par rapport a leur "compétence" et "opportunités" , c 'est un peu comme faire de la
politique par intérêt personnel  et non par conviction ...
On préfère écrire un mémoire complètement fantaisiste en accords avec le programme universitaire , plutôt que de remettre en question certaine théorie de "parade" ... mais c 'est tout a fait
compréhensible si l 'objectif est l 'obtention d' un titre universitaire.


Franck Boldo 18/01/2010 15:43


Bonjour Merlin,

je serai moins pessimiste que dans d'autres commentaires. D'abord tous les scientifiques ne sont pas à mettre à la même enseigne. Vous savez que j'ai eu moi-même de hautes fonctions dans
l'Administration sur des sujets scientifiques pointus et que j'ai toujours été libre de contrer les idées toutes faites donc faciles. De plus, internet est une chance. Je vous fiche mon billet que
dans quelques années, des articles scientifiques de référence paraîtront sur le net après passage en comité de lecture moins réducteur qu'actuellement dans les revues classiques.
Bien agréable de lire votre article. Continuez, même si sur quelques points il y aurait matière à discussion. Mais ce qui importe, comme dit un commentaire, c'est que ce type d'article existe!

Franck Boldo


Jojo 15/01/2010 22:01


NON A LA PENSEE UNIQUE, que l'on nous assène depuis 5000 ans.

C'est tout ce qu'ai à dire au monde.
 Jocelyn.


Max 15/01/2010 21:23


Qu'ont-ils si peur que nous découvrions sur nos origines pour qu'ils fassent tant d'efforts afin de nous persuader que nous descendons du singe ???


porthault pierre 15/01/2010 09:39


Bien mene mon pote ! Et les tablettes de Glozel , et j'en passe .Bon pour essayer de comprendre , il faut savoir que les "Pontes" politiques , scientifiques dirigeants de tres grandes entreprises ,
se cooptent entre eux . Ils ont des ecoles "particulieres " ou le bourgeois financierement a l'aise , ne peut aller . La on apprend des techniques de memorisation qui sont tres impressionnantes ,
des techniques de commandement qui sont sans appel , ou se retrouve " aux ordres " ! Bref tout sa pour vous dire que ces " grands bonshommes " ne sont pas bon et on decider de cacher au monde ce
qu'ils lui on fait il y a maitenant 12000 ans ! Car eux savent l'Histoire de l'Homme . Les grandes civilisations qu'ila cree, les erreures qu'il a faite , ils seraient de bon conseillers ,
malheureusement ils bossent pour eux , et nous sommes de trop ! 6.000.000.000 etant trop 500.000.000 seraient bien suffisant .
   Peut etre comprenez vous mieus comment le Monde fonctionne .Et comme il y a toujours des " leche cul " , je regarde le monde s'ecrouler en me marrant .
    A
plus                                   
pierre


scrang 15/01/2010 05:49


De toute facon, tant qu'il y aura des gens pationnés pour essayer de comprendre vraiment ce qu'il s'est passé, les pseudos scientifiques corrompu auront du soucis à se faire.

ps : à l'époque où le chemin de fer allé se construire, les scientifiques étaient persuadés que l'homme ne supporterait pas une vitesse supérieur à 30 km/h.
Comme quoi, les scientifiques ne sont pas plus scientifiques que d'autres.


adrien 14/01/2010 23:29


Super! C'est le genre d'article dont je suis extrêmement friand, cependant il faut bien faire la part des choses tout est à vérifier et à prendre avec des "pincettes" même si d'un point de vue
personnel je rejoint parfaitement le vôtre qui est que l'Histoire à été écrite par une poignée de gens voulant laisser les masses dans leur ignorance, je dis ignorance car si la réalité est celle
que je crois, comment expliquer à la foule que notre civilisation moderne n'est pas la 1ère sur cette Terre (cf le sphinx, les pyramides, mythes des civilisations antédiluviennes que j'avais
vu sur votre site mais que j'avais vu auparavant sur des documentaires et autres sites) mais une parmis tant d'autres? quel effet? si comme je le pense ces civilations se sont éteintes
brusquement comme cela le laisse penser, que penser de la nôtre? elle pourrait tout aussi bien disparaître subitement... comment voulez vous faire tourner un pays, une ville si les gens n'ont pas
confiance en l'avenir et qu'ils savent que nous ne maîtrisons rien? résultat c'est l'anarchie!! chacun pour soi et fini notre société moderne c'est à dire en gros pour résumer, création de
richesses, guerre, asservissement (à prendre à la légère tout de même), pouvoir, etc... l'Homme malheureusement, dans la logique actuelle des choses et aussi dans sa manière d'être doit détruire
pour créer, fabriquer et cela à son seul profit, quid des autres espèces? rien ou peu de choses... Cela pour expliquer et comme je crois que nous ne sommes pas la 1ère civilisation moderne, c'est
la raison principale pour laquelle ces civilisations se sont éteintes (en prenant en compte les guerres et les catastrophes naturelles), cf l'île de Pâques... Pour conclure, je ne suis pas
tout le temps d'accord sur la manière dont vous présentez parfois les choses de manière trop affirmative même si je le rappelle j'aime beaucoup votre site et les sujets traités mais vous avez au
moins le mérite de soulever nombres d'interrogations et de mystères qui devraient être approfondis... au plaisir de vous lire Mr MERLIN ;-)


MAX DE GENNES 14/01/2010 21:25



Salut, effectivement les scientifiques ne nous donnent pas toujours des informations correspondant à des réalités tangibles, objectives. Plusieurs raisons sont plausibles : politiques (lissenko),
religieuses ( censuré) , incompétences, intérêt professionnel (complexe du neuveux), intérêt financiers (crédits de recherche) en fait on peut trouver énormément de raisons à ces "mensonges " des
scientifiques (cf jean pierre petit). Maintenant, imaginez l' impact sur les peuples de couleur si on admettait la primauté d' une race ancienne de type caucasien, en asie, en polynésie, en chine
au japon, aux usa en amérique du sud ... Sans commentaires... Regardez le cas de l' homme de kennewick, suspecté d être un caucasien antérieur aux peuples asiates aux USA. Conséquences : l
'armée US a recouvert le site de gravats, polémiques etc
imaginez alors les amérindiens face aux lois américaines favorisant les "natives" là aussi quels problèmes sociaux en découleraient. Pas facile d' assumer politiquement. En ce qui concerne les
egyptologues, hèhè...prenez simplement le cas du "berceau oscillant" mort de rire l' explication officielle, prenez le cas du boulet de dolérite pareil, ... avez vous réussi un jour a creuser une
rigole encaissée avec une boule de dolerite? je vous engage à consulter le (minuscule)site perso orange de jean kurzniac (de mémoire) qui a expérimenté à partir des objets trouvés sur site ,
sur le sujet. Pas de mystère dans la construction des pyramides au moins au niveau technique ! ça fait vendre du papier les mystères, n' oubliez jamais cet aspect là. Je l' ai compris lorsque j'
ai comparé deux hors séries de la revue de vulgarisation S ...,à trente ans d' écart : même photos meme interrogations, mêmes commentaires, toujours aussi peu de données réellement
scientifiques (connaissez vous la densité des pierres utilisées dans la construction des pyramides?)
Merlin, merci pour cet article qui aide à réfléchir et qui nous enseigne que les jours du web libre sont comptés, attendez vous à ce qu 'une muselière soit mise à terme sur le web qui nous pemet
de fédérer des connaissances de manière mondiale.



calou63 14/01/2010 14:19


article interessant, merci Merlin. Les non scientifiques un minimum éclairés ont du bon sens et remettront toujours en cause certaines données " scientifiques ". L'internet favorise la
communication et la remise en cause de ce dikta. Il ne faut pas non plus tomber dans le tout anti scientifiques mais tenter d'ouvrir une nouvelle voie basée sur une remise en cause de la pensée
orthodoxe. Pas facile quand même car les recherches sont financées par les états; l'article n'en parle pas mais il est interessant je trouve de le souligner, mais je dévie du sujet.